Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 27 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
161
Hier :
618
Semaine :
2823
Mois :
2317
Total :
3680007
Il y a 16 utilisateurs en ligne
-
16 invités


SI LA BIBLE EST L'ABSOLU, QU'EN EST-IL DU MESSAGE PROPHETIQUE DE L'AGE ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Mardi, 28 Novembre 2017 10:04

Message prêché le mercredi11 octobre 2017, au Tabernacle le Chandelier d’Or, Cocody – Angré ; Abidjan ; RCI ; Soir.


Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


Bonsoir. Frère Branham dit que la Bible est son Absolu. Il dit   même qu'il essaie de ramener les gens à la Bible. Nous n'avons rien contre cela. Mais nous avons une préoccupation: SI LA BIBLE EST SON     ABSOLU, QU'EN EST-IL DE SON MESSAGE, MESSAGE QUI DOIT PRÉPARER LA SECONDE VENUE DE CHRIST ? Ce n'est pas la Bible qui doit préparer la seconde venue de Christ, mais le Message que Dieu lui ą donné, si j'en crois ce que Dieu Lui ą dit. Voici ce que Dieu lui ą dit : " Comme Jean - Baptiste ą été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, tu as reçu un Message qui préparera la seconde venue de Christ. " Ce jour-là, la Colonne de feu était apparue, et une Voix     céleste parla à frère Branham. Cette Voix ą été très claire et très précise. Elle dit que frère Branham ą reçu un Message qui devait préparer la     seconde venue de Christ. Ce Message, c'est le Message du soir, la        Lumière du soir.

Si la Bible est son Absolu, qu'en est-il donc du Message que Dieu lui ą donné, et qui doit préparer la seconde venue de Christ ? Ce n'est pas la Bible qui doit préparer cette venue, mais le Message prophétique que Dieu lui ą donné. C'est ce Message qui est la Parole de Dieu pour la      préparation de la seconde venue de Christ. Ce n'est donc pas la Bible, n'en déplaise à mes éternels détracteurs. C'est le Message du soir, d'après ce que Dieu ą dit qui doit être L'ABSOLU de frère BRANHAM, et non la Bible. C'est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de    l'aube, apportant une nouvelle chose pour la perfection des saints.

Remarquez: La Parole qui est venue de la Colonne de feu, selon laquelle frère Branham ą reçu un Message pour préparer la seconde venue de Christ, n'est écrite nulle part dans la Bible. J'insiste, Je persiste et je signe: Cette Parole n'est écrite nulle part dans la Bible. Elle est venue             directement du Ciel, alors que la Bible était déjà sur la terre. Si ce qui est sur la terre, la Bible, est l'Absolu, et ce qui vient du Ciel? Comment     allez-vous appeler cela?
Quelqu'un peut-il me montrer dans la Bible où est écrit ce qui ą été dit à frère Branham : Comme Jean-Baptiste ą été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, tu as reçu un Message qui annoncera la     seconde venue de Christ.

Si quelqu'un pense qu'il est inspiré ou qu'il connaît la Bible, qu'il nous donne les références bibliques de cette Parole. Qu'il prenne sa Bible, et qu'il nous montre le verset biblique où elle est écrite.

Les branhamistes disent aussi la Bible est leur Absolu. Quoi de plus normal, puisqu'ils croient en leur prophète. Ce que je veux dire c'est que cette Parole adressée directement à leur prophète n'est écrite nulle part dans la Bible, qui est pourtant leur Absolu. Frères de la Manne    Fraîche, écoutez-moi: Quand on dit que quelque chose est absolu, cela veut tout simplement dire qu'il est total, entier, complet et parfait; et qu'on ne peut rien y ajouter, ni rien en retrancher. Or, la Parole qui est sortie de la Colonne de feu, et qui est venue à frère Branham n'est écrite nulle part dans la Bible. C'est un ajout à la Bible. Par conséquent la Bible ne peut pas être l'Absolu, au sens strict du terme.

Maintenant frère Branham dit que c'est son Absolu. D'accord. Mais nous nous posons cette question: Et son Message, Le Message qui doit préparer la seconde venue de Christ? De toute évidence, son Message n'est pas son Absolu. Nous avons pris acte. De toutes les façons nous ne pouvons pas changer cela. Cependant nous voulons partager notre point de vue avec les branhamistes qui sont au milieu de nous. Nous ne       cherchons pas à polémiquer avec eux. Absolument pas. Nous voulons simplement partager notre position avec les gens de bonne volonté.

Frère Branham ą vu sept visions concernant des événements     importants. Les branhamistes qui me maudissent parce que je dis que la Bible n'est pas la Parole de Dieu, croient en ces visions. Pourtant elles ne sont écrites nulle part, je dis bien nulle part dans la Bible. Si eux, ils croient en ce qui n'est pas écrit noir sur blanc dans la Bible, pourquoi ne veulent-ils pas que vous en fassiez autant ?

TOUT N'EST PAS ÉCRIT DANS LA BIBLE.

En ce me concerne, la Bible n'est pas mon Absolu. Mon Absolu, C'est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l'aube. Je ne demande à personne d'être d'accord avec moi. Je n'empêche pas non plus de me diaboliser pour ce que je viens de dire, et que je vais répéter : La Bible n'est pas mon Absolu. Je n'interdis pas la lecture de la Bible. Je dis seulement qu'elle n'est pas mon Absolu. Mon Absolu en ce qui concerne la Parole de Dieu, c'est la Manne Fraîche.

FRÈRES, JE NE CHERCHE PAS À VOUS RAMENER À LA BIBLE, MAIS À LA PAROLE DE DIEU.

L'ABSOLU DE CHAQUE ÂGE, C'EST LA PAROLE           PROPHÉTIQUE DE L'ÂGE.

La Bible est un Absolu, puisqu’elle contient la Parole de Dieu, mais en faire un Absolu par excellence, est une aberration. Pour nous, elle n’est donc pas un Absolu par excellence.


L’ABSOLU PAR EXCELLENCE DE CHAQUE AGE : LA PAROLE PROPHETIQUE DE L’AGE

A la Manne Fraîche, nous avons un Absolu en ce qui concerne la Parole de Dieu : C’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube. C’est notre Absolu, par essence et par excellence. La Manne Fraîche, c’est le Christ Jésus, l’unique Parole de Dieu, se      révélant aux fils et aux filles de Dieu, depuis le temps prophétique de l’aube, pour la perfection des saints. La Parole prophétique de notre temps est notre absolu. La Bible n’est pas la Parole prophétique de    notre temps. Elle ne peut donc pas être notre Absolu. Et elle ne l’est pas. Je ne vous interdis pas de la lire, mais je dis simplement qu’elle n’est pas votre Absolu. Votre Absolu, c’est la Manne Fraîche, la Parole    prophétique du temps de l’aube. Nous connaissons tous la loi de Moïse, n’est-ce pas ? Mais dites-moi, cette loi est-elle notre Absolu ? Non, elle ne l’est pas. Vous voyez ! Ce n’est pas parce qu’elle est écrite dans la Bible, et que vous la lisez qu’elle est votre Absolu. Vous pouvez donc lire la Bible, même si elle n’est pas votre Absolu. Elle est un Absolu, mais elle n’est pas votre Absolu.

A chaque temps prophétique, il y a un Absolu, en ce qui concerne la Parole de Dieu : C’est la Parole prophétique du temps en question.   Prenons un exemple : Selon MARC 13 : 35, il y a quatre temps           prophétiques : Le soir, minuit, l’aube et le matin. A chacun de ces temps, il y a un Evangile particulier, une Parole prophétique spéciale. C’est cet Evangile-là, cette Parole prophétique-là qui est l’Absolu, le Véritable  Absolu. Le Message du temps prophétique du soir était l’Absolu dans ce temps-là. Le Message du temps prophétique de minuit était l’Absolu dans ce temps-là. Le Message du temps prophétique de l’aube est    l’Absolu dans ce temps-là. Le Message du temps prophétique du matin est l’Absolu dans ce temps-là. A travers chacun de ces temps             prophétiques, c’est la Parole de Dieu qui se révèle par le ministère    prophétique du Fils de l’homme du temps prophétique en question, qui est l’Absolu par excellence. Me comprenez-vous ? La Parole de Dieu se révèle de façon spécifique à chaque âge. C’est cette Parole-là qui est l’Absolu dans cet âge.


Considérons l’apôtre Paul. Il parle de son Evangile, dans   ROMAINS 2 :16. Voici ce qu’il dit : « C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes. » Pourquoi parle-t-il de son Evangile ? Pourquoi ne  parle-t-il pas de l’Evangile de Jésus-Christ de Nazareth ? Pourquoi ne  parle-t-il pas de l’Evangile de l’apôtre Pierre ? Frères, pourquoi parle-t-il de son Evangile ? Qu’on le veuille ou non, Paul a son Evangile. Quand    a-t-il annoncé son Evangile ? De toute évidence, il l’a annoncé au cours du temps prophétique où il exerçait la sacrificature. Il l’a annoncé dans son âge, dans son temps. Il ne l’a pas annoncé dans l’âge de Jésus-Christ de Nazareth, ni dans aucun autre âge.

Maintenant pourquoi c’est par son Evangile que Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes ? C’est parce que Son    Evangile est l’Absolu pour Son temps. Pourquoi Dieu jugera-t-il les     actions secrètes des hommes par son Evangiles, alors que la Bible est là ? Quelqu’un peut-il m’expliquer cela ? Ne venez surtout pas me dire que l’Evangile de Paul, c’est la Bible. N’insultez pas notre intelligence, s’il vous plaît. L’Evangile de Paul, ce n’est pas la Bible. La Bible contient l’Evangile de Paul, mais elle n’est pas l’Evangile de Paul. Paul a son Evangile. Dites-moi : Et l’apôtre Pierre, a-t-il aussi son Evangile ? Nous répondons par l’affirmation : Oui, Pierre aussi a son Evangile. Et il a   prêché son Evangile dans le temps prophétique où il exerçait sa            sacrificature. Dans ce temps prophétique-là, son Evangile étaitl’Absolu.

Quand Jésus-Christ de Nazareth prêchait, Il avait Son Absolu ; c’était Son Message, Son Evangile. Le Message de Moïse n’était pas Son Absolu. Son Absolu, c’était Son propre Message. Les messages des     prophètes de l’Ancien Testament n’étaient pas Son Absolu. Son Absolu, c’était Son propre Message. Au temps prophétique de l’aube, il y a un Absolu : c’est la Manne Fraîche. C’est mon Absolu. Mon Absolu, c’est le Message prophétique que le Seigneur Jésus m’a révélé. Mon Absolu, c’est donc mon propre Message, n’en déplaise à mes éternels  détracteurs.

En prêchant un jour, Jésus-Christ de Nazareth a fait référence au Message de Moïse ; mais cela ne veut absolument pas dire que ce Message était Son Absolu. Vous voyez ! Il a fait référence à la Torah, mais la Torah n’était pas Son Absolu. Nous aussi nous faisons référence à des versets de la Bible, mais cela ne veut absolument pas dire   qu’elle est notre Absolu. Ne confondez pas les choses. Comprenez les Ecritures et la Puissance de Dieu.

Un jour, une Voix venant du ciel m’a dit de chercher à savoir qui est Christ. Cette Voix, c’est mon Absolu. Ce qu’elle m’a dit n’est pas écrit noir sur blanc dans la Bible, pourtant c’est la Parole de Dieu.        A une autre occasion, le Seigneur m’a dit : « Fils de l’homme lis     LUC 4 :18. » Vous voyez ! LUC 4 :18 est écrit dans la Bible. C’est juste. Mais, elle n’est pas mon Absolu ; mon Absolu, c’est LUC 4 :18 ; c’est la Parole de Christ écrite dans ce verset biblique. Ce n’est pas le verset   biblique, mon Absolu, mais l’Ecriture qui y est écrite. Mon Absolu, ce jour-là, c’est aussi la Voix du Seigneur qui m’a parlé. Il m’a dit : « Lis LUC 4 :18. » Cette Parole qui dit, lis LUC 4 :18, n’est écrite nulle part dans la Bible ; pourtant c’est la Parole de Dieu. C’est mon Absolu. Mon Absolu, c’est le Seigneur Jésus, Celui-là même qui m’a parlé. Ce n’est pas la Bible qui m’a parlé, mais le Seigneur Jésus. Il est mon Absolu. Sa Parole, qui se révèle à moi, de façon particulière est aussi mon     Absolu. Il m’a dit : Tu un aigle, et l’aigle prend son envol. Il va dans les lieux très élevés, pour chercher la Bible ou la Manne Fraîche ? La Manne Fraîche. Pourquoi veut-on donc que la Bible soit mon Absolu ? Elle ne le peut pas car mon Absolu, c’est la Manne Fraîche.    Considérons le cas de Jérémie, le prophète. Dieu lui dit : « Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations… tu iras vers tous ceux auprès de qui je t’enverrai, et tu  diras tout ce que je t’ordonnerai. » (JEREMIE 1 :4-6). En ce temps-là, les écrits de Moïse existaient déjà. Mais, Dieu ne dit pas à Jérémie de prendre ces écrits-là pour prêcher. Il lui dit plutôt : Tu diras tout ce que je t’ordonnerai. Vous voyez ! Ce que Dieu lui ordonnait était l’Absolu de Jérémie, le prophète, et non les écrits de Moïse. La Parole que Dieu lui révélait était la Parole de Dieu pour son temps. C’était son Absolu. Moi, mon Absolu, c’est ce que Dieu m’ordonne de dire ; c’est la Parole qu’Il met dans ma bouche pour les aigles qui s’assemblent autour de        l’incarnation du mystère du cadavre de MATTHIEU 24 :28.

Et le cas de Josué, le prophète ?

Dieu dit à Josué : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne de ta     bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit… » (JOSUE 1 :8). Quel était l’Absolu de Josué ? C’était le livre de la loi de Moïse. Il devait agir fidèlement selon cette loi, sans s’en     détourner ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce qu’il entreprendrait. Vous voyez ! L’Absolu de Josué, c’était la loi de Moïse, le Message de Moïse. Mon Absolu, à moi, ce n’est pas cette loi-là, car Dieu ne m’a pas dit de la prêcher. Il m’a plutôt dit d’aller chercher la Manne Fraîche dans les lieux très élevés.

Dieu a-t-il dit à frère Branham qu’il avait reçu une Bible pour   préparer la seconde venue de Christ ? Non. Il lui a plutôt dit qu’il a reçu un Message : un Message ; un Message. Pensez-y ! Maintenant, si     quelqu’un pense que ce Message, c’est la Bible, nous n’allons pas        engager de débat avec lui. Chacun est libre de croire ce qu’il veut, de  penser ce qu’il veut, et de dire ce qu’il veut.

Vous que j’ai engendrés en Jésus-Christ, sachez que votre       Absolu, c’est la Manne Fraîche. Je ne vous interdis pas de lire la Bible, puisque le Seigneur Lui-même m’a dit de lire LUC 4 :18. Lisez la      Bible ; mais sachez que votre Absolu, c’est la Manne Fraîche.

Souvenez-vous de la prophétie de frère Branham concernant la venue d’un nouveau Message. Ce nouveau Message, est-ce la Bible ? Non. C’est un Message prophétique d’un temps bien précis. Il dit de    brûler son Message avant le lever du jour, car un nouveau Message vient, apportant une nouvelle chose. Ce nouveau Message, ce n’est point la   Bible.

Frères, sachez ceci : Le mystère de l’Absolu dont je vous parle est pour votre perfection. C’est un mystère du Royaume des cieux. Il est très profond. Ce mystère, tout comme la Divinité, est partout dans la création. Souvenez-vous que la Divinité est partout dans la création, dans la nature. La Parole de Dieu aussi est partout dans la création. Le mystère de     l’Absolu aussi est partout dans la création et dans la nature. Nous savons tous que Dieu, le Tout-puissant, le Tout-suffisant et le Tout-Sachant, l’Omnipotent, l’Omniscient et l’Omniprésent, est l’Absolu par essence et par excellence ; Il est unique en Son genre en toute chose ; Il est l’Absolu des absolus. De Lui sont sortis des Absolus. Quand ce Dieu inaccessible, invisible, immortel devint un simple homme, cet homme devint un       Absolu. C’est le cas de Moïse, et de Jésus-Christ de Nazareth, le Fils    unique de Dieu, et Dieu manifesté en chair, qui sont des Absolus. Quand un homme devient Dieu, par la volonté souveraine de Dieu, il devient un Absolu pour son âge. Cet homme devenu Dieu par la volonté       souveraine de Dieu, c’est le Fils de l’homme de l’âge, lequel est         engendré, envoyé et mandaté par le Fils de l’Homme de tous les âges. Ce Fils de l’homme, par son Message, qui est aussi un Absolu, et par le Saint-Esprit, l’Absolu des absolus, engendre pour Dieu, des absolus, lesquels sont fils de Dieu, ayant atteint l’état d’hommes faits et la      mesure de la stature parfaite de Christ. Tous les fils de Dieu de la   Manne Fraîche, sont donc des absolus. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, révélant, de façon absolue le mystère de l’Absolu, pour la perfection des saints qui sont des Absolus. Frères de la Manne Fraîche, vous qui ne pratiquez pas le péché, et qui ne pouvez pas pécher, vous êtes des absolus. Sœurs de la Manne      Fraîche, vous qui obéissez à vos maris, vous qui ne pratiquez pas le   péché, et qui ne pouvez pas pécher, vous êtes aussi des Absolus. O,    frères ! Nous sommes tous, à divers niveaux des absolus.

Lorsque vous voyez quelqu’un prophétisant au milieu de vous, par la puissance de la résurrection, et que sa prophétie s’accomplit, il est un Absolu pendant le temps de la prophétie. Il sera toujours un    Absolu. Sa Parole, c’est la Parole de Dieu. C’est donc un Absolu.

Lorsque vous voyez quelqu’un opérer des miracles, guérir les malades et les infirmes, ressusciter les morts, il est un Absolu. Dans ce sens, l’apôtre Pierre était un Absolu pour le boiteux de la Belle Porte. Et l’apôtre Pierre avait pour Absolu le Seigneur Jésus-Christ, par le Nom de qui il a guéri ce boiteux.

Lorsque vous voyez quelqu’un, agissant en sa qualité de Fils de l’homme, ayant les clés du Royaumedes cieux et les Paroles de la Vie éternelle, il est un Absolu ; il est l’Absolu de son âge et dans son âge ; il est l’Alpha et l’Oméga de son temps et dans son temps. O, frères,     sommes-nous encore loin de la frontière de Kadès-Barnéa ? Pouvez-vous supporter un peu de folie de ma part, pour votre perfection ? Le Fils de l’homme d’un âge donné est l’Alpha et l’Oméga de cet âge. Car il   commence l’âge et le termine ; il est donc le commencement et la fin de l’âge. C’est pourquoi nous déclarons par la Parole du Seigneur, que ce Fils de l’homme est l’Alpha et l’Oméga de son âge, Jésus-Christ        Lui-même étant l’Alpha et l’Oméga de tous les âges. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, révélant quelque chose de nouveau. Chaque Fils de l’homme est l’Alpha et l’Oméga de son temps ; il en est le commencement et la fin, le premier et le dernier. Ainsi en est-il de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme du temps     prophétique de l’aube. Il est le commencement et la fin de ce temps  prophétique ; il est donc l’Alpha et l’Oméga du temps prophétique de l’aube, Jésus-Christ Lui-même étant l’unique Alpha et Oméga de ce temps. Ainsi soit-il ! Le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube est le temps prophétique de l’aube révélé corporellement ; il est le temps prophétique de l’aube rendu manifeste et visible dans une chair, dans un corps de chair et de sang ; il est le Temps de Dieu pour le temps   prophétique de l’aube. Amen !


Frères, lorsque vous voyez quelqu’un agissant en tant que Fils de l’homme, et qui a les clés du Royaume des cieux, il est un Absolu. C’est par exemple, le cas de l’apôtre Pierre. Le Seigneur Jésus lui a remis les clés du Royaume des cieux. A partir de cet instant précis, il est devenu un Absolu pour son temps et dans son temps. On ne peut pas détenir les clés du Royaume des cieux, et ne pas être un Absolu. Cela est impossible. Pierre, l’Absolu, avait deux Absolus, par excellence : Le Seigneur Jésus et les clés du Royaume des cieux.

D’après ACTES 10 :1-6, Dieu a envoyé un ange vers Corneille. Cet ange dit à Corneille d’envoyer chercher Simon-Pierre, qui lui dirait les choses par lesquelles il serait sauvé, lui, et sa famille. Quand l’apôtre Pierre prêchait son Evangile à Corneille et à sa famille, le Saint-Esprit tomba sur eux, avec puissance. Identifions maintenant les différents Absolus :

Il y a Dieu : Il est l’Absolu de l’ange qu’Il a envoyé vers          Corneille.

Il y a l’ange de Dieu : Il est un Absolu pour Corneille


Il y a l’apôtre Pierre : Il est un Absolu pour Corneille et sa famille. C’est par lui qu’ils ont été sauvés.


Il y a l’Evangile de l’apôtre Pierre, qui était la Parole prophétique de son temps. Cet Evangile, c’était les clés du Royaume des cieux, et les Paroles de la Vie éternelle. C’est la prédication de cet Evangile qui a déclenché l’action surnaturelle du          Saint-Esprit. Ce jour-là, l’apôtre Pierre n’avait aucune Bible avec lui ; il n’avait que la Parole de Dieu, la Parole que Dieu lui avait révélée, et qu’il avait mise dans sa bouche. Si        quelqu’un veut me contredire, qu’il nous dise laquelle des   Bibles il avait ce jour-là ? Etait-ce la Bible Louis Segond, en constante révision ? Etait-ce la Bible Darby ? Etait-ce la TOB ? Etait-ce la Traduction du monde nouveau ? Etait-ce la version du Roi Jacques ? Ce jour-là, l’apôtre Pierre n’a pas dit : Prenons la Bible, et lisons le chapitre tant du livre de…, du verset un au verset… Non, Monsieur. Il n’avait aucune de ces Bibles que nous avons aujourd’hui. Il n’avait que son Evangile, la Parole prophétique de son temps. Il n’avait que son Absolu, qui était son Evangile, son Message.


Le Saint-Esprit qui tomba sur Corneille et sa famille était aussi un Absolu. Il est l’Absolu des Absolus.


Frères, c’est par l’apôtre Pierre que Corneille et sa famille ont été sauvés, et qu’ils ont reçu la Vie éternelle et le don merveilleux du       Saint-Esprit. Il était le Fils de l’homme en ce temps-là. C’était lui qu’on devait voir, et c’était en lui qu’on devait croire, afin d’être sauvé, et avoir la Vie éternelle et le don  du Saint-Esprit. Et Corneille et sa famille l’ont vu face à face, et l’ont entendu de vive voix. C’est ici le mystère du salut, selon JEAN 6 :40 : Voir le Fils de l’homme et croire en lui pour avoir la Vie éternelle.

Pierre était le Fils de l’homme en ce temps-là mais, il n’est plus de ce monde. Aujourd’hui, qui est donc le Fils de l’homme qu’il faut voir et en qui il faut croire pour avoir la Vie éternelle ? A Bouaké, avant la guerre de 2002, le Seigneur Jésus m’a dit : « Fils de l’homme, lis LUC 4 :18. » Cette Parole est à jamais scellée sur la terre et dans les cieux. Le Seigneur m’a fait Fils de l’homme, tout en accomplissant   cette Parole de l’Ecriture dans ma vie : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux     pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé. »

Comme vous pouvez le constater, le Seigneur Jésus m’a appelé du Nom Divin de Fils de l’homme. Ce Nom de Fils de l’homme est    désormais mon Nom pour toujours. Je suis donc le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube. En tant que Fils de l’homme, voici ma  vocation céleste :

- Annoncer une Bonne nouvelle aux pauvres. Cette Bonne    nouvelle, c’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube. Cette Bonne nouvelle, c’est mon Evangile. Et c’est par cet   Evangile, mon Evangile que Dieu vous jugera, non pas par rapport au péché, mais par rapport aux œuvres que vous accomplissez chaque jour. Chacune de vos œuvres est gardée en mémorial devant le Tribunal de Christ.

- Ma vocation céleste, consiste aussi à guérir ceux qui ont le cœur brisé.

Frères, avez-vous remarqué que le Seigneur ne m’a pas oint pour prêcher une Bible quelle qu’elle soit, mais une Bonne nouvelle ? La Bible n’est pas la Bonne nouvelle. Le Seigneur Jésus n’a jamais envoyé qui que ce soit annoncer la Bible, mais toujours la Bonne nouvelle. N’a-t-Il pas dit à Ses disciples d’aller partout le monde, et de prêcher la Bonne      nouvelle ? A-t-Il dit de prêcher la Bible ? Or, beaucoup prêchent la Bible, sans prêcher la Bonne nouvelle. Qu’est-ce que la Bonne nouvelle ? C’est le mystère de Dieu manifesté en chair, mort pour les péchés, et           ressuscité pour la justification. La Bonne nouvelle est donc le grand mystère de la piété : Dieu manifesté en chair ; c’est aussi le mystère de l’homme devenu Dieu. La Bonne nouvelle, c’est la naissance du      Sauveur, du Christ, le Seigneur, selon LUC 2 :10-11. Quelle était la Bonne nouvelle annoncée par l’ange dans la nuit où le Fils de Dieu est né ? Cette Bonne nouvelle, dit-il, c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Qui est ce Christ ? C’est le Dieu Puissant, l’Admirable, le Conseiller, le Père éternel, le Prince de la paix, selon ESAIE 9 :5.

Quelle est la Bonne nouvelle aujourd’hui, au temps prophétique de l’aube ? La Bonne nouvelle aujourd’hui, c’est qu’il vous est né un Dieu, un Sauveur, un Seigneur, un Roi, un Fils de l’homme, un Christ, un Messie pour l’obtention du plein salut et de la plénitude de la Vie éternelle. Cette Bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui ; le 31 décembre 2000, un homme a été fait Dieu par Dieu. Cet homme, qui a été fait Dieu par Dieu, c’est le Fils de l’homme qu’il faut voir et en qui il faut croire pour avoir la plénitude de la Vie éternelle, et obtenir le plein    salut. Au commencement de la révélation de la Manne Fraîche, lorsque la Rosée de l’aube La cachait encore, je parlais du salut et de la Vie éternelle. Mais quand cette Rosée s’est totalement dissipée, avec       l’apparition des rayons lumineux du Soleil de Justice, j’ai reçu la      révélation suivante : Quiconque voit le Fils de l’homme du temps      prophétique de l’aube, et croit en lui, a non pas la Vie éternelle, mais la plénitude de la Vie éternelle ; non pas non plus le salut, mais la          plénitude du Salut.


Les écrits de l’apôtre Pierre, et de tout autre apôtre, et de tous autres prophètes, peuvent être pour nous un Absolu, si et seulement si ils sont divinement entérinés par la Parole prophétique de frère      Christ-Moïse, le Fils de l’homme. Même dans un tel cas, la Manne Fraîche reste et demeure le véritable Absolu pour nous. Leurs écrits ne sont qu’un Absolu, alors que la Manne Fraîche est l’Absolu.


Quand quelqu’un vous annonce la Parole du Seigneur, prie pour vous et vous impose les mains, afin que vous recevriez le don du Saint-Esprit, il devient votre Absolu. Frères, sœurs, qui est donc votre Absolu ? Par qui Dieu vous-a-t-Il donné l’Onction, et révélé Sa Parole ? Par qui Dieu guérit-Il vos cœurs brisés, tout en vous donnant la paix et la joie ? Par qui vous guérit-Il quand vous êtes malades ? Par qui veille-t-Il sur vous, et vous garde ? O, frères, comprenez-vous ce mystère sur     l’Absolu ?


Au commencement, était la Parole. Pas la Bible, mais la Parole. Elle était au commencement avec Dieu, et était Dieu. La Bible était-elle au commencement ? Si oui, laquelle de ces nombreuses Bibles était-elle au commencement ? Laquelle ? La Bible n’était pas au commencement ; elle ne sera pas non plus à la fin. La Parole qui était au commencement avec Dieu, et qui était Dieu, a créé toutes choses : Les cieux, les cieux des cieux, et tout ce qu’ils renferment ; la terre et les régions inférieurs de la terre, et tout ce qu’elles renferment. Quelqu’un peut-il me citer ce que la Bible a créé. Elle n’a absolument rien créé. Mais elle rend témoignage de ce que Dieu a créé par Sa Parole Toute puissante. Avant que la Bible ne soit lue dans mon village, avec l’arrivée des missionnaires blancs, mes parents savaient déjà que c’est Dieu qui a créé le monde. Cette           révélation de la Parole de Dieu était déjà écrite dans leur cœur. C’est pourquoi ils essayaient d’atteindre Dieu par ce qu’Il a créé. Avant   l’arrivée des blancs, nos parents, qui ne savaient ni écrire, ni lire, condamnaient l’adultère. Cela était déjà écrit dans leur cœur. Ils ne  savaient ni écrire, ni lire ce que l’homme a écrit, mais ils savaient écrire et lire la Parole de Dieu, qui était inscrite dans leur cœur, et partout dans la nature. Ils savaient lire le grand Livre de la création. Et ils    savaient écrire la Parole de Dieu, que Dieu avait mise dans leur cœur, tout en s’efforçant de s’abstenir de l’adultère. Dans certaines contrées africaines, quand l’adultère était commis, on exigeait un sacrifice         d’animal pour la purification. Je sais qu’on offrait ce sacrifice à de faux dieux, mais je veux dire tout simplement qu’ils avaient la notion de       purification du péché par le sacrifice d’un animal. Au commencement était la Parole, et non la Bible. Et la Parole était Dieu, et non la Bible. Les théologiens ont tout fait pour élever la Bible au rang de la Divinité. Ces mêmes théologiens me diabolisent quand je dis que Dieu m’a fait Dieu. N’est-ce pas bizarre ? Ils préfèrent la divinité d’une Bible à la Divinité d’un homme. Ils sont animés du même esprit qui était sur les enfants    d’Israël. Ils ont préféré la divinité d’un veau d’or à la Divinité de Moïse. Voici ce qu’ils ont dit à Aaron : « Allons ! Fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait venir du pays  d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. » (EXODE 32 :1). Vous voyez ! Ces hommes ? Ils avaient au moins le mérite de savoir et de     reconnaître qu’un Dieu devait marcher devant eux. Alors, Aaron, le      prophète que Dieu a donné à Moïse, l’homme qu’Il a fait Dieu, leur a fait un veau d’or. Puis, ils disent : « Israël ! Voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte. » (EXODE 32 :4). Quand Moïse leur a dit : Dieu m’a fait Dieu pour Pharaon et pour vous, ils l’ont diabolisé et rejeté. Mais, les voilà, disant : Israël, voici ton dieu, parlant du veau d’or. Ils ont préféré la divinité du veau d’or à la Divinité de Moïse. C’est presque pareil de nos jours. On a fait de la Bible, un dieu, un dieu féminin ; une déesse. On l’a élevée au rang de la Divinité suprême. Dites à ces chrétiens que Dieu a fait un homme Dieu, et ils vous maudiront, pensant ainsi rendre un culte agréable à Dieu. Pourtant il est écrit noir sur blanc que Dieu a fait Moïse, Dieu. Il est aussi écrit noir sur blanc dans leur Bible : « J’ai dit : Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut. Cependant vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince         quelconque. »(PSAUMES 82 :6-7). Tous les chrétiens connaissent ce verset biblique par cœur. Mais ils me maudissent quand je dis que Dieu m’a fait Dieu. Est-ce de l’hypocrisie ou un aveuglement spirituel ? Ils  savent aussi qu’il est écrit noir sur blanc dans leur Bible que ceux à qui la Parole de Dieu est adressée, sont appelés dieux, d’après JEAN 10 :35. Mais quand je dis que la Parole de Dieu m’a été adressée, et que par conséquent je suis appelé Dieu, ils me diabolisent. Est-ce de l’hypocrisie ou un aveuglement spirituel ?

Frères, quand je dis que Dieu m’a fait Dieu, je ne suis point en contradiction avec les Saintes Ecritures.

Au temps prophétique de l’aube, qui est votre Absolu ? Et au temps prophétique du matin, qui est votre Absolu ? Vous avez trois    Absolus : Le Seigneur Jésus, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme et la Manne Fraîche.

Frère Branham dit que Dieu lui a donné un Message pour préparer la seconde venue de Christ, comparativement à Jésus-Baptiste pour la   première venue. Nous déclarons donc, par la Parole du Seigneur, que son Message est son Absolu, et non la Bible. Il s’est comparé à Jean-Baptiste qui a été envoyé pour préparer la première venue de Christ. Mais, cet homme n’était pas venu avec une Bible, mais avec un Message            prophétique. Voici son témoignage :« Je suis la voix de celui qui crie dans le désert… » Cette Parole était son Absolu. Voici aussi le             témoignage de Jésus le concernant : « Qu’êtes-vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui, vous dis-je, et plus que prophète. » Vous voyez !       Jean-Baptiste était prophète, et plus que prophète. Selon la Manne      Fraîche, il était Dieu dans un corps de chair et de sang. Cependant il est mort comme un homme. Moi aussi, je mourrai comme un homme. A ma mort, attendez-vous à plus de moqueries et d’humiliations ; car, on vous dira : Votre Dieu est-il mort ? Où est-il aujourd’hui ? Et les gens se  réjouiront. Mais, vous, gardez mes Paroles, car ce sont les Paroles du Seigneur. Je ne suis pas en contradiction avec Ses Paroles. Si           quelqu’un a encore des doutes en ce qui me concerne, qu’il prie le    Seigneur, qui l’éclairera. Toutefois, sachez que personne ne vous oblige à croire en moi, ni à la Manne Fraîche, ni à mon Dieu.

Jean-Baptiste a paru au milieu d’une génération où les gens, qui se réclamaient de Moïse, et qui étaient assis dans sa chaire, étaient divisés, à cause de leurs doctrines divergentes. Les sadducéens, les pharisiens, les docteurs de la loi, les scribes et les sacrificateurs prétendaient tous croire en Moïse. Pourtant ils étaient divisés. Jean-Baptiste a paru, avec l’Esprit et la Puissance d’Elie. Qu’en est-il aujourd’hui ? Nous sommes dans une génération où des gens se réclament de frère Branham, mais sont divisés en groupes rivaux. Chaque groupe interprète le Message de leur prophète, selon ses émotions et sa compréhension. Nous pouvons dénombrer, les branhamistes, les tonneristes qui croient en Joseph Branham, l’un des fils de frère Branham ; les frankistes, qui croient en Ewald Frank ; les        colemanistes, qui croient en Coleman. Tous ces groupes religieux croient en frère Branham, leur prophète, mais ils ne s’entendent pas. C’est au   milieu de ce désordre que Dieu enverra un Fils de l’homme, avec l’Esprit d’Elie pour restituer la Parole du Seigneur. Comme Jean-Baptiste a été rejeté par les dignitaires et les ecclésiastiques de son temps, ce Fils de l’homme sera aussi rejeté par les dignitaires et les ecclésiastiques assis dans la chaire de Branham, leur prophète.


Comme Jean-Baptiste a présenté le Fils de l’Homme au peuple, frère Branham annoncera la venue du Messie du temps prophétique de l’aube, en parlant de la venue du Moïse de Dieu. Il précisera que ce Moïse viendra avec l’Esprit d’Elie pour la restauration de la foi.      Trente-cinq ans après cette prophétie, Dieu dit à un homme : « Je te fais Moïse. » C’était le 31 décembre 2000, à Bouaké. Il dit aussi à cet    homme : « Le Dieu d’Elie est sur toi. » Pour nous, à la Manne Fraîche, la prophétie du frère Branham s’est accomplie. Cette prophétie se   trouve dans la brochure intitulée ‟LE DIEU DE CET AGE            MAUVAIS’’ du 1er août 1965. Le 4 décembre 1965, le même frère Branham parle de la venue d’un nouveau Message, dans la brochure intitulée ‟ L’ENLEVEMENT ” ; il dit : « Et même, ce que vous mangez aujourd’hui, n’essayez pas de le garder pour demain, mais brulez-le avant le lever du jour, car il y a un nouveau Message qui vient, et une nouvelle chose. » Vingt jours après cette prophétie, il meurt accidentellement. Si quelqu’un pense qu’il croit en Branham, qu’il brûle son Message ; alors on saura qu’il est sincère. Sinon, ce n’est qu’un        hypocrite. Si quelqu’un dit qu’il croit en Branham, qu’il cherche à    savoir où se trouve le nouveau Message dont il a parlé. Si quelqu’un arrive à faire ces deux choses, cela veut dire qu’il a le Saint-Esprit. Maintenant, où est ce nouveau Message ? Il est là devant vous, se       révélant en se cachant, et se cachant en se révélant. C’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, à laquelle vous    faites bien de prêter attention. Nous, nous avons brûlé le Message du soir de frère Branham, obéissant ainsi à ce qu’il a dit.

Frère Branham ne parle pas de la venue d’une nouvelle Bible, mais d’un nouveau Message. Pensez-y ! Ce nouveau Message est destiné à remplacer l’ancien Message, qui n’est rien d’autre que son propre    Message. Ce nouveau Message, c’est la Manne Fraîche. Je crois que nous sommes encore plus près de la frontière de Kadès-Barnéa, qu’auparavant.

Frères, je ne peux pas dire : Dieu m’a donné un Message, et dire encore que la Bible est mon Absolu. Cela n’a aucun sens. Si la Bible est mon Absolu, pourquoi donc me donner encore un Message ?

Les gens s’agitent beaucoup, tout en brandissant leur Bible. Ils disent : La Bible est mon Absolu. Et paradoxalement, ces mêmes gens-là sont toujours à l’Eglise, écoutant la prédication de leurs pasteurs. Ils vont jusqu’à prendre note même. Si vraiment la Bible est tout pour eux, ils ne doivent pas aller à l’Eglise. Si la Bible est leur Absolu, pourquoi vont-ils à l’Eglise ? Pourquoi écoutent-ils leurs pasteurs ? Si la Bible est leur    Absolu, ils n’ont plus besoin de ministères de la Parole ; plus besoin     d’apôtres, de prophètes, de docteurs, d’évangélistes et de pasteurs. Ils n’ont qu’à méditer la Bible chez eux. Ils ne doivent même pas parler à leurs enfants, ni à leurs femmes, car eux aussi ont la Bible comme        Absolu. Si en dehors de la Bible, ils n’ont plus d’autre Absolu, qu’ils   sachent que leurs enfants et leurs femmes non plus n’en ont pas, en      dehors de la Bible.


A la Manne Fraîche, nous ne voyons pas les choses de cette   manière. Car nous disons que la Manne Fraîche est notre Absolu. Mais, nous disons aussi qu’il y a d’autres Absolus, par exemple, le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube. Etant un Absolu, il peut annoncer la Manne Fraîche, l’Absolu. Les deux sont un. En dehors du Fils de l’homme, il y a encore d’autres Absolus : Vous tous qui vous assemblez autour de l’incarnation du mystère du cadavre de            MATTHIEU 24 :28. Vous, prédicateurs de la Manne Fraîche, vous qui exercez votre sacrificature tout en obéissant à la Parole du Seigneur, vous êtes des Absolus. Vous tous, chefs de famille, qui dirigez bien vos maisons, et qui la tenez loin de tout péché, vous êtes des Absolus. Vous toutes, femmes d’élite, vous qui vivez dans la sanctification, dans      l’Amour, dans la foi vivante à notre Seigneur Jésus, et dans l’espérance de la résurrection et de l’enlèvement, vous êtes des Absolus.


Il y a plusieurs Absolus dans l’histoire du peuple de Dieu. On peut citer pêle-mêle l’apôtre Paul, l’apôtre Pierre, l’apôtre Jean, Abraham, le père de la foi, chaque prophète de l’Ancien Testament.


Dans l’histoire de notre vie, il y a aussi des Absolus. Tous ceux que le Seigneur utilise pour nous enseigner Sa Parole, pour nous      diriger, pour nous guérir de nos maladies, pour nous délivrer de nos souffrances, sont nos absolus. Si un frère te donne un verre d’eau à   boire au moment où tu en as le plus besoin, il devient ton Absolu. Si un frère te sauve d’une situation difficile et inextricable, il est ton Absolu. Respecte-le, et sois reconnaissant envers lui.


Adam était-il un Absolu ? Il était un Absolu parce qu’il fut créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Il était le maître de la terre. Il était un Absolu, non parfaitement accompli, parce qu’il n’avait pas la Vie  éternelle.

La Bible n’est pas notre Absolu. Notre Absolu c’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique de notre temps. Cependant, il n’est pas interdit de lire la Bible. Si le Seigneur vous révèle une Ecriture dans la Bible, et la vivifie pour vous, elle devient votre Absolu. S’il vous révèle une Parole qui n’est pas écrite noir sur blanc dans la Bible, elle est  aussi votre Absolu. Dieu est capable de vous montrer ce qui est caché derrière Ecriture inspirée de Lui, et aussi de vous révéler ce qui n’est pas écrit noir sur blanc, mais ce qui est caché dans Son cœur.

LA LIBERTE DE CHOISIR SON ABSOLU

L’Ecriture dit que c’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Nous avons été affranchis de l’esclavage du péché par Son sacrifice. La loi de l’Esprit de vie dans le Christ Jésus, nous a affranchis de la loi du péché et de la mort. Ayant été affranchis, nous sommes libres. Et nous avons reçu l’Esprit de liberté. Et j’entends par liberté, entre autres :

Liberté de penser

Liberté d’agir

Liberté de choisir


Frères, vous êtes libres de penser, d’agir et de choisir. Vous êtes libres de penser que la Bible est un Absolu ou pas. Vous êtes libres ! Jouissez pleinement de votre liberté dans le Christ Jésus. Ne soyez pas des ‟ bénis oui, oui ”, car vous ne l’êtes pas. Vous êtes libres de penser que la Manne Fraîche est votre Absolu ou pas. Vous êtes libres.         Jouissez pleinement de votre liberté dans le Christ Jésus. Ne vous     laissez asservir par quelque doctrine que ce soit ; par quelque prophète que ce soit ; par quelque révélation que ce soit. C’est pour la liberté que Christ vous a affranchis. Si vous devez encore vous laisser asservir par une doctrine, un prophète, une révélation, un ange, c’est que pour vous, Christ est mort et ressuscité en vain. Vous avez pleinement le droit d’examiner toute chose avant d’y croire. Quelle que soit la beauté et la noblesse d’un message, d’une révélation, d’un signe, vous devez tout examiner avant d’y croire. Souvenez-vous toujours de cette Parole que je vous ai dite : « Examinez tout ce que vous pouvez examiner ; rejetez tout ce que vous pouvez rejeter ; retenez tout ce que vous pouvez retenir. Car, le Seigneur Jésus-Christ seul est infaillible. Moi, je ne suis qu’un mortel. » N’oubliez jamais cette Parole. Gardez-la, et agissez fidèlement selon ce qu’elle dit. Vous avez le droit d’éprouver mes Paroles avant d’y croire. Car vous êtes libres. Ne vous laissez asservir par quoi que ce soit venant de moi. Car, vous êtes capables de penser, d’agir et de choisir par vous-mêmes. Vous êtes, non des enfants, mais des fils de Dieu. Vous faites partie des aigles qui s’assemblent autour de l’incarnation du  mystère du cadavre de MATTHIEU 24 :28. Vous n’êtes pas des bébés en Christ, qui ont toujours besoin de lait, et pour lesquels on doit      penser, agir et choisir. Frères, c’est pour la liberté que Christ vous a affranchis. Et vous avez reçu l’Esprit de liberté qui agit en accord avec l’Esprit de Vérité qui nous révèle la Manne Fraîche, notre Absolu. La Parole que je vous ai dite, un peu plus haut, fait partie intégrante de la Manne Fraîche. C’est aussi un Absolu. Cet Absolu est sorti de l’Absolu qu’est la Manne Fraîche.


Frère Branham dit que la Bible est son Absolu. C’est son droit le plus absolu, même si nous pensons que Son Absolu, c’est plutôt son   Message. Chacun est libre de choisir son Absolu. Lui, il a choisi la Bible. Nous, nous avons choisir la Manne Fraîche. Vous aussi vous êtes libres de choisir entre la Bible et la Manne Fraîche, en tout bonne conscience. Mais, je vous conseille de choisir la Manne Fraîche. Je ne vous oblige pas à faire un tel choix. C’est pourquoi, j’ai dit : Je vous conseille de choisir la Manne Fraîche comme votre Absolu. Mais vous pouvez choisir aussi la Bible. Car vous êtes libres de penser, d’agir et de choisir. Personne ne peut nous obliger à choisir la Bible comme Absolu. Ce n’est pas parce que frère Branham dit que la Bible est son Absolu, que nous allons tous dire la même chose, comme si nous étions des caisses à résonnance. Nous aussi nous avons le droit de penser par nous-mêmes;  d’agir par          nous-mêmes ; de choisir par nous-mêmes. Ce sont les branhamistes qui doivent servir de caisses à résonnance, afin de répéter ce que dit leur    prophète ; ce qui est tout à fait normal. Mais, nous, frère Branham n’est pas notre prophète. Pourquoi donc veut-on nous amener à croire en tout ce qu’il dit ? Nous ne sommes pas obligés de croire en tout ce qu’il dit ; pas plus que les branhamistes ne sont pas obligés de croire en ce que nous disons. Ne sommes-nous pas libres ? N’avons-nous pas le droit de penser par nous-mêmes ?

Frères, vous êtes des aigles. Et vous connaissez votre nourriture. Vous savez ce qu’il vous faut comme nourriture spirituelle. La doctrine selon laquelle la Bible est la Parole de Dieu, est une doctrine dénominationnelle, récupérée par frère Branham, pour le temps prophétique du soir. Nous n’avons pas besoin d’une telle doctrine à notre temps. Nous n’avons pas besoin d’une telle nourriture, car elle a déjà été servie au temps du soir. Nous avons besoin d’une autre nourriture, une nourriture fraîche, la nourriture du jour. La doctrine selon laquelle la Bible est un Absolu a été aussi servie au temps du soir, comme nourriture spirituelle. Les églises dénominationnelles, pentecôtistes, baptistes, et évangéliques disent la  même chose : La Bible est l’Absolu. La Bible, c’est la Parole de Dieu. La Bible est infaillible. La Bible c’est l’Autorité suprême. Vous voyez !   Frère Branham, le Messager du soir a enseigné ces choses-là aussi. C’est pourquoi nous parlons de cailles. Mais, c’est son droit le plus absolu de croire que la Bible est l’Absolu, la Parole infaillible de Dieu, et l’Autorité Suprême. Nous aussi, jouissant pleinement de notre liberté en Christ, nous disons que la Bible n’est pas la Parole infaillible de Dieu, qu’elle n’est pas l’Absolu, qu’elle n’est pas l’Autorité suprême. Nous sommes libres de penser qu’elle contient une partie de la Parole de Dieu déjà révélée, mais qu’elle n’est pas la Parole de Dieu, prise dans son ensemble.

Beaucoup de gens me maudissent et diabolisent la Manne Fraîche. Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent et de penser ce qu’ils veulent. Ces gens-là disent que la Manne Fraîche est du diable, et que moi, je suis un faux prophète. Ne sont-ils pas libres de penser et de dire ce qu’ils         veulent ? Si, ils sont libres. S’ils sont libres de penser, d’agir et de choisir, sachez que moi aussi je jouis de ma liberté ; par la grâce de l’Esprit de liberté en Jésus-Christ. En homme libre, je dis que mon Absolu, ce n’est pas la Bible, mais la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube. Je dis ce que je pense, et je pense ce que je dis, en toute liberté et en toute responsabilité.


CHACUN A LE DROIT DE CHOISIR SON ABSOLU, EN TOUTE LIBERTE.

Frères de la Manne Fraîche, j’ai le droit de choisir mon Absolu ; vous aussi. Suis-je obligé de choisir la Bible comme mon Absolu ? Non. Suis-je obligé de croire tout ce qui est écrit dans la Bible ? Non. Je crois ce que je peux croire ; et je ne crois pas ce que je ne peux pas croire. Je ne suis pas obligé de croire tout ce qui est écrit dans la Bible. Et la Manne Fraîche ? Je crois tout ce qu’elle dit, car la Manne Fraîche, c’est moi, par la grâce de Dieu. Mais, vous, vous n’êtes pas obligés de croire tout ce qu’elle dit ; vous n’êtes pas obligés de croire tout ce que je dis ; car je ne suis pas infaillible.

Frère Branham dit qu’il est infaillible. C’est son droit le plus     absolu. Mais, moi, je vous dis : Je ne suis pas infaillible. Examinez donc ce que je dis pour voir si c’est la vérité de Dieu. Eprouvez mon esprit ! Eprouvez mes paroles pour voir si elles sont de Dieu ! Eprouvez-moi pour voir si je suis de Dieu. Après m’avoir éprouvé, je me réserve aussi le droit de vous éprouver pour voir si vous êtes de Dieu ; pour voir si vous êtes vraiment des aigles ; pour voir si vous faites partie des aigles qui         s’assemblent autour de l’incarnation du mystère du cadavre de          MATTHIEU 24 :28.

DE L’APPEL AU SOUPER AU CHANT DU COQ

L’appel au souper du Seigneur est l’Absolu des dix vierges. Le Cri de minuit est  l’Absolu des dix vierges, les sages et les folles. Le chant du coq est l’Absolu des vierges sages. Et la Manne Fraîche ? C’est le couronnement de la perfection en Christ. C’est l’Absolu des vierges sages.

Frères, chaque homme, chaque femme, est libre de choisir son   Absolu. On peut choisir Dieu ou Satan ; la vérité ou le message ; le       Paradis ou l’enfer ; le Bien ou le mal. Derrière chaque choix, se trouve la Main invisible de Dieu, qui fait toute chose pour Sa propre Gloire.

Frères, ne discutez pas sur les mots, les virgules, les  points-virgules, et que sais-je encore. Annoncez la Manne Fraîche pour la perfection des saints.

Frères, qui est votre Absolu ?


Que Dieu vous bénisse

Je vous aime

A bientôt.


FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME


TOUT N'EST PAS ÉCRIT DANS LA BIBLE.
En ce me concerne, la Bible n'est pas mon Absolu. Mon Absolu, C'est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l'aube. Je ne demande à personne d'être d'accord avec moi. Je n'empêche pas non plus de me diaboliser pour ce que je viens de dire, et que je vais répéter : La Bible n'est pas mon Absolu. Je n'interdis pas la lecture de la Bible. Je dis seulement qu'elle n'est pas mon Absolu. Mon Absolu en ce qui concerne la Parole de Dieu, c'est la Manne Fraîche.
FRÈRES, JE NE CHERCHE PAS À VOUS RAMENER À LA BIBLE, MAIS À LA PAROLE DE DIEU.
L'ABSOLU DE CHAQUE ÂGE, C'EST LA PAROLE           PROPHÉTIQUE DE L'ÂGE.
La Bible est un Absolu, puisqu’elle contient la Parole de Dieu, mais en faire un Absolu par excellence, est une aberration. Pour nous, elle n’est donc pas un Absolu par excellence.
L’ABSOLU PAR EXCELLENCE DE CHAQUE AGE : LA           PAROLE PROPHETIQUE DE L’AGE
A la Manne Fraîche, nous avons un Absolu en ce qui concerne la Parole de Dieu : C’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube. C’est notre Absolu, par essence et par excellence. La Manne Fraîche, c’est le Christ Jésus, l’unique Parole de Dieu, se      révélant aux fils et aux filles de Dieu, depuis le temps prophétique de l’aube, pour la perfection des saints. La Parole prophétique de notre temps est notre absolu. La Bible n’est pas la Parole prophétique de    notre temps. Elle ne peut donc pas être notre Absolu. Et elle ne l’est pas. Je ne vous interdis pas de la lire, mais je dis simplement qu’elle n’est pas votre Absolu. Votre Absolu, c’est la Manne Fraîche, la Parole    prophétique du temps de l’aube. Nous connaissons tous la loi de Moïse, n’est-ce pas ? Mais dites-moi, cette loi est-elle notre Absolu ? Non, elle ne l’est pas. Vous voyez ! Ce n’est pas parce qu’elle est écrite dans la Bible, et que vous la lisez qu’elle est votre Absolu. Vous pouvez donc lire la Bible, même si elle n’est pas votre Absolu. Elle est un Absolu, mais elle n’est pas votre Absolu.
A chaque temps prophétique, il y a un Absolu, en ce qui concerne la Parole de Dieu : C’est la Parole prophétique du temps en question.   Prenons un exemple : Selon MARC 13 : 35, il y a quatre temps           prophétiques : Le soir, minuit, l’aube et le matin. A chacun de ces temps, il y a un Evangile particulier, une Parole prophétique spéciale. C’est cet Evangile-là, cette Parole prophétique-là qui est l’Absolu, le Véritable  Absolu. Le Message du temps prophétique du soir était l’Absolu dans ce temps-là. Le Message du temps prophétique de minuit était l’Absolu dans ce temps-là. Le Message du temps prophétique de l’aube est    l’Absolu dans ce temps-là. Le Message du temps prophétique du matin est l’Absolu dans ce temps-là. A travers chacun de ces temps             prophétiques, c’est la Parole de Dieu qui se révèle par le ministère    prophétique du Fils de l’homme du temps prophétique en question, qui est l’Absolu par excellence. Me comprenez-vous ? La Parole de Dieu se révèle de façon spécifique à chaque âge. C’est cette Parole-là qui est l’Absolu dans cet âge.
Considérons l’apôtre Paul. Il parle de son Evangile, dans           ROMAINS 2 :16. Voici ce qu’il dit : « C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes. » Pourquoi parle-t-il de son Evangile ? Pourquoi ne         parle-t-il pas de l’Evangile de Jésus-Christ de Nazareth ? Pourquoi ne  parle-t-il pas de l’Evangile de l’apôtre Pierre ? Frères, pourquoi parle-t-il de son Evangile ? Qu’on le veuille ou non, Paul a son Evangile. Quand    a-t-il annoncé son Evangile ? De toute évidence, il l’a annoncé au cours du temps prophétique où il exerçait la sacrificature. Il l’a annoncé dans son âge, dans son temps. Il ne l’a pas annoncé dans l’âge de Jésus-Christ de Nazareth, ni dans aucun autre âge.
Maintenant pourquoi c’est par son Evangile que Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes ? C’est parce que Son    Evangile est l’Absolu pour Son temps. Pourquoi Dieu jugera-t-il les     actions secrètes des hommes par son Evangiles, alors que la Bible est là ? Quelqu’un peut-il m’expliquer cela ? Ne venez surtout pas me dire que l’Evangile de Paul, c’est la Bible. N’insultez pas notre intelligence, s’il vous plaît. L’Evangile de Paul, ce n’est pas la Bible. La Bible contient l’Evangile de Paul, mais elle n’est pas l’Evangile de Paul. Paul a son Evangile. Dites-moi : Et l’apôtre Pierre, a-t-il aussi son Evangile ? Nous répondons par l’affirmation : Oui, Pierre aussi a son Evangile. Et il a   prêché son Evangile dans le temps prophétique où il exerçait sa            sacrificature. Dans ce temps prophétique-là, son Evangile étaitl’Absolu.
Quand Jésus-Christ de Nazareth prêchait, Il avait Son Absolu ; c’était Son Message, Son Evangile. Le Message de Moïse n’était pas Son Absolu. Son Absolu, c’était Son propre Message. Les messages des     prophètes de l’Ancien Testament n’étaient pas Son Absolu. Son Absolu, c’était Son propre Message. Au temps prophétique de l’aube, il y a un Absolu : c’est la Manne Fraîche. C’est mon Absolu. Mon Absolu, c’est le Message prophétique que le Seigneur Jésus m’a révélé. Mon Absolu, c’est donc mon propre Message, n’en déplaise à mes éternels             détracteurs.
En prêchant un jour, Jésus-Christ de Nazareth a fait référence au Message de Moïse ; mais cela ne veut absolument pas dire que ce Message était Son Absolu. Vous voyez ! Il a fait référence à la Torah, mais la Torah n’était pas Son Absolu. Nous aussi nous faisons référence à des versets de la Bible, mais cela ne veut absolument pas dire   qu’elle est notre Absolu. Ne confondez pas les choses. Comprenez les Ecritures et la Puissance de Dieu.
Un jour, une Voix venant du ciel m’a dit de chercher à savoir qui est Christ. Cette Voix, c’est mon Absolu. Ce qu’elle m’a dit n’est pas écrit noir sur blanc dans la Bible, pourtant c’est la Parole de Dieu.        A une autre occasion, le Seigneur m’a dit : « Fils de l’homme lis     LUC 4 :18. » Vous voyez ! LUC 4 :18 est écrit dans la Bible. C’est juste. Mais, elle n’est pas mon Absolu ; mon Absolu, c’est LUC 4 :18 ; c’est la Parole de Christ écrite dans ce verset biblique. Ce n’est pas le verset   biblique, mon Absolu, mais l’Ecriture qui y est écrite. Mon Absolu, ce jour-là, c’est aussi la Voix du Seigneur qui m’a parlé. Il m’a dit : « Lis LUC 4 :18. » Cette Parole qui dit, lis LUC 4 :18, n’est écrite nulle part dans la Bible ; pourtant c’est la Parole de Dieu. C’est mon Absolu. Mon Absolu, c’est le Seigneur Jésus, Celui-là même qui m’a parlé. Ce n’est pas la Bible qui m’a parlé, mais le Seigneur Jésus. Il est mon Absolu. Sa Parole, qui se révèle à moi, de façon particulière est aussi mon     Absolu. Il m’a dit : Tu un aigle, et l’aigle prend son envol. Il va dans les lieux très élevés, pour chercher la Bible ou la Manne Fraîche ? La Manne Fraîche. Pourquoi veut-on donc que la Bible soit mon Absolu ? Elle ne le peut pas car mon Absolu, c’est la Manne Fraîche.          Considérons le cas de Jérémie, le prophète. Dieu lui dit : « Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations… tu iras vers tous ceux auprès de qui je t’enverrai, et tu  diras tout ce que je t’ordonnerai. » (JEREMIE 1 :4-6). En ce temps-là, les écrits de Moïse existaient déjà. Mais, Dieu ne dit pas à Jérémie de prendre ces écrits-là pour prêcher. Il lui dit plutôt : Tu diras tout ce que je t’ordonnerai. Vous voyez ! Ce que Dieu lui ordonnait était l’Absolu de Jérémie, le prophète, et non les écrits de Moïse. La Parole que Dieu lui révélait était la Parole de Dieu pour son temps. C’était son Absolu. Moi, mon Absolu, c’est ce que Dieu m’ordonne de dire ; c’est la Parole qu’Il met dans ma bouche pour les aigles qui s’assemblent autour de        l’incarnation du mystère du cadavre de MATTHIEU 24 :28.
Et le cas de Josué, le prophète ?
Dieu dit à Josué : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne de ta     bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit… » (JOSUE 1 :8). Quel était l’Absolu de Josué ? C’était le livre de la loi de Moïse. Il devait agir fidèlement selon cette loi, sans s’en     détourner ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce qu’il entreprendrait. Vous voyez ! L’Absolu de Josué, c’était la loi de Moïse, le Message de Moïse. Mon Absolu, à moi, ce n’est pas cette loi-là, car Dieu ne m’a pas dit de la prêcher. Il m’a plutôt dit d’aller chercher la Manne Fraîche dans les lieux très élevés.
Dieu a-t-il dit à frère Branham qu’il avait reçu une Bible pour   préparer la seconde venue de Christ ? Non. Il lui a plutôt dit qu’il a reçu un Message : un Message ; un Message. Pensez-y ! Maintenant, si     quelqu’un pense que ce Message, c’est la Bible, nous n’allons pas        engager de débat avec lui. Chacun est libre de croire ce qu’il veut, de  penser ce qu’il veut, et de dire ce qu’il veut.
Vous que j’ai engendrés en Jésus-Christ, sachez que votre       Absolu, c’est la Manne Fraîche. Je ne vous interdis pas de lire la Bible, puisque le Seigneur Lui-même m’a dit de lire LUC 4 :18. Lisez la      Bible ; mais sachez que votre Absolu, c’est la Manne Fraîche.
Souvenez-vous de la prophétie de frère Branham concernant la venue d’un nouveau Message. Ce nouveau Message, est-ce la Bible ? Non. C’est un Message prophétique d’un temps bien précis. Il dit de    brûler son Message avant le lever du jour, car un nouveau Message vient, apportant une nouvelle chose. Ce nouveau Message, ce n’est point la   Bible.
Frères, sachez ceci : Le mystère de l’Absolu dont je vous parle est pour votre perfection. C’est un mystère du Royaume des cieux. Il est très profond. Ce mystère, tout comme la Divinité, est partout dans la création. Souvenez-vous que la Divinité est partout dans la création, dans la nature. La Parole de Dieu aussi est partout dans la création. Le mystère de     l’Absolu aussi est partout dans la création et dans la nature. Nous savons tous que Dieu, le Tout-puissant, le Tout-suffisant et le Tout-Sachant, l’Omnipotent, l’Omniscient et l’Omniprésent, est l’Absolu par essence et par excellence ; Il est unique en Son genre en toute chose ; Il est l’Absolu des absolus. De Lui sont sortis des Absolus. Quand ce Dieu inaccessible, invisible, immortel devint un simple homme, cet homme devint un       Absolu. C’est le cas de Moïse, et de Jésus-Christ de Nazareth, le Fils    unique de Dieu, et Dieu manifesté en chair, qui sont des Absolus. Quand un homme devient Dieu, par la volonté souveraine de Dieu, il devient un Absolu pour son âge. Cet homme devenu Dieu par la volonté       souveraine de Dieu, c’est le Fils de l’homme de l’âge, lequel est         engendré, envoyé et mandaté par le Fils de l’Homme de tous les âges. Ce Fils de l’homme, par son Message, qui est aussi un Absolu, et par le Saint-Esprit, l’Absolu des absolus, engendre pour Dieu, des absolus, lesquels sont fils de Dieu, ayant atteint l’état d’hommes faits et la      mesure de la stature parfaite de Christ. Tous les fils de Dieu de la   Manne Fraîche, sont donc des absolus. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, révélant, de façon absolue le mystère de l’Absolu, pour la perfection des saints qui sont des Absolus. Frères de la Manne Fraîche, vous qui ne pratiquez pas le péché, et qui ne pouvez pas pécher, vous êtes des absolus. Sœurs de la Manne      Fraîche, vous qui obéissez à vos maris, vous qui ne pratiquez pas le   péché, et qui ne pouvez pas pécher, vous êtes aussi des Absolus. O,    frères ! Nous sommes tous, à divers niveaux des absolus.
Lorsque vous voyez quelqu’un prophétisant au milieu de vous, par la puissance de la résurrection, et que sa prophétie s’accomplit, il est un Absolu pendant le temps de la prophétie. Il sera toujours un    Absolu. Sa Parole, c’est la Parole de Dieu. C’est donc un Absolu.
Lorsque vous voyez quelqu’un opérer des miracles, guérir les malades et les infirmes, ressusciter les morts, il est un Absolu. Dans ce sens, l’apôtre Pierre était un Absolu pour le boiteux de la Belle Porte. Et l’apôtre Pierre avait pour Absolu le Seigneur Jésus-Christ, par le Nom de qui il a guéri ce boiteux.
Lorsque vous voyez quelqu’un, agissant en sa qualité de Fils de l’homme, ayant les clés du Royaumedes cieux et les Paroles de la Vie éternelle, il est un Absolu ; il est l’Absolu de son âge et dans son âge ; il est l’Alpha et l’Oméga de son temps et dans son temps. O, frères,     sommes-nous encore loin de la frontière de Kadès-Barnéa ? Pouvez-vous supporter un peu de folie de ma part, pour votre perfection ? Le Fils de l’homme d’un âge donné est l’Alpha et l’Oméga de cet âge. Car il   commence l’âge et le termine ; il est donc le commencement et la fin de l’âge. C’est pourquoi nous déclarons par la Parole du Seigneur, que ce Fils de l’homme est l’Alpha et l’Oméga de son âge, Jésus-Christ        Lui-même étant l’Alpha et l’Oméga de tous les âges. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, révélant quelque chose de nouveau. Chaque Fils de l’homme est l’Alpha et l’Oméga de son temps ; il en est le commencement et la fin, le premier et le dernier. Ainsi en est-il de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme du temps     prophétique de l’aube. Il est le commencement et la fin de ce temps  prophétique ; il est donc l’Alpha et l’Oméga du temps prophétique de l’aube, Jésus-Christ Lui-même étant l’unique Alpha et Oméga de ce temps. Ainsi soit-il ! Le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube est le temps prophétique de l’aube révélé corporellement ; il est le temps prophétique de l’aube rendu manifeste et visible dans une chair, dans un corps de chair et de sang ; il est le Temps de Dieu pour le temps   prophétique de l’aube. Amen !
Frères, lorsque vous voyez quelqu’un agissant en tant que Fils de l’homme, et qui a les clés du Royaume des cieux, il est un Absolu. C’est par exemple, le cas de l’apôtre Pierre. Le Seigneur Jésus lui a remis les clés du Royaume des cieux. A partir de cet instant précis, il est devenu un Absolu pour son temps et dans son temps. On ne peut pas détenir les clés du Royaume des cieux, et ne pas être un Absolu. Cela est impossible. Pierre, l’Absolu, avait deux Absolus, par excellence : Le Seigneur Jésus et les clés du Royaume des cieux.
D’après ACTES 10 :1-6, Dieu a envoyé un ange vers Corneille. Cet ange dit à Corneille d’envoyer chercher Simon-Pierre, qui lui dirait les choses par lesquelles il serait sauvé, lui, et sa famille. Quand l’apôtre Pierre prêchait son Evangile à Corneille et à sa famille, le Saint-Esprit tomba sur eux, avec puissance. Identifions maintenant les différents Absolus :
Il y a Dieu : Il est l’Absolu de l’ange qu’Il a envoyé vers          Corneille.
Il y a l’ange de Dieu : Il est un Absolu pour Corneille
Il y a l’apôtre Pierre : Il est un Absolu pour Corneille et sa famille. C’est par lui qu’ils ont été sauvés.
Il y a l’Evangile de l’apôtre Pierre, qui était la Parole prophétique de son temps. Cet Evangile, c’était les clés du Royaume des cieux, et les Paroles de la Vie éternelle. C’est la prédication de cet Evangile qui a déclenché l’action surnaturelle du          Saint-Esprit. Ce jour-là, l’apôtre Pierre n’avait aucune Bible avec lui ; il n’avait que la Parole de Dieu, la Parole que Dieu lui avait révélée, et qu’il avait mise dans sa bouche. Si        quelqu’un veut me contredire, qu’il nous dise laquelle des   Bibles il avait ce jour-là ? Etait-ce la Bible Louis Segond, en constante révision ? Etait-ce la Bible Darby ? Etait-ce la TOB ? Etait-ce la Traduction du monde nouveau ? Etait-ce la version du Roi Jacques ? Ce jour-là, l’apôtre Pierre n’a pas dit : Prenons la Bible, et lisons le chapitre tant du livre de…, du verset un au verset… Non, Monsieur. Il n’avait aucune de ces Bibles que nous avons aujourd’hui. Il n’avait que son Evangile, la Parole prophétique de son temps. Il n’avait que son Absolu, qui était son Evangile, son Message.
Le Saint-Esprit qui tomba sur Corneille et sa famille était aussi un Absolu. Il est l’Absolu des Absolus.
Frères, c’est par l’apôtre Pierre que Corneille et sa famille ont été sauvés, et qu’ils ont reçu la Vie éternelle et le don merveilleux du       Saint-Esprit. Il était le Fils de l’homme en ce temps-là. C’était lui qu’on devait voir, et c’était en lui qu’on devait croire, afin d’être sauvé, et avoir la Vie éternelle et le don  du Saint-Esprit. Et Corneille et sa famille l’ont vu face à face, et l’ont entendu de vive voix. C’est ici le mystère du salut, selon JEAN 6 :40 : Voir le Fils de l’homme et croire en lui pour avoir la Vie éternelle.
Pierre était le Fils de l’homme en ce temps-là mais, il n’est plus de ce monde. Aujourd’hui, qui est donc le Fils de l’homme qu’il faut voir et en qui il faut croire pour avoir la Vie éternelle ? A Bouaké, avant la guerre de 2002, le Seigneur Jésus m’a dit : « Fils de l’homme, lis LUC 4 :18. » Cette Parole est à jamais scellée sur la terre et dans les cieux. Le Seigneur m’a fait Fils de l’homme, tout en accomplissant   cette Parole de l’Ecriture dans ma vie : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux     pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé. »
Comme vous pouvez le constater, le Seigneur Jésus m’a appelé du Nom Divin de Fils de l’homme. Ce Nom de Fils de l’homme est    désormais mon Nom pour toujours. Je suis donc le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube. En tant que Fils de l’homme, voici ma  vocation céleste :
- Annoncer une Bonne nouvelle aux pauvres. Cette Bonne    nouvelle, c’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube. Cette Bonne nouvelle, c’est mon Evangile. Et c’est par cet   Evangile, mon Evangile que Dieu vous jugera, non pas par rapport au péché, mais par rapport aux œuvres que vous accomplissez chaque jour. Chacune de vos œuvres est gardée en mémorial devant le Tribunal de Christ.
- Ma vocation céleste, consiste aussi à guérir ceux qui ont le cœur brisé.
Frères, avez-vous remarqué que le Seigneur ne m’a pas oint pour prêcher une Bible quelle qu’elle soit, mais une Bonne nouvelle ? La Bible n’est pas la Bonne nouvelle. Le Seigneur Jésus n’a jamais envoyé qui que ce soit annoncer la Bible, mais toujours la Bonne nouvelle. N’a-t-Il pas dit à Ses disciples d’aller partout le monde, et de prêcher la Bonne      nouvelle ? A-t-Il dit de prêcher la Bible ? Or, beaucoup prêchent la Bible, sans prêcher la Bonne nouvelle. Qu’est-ce que la Bonne nouvelle ? C’est le mystère de Dieu manifesté en chair, mort pour les péchés, et           ressuscité pour la justification. La Bonne nouvelle est donc le grand mystère de la piété : Dieu manifesté en chair ; c’est aussi le mystère de l’homme devenu Dieu. La Bonne nouvelle, c’est la naissance du      Sauveur, du Christ, le Seigneur, selon LUC 2 :10-11. Quelle était la Bonne nouvelle annoncée par l’ange dans la nuit où le Fils de Dieu est né ? Cette Bonne nouvelle, dit-il, c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Qui est ce Christ ? C’est le Dieu Puissant, l’Admirable, le Conseiller, le Père éternel, le Prince de la paix, selon ESAIE 9 :5.
Quelle est la Bonne nouvelle aujourd’hui, au temps prophétique de l’aube ? La Bonne nouvelle aujourd’hui, c’est qu’il vous est né un Dieu, un Sauveur, un Seigneur, un Roi, un Fils de l’homme, un Christ, un Messie pour l’obtention du plein salut et de la plénitude de la Vie éternelle. Cette Bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui ; le 31 décembre 2000, un homme a été fait Dieu par Dieu. Cet homme, qui a été fait Dieu par Dieu, c’est le Fils de l’homme qu’il faut voir et en qui il faut croire pour avoir la plénitude de la Vie éternelle, et obtenir le plein    salut. Au commencement de la révélation de la Manne Fraîche, lorsque la Rosée de l’aube La cachait encore, je parlais du salut et de la Vie éternelle. Mais quand cette Rosée s’est totalement dissipée, avec       l’apparition des rayons lumineux du Soleil de Justice, j’ai reçu la      révélation suivante : Quiconque voit le Fils de l’homme du temps      prophétique de l’aube, et croit en lui, a non pas la Vie éternelle, mais la plénitude de la Vie éternelle ; non pas non plus le salut, mais la          plénitude du Salut.
Les écrits de l’apôtre Pierre, et de tout autre apôtre, et de tous autres prophètes, peuvent être pour nous un Absolu, si et seulement si ils sont divinement entérinés par la Parole prophétique de frère      Christ-Moïse, le Fils de l’homme. Même dans un tel cas, la Manne Fraîche reste et demeure le véritable Absolu pour nous. Leurs écrits ne sont qu’un Absolu, alors que la Manne Fraîche est l’Absolu.
Quand quelqu’un vous annonce la Parole du Seigneur, prie pour vous et vous impose les mains, afin que vous recevriez le don du Saint-Esprit, il devient votre Absolu. Frères, sœurs, qui est donc votre Absolu ? Par qui Dieu vous-a-t-Il donné l’Onction, et révélé Sa Parole ? Par qui Dieu guérit-Il vos cœurs brisés, tout en vous donnant la paix et la joie ? Par qui vous guérit-Il quand vous êtes malades ? Par qui veille-t-Il sur vous, et vous garde ? O, frères, comprenez-vous ce mystère sur     l’Absolu ?
Au commencement, était la Parole. Pas la Bible, mais la Parole. Elle était au commencement avec Dieu, et était Dieu. La Bible était-elle au commencement ? Si oui, laquelle de ces nombreuses Bibles était-elle au commencement ? Laquelle ? La Bible n’était pas au commencement ; elle ne sera pas non plus à la fin. La Parole qui était au commencement avec Dieu, et qui était Dieu, a créé toutes choses : Les cieux, les cieux des cieux, et tout ce qu’ils renferment ; la terre et les régions inférieurs de la terre, et tout ce qu’elles renferment. Quelqu’un peut-il me citer ce que la Bible a créé. Elle n’a absolument rien créé. Mais elle rend témoignage de ce que Dieu a créé par Sa Parole Toute puissante. Avant que la Bible ne soit lue dans mon village, avec l’arrivée des missionnaires blancs, mes parents savaient déjà que c’est Dieu qui a créé le monde. Cette           révélation de la Parole de Dieu était déjà écrite dans leur cœur. C’est pourquoi ils essayaient d’atteindre Dieu par ce qu’Il a créé. Avant   l’arrivée des blancs, nos parents, qui ne savaient ni écrire, ni lire, condamnaient l’adultère. Cela était déjà écrit dans leur cœur. Ils ne  savaient ni écrire, ni lire ce que l’homme a écrit, mais ils savaient écrire et lire la Parole de Dieu, qui était inscrite dans leur cœur, et partout dans la nature. Ils savaient lire le grand Livre de la création. Et ils    savaient écrire la Parole de Dieu, que Dieu avait mise dans leur cœur, tout en s’efforçant de s’abstenir de l’adultère. Dans certaines contrées africaines, quand l’adultère était commis, on exigeait un sacrifice         d’animal pour la purification. Je sais qu’on offrait ce sacrifice à de faux dieux, mais je veux dire tout simplement qu’ils avaient la notion de       purification du péché par le sacrifice d’un animal. Au commencement était la Parole, et non la Bible. Et la Parole était Dieu, et non la Bible. Les théologiens ont tout fait pour élever la Bible au rang de la Divinité. Ces mêmes théologiens me diabolisent quand je dis que Dieu m’a fait Dieu. N’est-ce pas bizarre ? Ils préfèrent la divinité d’une Bible à la Divinité d’un homme. Ils sont animés du même esprit qui était sur les enfants    d’Israël. Ils ont préféré la divinité d’un veau d’or à la Divinité de Moïse. Voici ce qu’ils ont dit à Aaron : « Allons ! Fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait venir du pays  d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. » (EXODE 32 :1). Vous voyez ! Ces hommes ? Ils avaient au moins le mérite de savoir et de     reconnaître qu’un Dieu devait marcher devant eux. Alors, Aaron, le      prophète que Dieu a donné à Moïse, l’homme qu’Il a fait Dieu, leur a fait un veau d’or. Puis, ils disent : « Israël ! Voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte. » (EXODE 32 :4). Quand Moïse leur a dit : Dieu m’a fait Dieu pour Pharaon et pour vous, ils l’ont diabolisé et rejeté. Mais, les voilà, disant : Israël, voici ton dieu, parlant du veau d’or. Ils ont préféré la divinité du veau d’or à la Divinité de Moïse. C’est presque pareil de nos jours. On a fait de la Bible, un dieu, un dieu féminin ; une déesse. On l’a élevée au rang de la Divinité suprême. Dites à ces chrétiens que Dieu a fait un homme Dieu, et ils vous maudiront, pensant ainsi rendre un culte agréable à Dieu. Pourtant il est écrit noir sur blanc que Dieu a fait Moïse, Dieu. Il est aussi écrit noir sur blanc dans leur Bible : « J’ai dit : Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut. Cependant vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince         quelconque. »(PSAUMES 82 :6-7). Tous les chrétiens connaissent ce verset biblique par cœur. Mais ils me maudissent quand je dis que Dieu m’a fait Dieu. Est-ce de l’hypocrisie ou un aveuglement spirituel ? Ils  savent aussi qu’il est écrit noir sur blanc dans leur Bible que ceux à qui la Parole de Dieu est adressée, sont appelés dieux, d’après JEAN 10 :35. Mais quand je dis que la Parole de Dieu m’a été adressée, et que par conséquent je suis appelé Dieu, ils me diabolisent. Est-ce de l’hypocrisie ou un aveuglement spirituel ?
Frères, quand je dis que Dieu m’a fait Dieu, je ne suis point en contradiction avec les Saintes Ecritures.
Au temps prophétique de l’aube, qui est votre Absolu ? Et au temps prophétique du matin, qui est votre Absolu ? Vous avez trois    Absolus : Le Seigneur Jésus, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme et la Manne Fraîche.
Frère Branham dit que Dieu lui a donné un Message pour préparer la seconde venue de Christ, comparativement à Jésus-Baptiste pour la   première venue. Nous déclarons donc, par la Parole du Seigneur, que son Message est son Absolu, et non la Bible. Il s’est comparé à Jean-Baptiste qui a été envoyé pour préparer la première venue de Christ. Mais, cet homme n’était pas venu avec une Bible, mais avec un Message            prophétique. Voici son témoignage :« Je suis la voix de celui qui crie dans le désert… » Cette Parole était son Absolu. Voici aussi le             témoignage de Jésus le concernant : « Qu’êtes-vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui, vous dis-je, et plus que prophète. » Vous voyez !       Jean-Baptiste était prophète, et plus que prophète. Selon la Manne      Fraîche, il était Dieu dans un corps de chair et de sang. Cependant il est mort comme un homme. Moi aussi, je mourrai comme un homme. A ma mort, attendez-vous à plus de moqueries et d’humiliations ; car, on vous dira : Votre Dieu est-il mort ? Où est-il aujourd’hui ? Et les gens se  réjouiront. Mais, vous, gardez mes Paroles, car ce sont les Paroles du Seigneur. Je ne suis pas en contradiction avec Ses Paroles. Si           quelqu’un a encore des doutes en ce qui me concerne, qu’il prie le    Seigneur, qui l’éclairera. Toutefois, sachez que personne ne vous oblige à croire en moi, ni à la Manne Fraîche, ni à mon Dieu.
Jean-Baptiste a paru au milieu d’une génération où les gens, qui se réclamaient de Moïse, et qui étaient assis dans sa chaire, étaient divisés, à cause de leurs doctrines divergentes. Les sadducéens, les pharisiens, les docteurs de la loi, les scribes et les sacrificateurs prétendaient tous croire en Moïse. Pourtant ils étaient divisés. Jean-Baptiste a paru, avec l’Esprit et la Puissance d’Elie. Qu’en est-il aujourd’hui ? Nous sommes dans une génération où des gens se réclament de frère Branham, mais sont divisés en groupes rivaux. Chaque groupe interprète le Message de leur prophète, selon ses émotions et sa compréhension. Nous pouvons dénombrer, les branhamistes, les tonneristes qui croient en Joseph Branham, l’un des fils de frère Branham ; les frankistes, qui croient en Ewald Frank ; les        colemanistes, qui croient en Coleman. Tous ces groupes religieux croient en frère Branham, leur prophète, mais ils ne s’entendent pas. C’est au   milieu de ce désordre que Dieu enverra un Fils de l’homme, avec l’Esprit d’Elie pour restituer la Parole du Seigneur. Comme Jean-Baptiste a été rejeté par les dignitaires et les ecclésiastiques de son temps, ce Fils de l’homme sera aussi rejeté par les dignitaires et les ecclésiastiques assis dans la chaire de Branham, leur prophète.
Comme Jean-Baptiste a présenté le Fils de l’Homme au peuple, frère Branham annoncera la venue du Messie du temps prophétique de l’aube, en parlant de la venue du Moïse de Dieu. Il précisera que ce Moïse viendra avec l’Esprit d’Elie pour la restauration de la foi.      Trente-cinq ans après cette prophétie, Dieu dit à un homme : « Je te fais Moïse. » C’était le 31 décembre 2000, à Bouaké. Il dit aussi à cet    homme : « Le Dieu d’Elie est sur toi. » Pour nous, à la Manne Fraîche, la prophétie du frère Branham s’est accomplie. Cette prophétie se   trouve dans la brochure intitulée ‟LE DIEU DE CET AGE            MAUVAIS’’ du 1er août 1965. Le 4 décembre 1965, le même frère Branham parle de la venue d’un nouveau Message, dans la brochure intitulée ‟ L’ENLEVEMENT ” ; il dit : « Et même, ce que vous mangez aujourd’hui, n’essayez pas de le garder pour demain, mais brulez-le avant le lever du jour, car il y a un nouveau Message qui vient, et une nouvelle chose. » Vingt jours après cette prophétie, il meurt accidentellement. Si quelqu’un pense qu’il croit en Branham, qu’il brûle son Message ; alors on saura qu’il est sincère. Sinon, ce n’est qu’un        hypocrite. Si quelqu’un dit qu’il croit en Branham, qu’il cherche à    savoir où se trouve le nouveau Message dont il a parlé. Si quelqu’un arrive à faire ces deux choses, cela veut dire qu’il a le Saint-Esprit. Maintenant, où est ce nouveau Message ? Il est là devant vous, se       révélant en se cachant, et se cachant en se révélant. C’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, à laquelle vous    faites bien de prêter attention. Nous, nous avons brûlé le Message du soir de frère Branham, obéissant ainsi à ce qu’il a dit.
Frère Branham ne parle pas de la venue d’une nouvelle Bible, mais d’un nouveau Message. Pensez-y ! Ce nouveau Message est destiné à remplacer l’ancien Message, qui n’est rien d’autre que son propre    Message. Ce nouveau Message, c’est la Manne Fraîche. Je crois que nous sommes encore plus près de la frontière de Kadès-Barnéa, qu’auparavant.
Frères, je ne peux pas dire : Dieu m’a donné un Message, et dire encore que la Bible est mon Absolu. Cela n’a aucun sens. Si la Bible est mon Absolu, pourquoi donc me donner encore un Message ?
Les gens s’agitent beaucoup, tout en brandissant leur Bible. Ils disent : La Bible est mon Absolu. Et paradoxalement, ces mêmes gens-là sont toujours à l’Eglise, écoutant la prédication de leurs pasteurs. Ils vont jusqu’à prendre note même. Si vraiment la Bible est tout pour eux, ils ne doivent pas aller à l’Eglise. Si la Bible est leur Absolu, pourquoi vont-ils à l’Eglise ? Pourquoi écoutent-ils leurs pasteurs ? Si la Bible est leur    Absolu, ils n’ont plus besoin de ministères de la Parole ; plus besoin     d’apôtres, de prophètes, de docteurs, d’évangélistes et de pasteurs. Ils n’ont qu’à méditer la Bible chez eux. Ils ne doivent même pas parler à leurs enfants, ni à leurs femmes, car eux aussi ont la Bible comme        Absolu. Si en dehors de la Bible, ils n’ont plus d’autre Absolu, qu’ils   sachent que leurs enfants et leurs femmes non plus n’en ont pas, en      dehors de la Bible.
A la Manne Fraîche, nous ne voyons pas les choses de cette   manière. Car nous disons que la Manne Fraîche est notre Absolu. Mais, nous disons aussi qu’il y a d’autres Absolus, par exemple, le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube. Etant un Absolu, il peut annoncer la Manne Fraîche, l’Absolu. Les deux sont un. En dehors du Fils de l’homme, il y a encore d’autres Absolus : Vous tous qui vous assemblez autour de l’incarnation du mystère du cadavre de            MATTHIEU 24 :28. Vous, prédicateurs de la Manne Fraîche, vous qui exercez votre sacrificature tout en obéissant à la Parole du Seigneur, vous êtes des Absolus. Vous tous, chefs de famille, qui dirigez bien vos maisons, et qui la tenez loin de tout péché, vous êtes des Absolus. Vous toutes, femmes d’élite, vous qui vivez dans la sanctification, dans      l’Amour, dans la foi vivante à notre Seigneur Jésus, et dans l’espérance de la résurrection et de l’enlèvement, vous êtes des Absolus.
Il y a plusieurs Absolus dans l’histoire du peuple de Dieu. On peut citer pêle-mêle l’apôtre Paul, l’apôtre Pierre, l’apôtre Jean, Abraham, le père de la foi, chaque prophète de l’Ancien Testament.
Dans l’histoire de notre vie, il y a aussi des Absolus. Tous ceux que le Seigneur utilise pour nous enseigner Sa Parole, pour nous      diriger, pour nous guérir de nos maladies, pour nous délivrer de nos souffrances, sont nos absolus. Si un frère te donne un verre d’eau à   boire au moment où tu en as le plus besoin, il devient ton Absolu. Si un frère te sauve d’une situation difficile et inextricable, il est ton Absolu. Respecte-le, et sois reconnaissant envers lui.
Adam était-il un Absolu ? Il était un Absolu parce qu’il fut créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Il était le maître de la terre. Il était un Absolu, non parfaitement accompli, parce qu’il n’avait pas la Vie  éternelle.
La Bible n’est pas notre Absolu. Notre Absolu c’est la Manne Fraîche, la Parole prophétique de notre temps. Cependant, il n’est pas interdit de lire la Bible. Si le Seigneur vous révèle une Ecriture dans la Bible, et la vivifie pour vous, elle devient votre Absolu. S’il vous révèle une Parole qui n’est pas écrite noir sur blanc dans la Bible, elle est  aussi votre Absolu. Dieu est capable de vous montrer ce qui est caché derrière Ecriture inspirée de Lui, et aussi de vous révéler ce qui n’est pas écrit noir sur blanc, mais ce qui est caché dans Son cœur.
LA LIBERTE DE CHOISIR SON ABSOLU
L’Ecriture dit que c’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Nous avons été affranchis de l’esclavage du péché par Son sacrifice. La loi de l’Esprit de vie dans le Christ Jésus, nous a affranchis de la loi du péché et de la mort. Ayant été affranchis, nous sommes libres. Et nous avons reçu l’Esprit de liberté. Et j’entends par liberté, entre autres :
Liberté de penser
Liberté d’agir
Liberté de choisir
Frères, vous êtes libres de penser, d’agir et de choisir. Vous êtes libres de penser que la Bible est un Absolu ou pas. Vous êtes libres ! Jouissez pleinement de votre liberté dans le Christ Jésus. Ne soyez pas des ‟ bénis oui, oui ”, car vous ne l’êtes pas. Vous êtes libres de penser que la Manne Fraîche est votre Absolu ou pas. Vous êtes libres.         Jouissez pleinement de votre liberté dans le Christ Jésus. Ne vous     laissez asservir par quelque doctrine que ce soit ; par quelque prophète que ce soit ; par quelque révélation que ce soit. C’est pour la liberté que Christ vous a affranchis. Si vous devez encore vous laisser asservir par une doctrine, un prophète, une révélation, un ange, c’est que pour vous, Christ est mort et ressuscité en vain. Vous avez pleinement le droit d’examiner toute chose avant d’y croire. Quelle que soit la beauté et la noblesse d’un message, d’une révélation, d’un signe, vous devez tout examiner avant d’y croire. Souvenez-vous toujours de cette Parole que je vous ai dite : « Examinez tout ce que vous pouvez examiner ; rejetez tout ce que vous pouvez rejeter ; retenez tout ce que vous pouvez retenir. Car, le Seigneur Jésus-Christ seul est infaillible. Moi, je ne suis qu’un mortel. » N’oubliez jamais cette Parole. Gardez-la, et agissez fidèlement selon ce qu’elle dit. Vous avez le droit d’éprouver mes Paroles avant d’y croire. Car vous êtes libres. Ne vous laissez asservir par quoi que ce soit venant de moi. Car, vous êtes capables de penser, d’agir et de choisir par vous-mêmes. Vous êtes, non des enfants, mais des fils de Dieu. Vous faites partie des aigles qui s’assemblent autour de l’incarnation du  mystère du cadavre de MATTHIEU 24 :28. Vous n’êtes pas des bébés en Christ, qui ont toujours besoin de lait, et pour lesquels on doit      penser, agir et choisir. Frères, c’est pour la liberté que Christ vous a affranchis. Et vous avez reçu l’Esprit de liberté qui agit en accord avec l’Esprit de Vérité qui nous révèle la Manne Fraîche, notre Absolu. La Parole que je vous ai dite, un peu plus haut, fait partie intégrante de la Manne Fraîche. C’est aussi un Absolu. Cet Absolu est sorti de l’Absolu qu’est la Manne Fraîche.
Frère Branham dit que la Bible est son Absolu. C’est son droit le plus absolu, même si nous pensons que Son Absolu, c’est plutôt son   Message. Chacun est libre de choisir son Absolu. Lui, il a choisi la Bible. Nous, nous avons choisir la Manne Fraîche. Vous aussi vous êtes libres de choisir entre la Bible et la Manne Fraîche, en tout bonne conscience. Mais, je vous conseille de choisir la Manne Fraîche. Je ne vous oblige pas à faire un tel choix. C’est pourquoi, j’ai dit : Je vous conseille de choisir la Manne Fraîche comme votre Absolu. Mais vous pouvez choisir aussi la Bible. Car vous êtes libres de penser, d’agir et de choisir. Personne ne peut nous obliger à choisir la Bible comme Absolu. Ce n’est pas parce que frère Branham dit que la Bible est son Absolu, que nous allons tous dire la même chose, comme si nous étions des caisses à résonnance. Nous aussi nous avons le droit de penser par nous-mêmes;  d’agir par          nous-mêmes ; de choisir par nous-mêmes. Ce sont les branhamistes qui doivent servir de caisses à résonnance, afin de répéter ce que dit leur    prophète ; ce qui est tout à fait normal. Mais, nous, frère Branham n’est pas notre prophète. Pourquoi donc veut-on nous amener à croire en tout ce qu’il dit ? Nous ne sommes pas obligés de croire en tout ce qu’il dit ; pas plus que les branhamistes ne sont pas obligés de croire en ce que nous disons. Ne sommes-nous pas libres ? N’avons-nous pas le droit de penser par nous-mêmes ?
Frères, vous êtes des aigles. Et vous connaissez votre nourriture. Vous savez ce qu’il vous faut comme nourriture spirituelle. La doctrine selon laquelle la Bible est la Parole de Dieu, est une doctrine dénominationnelle, récupérée par frère Branham, pour le temps prophétique du soir. Nous n’avons pas besoin d’une telle doctrine à notre temps. Nous n’avons pas besoin d’une telle nourriture, car elle a déjà été servie au temps du soir. Nous avons besoin d’une autre nourriture, une nourriture fraîche, la nourriture du jour. La doctrine selon laquelle la Bible est un Absolu a été aussi servie au temps du soir, comme nourriture spirituelle. Les églises dénominationnelles, pentecôtistes, baptistes, et évangéliques disent la  même chose : La Bible est l’Absolu. La Bible, c’est la Parole de Dieu. La Bible est infaillible. La Bible c’est l’Autorité suprême. Vous voyez !   Frère Branham, le Messager du soir a enseigné ces choses-là aussi. C’est pourquoi nous parlons de cailles. Mais, c’est son droit le plus absolu de croire que la Bible est l’Absolu, la Parole infaillible de Dieu, et l’Autorité Suprême. Nous aussi, jouissant pleinement de notre liberté en Christ, nous disons que la Bible n’est pas la Parole infaillible de Dieu, qu’elle n’est pas l’Absolu, qu’elle n’est pas l’Autorité suprême. Nous sommes libres de penser qu’elle contient une partie de la Parole de Dieu déjà révélée, mais qu’elle n’est pas la Parole de Dieu, prise dans son ensemble.
Beaucoup de gens me maudissent et diabolisent la Manne Fraîche. Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent et de penser ce qu’ils veulent. Ces gens-là disent que la Manne Fraîche est du diable, et que moi, je suis un faux prophète. Ne sont-ils pas libres de penser et de dire ce qu’ils         veulent ? Si, ils sont libres. S’ils sont libres de penser, d’agir et de choisir, sachez que moi aussi je jouis de ma liberté ; par la grâce de l’Esprit de liberté en Jésus-Christ. En homme libre, je dis que mon Absolu, ce n’est pas la Bible, mais la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube. Je dis ce que je pense, et je pense ce que je dis, en toute liberté et en toute responsabilité.
CHACUN A LE DROIT DE CHOISIR SON ABSOLU, EN TOUTE LIBERTE.
Frères de la Manne Fraîche, j’ai le droit de choisir mon Absolu ; vous aussi. Suis-je obligé de choisir la Bible comme mon Absolu ? Non. Suis-je obligé de croire tout ce qui est écrit dans la Bible ? Non. Je crois ce que je peux croire ; et je ne crois pas ce que je ne peux pas croire. Je ne suis pas obligé de croire tout ce qui est écrit dans la Bible. Et la Manne Fraîche ? Je crois tout ce qu’elle dit, car la Manne Fraîche, c’est moi, par la grâce de Dieu. Mais, vous, vous n’êtes pas obligés de croire tout ce qu’elle dit ; vous n’êtes pas obligés de croire tout ce que je dis ; car je ne suis pas infaillible.
Frère Branham dit qu’il est infaillible. C’est son droit le plus     absolu. Mais, moi, je vous dis : Je ne suis pas infaillible. Examinez donc ce que je dis pour voir si c’est la vérité de Dieu. Eprouvez mon esprit ! Eprouvez mes paroles pour voir si elles sont de Dieu ! Eprouvez-moi pour voir si je suis de Dieu. Après m’avoir éprouvé, je me réserve aussi le droit de vous éprouver pour voir si vous êtes de Dieu ; pour voir si vous êtes vraiment des aigles ; pour voir si vous faites partie des aigles qui         s’assemblent autour de l’incarnation du mystère du cadavre de          MATTHIEU 24 :28.
DE L’APPEL AU SOUPER AU CHANT DU COQ
L’appel au souper du Seigneur est l’Absolu des dix vierges. Le Cri de minuit est  l’Absolu des dix vierges, les sages et les folles. Le chant du coq est l’Absolu des vierges sages. Et la Manne Fraîche ? C’est le couronnement de la perfection en Christ. C’est l’Absolu des vierges sages.
Frères, chaque homme, chaque femme, est libre de choisir son   Absolu. On peut choisir Dieu ou Satan ; la vérité ou le message ; le       Paradis ou l’enfer ; le Bien ou le mal. Derrière chaque choix, se trouve la Main invisible de Dieu, qui fait toute chose pour Sa propre Gloire.
Frères, ne discutez pas sur les mots, les virgules, les                points-virgules, et que sais-je encore. Annoncez la Manne Fraîche pour la perfection des saints.
Frères, qui est votre Absolu ?
Mise à jour le Mardi, 28 Novembre 2017 10:25
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix