Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 19 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
322
Hier :
552
Semaine :
1847
Mois :
1341
Total :
3679031
Il y a 9 utilisateurs en ligne
-
9 invités


PEUT-ON PRIER JESUS AU NO DE JESUS ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 13 Juin 2015 23:31

Message prêché le lundi 13 avril 2015, au Tabernacle Le Chandelier d’Or ; Dokui ; Abidjan ; RCI. Matin.


Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


Bonjour. Beaucoup de chrétiens s’accordent à dire qu’on ne doit pas prier le Seigneur Jésus-Christ au Nom de Jésus-Christ. Cela est-il vrai ? Cela est-il fondé scripturairement ? Est-ce un péché de prier ainsi ?     Frères, peut-on prier Jésus au Nom de Jésus ? Prenons un petit     exemple : « Je prie ainsi, en disant : Seigneur Jésus-Christ, bénis-moi ce matin, au Nom de Jésus-Christ. Amen ! » Une telle prière est-elle inspirée de Dieu ? Est-il normal de prier le Seigneur Jésus-Christ au Nom du Seigneur Jésus-Christ ? D’aucuns disent qu’une telle prière n’est pas inspirée de Dieu. Pour ces gens-là, on ne peut absolument pas prier le Seigneur Jésus-Christ au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Toujours selon ces chrétiens, qui sont du reste sincères, on peut, par exemple, prier, en disant : Seigneur ; et en terminant la prière par le Nom de Jésus-Christ. Quelle est à ce sujet la position de la Manne Fraîche, et de frère  Christ-Moïse, le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube ?


LA POSITION DE FRERE CHRIST-MOISE CONFORMEMENT AUX ECRITURES.

La position de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, est celle des Ecritures. Quelle est donc sa position ? Frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, s’appuyant sur les saintes Ecritures, déclare qu’il est possible de prier le Seigneur Jésus-Christ au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Pour lui, on peut donc, sans commettre de péché, commencer une   prière en invoquant le Nom du Seigneur Jésus-Christ, et terminer en invoquant ce même nom : Jésus-Christ. Il respecte la position des autres, mais il tient aussi à faire connaître la sienne, en s’appuyant sur les Saintes Ecritures. Frères de la Manne Fraîche, vous pouvez commencer la   prière, en disant : Seigneur Jésus-Christ, et terminer en disant encore : Seigneur Jésus-Christ. En priant ainsi, vous ne péchez pas, et vous ne faites pas de prière charnelle. En priant de la sorte, vous faites plutôt des prières inspirées de Dieu, justes et agréables devant Lui. Prenons maintenant quelques Ecritures pour notre propre édification et perfection.

ACTES 4 : 24-31 : Dans cette Parole de l’Ecriture, les disciples du Seigneur parmi lesquels se trouvaient Pierre et Jean, ont commencé leur prière, en disant : Seigneur… Puis, ils ont terminé, en disant : Par le nom de ton saint serviteur Jésus. Si vous voulez le comprendre ils ont prié le Seigneur Jésus au Nom de Jésus. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Voici pourquoi je dis cela : Ils ont dit : « Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve… » Maintenant, quel est le nom de ce Seigneur, qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve ? C’est le Seigneur Jésus-Christ, la Parole, qui était au commencement avec Dieu, et qui était Dieu. Lisons cette Parole de l’Ecriture, dans JEAN 1 : 1-3 : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. » Vous voyez ! Si toutes choses ont été faites par la   Parole, c’est que le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve, ont aussi été faits par Elle. Les disciples en priant, ont dit : Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve. Or, selon JEAN 1 : 1-3, toutes ces choses ont été faites par la Parole. Qu’est-ce à dire sinon que le Seigneur, c’est Parole. Par conséquent, ce jour-là, les disciples, en priant le Seigneur, priaient en réalité la Parole. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Vous voyez ! Ils ont prié ce jour-là la Parole de Dieu. Qui est cette Parole de Dieu ? Ce n’est pas la Bible ; c’est plutôt la Personne Divine de Jésus-Christ, le Seigneur des seigneurs, Roi des rois et le Dieu des dieux. La Parole de Dieu, c’est le Seigneur Jésus-Christ, le Créateur de toutes choses. En priant le Seigneur, les disciples priaient en fait la Parole de Dieu, qui n’est personne d’autre que Jésus-Christ. Ils pouvaient donc dire : Seigneur Jésus-Christ, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve ; puis terminer, par le Nom de   Jésus-Christ. Dans APOCALYPSE 19 : 11-13, il s’agit d’un Personnage assis sur un cheval blanc. Il s’appelle Fidèle et Véritable. Ce   Personnage mystérieux a un autre nom, un nom caché que personne ne connaît, si ce n’est Lui-même. Ce Nom, c’est la Parole de Dieu. Ce   Personnage Divin qui s’appelle Fidèle et Véritable, s’appelle aussi la Parole de Dieu. Qui est ce Personnage ! D’après   APOCALYPSE 19 : 13, Il est revêtu d’un vêtement teint de sang. Qui d’autre à un tel vêtement, si ce n’est Jésus-Christ, l’Agneau immolé ? La Parole de Dieu, c’est donc le Seigneur Jésus-Christ. Il a été la   Parole faite chaire ; et Il est éternellement la Parole de Dieu. La Parole de Dieu, c’est un autre Nom de Jésus-Christ. Malheureusement, la   plupart des chrétiens, par ignorance, ont attribué ce Nom  Divin à un livre : La Bible. Pour nous qui avons la révélation par la grâce de Dieu, nous savons que la Bible n’est pas la véritable Parole de Dieu. Nous savons qu’elle n’est pas la Parole de Dieu. Dieu nous a fait la grâce de savoir que la Parole de Dieu, c’est à la fois Jésus-Christ, et le Nom     caché de Jésus-Christ. Les disciples qui priaient ce jour-là, en disant, Seigneur ne faisaient pas allusion à une autre personne que Jésus-Christ. Ils ne croyaient pas à la trinité, à ce que je sache. Ceux qui disent qu’on ne peut, et qu’on ne doit pas prier le Seigneur Jésus-Christ au Nom de Jésus-Christ, mais qu’on doit prier le Seigneur au Nom de Jésus-Christ, croient en la fameuse trinité, car ils différencient la Personne du  Seigneur à la Personne de Jésus-Christ. Beaucoup croient en la  fameuse trinité, sans le savoir. Mais, ils croient quand même. Que Dieu les aide ! Il n’y a pas de trinité de personnes en Dieu. Cette doctrine d’essence catholique romaine n’a pas de fondement scripturaire  véritable et solide. En Dieu, il n’existe qu’une seule Personne. Et elle s’appelle Jésus-Christ. Le Dieu Tout-puissant et Tout-suffisant  s’appelle Jésus-Christ. Le Dieu puissant a aussi été appelé du Nom de Jésus-Christ. Quand le Dieu Tout-puissant, Jésus-Christ, est devenu Dieu puissant, on L’a appelé Jésus-Christ de Nazareth, le Fils unique de Dieu. Quand le Père céleste est devenu un simple homme sur la    terre, Il est devenu Jésus-Christ de Nazareth. Il n’y a qu’un seul Dieu dans les cieux : C’est Jésus-Christ, le Tout-puissant et le Tout-suffisant. Et il n’y a eu qu’un seul Dieu véritable sur la terre, c’était Jésus–Christ de Nazareth ou Jésus-Christ homme. Dans  1 JEAN 4 : 2, l’apôtre Jean dit que tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu. Jésus-Christ est venu en chair sur la terre. Comment était-Il donc dans les cieux, avant de venir en chair sur la terre ? Comment était-Il donc dans les cieux, avant d’être manifesté en chair sur la terre ? Frères, Il était Dieu, et Dieu Tout-puissant et Tout-suffisant. Quand ce Dieu    Tout-puissant et Tout-suffisant a été manifesté en chair, Il devint      Jésus-Christ homme, tout en restant dans les cieux, Jésus-Christ, le  Seigneur Dieu Tout-puissant et Tout-suffisant. La différence qu’on peut noter entre Jésus-Christ Dieu et Jésus-Christ homme, c’est que le premier est revêtu d’un corps céleste et immortel. Quant au deuxième, Il était revêtu d’un corps de chair et de sang, qui était un corps mortel. En dehors de cette différence, il s’agit de la même Personne Divine.

Revenons à cette même Parole de l’Ecriture : ACTES 4 : 24-31. Lisons précisément ACTES 4 : 25 : « C’est toi qui as dit par le   Saint-Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David… »     D’après cette Parole de l’Ecriture, le Seigneur a parlé par le Saint-Esprit. Frères, si on n’y prend garde, on dira que le Seigneur est différent du Saint-Esprit. Et que ce sont deux personnes distinctes de la trinité. Mais, pour nous à qui Dieu permet de comprendre les Ecritures et la Puissance de Dieu, nous savons que le Seigneur, c’est l’Esprit, le Saint-Esprit.  Lisons à cet effet cette Parole de l’Ecriture, dans    2 CORINTHIENS 3 : 15-17 : « Jusqu’à ce jour, quand on lit Moise, un voile est jeté sur leur cœurs ; mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. » De qui parle-t-on ici ? Du       Seigneur. Et qui est le Seigneur ? Le Seigneur, c’est l’Esprit. Revenons maintenant à la Parole de l’Ecriture suivante : ACTES 4 : 25. D’après Elle, le Seigneur a parlé par le Saint-Esprit. Me comprenez-vous ? Voyez-vous ce que je vois ? Les disciples, en priant le Seigneur, Lui dit : « C’est toi qui as dit par le Saint-Esprit… » Vous voyez ! Le Seigneur a donc parlé par le Saint-Esprit. Me comprenez-vous à présent ? Maintenant, qui est le Seigneur qui a parlé par le Saint-Esprit ? D’après l’apôtre Paul, le Seigneur, c’est l’Esprit, c’est-à-dire le Saint-Esprit. Le Seigneur, qui est le Saint-Esprit, a parlé par le Saint-Esprit. Ô, quelle Parole ! Quel mystère ! D’aucuns verront ici une répétition vaine et charnelle. Mais, nous à qui une grâce a été faite, nous y voyons la gloire de Dieu. Frères, si le Seigneur, qui est le Saint-Esprit peut parler par le Saint-Esprit, quel mal   y-a-t-il à prier le Seigneur Jésus-Christ au Nom de Jésus-Christ ? Je n’en vois aucun. Quel a été le résultat de la prière des disciples de Jésus, ce jour-là ? « Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés    trembla ; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. » (ACTES 4 : 31). Quel a donc été le résultat de leur prière adressée au Seigneur Jésus-Christ au Nom du     Seigneur Jésus-Christ ? Le Seigneur Jésus-Christ, qu’ils ont prié, en invoquant le Nom du Seigneur Jésus-Christ, a répondu à leur prière par une démonstration de puissance : « La terre a tremblé ; et ils ont été tous remplis du Saint-Esprit. » Cette démonstration de puissance est la preuve même que les disciples étaient en connexion avec le Seigneur   Jésus-Christ. C’est aussi la preuve irréfutable qu’on peut prier le Seigneur Jésus-Christ au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Ceux qui disent le   contraire ne se situent que dans un contexte pur intellectuel. Je les comprends ; mais si on pouvait aller un tant soit peu au-delà de l’intellectualisme, je crois personnellement qu’on tirerait beaucoup de bénédictions. Prenons une autre Parole de l’Ecriture en ZACHARIE 3 : 1-2.

ZACHARIE 3 : 1-2 : «  Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l’ange de l’Eternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser. L’Eternel dit à Satan : Que l’Eternel te réprime, Satan ! Que l’Eternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem ! N’est-ce pas là un   tison arraché du feu ? »

Voilà la Parole qui va retenir notre attention : « L’Eternel dit à Satan : Que l’Eternel te réprime Satan ! » Que dira l’homme charnel ici ? Il dira que ce n’est pas normal que l’Eternel parle ainsi. Pour eux, l’Eternel aurait pu dire à Satan : Je te réprime. Mais, il a plu à l’Eternel de dire à Satan, ce jour-là : « L’Eternel te réprime, Satan. » Frères, cela ne veut absolument pas dire qu’il y avait deux Eternels ce jour-là. C’était le seul et unique Eternel qui parlait, en disant : L’Eternel te réprime, Satan. Ce n’est point une vaine répétition, mais un mystère de l’Ecriture.

Peut-on prier Jésus au Nom de Jésus ? Oui. On peut le faire. Le premier nom de Jésus, se réfère au Seigneur Jésus-Christ, le Dieu    Tout-puissant et Tout-suffisant à qui sont adressées toutes nos prières. Le deuxième nom de Jésus, est en relation avec Jésus-Christ homme, Celui qui a été crucifié pour nous. Souvenez-vous du mystère du Nom de Jésus dont je vous ai déjà parlé dans la prédication intitulée ‘‘LE NOM DE   JESUS EST-IL PUISSANT OU TOUT-PUISSANT ?’’ Dans cette prédication, j’ai montré que le Fils de Dieu est venu au monde dans une chair du péché, Son Nom, c’était Jésus. Ce Nom était inférieur et moins excellent que celui des anges. Mais quand Il a fait la purification des péchés, et qu’Il s’est assis à la droite de la majesté Divine dans les lieux très élevés, Il est « devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur. » De quel nom s’agit-il ? Quel nom a-t-Il hérité de Son Père ? Pour le savoir, nous devons chercher à connaître le Nom du Père. Quel est donc le Nom du Père ? Le Nom du Père, c’est Jésus-Christ. Oui, Monsieur. Le Nom du Père de  Jésus-Christ, c’est Jésus-Christ. C’est ce Nom-là qu’Il a hérité de Son Père. Tout enfant porte le nom de son père. L’enfant de Dieu, né de la vierge Marie, a aussi porté le Nom de Son Père. Si donc nous connaissons le Nom de l’enfant, nous connaîtrons aussi le Nom du Père. Or, l’enfant s’appelle Jésus-Christ. Dans JEAN 17 : 6, le Fils dit à Son   Père qui est dans les cieux : « J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde… » Quel nom a-t-Il fait connaître à Ses disciples ? C’était le Nom de Jésus-Christ. Ce Nom-là est donc le Nom du Père. Comme vous pouvez le constater, le Père et Son Fils ont le même Nom, Jésus-Christ. C’est pourquoi le baptême au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, doit être fait en vérité dans le seule Nom de Jésus-Christ. Si le Nom du Fils est aussi le Nom du Père, qui est donc le Fils, et qui est le Père ? Le Fils, c’est le Père. Et le Père, c’est le Fils. Le Père et le Fils sont un. Ils sont donc une seule et même Personne. Si le Père, c’est le Fils, à qui le Fils s’adresse-t-Il dans Sa prière, en disant : Père ? Le Fils s’adressait au Fils qui occupait la position de Père dans les cieux. Après Sa résurrection, quand le Fils a été élevé dans les lieux très élevés, Il est redevenu le Père. Avant qu’Il ne soit Fils, Il était Père. Etant toujours la même Personne, changeant de forme, et agissant sous diverses formes. Dans JEAN 17 : 11, le Fils dit à Son Père : Père saint, garde-les en ton nom que tu m’as donné… » Le Fils dit ici que Son Père Lui a donné Son Nom. Or, le Fils s’appelle  Jésus-Christ. Le Père aussi s’appelle Jésus-Christ. Dites-moi, quand le Fils, en priant, dit : Père, à qui s’adresse-t-Il en réalité ? Frères,  Jésus-Christ s’adressait à Jésus-Christ. Jésus-Christ homme s’adressait à Jésus-Christ Dieu. Ne vous est-il jamais arrivé que vous vous parliez à vous-même ?

Peut-on prier Jésus au Nom de Jésus ?

Jésus se parlait-Il à Lui-même ?

Jésus se priait-Il Lui-même ?

Rien n’est impossible à Dieu.

Que Dieu vous bénisse

Je vous aime

A bientôt !

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME


Mise à jour le Samedi, 13 Juin 2015 23:37
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix