Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 8 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
254
Hier :
510
Semaine :
1469
Mois :
9261
Total :
3704370
Il y a 6 utilisateurs en ligne
-
6 invités


AU COMMENCEMENT N'ETAIT PAS LA BIBLE, MAIS LA PAROLE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 13 Juin 2015 14:30

Message prêché le lundi 06 août 2012, au Tabernacle Le Chandelier d’Or ; Yopougon- Selmer ; Abidjan ; RCI. Matin.


Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.

Bonjour à tous dans le Nom merveilleux et précieux de notre bien-aimé Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, qui nous a donné le pouvoir d’être des enfants d’adoption, par une alliance éternelle avec le Père qui est dans les cieux, et de participer à l’aspersion du sang de la rédemption par l’Esprit de sanctification. Béni soit le Nom de celui qui nous a élus dès avant la fondation du monde, et qui a écrit nos noms dans le Livre de vie de l’Agneau immolé, par la préscience de Dieu le Père ! Béni soit le Nom de celui qui nous a régénérés par la puissance de résurrection de Jésus-Christ pour une espérance vivante et pour un héritage éternel ! Béni soit Dieu le Père de notre Seigneur Jésus-Christ de Nazareth, qui nous a fait l’honneur d’écouter encore ce matin, la précieuse et merveilleuse Parole de vie. Le thème de ma prédication d’aujourd’hui va encore susciter dans les milieux dits chrétiens de vaines polémiques, de stériles discussions, d’inutiles débats, et par-dessus tout, des attaques acerbes et diffamations contre ma personne. D’aucuns diront, sans même prendre la peine d’écouter, que je suis un anti-christ, un diable, un faux prophète. Mais je suis infiniment reconnaissant à Dieu qui me  donne la force de dire ce que j’ai à dire en Son Nom, sans me préoccuper du mal qu’on peut dire de moi.

En ce temps prophétique de l’aube, le Seigneur Jésus-Christ qui m’a envoyé pour susciter une Epouse ici en Côte d’Ivoire, m’a fait don d’une Parole prophétique : La Manne Fraîche. C’est à Lui seul que je rends compte. Ce matin encore, je ne m’adresse qu’aux élus de Dieu, qui sont parvenus au temps de l’aube ; je ne m’adresse qu’aux cinq vierges sages qui ont l’huile dans leurs lampes et qui marchent à la Lumière de la Parole prophétique de leur temps. Frères, c’est à vous que je m’adresse, vous que j’ai engendrés, par l’Evangile, en Jésus-Christ. Vous m’avez déjà entendu dire que la Bible n’est pas la véritable Parole de Dieu. Cette déclaration a provoqué de vives contestations de la part des chrétiens, qui m’ont simplement diabolisé. Maintenant, que feront-ils aujourd’hui, quand ils m’entendront dire que la Bible n’est même pas la Parole de Dieu ? Le temps est venu pour dire ces choses troublantes pour ceux qui se perdent, et qui ont pris la Bible pour leur absolu. Ces gens-là disent que la Bible est la Parole de Dieu. Ils disent qu’Elle est l’autorité           suprême, qu’Elle est infaillible. Mais, moi, je vous dis que la Bible n’est pas mon absolu. Mon absolu, c’est le Seigneur Jésus-Christ, le Chef      suprême de l’Eglise, le Dieu Tout-puissant et le Dieu Tout-suffisant. Mon absolu, c’est Jésus-Christ crucifié et ressuscité le troisième jour. Mon  absolu, ce n’est donc pas la Bible, mais la Parole de Dieu. Et la Parole de Dieu, ce n’est pas la Bible. La Bible rend témoignage de la Parole de Dieu, mais Elle n’est pas la Parole de Dieu. Elle  rend témoignage de Jésus-Christ, mais Elle n’est pas Jésus-Christ. Elle rend témoignage de Dieu, mais Elle n’est pas Dieu. Quand le jugement de Dieu va frapper le monde, au jour du Seigneur,  « les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle     renferme sera consumée. » (2 P.3 :10). Je crois personnellement que ce jour-là toutes les Bibles seront aussi consumées par le feu qui tombera du ciel. Prenez votre Bible, quelle que soit Sa version, et jetez-là au feu. Elle sera entièrement consumée. Et Elle ne pourra pas se reconstituer. Parce qu’Elle n’a aucun pouvoir  de se reconstituer. Vous serez alors obligés d’acheter une autre Bible. Quand les pages de votre Bible se décollent ou sont déchirées, vous êtes obligés de les recoller vous-mêmes. Quant à Jésus-Christ de Nazareth, Il a été mis à mort et enterré. Mais, le troisième jour, Il est ressuscité d’entre les morts. Parce que Lui, Il est la Parole de Dieu manifestée en chair. « Au commencement était la Parole. Et la Parole était avec Dieu. Et la Parole était Dieu. » Vous voyez !Au commencement n’était pas la Bible, mais la Parole. Cette Parole, qui était au commencement avec Dieu, et qui était Dieu, a été faite chair. Et Elle a habité parmi les juifs. Cette Parole faite chair, c’était Jésus-Christ de Nazareth. Ce n’était donc pas la Bible qui a habité en ce temps-là parmi les hommes, mais l’homme Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le Fils de l’Homme, la Parole faite chair. Du temps de Jésus-Christ de   Nazareth, il n’y avait aucune Bible version Louis Segond, version Darby, version Roi Jacques, version Traduction du monde nouveau, version TOB. Pourtant, la Parole de Dieu était bel et bien là. Alléluiah ! La Bible n’est donc pas la Parole de Dieu. Si la Bible est la Parole de Dieu, de quelle  Bible s’agit-il, puisqu’il y a plusieurs versions de Bibles ? Considérons la Bible Louis Segond : Elle a été plusieurs fois révisée. Et on appelle ça la Parole de Dieu. Bien-aimés de Dieu en Jésus-Christ, sachez-le : la Bible n’est pas la Parole de Dieu. Elle renferme la Parole de Dieu, mais Elle n’est pas la Parole de Dieu. Elle renferme aussi la parole du diable et la parole de l’homme.

Prenons JOB 1 :6-7, comme exemple. Dans ce passage biblique, Dieu  parle. Satan aussi parle. Dieu dit à Satan : D’où viens-tu ? Cette Parole, sortie de la bouche de Dieu, c’est la Parole de Dieu. Et c’est la Bible qui rend témoignage de ce que Dieu dit à Satan. Satan aussi a parlé à Dieu, en répondant à la question qui lui a été posée. Il dit donc à Dieu : « De parcourir la terre et m’y promener. » Cette parole qui est sortie de la bouche de Satan est-elle aussi la Parole de Dieu ? Non, elle n’est point la Parole de Dieu. C’est plutôt la parole du diable. Et c’est encore la Bible qui rend témoignage de ce que Satan dit à Dieu. Vous voyez ! Dans cette même Bible, se trouvent, et la Parole de Dieu, et la parole du diable. C’est pourquoi, je déclare par le mystère de la Manne Fraîche que la   Bible n’est pas la Parole de Dieu. Lisez votre Bible, mais sachez qu’Elle n’est pas la Parole de Dieu. Elle renferme la Parole de Dieu, et la parole de Satan, et la parole des hommes. Dans la Bible, il y a des incohérences et des contradictions. Ce qui montre qu’Elle n’est pas la Parole de Dieu.

Prenons encore un exemple :

Lisons MARC 1 :1-3 : « Commencement de l’Evangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Selon ce qui est écrit dans Esaïe, le prophète : Voici, j’envoie devant toi mon messager, qui préparera ton chemin ; C’est la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers. »

Selon la Bible, cette Parole ‘’Voici, j’envoie devant toi mon messager, qui préparera ton chemin… ‘’ est écrite dans Esaïe le prophète. C’est une erreur. C’est faux. Car cette Parole de l’Ecriture est plutôt écrite dans Malachie le prophète : MALACHIE 3 :1. Vous voyez ! La Bible s’est donc trompée. Par la même Bible, la vérité est établie. Pour la gloire de Dieu. Ce que Marc a dit, dans MARC 1 :2, n’est pas sorti de la bouche de Dieu, mais de sa propre bouche. Marc s’est donc trompé. Quand on lit MALACHIE 3 :1, nous voyons que c’est Dieu Lui-même qui parle. Et ce qu’Il dit est la Parole de Dieu. Ce que Marc a dit n’est pas la Parole de Dieu, puisqu’il s’est trompé.

Prenons encore un exemple dans la Bible. Dans 1 COR.10 :8, l’apôtre Paul, qui a posé le fondement sur lequel nous sommes tenus de bâtir, parle de vingt-trois mille morts. Alors que, dans NOMBRES 25 :9, la même Bible parle de vingt-quatre mille morts. Il y a là matière à interrogation et à réflexion : En définitive, combien de morts y a-t-il eu ? Vingt-trois mille ou vingt-quatre mille ? Pourquoi l’apôtre Paul parle de vingt-trois mille morts, alors qu’il y a eu vingt-quatre mille ? Je vais    peut-être vous choquer et vous scandaliser, mais sachez qu’il s’est   trompé de chiffre. Oui Monsieur. Le grand apôtre Paul s’est trompé. Le chiffre erroné qu’il a donné n’est pas la Parole de Dieu. Toute Ecriture est inspirée de Dieu, me rétorquerez-vous. Mais, je vous dis que l’Ecriture de 1 COR. 10 :8, qui parle de vingt-trois mille morts au lieu de vingt-quatre mille morts, n’est pas inspirée de Dieu. Je suis parfaitement conscient de la gravité de cette déclaration, mais je suis tenu par un devoir de vérité  envers Dieu et envers vous. En disant que l’apôtre Paul s’est trompé, je ne dis pas qu’il est un faux prophète. Car le vrai prophète de Dieu, peut se tromper. Et il se trompe. Le vrai prophète de Dieu n’est donc pas    infaillible. Qu’il me soit permis de vous proposer encore une Ecriture :    1 COR.15 :5. Dans cette Ecriture, l’apôtre Paul dit que le Seigneur, ressuscité le troisième jour, « est apparu à Céphas, puis aux douze. » Peut-être que je vais encore vous scandaliser sans le vouloir, en disant que, contrairement à ce qu’il dit, le Seigneur n’est pas apparu aux douze, mais plutôt aux onze. L’apôtre Paul, s’est donc trompé. Par conséquent,      l’Ecriture de 1 COR.15 :5, disant que le Seigneur est apparu aux douze, n’est pas inspirée de Dieu, quoique toute Ecriture soit inspirée de Dieu. Dans MARC 16 :14, l’Ecriture dit que le Seigneur « est apparu aux  onze ». Cette Ecriture est inspirée de Dieu. Quant à l’Ecriture de  1 COR.15 :5, Elle n’est point inspirée de Dieu.

La Bible dit que toute Ecriture est inspirée de Dieu. Par la même Bible, nous constatons qu’il y a des Ecritures qui ne sont pas inspirées de Dieu. C’est ici la Manne Fraîche. D’aucuns pensent que l’Ecriture qui est inspirée de Dieu, c’est la Bible. Ils sont tous dans l’erreur. Il est écrit : Toute Ecriture est inspirée de Dieu. Il n’est donc pas écrit : Toute le Bible est inspirée de Dieu. Ni toutes les Ecritures sont inspirées de Dieu. Toute Ecriture est inspirée de Dieu, mais toutes les Ecritures ne sont pas inspirées de Dieu. Maintenant, la question est de savoir ce qu’est l’Ecriture.

La Bible n’est pas la Parole de Dieu. Scandale pour les docteurs de théologie, pour les érudits, les intellectuels, les hommes instruits et intelligents. Mais puissance de Dieu pour les humbles et les enfants du   Royaume céleste.

Dans JEAN 14 :16-17, le Seigneur dit qu’Il allait prier le Père de nous donner un autre consolateur, qui est l’Esprit de vérité. Il n’a donc pas prié pour qu’Il nous envoie des Bibles, mais l’Esprit de vérité, afin de nous conduire dans toute la vérité. Et l’un des aspects de la vérité dans lequel cet Esprit de vérité nous conduit en ce temps prophétique de  l’aube, c’est que la Bible n’est ni la Parole de Dieu, ni la véritable Parole de Dieu. La Parole de Dieu, Dieu c’est Lui-même. La Parole de Dieu, c’est Jésus-Christ de Nazareth, l’Unique Fils de Dieu et l’Unique Fils de    l’Homme. La Parole de Dieu, c’est l’Ecriture. Pas les Ecritures, mais  l’Ecriture. La Parole de Dieu, c’est la Lettre de Christ écrite par l’Esprit du Dieu vivant. La Parole de Dieu, c’est la création toute entière. La Parole de Dieu, c’est l’Epouse de l’Agneau immolé, c’est l’Eglise  glorieuse, qui est sans tâche, ni ride, ni rien de semblable. La Parole de Dieu, c’est le prophète de Dieu. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole, la Parole Prophétique de notre temps. La Parole de Dieu, c’est le Ainsi dit le  Seigneur, révélé dans chaque âge prophétique au travers du prophète de l’âge. J’espère que vous comprenez les Ecritures et la puissance de Dieu.

Beaucoup de chrétiens, quand ils ont des problèmes, font de la  Bible leur oreiller. Ils espèrent ainsi se protéger contre les sorciers et les œuvres du diable. Quand un vol est commis dans une maison, on prend une Bible, à l’intérieur de laquelle on place une clé. Puis, on dit, par exemple : Si c’est Pierre qui a volé, tourne à gauche. Si Elle tourne à   gauche, on en conclut que c’est Pierre qui a volé. Cette pratique  charnelle frise le charlatanisme, la sorcellerie, et le maraboutage. Il y a des gens qui voyagent avec leur Bible, et qui ne peuvent voyager sans Elle. Parce que pour eux, la Bible les protège. Frères, la Bible ne protège et ne peut protéger personne. Elle rend plutôt témoignage de celui qui peut nous protéger contre le diable et ses œuvres : Jésus-Christ, le Dieu véritable. C’est donc Lui, Jésus-Christ, qu’il faut avoir dans sa vie, dans son cœur, et non une Bible dans son sac. La Bible est devenue pour  certaines personnes une espèce de mascotte, de fétiche. Elle est vénérée et adorée. Adorer et vénérer la Bible, c’est l’idolâtrie. Car, Dieu seul    mérite l’adoration, la louange, la gloire et l’élévation. Pas ce livre qui s’appelle la Bible.

On peut avoir la Bible, sans avoir la Parole de Dieu. On reçoit la  Parole par révélation et par la foi. Mais, on s’achète la Bible avec de   l’argent. N’importe quel fils du diable peut s’acheter une Bible. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. On peut avoir la Bible ; mieux toutes les versions de la Bible qui existent dans le monde, sans avoir Dieu dans son cœur. On peut avoir toutes les versions existantes de la Bible, sans avoir Christ, l’Esprit de vérité et de sainteté dans son cœur. On peut connaître les versets bibliques par cœur ainsi que tous les récits bibliques, et être un parfait fils du diable. L’essentiel n’est donc pas de posséder une Bible, mais le don du Saint-Esprit. On peut recevoir ce don précieux et merveilleux au moyen des prières ferventes, des jeûnes multipliés et de la constance de la sanctification. C’est ici la Parole de Dieu pour nous. Amen !

Dans ACTES 19 :1-7, l’apôtre Paul a prêché la Parole de Dieu à  environ douze hommes. Après cela, il les a baptisés d’eau au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Lorsqu’il leur a imposé les mains, le Saint-Esprit est tombé sur eux. Et ils ont parlé en langues selon que l’Esprit leur  donna de s’exprimer. Qu’il me soit permis de faire remarquer ceci :    L’apôtre Paul a prêché la Parole de Dieu, alors qu’il n’avait aucune des versions de la Bible. Cela veut dire qu’on peut annoncer la Parole du   Seigneur, la vérité de Dieu, sans ces versions existantes de la Bible. Nous ne prêchons pas la Bible, mais la Parole de Dieu. Comment prêcherons-nous la Bible, alors qu’Elle n’est pas la Parole de Dieu ? Quand Jésus-Christ de Nazareth prêchait, quelle version de la Bible avait-Il ? Quand l’apôtre Pierre et l’apôtre Paul prêchaient, quelle version de la Bible avaient-ils ? AUCUNE. Ce qu’ils avaient tous, c’était le Saint-Esprit et la Parole prophétique que Dieu leur révéla. Quand nous prêchons   aujourd’hui, quelle version de la Bible avons-nous ? AUCUNE. Nous avons le Saint-Esprit et la Parole prophétique de notre âge : La Manne Fraîche. Jésus-Christ de Nazareth, l’apôtre Pierre et l’apôtre Paul, ont cité par moment les Ecritures pour manifester ce que dit l’Ecriture pour leur temps, mais ils n’avaient aucune version de la Bible. Nous aussi, nous citons de temps en temps les Ecritures pour révéler, par le         Saint-Esprit, l’Ecriture pour notre temps. Mais nous n’accordons aucune importance particulière à une version de la Bible par rapport à une autre. On peut se passer de la Bible : Louis Segond, Darby, TOB, Roi Jacques, Le     Semeur, et j’en passe. Le Saint-Esprit est tombé sur environ cent-vingt disciples, le savez-vous ? Ils ont été revêtus de la puissance d’En-haut et du Feu Divin ; ils ont été remplis du Saint-Esprit. Si vous pouvez le comprendre, ils n’avaient aucune des versions existantes de la Bible. Ils ne sont pas montés dans la chambre haute avec une Bible, mais avec une Parole de Dieu, sortie de la bouche du Seigneur Jésus-Christ : « Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de puissance d’En-haut. » (LUC 24 :49). C’est seulement avec cette Parole prophétique révélée qu’ils sont montés dans la chambre haute. Pas avec une Bible. Qu’ont-ils fait dans la chambre haute, pendant ces dix jours qui ont précédé la venue du Saint-Esprit ? Ils ont persévéré dans la prière, tout en croyant fermement en l’accomplissement de la Parole de la promesse. Et Dieu a accompli Sa Parole dans leur vie. Frères, ce qu’il faut à tous les enfants de Dieu, ce ne sont ni les écoles pastorales, ni les diverses versions de la Bible, mais la puissance d’En-Haut. Car, cette promesse est aussi pour nous. En ce temps prophétique de l’aube, il s’agit pour nous d’en être aussi revêtus jusqu’à toute la plénitude de la Divinité. Que devons-nous donc faire ? La Manne Fraîche nous exhorte à persévérer dans la quête permanente et quotidienne du revêtement de la puissance d’En-Haut et du Feu Divin dans une double portion.

La Bible n’est pas la Parole de Dieu.

QU’EST-CE QUE LA PAROLE DE DIEU ?

1. LA PAROLE DE DIEU, C’EST-CE QUI SORT DE LA BOUCHE DE DIEU

Tout ce qui sort de la bouche de Dieu, c’est la Parole de Dieu. Quand Dieu dit, dans GENESE 1 :3, que la lumière fut, c’est la Parole de Dieu. Cette Parole est la Lumière véritable qui éclaire tout homme. Dans 2 CHRONIQUES 18 :19, Dieu dit : « Qui séduira Achab, roi d’Israël, pour qu’il monte à Ramoth en Galaad et qu’il périsse ? » C’est la Parole de Dieu. Cette Parole qui est sortie de sa bouche, et qui parle de la mort d’Achab est la Parole de Dieu. Tout ce qui sort de la bouche de Dieu est la Parole de Dieu. Vous voyez ! Ce n’est donc pas la Bible. Dans la Bible se trouve écrit ce qui est sorti de la bouche de Dieu. Elle contient donc la Parole de Dieu. Dans la même Bible est écrit ce qui est sorti de la bouche du diable. Et ce qui est sorti de la bouche du diable, n’est pas la Parole de Dieu, bien que le diable soit une Parole de Dieu rendue manifeste. C’est ici la Manne Fraîche, la Pure Parole. Dans 2 CHRONIQUES 18.21, la Bible dit qu’un esprit s’est présenté devant Dieu, et dit : Moi, je le séduirai. Cette parole qui est sortie de la bouche de ce démon n’est pas la Parole de Dieu. Frères, la Parole de Dieu est un mystère. Si Dieu dit à quelqu’un vit, c’est la Parole de Dieu. Quand il lui dit : Meurs, c’est aussi la Parole de Dieu. Tout ce qui sort de la bouche de Dieu, c’est la Parole de Dieu.

LA CREATION, C’EST LA PAROLE DE DIEU RENDUE MANIFESTE

Dieu a créé toutes choses par la Parole. Dieu dit, par exemple : « Que la lumière soit ! » C’est la Parole de Dieu. « Et la Parole fut » C’est la Parole de Dieu rendue manifeste. Il est écrit, dans JEAN 1 :3, que « toutes    choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. » Selon COLOSSIENS 1 :15-16, c’est par Jésus-Christ que toutes   choses ont été créées, les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, les trônes, les dignités, les dominations et les autorités. Frères, c’est par la Parole qu’Il a dit que toutes ces choses ont été créées. Ces choses créées par Dieu, par la Parole, sont des Paroles de Dieu manifestées. Les cieux et tout ce qu’ils renferment, les anges de lumière et les anges de ténèbres, sont des Paroles de Dieu rendues     manifestes. La terre et tout ce qu’elle renferme sont aussi des Paroles de Dieu rendues manifestes. Je sais que beaucoup sont scandalisés quand je dis que même le diable est une Parole de Dieu rendue manifeste.      Puisque, lui aussi, a été créé par la Parole, qui est Dieu. Toutes les créatures de Dieu, sans aucune exception, sont des Paroles de Dieu manifestées. Ce sont les pensées de Dieu rendues manifestes. Dans ce contexte, les Paroles de Dieu sont des pensées. Quand ces pensées sont exprimées, elles deviennent manifestes à travers la création. Le Messager du soir dit que la parole est une pensée exprimée. Et quand la pensée est exprimée, elle produit quelque chose. Prenons l’exemple de la lumière. Elle était déjà en Dieu sous la forme d’un attribut, d’une pensée. Quand cette pensée a été  exprimée par la Parole que Dieu a prononcée, elle est devenue création. C’est alors que la lumière fut. Cette lumière n’est donc rien d’autre que la pensée de Dieu exprimée par la Parole. Elle est la   Parole de Dieu rendue manifeste.

Dans GENESE 1 :26-27, Dieu dit : Faisons l’homme à notre image. C’était la Parole de Dieu. Quand Il a créé l’homme, l’homme est devenu la Parole de Dieu manifestée. Il en est de même de la femme : Elle est aussi une création de Dieu. Elle est donc une Parole de Dieu manifestée. Comme vous pouvez le constater, le mystère de la Parole de Dieu est grand. Je ne peux que vous en donner quelques aspects. Le Saint-Esprit, j’en suis sûr, vous conduira dans toute la vérité concernant ce mystère du Royaume des cieux.

Dans ESAIE 45 :7-8, Dieu dit que c’est Lui qui a créé la lumière et les ténèbres, la prospérité et l’adversité. Ces choses étant créées par la manifestation de la Parole de Dieu, ce sont des Paroles de Dieu manifestées. Le Paradis et l’enfer, sont aussi des Paroles de Dieu rendues manifestes.

2. LA PAROLE DE DIEU EST UN NOM

Frères, la Parole de Dieu, c’est aussi un nom caché et révélé. C’est le nom de celui qui s’appelle Fidèle et Véritable ; c’est le nom de celui qui est assis sur un cheval blanc, et dont les yeux sont comme une flamme de feu. Dans APOCALYPSE 19 :12, l’Ecriture dit qu’Il a un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est Lui-même. Ce nom, selon  APOCALYPSE 19 :13, c’est la Parole de Dieu. Frères, la Parole de Dieu est un nom. Ce n’est pas une Bible, mais un Nom : Le Nom de celui qui est assis sur un cheval blanc, et qui s’appelle Fidèle et Véritable. Ce Nom, c’est celui du Seigneur Jésus-Christ. Vous voyez ! Le Seigneur Jésus-Christ s’appelle la Parole de Dieu. Son Nom, c’est la Parole de Dieu ; c’est aussi Fidèle et Véritable, Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs. En             APOCALYPSE 19 :16, l’Ecriture dit que Son Nom, C’est Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs. Ces différents Noms sont l’expression vivante de la suprême Divinité de Jésus-Christ, et de Sa suprême Royauté. Ils       mettent en relief aussi Ses perfections invisibles, Sa Divinité suprême, Sa Sainteté suprême, Sa domination suprême et Sa majesté suprême. O, frères, Il est le Roi des Rois, le Prince des Rois de la terre, le Seigneur des Seigneurs, l’Unique Dieu, le chemin, la vérité et la vie. Il est l’Alpha et l’Oméga. Le Nom de Jésus, révélé par l’ange Gabriel, avant la naissance du Fils de Dieu, est aussi la Parole de Dieu. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique de ce temps de l’aube. Quand l’ange Gabriel dit à Marie, « tu lui donneras le nom de Jésus », il prononça la Parole. Et cette Parole a révélé le Nom du Fils de Dieu. Le Nom de Jésus est donc la     Parole de Dieu révélée.

Quand le Seigneur donne un nom à quelqu’un, ce nom c’est la Parole de Dieu révélée. Quand Il a changé le nom de Jacob en Israël, Il a manifesté Sa Parole. Le nom d’Israël est donc la Parole de Dieu manifestée. Quand Il a changé le nom de Simon en Céphas, Il a aussi manifesté Sa Parole. Ainsi ce nom de Pierre (Céphas) est la Parole de Dieu rendue manifeste. Ce nom était en Lui sous la forme d’une pensée. Cette pensée, Il l’a exprimée en parlant ; Il l’a donc exprimée par la Parole. Ce nom est donc la Parole manifestée. Il est la manifestation de la pensée de Dieu. Quand Il m’a appelé du nom de Fils de l’homme, Il a exprimé Sa pensée, par la Parole révélée. Ce nom est donc la Parole révélée. Quand, Il a dit, « Je te fais Moïse », Il a manifesté Sa Parole. Le Nom de Moïse que je porte    aujourd’hui est le nom de la divinité manifestée en chair pour ce temps prophétique de l’aube. Ce nom de Moïse, c’est la Parole de Dieu manifestée. Selon l’Ecriture, le Seigneur a un Nom nouveau. Ce nom, est aussi la Parole de Dieu. Quand il sera révélé, ce sera la Parole de Dieu révélée. Nous aussi, nous aurons de nouveaux noms, qui sont tous des Paroles de Dieu.

Frère Christ-Moïse, devons-nous encore lire la Bible ? Oui, vous devez toujours lire la Bible. Car Elle renferme la Parole écrite de Dieu. Sachez cependant qu’Elle n’est pas la Parole de Dieu.

3. LA PAROLE DE DIEU, C’EST DIEU LUI-MEME

‘’Au commencement était la Parole. Et la Parole était avec Dieu. Et la Parole était Dieu.’’ Vous voyez ! La Parole de Dieu, c’est Dieu             Lui-même ; c’est le Seigneur Jésus-Christ Lui-même dans Sa forme surnaturelle et spirituelle. Au commencement n’était pas la Bible, mais la    Parole. Pensez-y ! La Parole qui était au commencement avec Dieu, était Dieu. Qu’est – ce donc la Parole de Dieu ? C’est Dieu Lui – même. Or, la Bible n’est pas Dieu Lui – même. Elle ne peut donc être la Parole de Dieu, même si elle contient la Parole de Dieu. En GENESE 1. 1, il est écrit dans l’Ecriture que «  Dieu créa les cieux et la terre. » Dieu est donc le       Créateur de toutes choses. Que dit l’Ecriture en JEAN 1. 3 ? Elle dit que «  toutes choses ont été faites par elle ( par la Parole). Et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. » Comme vous pouvez le constater ici, c’est la Parole qui a créé toutes choses, tout ce qui existe. Si Dieu et la Parole ont  créé  toutes choses, c’est que Dieu et la Parole sont un. Dieu, c’est la Parole, et la Parole, c’est Dieu. Maintenant qui est Dieu ? C’est le         Seigneur Jésus – Christ. Dans  2 CORINTHIENS 3. 17, l’Ecriture dit que le Seigneur, c’est l’Esprit. Vous voyez ! Le Seigneur Jésus – Christ, c’est le Saint – Esprit. Le Seigneur Jésus – Christ étant le Saint - Esprit, cela veut dire que la Parole de Dieu, c’est le Saint – Esprit. Frères, il y a ici quelque chose qui est infiniment au – dessus de la Bible : C’est la Parole de Dieu ; c’est Dieu ; c’est le Saint – Esprit ; c’est Jésus – Christ notre précieux    Seigneur et Sauveur, qui a donné Sa précieuse vie  pour nous. Savez – vous qu’Il était le Cadavre par essence et par excellence ? Savez – vous qu’autour de Lui devaient s’assembler les aigles ? Quand Il mourut sur la croix, Il n’était pas le Cadavre, car il n’y avait eu aucun rassemblement d’aigles, tout le monde l’ayant abandonné. Dieu Lui – même L’a abandonné. Frères, c’était un cadavre selon la pensée de l’homme, puisqu’il était mort. Mais, selon la Pensée prophétique de Dieu, Il n’était pas le Cadavre quand Il fut crucifié sur la croix de Golgotha. Souvenez – vous du mystère du cadavre selon MATTIEU 24. 28 dont je vous parle souvent. Ce mystère, qui est resté caché durant tous les âges, est maintenant révélé en ce temps prophétique de l’aube, par la Manne Fraîche, par le        Saint – Esprit et par le Fils de l’homme, frère Christ – Moïse. Qu’est – ce qu’un cadavre ? C’est le corps mort d’un animal ou d’une personne. Ce cadavre de MATTHIEU 24. 28, est le corps mort d’un agneau. Parce que c’est le symbole de l’agneau qui incarne parfaitement la mort de          l’Agneau de Dieu : Jésus de Nazareth. Bien que mort sur la croix, Il n’était pas le cadavre selon la Pensée prophétique du Dieu Tout – puissant et Tout – suffisant. Mais selon la pensée de l’homme, c’était un cadavre. Remarquez que nous ne parlons pas selon la pensée de l’homme, mais selon la Pensée de Christ. Qui a connu la Pensée de Dieu pour            L’instruire ? Nous, nous avons reçu la Pensée de Christ pour vous         instruire, pour vous édifier, pour vous sanctifier et pour vous édifier, par le Doigt de Dieu. A quel moment Jésus de Nazareth était – Il devenu    Cadavre, si ce n’était pas sur la croix ? Il était devenu Cadavre avant  Sa résurrection d’entre les morts. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. C’est en tant que Cadavre qu’Il était descendu dans le sein d’Abraham pour prêcher Son Message aux morts, et Se révéler à eux. Ces morts,  c’étaient les saints de l’ancienne alliance. Plusieurs parmi eux avaient cru en Lui, sans L’avoir jamais vu. Il était donc descendu au milieu d’eux dans le sein d’Abraham, afin qu’ils Le vissent face à face, ce qui leur permettrait d’entrer dans la plénitude de la Vie éternelle. Il était à la fois le Fils de l’Homme qu’ils devaient voir et en qui ils devaient croire, et le         Cadavre autour duquel ils devaient s’assembler. Pendant ce jour du Fils de l’Homme dans le sein d’Abraham, les aigles s’étaient assemblés      autour du Cadavre. Comme vous pouvez le constater, ce Cadavre n’était pas un corps mort en putréfaction, en décomposition, mais c’était un corps mort vivant et puissant, par la vertu du Saint – Esprit. Après le rassemblement autour du Cadavre, par essence et par excellence, la résurrection a eu lieu. Ce jour – là, Jésus ressuscita avec plusieurs saints de l’ancienne alliance. L’Ecriture dit qu’ils entrèrent dans la ville de Jérusalem om ils apparurent à un grand nombre de personnes. Frères, le premier rassemblement des aigles autour du Cadavre a eu lieu ce jour – là à Jérusalem, après celui qui eut lieu dans le sein d’Abraham. Aujourd’hui, où a lieu le rassemblement des aigles ? Il a lieu autour du cadavre du temps prophétique de l’aube, où un Christ,  fait Christ par  Christ,  a été crucifié avec Christ. Frères, au commencement n’était pas la Bible, mais la Parole. Cette Parole a été faite chaire. Son Nom, c’est Jésus – Christ.

4. LA PAROLE DE DIEU, C’EST DIEU DEVENU UN SIMPLE HOMME

Bien-aimés de Dieu. Comprenez ceci : La Parole de Dieu, c’est Dieu devenu un simple homme. C’est la Parole faite chaire.  Dans JEAN 1 :14, l’Ecriture dit que « la Parole a été faite chair. » Si la Parole est Dieu,  et que la Parole a été faite chaire, cela veut donc dire que Dieu Lui – même  a été fait chair. C’est ici le grand mystère de la piété. Si Dieu a été fait chair, c’est qu’Il est devenu un simple homme, un simple mortel. Je parle du grand mystère de la piété : Dieu a été manifesté en chair. Le Fils de Dieu, Jésus-Christ de Nazareth, était la Parole faite chair, qui a habité parmi les juifs. En ce temps prophétique de l’aube, la Parole est faite chair, et Elle habite parmi nous. O, quel scandale ! diront les incrédules. Mais, nous disons : Gloire au Seigneur qui nous a donné la Parole faite chair pour ce temps prophétique de l’aube. L’Ecriture ne dit – Elle pas que nous sommes manifestement une Lettre de Christ, selon    2 CORINTHIENS 3. 3 ? Qu’est – ce qu’une Lettre de Christ ? C’est la  Parole écrite de Christ. Nous sommes donc la Parole écrite de Christ, écrite par l’Esprit du Dieu Tout – puissant et Tout – suffisant, par l’Esprit de Christ, et par notre ministère, le ministère prophétique du Fils de l’homme mandaté par l’unique Fils de l’Homme, le Seigneur  Jésus – Christ. Si vous êtes manifestement une Lettre de Christ, frère Christ – Moïse ne l’est – il pas aussi ? Si. Il est aussi une Lettre de Christ, une Parole de Christ écrite par l’Esprit de Christ. Cette Parole de Christ est une Parole faite chair. Et elle habite parmi nous, pour notre perfection, par la grâce de Dieu. Quand je dis que frère Christ – Moïse est une Lettre de Christ et une Parole de Christ faite chair, les chrétiens sont scandalisés, et crient au blasphème. Pourtant il est écrit dans leur Bible que les Corinthiens étaient manifestement une Lettre de Christ. Quel est donc leur problème ? Leur problème, c’est que je suis un noir. La couleur de ma peau est une pierre d’achoppement pour beaucoup de gens. Frère Christ – Moïse, veux – tu dire que tu es la Parole de Dieu ? Non, je ne suis pas la Parole de Dieu, mais je suis la Parole de Dieu pour ce temps      prophétique de l’aube. Souvenez – vous que la Parole est Dieu. Or, Dieu m’a fait Dieu.  Il m’a donc fait Parole, Parole de Dieu. Je ne suis donc qu’une Parole faite chair mandatée pour révéler le mystère de la Parole de Dieu. Si mon Evangile est encore  voilé, il est voilé pour ceux qui se perdent, pour ceux qui n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour avoir la plénitude la vie éternelle. Si la Manne Fraîche est encore voilée, elle est voilée pour les enfants de la rébellion dont le dieu de cet âge a aveuglé les yeux, afin qu’ils ne voient pas briller la splendeur de la gloire de la Parole prophétique de notre temps. Si je suis manifestement une Lettre de Christ comme le dit l’Ecriture, de quel péché m’accuse – t – on quand je dis que je suis une Parole faite chair, selon le bon plaisir de la volonté de Dieu, et la richesse de Son Amour ? Quelqu’un pourra – t – il me convaincre de péché, parce que je dis ces choses ?

DES SERPENTS AU MILIEU DE NOUS

Frères, des serpents se sont glissés au milieu de nous, afin de me dénigrer, en brandissant la Bible. Ils vous diront que frère  Christ – Moïse disait  que la femme ne devait pas enseigner la Parole de Dieu. Aujourd’hui il dit qu’elle peut enseigner. Et ils essayeront de vous éloigner de moi. Frères, ne faites pas attention à eux ! Priez pour eux, afin que le Seigneur ouvre leur esprit pour la compréhension des  Ecritures et de la puissance de Dieu. Quand je dis que la femme ne doit pas enseigner la Parole, je suis parfaitement en accord avec ce que   l’apôtre Paul dit dans  1 TIMOTHEE 2 : 12. Quand je dis aussi que la femme peut enseigner, je suis encore parfaitement en accord avec ce que dit l’apôtre Paul dans TITE 2 : 3 – 5. Dans  1TIMOTHEE 2 : 12, il dit qu’il ne permet pas à la femme d’enseigner. Mais dans TITE 2 : 3 – 5, il demande aux femmes âgées d’enseigner. Il n’y a aucune contradiction dans ce qu’il dit à ce sujet, pas plus qu’il en a dans ce que je dis. Quand je dis que la femme ne doit pas enseigner la Parole, je parle de   l’exercice du ministère de la Parole dans l’Eglise du Dieu vivant. Quand je dis qu’elle peut enseigner la Parole, je ne dis pas qu’elle peut exercer le ministère de la Parole. On peut enseigner la Parole sans être un  ministère de la Parole établi dans l’Eglise. Dans l’Eglise, nous prêchons tous la Parole d’une manière ou d’une autre. Mais nous n’exerçons pas tous les ministères de la Parole. Si la femme ne doit absolument pas enseigner la Parole de Dieu, avec quelle parole donc peut – elle éduquer ses enfants ? Frères, des serpents se sont glissés parmi vous, afin d’accomplir les œuvres du diable leur père. Ne les craignez pas ! Ils finiront par montrer leurs vraies couleurs.  Si quelqu’un a des problèmes avec moi  au sujet de ce que je dis concernant la place de la femme dans l’Eglise, il doit aussi en avoir avec l’apôtre Paul, puisque nous    disons la même chose. Voulant montrer leur hypocrisie, ils chercheront à me dénigrer, tout en louant l’apôtre Paul. Alors que lui et moi disons la même chose. Maintenant, si par extraordinaire ces serpents ont    raison, sachez que le Seigneur ne vous demandera aucun compte, parce que vous avez  cru en celui qu’Il a envoyé. Celui qu’Il a envoyé répondra de ce tout ce qu’il a enseigné devant le Tribunal de Christ, lorsque ses œuvres seront jugés. Il ne sera pas jugé comme pécheur, puisque le Sang de Christ l’a lavé de tout péché, et que par la puissance de résurrection, il est devenu saint une fois pour toutes. Il se présentera devant le Tribunal de Christ dans sa sainteté et dans sa perfection. Et le juste Juge le jugera selon les œuvres qu’il aura faites étant dans son corps. Après avoir été jugé, le Seigneur le fera asseoir sur le trône du jugement, afin de vous juger, et de juger les autres. De quoi donc devriez – vous avoir peur ? Moi qui veille sur vos âmes, c’est aussi moi qui vous jugerai. Je ne vous jugerai  pas selon vos péchés, puisque vous êtes sans péché, mais selon vos œuvres. Dans HEBREUX 13 : 17, il est écrit dans l’Ecriture : Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte… » Sont – ce ces serpents qui veillent sur vos âmes ? Sont – ce ces loups ravisseurs qui se sont malicieusement glissés parmi le troupeau qui rendront compte de vous devant le Seigneur. Le Seigneur les a – t – Il établis sur vous ? Frères, si c’est moi qui vous ai engendrés, c’est aussi moi qui  veille sur vos âmes, et qui rendra compte de vous devant le Tribunal de Christ. En ma qualité de Fils de l’homme, de l’homme fait Dieu par Dieu, et de l’homme qui a reçu les clés du Royaume des cieux et les Paroles de la Vie éternelle en ce temps prophétique de l’aube, faites ce que je vous dis, et faites ce que je fais. Si aujourd’hui, je dis que la femme ne doit pas enseigner la Parole, répétez cela mot à mot. Et  si demain, je dis que la femme  doit  enseigner la Parole, répétez – le mot à mot.   Demeurez dans mes Paroles. Si vous demeurez dans mes Paroles, et que mes Paroles demeurent en vous, le Seigneur Jésus – Christ qui m’a envoyé avec la Manne Fraîche sera toujours avec vous. Il vous aimera, et je vous aimerai. Si vous m’aimez, gardez mes Paroles, celles qu’Il m’a données pour votre édification et perfection. Un jour, Il dit à Pierre : M’aimes – tu ? Pierre Lui répondit : Tu sais que je t’aime. Alors, Il lui dit : Pais mes agneaux. Frère, m’aimes – tu ? Si tu m’aimes, pais mes agneaux. Frère, m’aimes – tu ? Si tu m’aimes, pais mes brebis pour la gloire du Seigneur. Frère, m’aimes – tu ? Si tu m’aimes, éloigne du troupeau les loups ravisseurs, et protège les brebis que le Seigneur m’a confiées. Les  brebis ne m’appartiennent pas. Elles appartiennent au Seigneur. Moi, je ne fais que les garder pour Lui. Je ne fais que veiller sur elles pour Lui. Frères, il y a une bergerie ivoirienne, et un berger ivoirien, qui est la porte de cette bergerie. Des gens essaient d’entrer dans la bergerie par ailleurs, en contournant la porte. Ce sont des      voleurs et des brigands. Mais, ils ne pourront faire aucun mal aux   brebis, à cause de l’excellence, de la solidité, de la consistance, de la richesse infiniment variée de la Manne Fraîche. Des faucons sont entrés dans la bergerie ivoirienne  en contournant la Porte étroite. Mais ils ne pourront rien faire de mal aux aigles. Ils essayeront d’accomplir l’œuvre pour laquelle ils sont envoyés, mais ils échoueront, car personne ne peut les séduire. Frères, que ce que je dis maintenant soit lu du haut de la chaire concernant la femme, afin que vous soyez instruits selon la Pensée de Christ qui nous est révélée dans la Manne Fraîche. Beaucoup se feront passer pour des frères, alors que ce sont des ennemis. Ils feront semblant de s’intéresser à la Manne Fraîche. Ils demanderont à lire mes écrits, comme si cela les intéresse. Mais en vérité, ils essayeront d’y chercher les défauts, afin de me cribler, et de faire sortir     quelques – uns du troupeau. Frère Christ – Moïse, pourront – ils réussir à faire sortir des gens de la Manne Fraîche ? Oui. Ils feront sortir ceux qui, comme eux, ne sont pas prédestinés à croire en cette Parole prophétique. Ils pourront faire sortir ceux que je n’ai pas engendrés par le Saint- Esprit et par la Parole de Vérité.

Revenons au grand mystère de la piété : Dieu est manifesté en chair.

Selon EXODE 7 :1, Dieu a fait Moïse Dieu.  C’est ici le mystère de la piété. Or, la Parole est Dieu. Moïse était donc la Parole, la Parole faite chair. Il était l’homme devenu Dieu par la volonté souveraine de Dieu. Dieu a été manifesté dans sa chair. Il était donc la révélation du grand mystère de la piété pour son temps.  C’est la Manne Fraîche, la pure   Parole. Et Moïse, la Parole faite chair, a habité parmi les enfants d’Israël. Il était en son temps, pendant l’exercice de son ministère, le Dieu        d’Israël. Il était prophète, et plus que prophète. Jean-Baptiste aussi était prophète, et plus que prophète. Il était donc Dieu. La Parole étant Dieu, il était donc la Parole, la Parole faite chair, qui a habité parmi les juifs. Jean-Baptiste, je le répète, était la Parole de Dieu, manifestée en chair. Moïse aussi était la Parole de Dieu manifestée en chair. Pour que Dieu puisse habiter au milieu de son peuple, Il devient un simple homme. Or, à chaque âge, Il doit habiter, au milieu de son peuple. Il doit  donc  devenir un simple homme. Dieu toujours être manifesté en chair. La   Parole de Dieu que les gens cherchent devient un simple homme, en se manifestant en chair. Une fois qu’Elle est manifestée en chair,  une nouvelle ère commence, un âge prophétique commence. C’est cette Parole manifestée en chair, qui annonce le message prophétique de Dieu pour l’âge donné. Celui qui voit cette Parole manifestée en chair, la reçoit et croit en Elle, a la vie éternelle.

5. LA PAROLE DE DIEU, C’EST LE PROPHETE DE DIEU

Je n’insisterai peut-être jamais assez sur le fait que la Bible n’est ni la véritable Parole de Dieu, ni la Parole de Dieu. Tous les hommes peuvent s’acheter une Bible, mais très peu ont la Parole de Dieu. On peut acheter une Bible, mais on ne  peut pas acheter la Parole de Dieu. Du moins, on peut L’acheter, mais sans rien payer, sans argent. Venez donc L’acheter, venez sans argent, sans rien payer. Frères, venez aux eaux, payez tout ce que vous voulez, sans argent. Beaucoup de païens, beaucoup d’inconvertis et  beaucoup d’enfants du diable ont la Bible. Mais ils n’ont pas la   Parole de Dieu. Ils ont la Bible, la lisent, mais ils n’ont pas la Parole de Dieu. La Parole de Dieu est cachée à leurs yeux, pour ils lisent toujours la Bible.

Qu’il me soit permis de partager ce témoignage avec vous. Une chrétienne cherche à me rencontrer pour des problèmes de foyer. Elle prie avec une prophétesse, qui lui demande, au Nom de Jésus-Christ, de    l’argent, pour la résolution de tous ses problèmes. Chaque fois que la prophétesse lui demande de l’argent, au Nom du Seigneur, elle  s’exécute immédiatement. Mais, ses problèmes demeurent  toujours. Ce qui l’a le plus choquée, c’est que cette prophétesse, qui pendant       longtemps, parlait au Nom du Seigneur, prêchait la Bible, vient de se  convertir à l’Islam. Elle est devenue mahométane. Elle qui disait : Dieu m’a dit ceci, Dieu m’a dit cela, la Bible à la main, est devenue  musulmane. Vous voyez ! Elle avait la  Bible ; elle a prêché la Bible ; elle s’est appuyée sur la Bible pour enseigner ses fidèles. Et il y a eu même des miracles.  Mais, aujourd’hui, elle est devenue musulmane. Elle ne croit plus en Jésus. Elle qui disait que la Bible était la Parole de Dieu, dit aujourd’hui que c’est le Coran qui est la Parole de Dieu.  Frères, elle avait la Bible, mais elle n’avait pas la Parole de Dieu. La Parole de Dieu est   esprit et vie. La Bible n’est ni esprit, ni vie. Dans JEAN 6.63, le Seigneur dit : « Les paroles que je vous aie dites sont esprit et vie. » Tout ce qui sortait de la bouche de Jésus-Christ de Nazareth, était esprit et vie.     C’était la Parole de Dieu.  Aujourd’hui encore, tout ce qui sort de la    bouche de Jésus-Christ, le Seigneur Dieu Tout-puissant, est esprit et vie. Et ce n’est pas la Bible qui sort de Sa bouche, mais la Parole.  Et Sa       Parole, c’est l’Epée de l’Esprit. Si c’est la Bible qui sort de Sa bouche, alors Il enseigne à la fois ce qui est vrai et ce qui est faux. Parce que dans la Bible, il y a ce qui est vrai et ce qui est faux. Là où il n’y a aucune fausseté, c’est dans la Parole de Dieu.  Cette Parole de Dieu, c’est aussi le prophète de Dieu. Oui Monsieur. Le prophète de Dieu, c’est la Parole de Dieu, manifestée en chair. C’est la Parole devenue homme.  Celui donc qui écoute le prophète que Dieu a envoyé, écoute la Parole de Dieu. Car, il est la Parole de Dieu. Celui qui écoute le prophète que Dieu a    envoyé, écoute Dieu Lui-même. Car, le prophète de Dieu, est Dieu. Il n’est pas Dieu Lui – même, mais Dieu Lui – même demeure en lui, et  parle en lui. L’Ecriture dit : “ Au commencement était  la Parole, et la Parole était avec Dieu. Et la Parole était Dieu.’’ Si donc le prophète est Dieu, cela veut dire qu’il est aussi la Parole. Dans JEAN 1.14, il est écrit dans l’Ecriture que « la Parole a été faite chair. » Si le prophète est la Parole, il est donc la Parole faite chair. Qu’il me soit permis de préciser ceci, afin d’éviter toute confusion et tout amalgame : Jésus-Christ de  Nazareth, est la Parole faite chair par essence et par excellence. Et      personne ne peut L’égaler. Il est l’Unique Parole faite chair, mais Il n’est pas la seule Parole faite chair. J’insiste : Jésus-Christ de Nazareth est la Parole faite chair par essence et par excellence. Il est donc l’Unique     Parole faite chair. S’Il est la Parole faite chair par essence et par            excellence, cela veut dire qu’Il n’est pas la seule Parole faite chair. Tout prophète que Dieu a fait Dieu pour un âge donné, est la Parole faite chair. Sachez aussi que l’Epouse de l’Agneau immolé, est aussi la Parole faite chair. Souvenez – vous de la femme dans le jardin d’Eden. Elle était l’os des os de l’homme, et la chair de sa chair. De même qu’Eve était l’os des os du premier Adam, et la chair de sa chair, de même l’Eve spirituelle est l’os des os du dernier Adam et la chair de sa chair. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Dans 2 SAMUEL 5 : 1, l’Ecriture dit : « Toutes les tribus d’Israël vinrent auprès de David, à Hébron, et dirent : Voici, nous sommes tes os et ta chair. » O, frères ! Le peuple d’Israël était la femme de David, puisqu’il était l’os de ses os et la chair de sa chair, spirituellement parlant. En ce temps prophétique de l’aube, le Seigneur appelle l’Epouse ivoirienne à la perfection. Cette Epouse est l’os des os du Fils de l’homme et la chair de sa chair. Comme le Fils de l’homme de ce temps prophétique de l’aube est une Parole faite chair, son Epouse aussi est une Parole faite chair. Cette Epouse est l’Epouse de frère Christ – Moïse. L’Epoux et l’Epouse sont un.

Dans JEAN 10 :35, le Seigneur dit que ceux à qui la Parole de Dieu est adressée, sont aussi appelés Dieux. Il ne dit pas que ceux qui      achètent la Bible sont appelés Dieux ; mais ceux à qui la Parole de Dieu vient. Si ceux à qui la Parole de Dieu est adressée sont appelés Dieux, selon l’Ecriture, et si la Parole est Dieu, ceux-ci sont aussi appelés        Paroles. Selon l’Ecriture. C’est ici le grand mystère de la piété. Ce       mystère selon 1 TIMOTHEE 3.16, c’est que Dieu est manifesté en chair. Autrement dit, le grand Dieu est devenu un simple un simple homme, habitant parmi les hommes.

Ce grand mystère de la piété, c’est que le prophète de Dieu, est la Parole de Dieu pour chacun des âges. Dans 2 TIMOTHEE 3 :1-5, l’apôtre Paul parle de la nature et du comportement des hommes dans les derniers temps. Ils seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, calomniateurs, intempérants, ennemis des gens de bien, cruels, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui est fait la force. Frères, qu’est-ce qui fait la force de la piété, que les hommes renient dans ces derniers jours ? C’est le grand mystère de la piété. Et que signifie ce mystère ? C’est que Dieu est manifesté en chair. Remarquez aussi que l’apôtre Paul parle de ce qui va se passer dans les derniers jours. Autrement dit, dans les derniers jours, les hommes auront l’apparence de la piété, mais renieront ce qui en fait la force. Ces derniers jours dont il parle n’ont absolument rien avoir avec Jésus-Christ de Nazareth. Ces derniers jours seront manifestés après   Jésus-Christ de Nazareth. Or, c’est dans ces derniers jours, qui n’ont    absolument rien avoir avec le temps où Jésus-Christ de Nazareth exerçait Son ministère terrestre, que les hommes ayant l’apparence de la piété renieront ce qui en fait la force. Et le grand mystère de la piété, c’est le mystère de la Divinité manifesté en chair, c’est le mystère de Dieu devenant un simple homme. Ce qui veut donc dire que dans les derniers temps, le mystère de Dieu devenant un simple homme sera une réalité vivante pour nous. Frères, j’espère que vous comprenez les Ecritures et la puissance de Dieu. Ne sommes-nous pas dans les derniers jours ? Si. Par conséquent le grand mystère de Dieu devenant un simple homme sera de nouveau manifeste, dévoilé, à travers les hommes que le         Seigneur a choisis dès avant la fondation du monde. C’est d’ailleurs dans cette optique, et pour accomplir Sa Parole, qu’Il m’a dit, au travers d’au moins une prophétie : Je te fais Dieu pour ce peuple. En ce temps prophétique de l’aube, beaucoup de chrétiens ont l’apparence de la piété, mais ils renient ce qui en fait la force. Qu’est-ce qui fait la force de la  piété aujourd’hui ? Ce qui fait la force de la piété aujourd’hui, c’est ce qui a fait sa force hier : Dieu est manifesté en chair. Frères, en ce temps prophétique de l’aube, Dieu est manifesté encore en chair. C’est ici la force de la piété que beaucoup de chrétiens renient. Regardez-les : Ils prient, ils jeûnent, ils méditent la Bible pensant avoir en Elle la vie éternelle ; ils louent le Seigneur par des cantiques, ils évangélisent pour gagner les âmes, ils ne boivent pas de vin. Ils ont donc l’apparence de la piété. Mais, ils renient ce qui est en fait la force. En ce temps prophétique de l’aube, qui fait partie des derniers jours, ce qui fait la force de la piété, c’est qu’un homme a été fait Moïse par Dieu. Alors que Moïse lui, selon     EXODE 7.1, a été fait Dieu par Dieu. Pensez-y ! Qu’est-ce qui fait la force de la piété aujourd’hui, en ce temps prophétique de l’aube où le coq chante ? C’est la Divinité de l’homme. Ce qui a fait la force de la piété hier, fait également la force de la piété aujourd’hui. “Sans contredit, le mystère de la piété est grand : Dieu a été manifesté en chair…’’            Aujourd’hui encore Dieu est manifesté en chair, scandales pour les incrédules, mais puissance de Dieu pour les élus. Aujourd’hui encore, la      Parole est faite chair, révélant à l’Epouse, la Parole prophétique de notre temps. Qu’est-ce qui fait encore la force de la piété aujourd’hui ? Ce qui fait la force de la piété en ce temps prophétique de l’aube où le chant du coq se fait entendre, c’est que la Parole est de nouveau faite chair.   Scandale pour les incrédules, mais puissance de Dieu pour les fils du Royaume des cieux. Aujourd’hui, bien-aimés frères, une Lettre de Christ est rendue manifeste dans l’Eglise de Dieu pour l’édification et la perfection des saints. Cette Lettre de Christ, écrite par l’Esprit du Dieu vivant, et rendue manifeste par la volonté souveraine du Dieu Souverain, est ce qui fait la force de la piété pour notre temps.

Frères, considérez tous les pratiquants de la religion : Ils ont l’apparence de la piété, mais renient ce qui en fait la force. Ils ont tous l’apparence de la piété, mais ils ne croient pas que Dieu puisse devenir un   simple homme ; et qu’un homme puisse être fait Dieu par Dieu.

Dans quel temps vivons-nous aujourd’hui ? Nous vivons dans les    derniers temps, lesquels sont composés de quatre différents âges. Quels sont ces temps-là ?

LES QUATRE DERNIERS TEMPS PROPHETIQUES

Selon la Parole de l’Ecriture qui se trouve dans MARC 13 :35, il y a quatre temps :

1- Le soir

2- Le milieu de la nuit ou minuit

3- Au chant du coq ou l’aube

4- Le matin

En ce qui nous concerne, nous sommes au temps de l’aube où le coq chante. Nous savons tous que le coq chante à l’aube, annonçant   ainsi le lever du jour. Comment savons-nous que nous sommes au temps de l’aube ? Frères, soyez très attentifs, et comprenez les Ecritures et la puissance de Dieu. Selon NOMBRES 11 :9, « quand la rosée descendait la nuit sur le camp, la manne y descendait aussi. » Frères, elle descendait quand la rosée descendait. Et elle se déposait sur le camp, à l’insu des enfants d’Israël. Seul Moïse le prophète fait Dieu par Dieu savait ce qui se passait. Il en ait de même aujourd’hui en ce qui concerne l’Eglise de Christ. C’est à Bouaké, avant la crise militaro-politique que le Seigneur m’a dit : « Tu es un aigle, et l’aigle prend son envol. Il va dans les lieux très élevés pour chercher la Manne Fraîche. » En ce temps-là, nous étions encore au temps du soir avec le message du soir. Il faisait nuit, quand le Seigneur me parla de la Manne Fraîche. C’est quelques années plus tard que la Manne Fraîche à commencer à être prêchée quand     l’aigle a pris son envol. Quand j’ai commencé à prêcher sur certains mystères du Royaume des cieux, la Manne Fraîche a commencé à se révéler par l’Onction divine.

Voici ces mystères :

- Qui a les clés du Royaume des cieux aujourd’hui ?

- Qui a les Paroles de la vie éternelle aujourd’hui ?

- Qui a le pouvoir de pardonner les péchés aujourd’hui ?

- Qui dites-vous que je suis, moi le Fils de l’homme ?

Considérons NOMBRES 11 :9 et EXODE 16 :12-15. Dans le premier passage, la manne descendait du ciel la nuit, avec la rosée. Dans le      second, il est dit qu’au matin, elle était couverte de rosée. Voici ce que cela veut dire : Pendant la nuit la manne descendait du ciel, avec la     rosée. Cette rosée la couvrait jusqu’au matin. Et le matin quand la rosée se dissipait, elle apparaissait. Vous voyez ! La manne était là pendant la nuit ; elle était là aussi pendant l’aube. Et le matin, elle était encore là. C’est au temps de la nuit que le Seigneur m’a parlé pour la toute         première fois de la Manne Fraîche. Personne d’autre que moi, sur toute la terre, ne connaissait l’existence de cette Manne Fraîche. De même que sous l’ancienne alliance, Dieu a donné la manne le matin aux enfants d’Israël, de même Il donne la Manne Fraîche à l’Eglise au temps prophétique du matin, sous la nouvelle alliance. De même que Dieu, sous l’ancienne alliance, a fait descendre la manne sur la terre à l’aube, de même sous la nouvelle alliance, Il nous donne la Manne Fraîche au temps     prophétique de l’aube. C’est ainsi que nous connaissons le temps prophétique dans lequel nous vivons aujourd’hui. Sous l’ancienne alliance, avant la manne n’apparaisse le matin, couverte de rosée, elle était déjà là à l’aube. Ainsi, en est-il sous la nouvelle alliance :Avant que la Manne Fraîche ne soit révélée au temps prophétique de matin, elle le sera déjà au temps prophétique de l’aube. La fin du temps prophétique de l’aube est confondue au début du temps prophétique du matin. Bien-aimés de Dieu, c’est ici le mystère :Le temps prophétique de l’aube et le temps prophétique du matin sont un. Il en est de même du temps prophétique du soir et celui de minuit. Le fait que le Seigneur révèle la Manne Fraîche aujourd’hui nous montre dans quel temps nous sommes. La Manne   Fraîche est toujours couverte de rosée spirituelle, symbole du            Saint-Esprit. Au fur et à mesure que le soleil de justice la frappe, cette rosée spirituelle se dissipe. Autrement dit le Saint-Esprit révèle cette   Parole prophétique pour nous. Frères, la dissipation de la rosée naturelle s’est faite progressivement jusqu’à ce que la manne apparaisse complètement. C’était du temps de Moïse. Il en est de même du temps de l’homme fait Moïse par Dieu : C’est progressivement que le Saint-Esprit révèle la Manne Fraîche, jusqu’à ce que tout ce mystère soit entièrement dévoilé. La Manne Fraîche est un mystère qui renferme des mystères. Quand elle a commencé à être révélée, un temps prophétique a commencé, mettant ainsi fin au temps prophétique précédent : C’est le temps prophétique de l’aube. Ce temps annonce le temps prophétique du matin dans lequel il s’imbrique parfaitement.

Par la révélation de la Manne Fraîche, nous savons dans quel temps nous vivons. Selon EXODE 16 :13, Dieu a donné les cailles le soir, et la manne le matin. Cette manne était déjà là à l’aube, couverte de rosée. Vous voyez ! La manne a couvert deux temps du temps de Moïse : L’aube et le temps du matin. Du temps de l’homme fait Moïse par Dieu, la Manne Fraîche couvre également deux temps : L’aube et le matin. Comprenez-vous maintenant dans quel temps nous vivons ? Le temps du soir et le temps du minuit sont passés. Nous sommes maintenant au temps de l’aube qui s confond au temps du matin. Il y a un autre mystère par lequel nous pouvons savoir dans quel temps nous sommes : Le mystère de l’homme fait Moïse par Dieu. Sous l’ancienne alliance, c’est du temps de Moïse que Dieu a donné la manne à son peuple. De même sous la nouvelle alliance, ce sera du temps de Moïse qu’Il donnera la Manne à Son peuple, qui est l’Eglise. C’est pourquoi, Il a fait un homme Moïse. C’est ici La Manne Fraîche.

En définitive, nous pouvons savoir dans quel temps nous vivons par ces trois  choses :

1. La révélation de la Manne Fraîche qui descend du ciel au temps de l’aube

2. La révélation de l’homme fait Moïse par Dieu.

3. La révélation de l’homme fait Dieu par Dieu. Je ne suis pas Dieu, mais j’ai été fait Dieu par Dieu. Dieu ne m’a pas dit : Tu es Dieu, mais Je te fais Dieu pour ce peuple. De même que Moïse a été fait Dieu par Dieu, de même j’ai été fait Dieu par Dieu.

Dans MARC 13 :35, le Seigneur parle de Son avènement. Il n’en donne ni l’heure, ni le jour. Il parle cependant  des temps prophétique :Le soir, le milieu de la nuit, au chant du coq et le matin. Ce qui nous intéresse au plus haut point, c’est le chant du coq. Ce chant est un    Message Divin. Souvenez-vous du cantique des cantiques du roi           Salomon : C’est un Message Divin. Il en est de même du chant du coq, qui est aussi un Message Divin. Et ce message est prêché au temps prophétique de l’aube. Or, en ce temps-là, il y a la Manne Fraîche. Par conséquent, le chant du coq et la Manne Fraîche sont un. Sachez cependant que la Manne Fraîche continuera, et ira plus loin dans le temps que le chant du coq. Qu’est-à-dire sinon qu’il y a des mystères que le chant du coq ne pourra pas dévoiler. Quand le chant du coq cessera de se faire entendre, la Manne Fraîche, Elle, continuera. Le chant du coq est dans la Manne Fraîche. C’est ici la pure Parole.

Dans MARC 13 :32-35, le Seigneur parle de Son avènement. Il dit : « Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul. » Mais, plus loin, Il nous révèle les quatre temps prophétiques relation avec Son avènement : Le soir, le milieu de la nuit, au chant du coq, le matin. Dans MARC 13 :34, Il parle d’un homme qui part en voyage, en laissant sa maison. Cet    homme préfigure Christ le Seigneur. Qui est parti pour un long voyage au plus haut des cieux. La maison qu’Il a laissée, c’est l’Eglise. Selon          l’Ecriture, Il « remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller. » Qui est ce portier ? sur quoi    doit-il veiller ? Je crois que le portier, c’est le prophète de l’âge. Il doit veiller sur la maison de Dieu, qui est l’Eglise. Le portier, c’est le conducteur, pour qui nous devons avoir de la déférence, et à qui nous devons obéir, selon HEBREU 13 :17. Le portier, c’est celui qui veille sur nos âmes. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Le portier, c’est donc une sentinelle qui veille sur le troupeau du Seigneur. Frères, comme il y a sept âges de l’Eglise, il y a aussi sept portiers.

La Parole de Dieu, c’est Dieu manifesté en chair. La Parole de Dieu, c’est la Parole faite chair. La Parole de Dieu, c’est  aussi un nom : C’est le nom de celui qui est assis sur un cheval blanc, et qui s’appelle Fidèle et Véritable. Le Seigneur des Seigneurs et le Roi des rois, Jésus-Christ est la Parole de Dieu. La Parole de Dieu ne peut donc pas être la Bible. La Bible parle de la Parole de Dieu par essence et par excellence, qui est le       Seigneur Jésus-Christ. Je ne dis pas de ne pas lire la Bible, je dis simplement un mystère.

6. CELUI A QUI VIENT LA PAROLE DE DIEU EST APPELE DIEU

Le Seigneur dit, dans JEAN 10 :34-35, que ceux à qui la Parole de Dieu s’est adressée, sont appelés Dieux. La Parole de Dieu ayant été adressée aux prophètes Jérémie, Ezéchiel, Samuel, et j’en passe, ceux-ci sont donc appelés Dieux. Or, la Parole est Dieu. Ils sont appelés Paroles de Dieu. Le prophète fait Dieu par Dieu, c’est la Parole de Dieu rendue manifeste. Moïse a été fait Dieu par Dieu. Vous le savez. Si la Parole est Dieu ; et si Moïse a été fait Dieu, c’est qu’il a été fait aussi Parole. Moïse était donc pour son âge, la Parole manifestée en chair. Il était la Parole de Dieu. Celui à qui vient la Parole prophétique de l’âge est appelé Dieu. Il est aussi appelé Parole de Dieu, puisque Dieu et la Parole sont un.    Sachez cependant qu’un tel homme n’est point infaillible. Il peut se tromper ; et il se trompe. Le fait qu’il puisse se tromper ne lui enlève pas la Divinité que Dieu a soufflé en lui. Celui à qui vient le Ainsi dit le        Seigneur pour l’âge, c’est-à-dire la Parole prophétique, est appelée Dieu. Or, la Parole est Dieu. Il est donc appelé Parole, Parole de Dieu. La Parole prophétique de l’âge qu’il annonce, c’est la Parole de Dieu. Il est            lui-même Parole de Dieu, rendue manifeste.

En recevant les clés du Royaume des cieux des mains du Seigneur, l’apôtre Pierre a reçu l’autorité de la Parole de Dieu. Il a reçu les Paroles de la vie éternelle. C’est pourquoi Dieu l’a envoyé vers Corneille. La     Parole de Dieu lui a donc été adressé. Il était donc Dieu, Jésus-Christ     Lui-même étant le Dieu véritable. En tant que Dieu, Il était aussi la       Parole, puisque la Parole est Dieu. Comprenez-vous maintenant le mystère de la Parole de Dieu ? Cela n’a rien avoir avec les versions de la Bible que nous avons sur le marché. Je disais, il y a quelques temps, au commencement de ce mystère que la Bible était la Parole de Dieu, mais qu’Elle n’était pas la véritable Parole de Dieu. Aujourd’hui, je dis : La   Bible n’est pas la Parole de Dieu. La Parole de Dieu, c’est ce qui sort de la bouche de Dieu ; La Parole de Dieu, c’est aussi ce qui sort de la bouche des prophètes et de tout autres serviteurs de Dieu parlant au Nom du Seigneur ; la Parole de Dieu, c’est Dieu Lui-même, c’est le Seigneur      Jésus-Christ Lui-même. Le mensonge qui sort de la bouche du diable est-il la Parole de Dieu ? Bien sûr que non. Pourtant ce mensonge est dans la Bible. Dans JEAN 8 :44, le Seigneur dit que le diable ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. En lui, il n’y a que le  mensonge. Vous voyez ! Le mensonge du diable n’est-il pas dans la     Bible ? Si. Comment pouvons-nous donc affirmer que la Bible  prise dans sa globalité,  est la Parole de Dieu, alors qu’Elle contient aussi la parole du diable ? Frères, j’essaie seulement de faire la part des choses, afin que vous sachiez  ce qu’est la Parole de Dieu véritablement.

Les sept lettres que l’apôtre Jean a envoyées aux sept anges de  l’Eglise, sur ordre du Seigneur,  c’est la Parole de Dieu. Il a d’abord       entendu cette Parole, avant de l’écrire. Toutes les visions et tout ce qui est écrit dans le livre de l’Apocalypse, c’est la Parole de Dieu. Mais tout ce qui est écrit dans les quatre Evangile n’est pas la Parole de Dieu.     Prenons un exemple : MAT 27.44 et LUC 23. 39 – 43. Dans                  MATTHIEU 27 :44, la Bible dit que les deux brigands crucifiés avec Jésus L’ont insulté. Mais dans LUC 23 : 39 – 43, la même Bible dit que c’est l’un des deux brigands qui L’a insulté. Alors la question est maintenant de savoir combien de brigands L’ont vraiment insulté. L’un des deux         brigands ou les deux brigands ? Vous voyez ! Même dans les Evangiles, il y a des erreurs. C’est pourquoi je dis que ce n’est pas tout ce qui est écrit dans les quatre Evangile qui est la Parole de Dieu. On y trouve la Parole de Dieu, et la parole de l’homme. Je sais que ce que je dis peut paraître scandaleux pour les chrétiens qui ont fait de la Bible leur Dieu et leur  absolu, mais c’est la vérité. Je comprends parfaitement leur colère et leur indignation : Pendant plus de mille ans, de grands théologiens, et de grands hommes religieux disent  que la Bible est la Parole de Dieu. Cet enseigne est profondément ancré dans le cœur des chrétiens. Puis un jour, quelqu’un dit le contraire, en déclarant que la Bible n’est pas la   Parole de Dieu. Frères de la Manne Fraîche, il y a de quoi être scandalisé. Mais, la vérité est là, il faut la prêcher, sans tenir compte des états d’âme de qui que ce soit. Souvenez – vous de cet aspect de ma mission, qui consiste à détruire, à déraciner et à reconstruire. Le Seigneur m’a confié une mission très difficile à accomplir : Détruire les fausses doctrines, et rétablir toutes choses dans notre âge, afin que Sa Parole soit glorifiée comme il se doit. Comment puis – je accomplir une telle mission au     milieu des gens qui sont plus instruits que moi, qui connaissent la Bible puisque moi,  et qui font de grands prodiges ? Ce matin, je dis une fois encore que la Bible n’est pas la Parole de Dieu. En disant cela, c’est une fausse doctrine que je détruis par la Parole de Dieu.  Mais combien me croient – ils ? Très peu. En disant que la Bible n’est pas la Parole de Dieu, je ne fais que m’attirer les foudres des chrétiens, qui vont tirer sur moi à boulets rouges, tout en me traitant d’anti – christ. Tout le monde dit chrétien se mettra en colère contre moi, parce que pour eux, je dénigre la Bible qu’ils considèrent comme étant la Parole de Dieu. Vous voyez ! Je me retrouve ainsi seul face à tous ces chrétiens. Dois – je pour autant me taire ? Malheur à moi si je n’annonce pas la Manne Fraîche. Je suis seul devant ces hommes puissants et très instruits, devant ces docteurs en théologiens, devant ces puissantes dénominations évangéliques et pentecôtistes, devant ces églises catholiques et protestantes. Je suis seul, mais je ne suis pas vraiment seul ; car le Seigneur qui m’a envoyé est avec moi ; Il est pour moi, et en moi.  Vous que  j’ai engendrés, par l’Evangile de Christ, vous êtes aussi avec moi. Le monde entier peut me haïr. Mais si le Seigneur m’aime, c’est l’essentiel. Le monde entier peut ne pas croire en moi. Mais si le Seigneur croit en moi, c’est l’essentiel. S’Il me fait confiance, c’est l’essentiel. S’Il me fait confiance, c’est qu’Il croit  aussi en moi, car on ne peut pas faire confiance en un homme sans    croire en lui.

Tous les chrétiens craignent l’apôtre Paul qu’ils considèrent      comme étant un grand homme de Dieu. Moi aussi j’y crois. Mais dans l’exercice de mon ministère qui consiste à déraciner le faux, afin de  planter le vrai, je dois aussi parler des erreurs commises par ce puissant serviteur de Christ. Il a fait des miracles extraordinaires. C’est lui qui a posé le fondement sur lequel nous tous invités à construire. C’est juste. Mais plus la construction de la maison de Dieu s’élève et monte vers les cieux, il est bon de jeter un regard sur ce qu’il dit. Frères, tout ce qu’il dit n’est pas la Parole de Dieu. Tout ce qu’il dit  n’est pas la vérité. Je suis désolé, mais je dois le dire et le répéter  : Tout ce que dit le grand apôtre Paul n’est pas vrai. Je ne prendrai pour l’instant qu’un exemple : Dans     1 CORINTHIENS 15 : 5, il dit que le Seigneur, après Sa résurrection, est apparu aux douze disciples. Si quelqu’un est honnête avec lui – même, il reconnaîtra que cela n’est pas vrai. Car Jésus, après Sa résurrection n’est point apparu à Judas. Il n’est donc apparu qu’aux onze, et non aux douze comme le prétend l’apôtre Paul. Frères, vous voyez ! Cette fausseté est aussi écrite dans la Bible. Pourquoi donc me dit – on qu’elle est la Parole de Dieu ?

C’est en 1992 que j’ai su que la Bible n’était pas la Parole de Dieu à cause des erreurs qui s’y trouvent. En 2008, si j’ai bonne mémoire, j’ai prêché sur ce thème pour le moins scandaleux : LA  BIBLE N’EST PAS LA VERITABLE PAROLE DE DIEU. Chose bizarre, après cette prédication, il y a des chrétiens qui ont cru. Les autres n’y croient pas. C’est ici le plan de Dieu pour chacun de nous : Croire ou ne pas croire.

UN VRAI PROPHETE DE DIEU PEUT – IL SE TROMPER ?

Répondre à cette question importante, c’est restaurer la Parole du Seigneur par le Saint – Esprit. Un vrai prophète est – il infaillible ? Je    réponds par la négative, en affirmant haut et fort qu’un vrai prophète de Dieu peut se tromper. Frère Christ – Moïse, qu’en est – il du prophète qui est plus que prophète,  celui qui est fait Dieu par Dieu, peut – il aussi se tromper ? Oui, un prophète, qui est plus que prophète peut aussi se tromper. Et le Fils de l’homme, peut – il aussi se tromper ? Oui, le Fils de l’homme aussi peut se tromper. C’est ici la Manne Fraîche. Considérons de prime abord le Fils de l’Homme par essence et par excellence, le     Seigneur Jésus – Christ de Nazareth : Il s’est trompé. Il n’était donc pas infaillible. Je suis le seul homme dans le monde chrétien capable de faire une telle déclaration : Jésus – Christ de Nazareth s’est trompé, pourtant, Il était la plénitude de la Parole faite chair, Il était l’accomplissement  parfait du mystère de la piété. Il s’est trompé, pourtant, Il était Dieu     Lui – même venu en chair dans le monde. Il était la plénitude de la      Divinité manifestée en chair ; pourtant Il s’est trompé. Lors de Sa conversation avec la femme samaritaine, Il dit à celle – là : «  Va, appelle ton mari, et viens ici. » Mais elle lui dit : «  Je n’ai point de mari. » Vous voyez ! Jésus pensait qu’elle avait un mari. Mais elle Lui dit qu’elle       n’avait point de mari. Jésus de Nazareth, qui était un vrai prophète de Dieu s’est trompé. Quand la femme lui dit qu’elle n’avait point de mari, Il lui dit : «  Tu as raison de dire : Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. » Comme vous pouvez le constater, le Seigneur a reconnu              Lui – même qu’Il s’était trompé. En disant à cette femme, «  en cela tu as dit vrai », Il a ouvertement reconnu Son erreur. O, quelle humilité ! Le grand Dieu manifesté en chair, a fait une erreur, et Il l’a reconnue.      Frères, Il nous donne une grande leçon d’humilité et de simplicité. Nous les hommes, nous ne voulons pas reconnaître nos erreurs, parce que nous cherchons la gloire des hommes. Mais Lui, Il cherchait la gloire qui vient de Dieu. Et la recherche de cette gloire passe par l’humilité. Il était tellement humble qu’Il reconnut Son erreur. Il a reconnu que ce qu’Il a dit n’était pas vrai. Lui, qui était prophète, et plus que prophète,          reconnut, avec humilité Son erreur. Lui, qui était Dieu manifesté en chair, Il reconnut Son erreur. Lui en qui était la plénitude de la Divinité corporellement, Il reconnut humblement Son erreur. O, quelle leçon d’humilité ! Si le Maître Lui – même s’est trompé, ne me demandez pas si Ses disciples peuvent se tromper.

Que Dieu vous bénisse !

Je vous aime dans le Nom du Seigneur Jésus – Christ, l’unique     Parole de Dieu.

A bientôt.

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME

Mise à jour le Samedi, 13 Juin 2015 14:49
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix