Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 19 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
324
Hier :
552
Semaine :
1849
Mois :
1343
Total :
3679033
Il y a 10 utilisateurs en ligne
-
10 invités


JE SUIS NOIRE, MAIS JE SUIS BELLE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Mardi, 28 Novembre 2017 12:16

Message prêché le lundi 23 janvier 2017, au Tabernacle le Chandelier d’Or ; Cocody-Angré ; Abidjan ; RCI. Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


Bonjour. A l’occasion de la fête qui aura lieu le dimanche 29    janvier 2017, au Tabernacle Le Chandelier d’Or, je voudrais dédier un poème aux femmes d’élite de la Manne Fraîche. Mon but, c’est de les louer, de les célébrer et de les honorer, conformément à la Parole de Dieu et à la volonté du Seigneur.

POEME : VOUS ETES NOIRES, MAIS VOUS ETES BELLES.

Femmes d’élite de la Manne Fraîche, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Et, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes aux mille et une vertus, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Et vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes aux mille et une beautés, vous êtes noires, mais vous êtes     belles.

Et vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes incarnant la Divine Beauté, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Et vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes de lumière, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Et vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes, source de bénédiction, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes, source de vie, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes noires, source d’amour, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes, belles de nature, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes à la beauté qui est Vie, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes à la beauté qui est Joie, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes à la beauté qui est Paix, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes à la beauté qui est Amour, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes à la beauté qui est Bonheur, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes à la beauté qui est Esprit, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes d’élite de la Manne Fraîche, femmes à la beauté qui est       Parole, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes à la beauté qui est Justification, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

Femmes à la beauté qui est Sanctification, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes, à la beauté qui est Perfection, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.


Frères, chacune de ces Paroles est esprit et vie. Chacune de ces  strophes exalte la Beauté noire, la Beauté africaine. Longtemps méprisée, la revoilà qui renaît de ses cendres, par la Manne Fraîche, la Parole         prophétique du temps de l’aube. Longtemps assassinée et enterrée, la   revoilà ressuscitée et glorifiée, à travers un lyrisme Divin et une          exaltation céleste. Longtemps bafouée et humiliée, la revoilà dans sa    dignité d’antan, restaurée, sanctifiée et honorée. La revoilà, la Béatitude oubliée, sur la scène prophétique au moment où frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, l’incarnation vivante du mystère du cadavre, s’apprête à   célébrer les fiançailles de l’Epouse Ivoirienne et de l’Epoux céleste. La revoilà, la Beauté longtemps négligée, plus que jamais debout, et brillant de mille feux et de mille éclats. La revoilà, la Beauté noire, reflétant   merveilleusement la Beauté Divine, en ce jour de gloire. La revoilà, la Beauté africaine, révélant la Beauté universelle, rendue manifeste dans toute la création de Dieu. La revoilà, la Beauté naturelle, manifestant la Beauté Surnaturelle.


En ce jour du lundi 23 janvier 2017, les cieux, et les cieux des cieux exaltent la Beauté noire, révélée par la Manne Fraîche. N’est-il pas écrit : Ce que tu lieras sur la terre, sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre, sera délié dans les cieux ? C’est en vertu de cette Parole, que nous déclarons, par le Saint-Esprit, que la célébration et l’exaltation de la Beauté noire qui ont lieu maintenant sur la terre, ont également lieu dans les cieux, à la louange de la gloire du Seigneur  Jésus-Christ, le plus Beau des Fils de l’homme. Du plus Beau des Fils de l’homme, est sorti un Fils de l’homme pour le temps prophétique de l’aube. Et du Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube, est sortie l’Epouse Ivoirienne du temps prophétique de l’aube, manifestée au temps prophétique du matin, lorsque le Soleil de Justice, l’Etoile      Brillante du matin, a commencé à se lever. Avant le lever de l’Etoile Brillante du matin dans nos cœurs, l’Etoile Brillante du matin a         engendré une Etoile Brillante du matin. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Et l’Etoile Brillante du matin, engendrée par l’Etoile   Brillante du matin, engendrera l’Etoile Brillante du matin. Alors    viendra, l’enlèvement de l’Etoile Brillante du matin, l’Epouse de       l’Agneau immolé. Mais, avant cela, la Beauté Divine de l’Epouse     Ivoirienne, d’essence noire et africaine, sera célébrée, honorée et      reconnue par tous les aigles qui s’assemblent autour de l’incarnation du mystère du cadavre de MATTHIEU 24 :28. Nous y reviendrons, par la grâce de Dieu.


LA PENSEE PROPHETIQUE N°29

Dans CANTIQUE DES CANTIQUES DU ROI SALOMON, une femme, s'adressant aux jeunes filles de Jérusalem, dit : JE SUIS NOIRE, MAIS JE SUIS BELLE. A travers cette Parole de l'Écriture, la beauté de la   femme noire est célébrée, chantée, magnifiée et glorifiée. La beauté noire est louée par un puissant prophète de Dieu. Un prophète Hébreu, un Juif de la pure race, un israélite, oint de l'Esprit de Dieu. Cet homme a eu 1.000 femmes dans sa vie. Des femmes juives et des femmes étrangères. Aucune d'elle n'était noire.


Mais un jour, le Roi s'est retrouvé devant une perle rare, une perle à la peau noire: Une femme noire; une femme africaine. Et il s'est                certainement écrié : Ô, QUELLE BEAUTE ! Alors l'Onction l'a frappé, et il a reçu l'inspiration Divine nécessaire pour dédier à cette femme        africaine un poème lyrique à la hauteur de son extraordinaire beauté. Une beauté Divine, révélant une perfection invisible de Dieu. Le puissant Roi SALOMON était entouré de très belles femmes. Mais aucune d'elle n'était comparable à cette Beauté Divine incarnée. Cette beauté noire a été une véritable source d'inspiration pour lui.

Femmes d'élite de la Manne Fraîche, vous incarnez aussi la Beauté  Divine, comme cette femme noire. C'est pourquoi vous êtes  aussi une véritable source d'inspiration pour moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l'homme. VOUS ETES NOIRES, MAIS VOUS ETES BELLES. Vous incarnez merveilleusement la Beauté Divine. Soyez toujours fières d'être noires. Car, vous êtes noires pour la gloire de votre Créateur, qui a voulu que vous soyez noires. Etre une femme noire est une immense richesse. C'est une gloire pour une femme d'être noire.


La colonisation et la civilisation occidentale ont essayé de détruire les fondamentaux de la culture africaine. Le blanc, pour pouvoir mieux contrôler le noir, et l'assujettir, l'a amené à se renier lui-même. Il a poussé le noir à se reconnaître comme étant un être inférieur, sans    intelligence, sans valeur, sans dignité, sans histoire, et sans avenir. Et pour parachever cette œuvre de négation et de destruction du noir, les blancs ont proclamé, et proclament encore, la supériorité éternelle de la race blanche sur la race noire. Ils ont chanté, et chantent encore la beauté blanche au détriment de la beauté noire. Ils ont peut - être      raison; mais moi, je me réjouis du fait que l'Écriture, qui est la Parole de Dieu, magnifie la beauté noire. Cette louange ne vient pas d'en-bas, mais d'En-Haut. A partir de cet instant, je n'ai aucun souci à me faire. Désormais, ma seule préoccupation, c'est de prêcher, de magnifier et de célébrer la beauté noire, la beauté africaine, par le Saint-Esprit. Frères, Dieu n'a pas oublié l'Afrique. L'Afrique aussi connaîtra et aura son heure de gloire et d'élévation; par la grâce de Dieu. Le même Dieu qui a visité l'Afrique du temps de Moïse, visite encore l'Afrique du temps de l'homme qui a été fait Moïse. Cette visitation Divine qui a commencé avec la proclamation de la Manne Fraîche, a essentiellement pour    vocation céleste la restitution de la Parole de Dieu et du Royaume des cieux, en vue de la perfection des saints. Elle a pour mission Divine, la préparation de l'Épouse Ivoirienne à l'enlèvement.

En ce début d'année 2017, notre devoir, c'est de prêcher, de         célébrer, de louer et de magnifier la beauté noire, tout en nous gardant de dénigrer les autres beautés. Car chaque beauté est unique en son genre. Chaque beauté a sa particularité, sa spécificité. Chaque beauté est belle dans sa propre essence. Chaque beauté est belle de sa propre beauté.   Chaque beauté se nourrit de sa propre vie et de sa propre beauté. La  beauté noire ne peut pas se transformer en beauté blanche. Et la beauté blanche ne peut pas se transformer non plus en beauté noire. Chaque beauté vit de sa propre vie. Chaque beauté a sa propre essence, se nourrit de sa propre vie et de sa propre essence. Car chaque beauté est unique en son genre.


Que chaque frère de la Manne Fraîche reconnaisse que sa femme est noire, mais aussi et surtout qu'elle est belle. Que chaque sœur sache qu'elle est effectivement noire, mais qu'elle sache aussi et surtout   qu'elle est belle. Qu'elle sache qu'elle est non seulement une merveille devant Dieu, mais aussi et surtout qu'elle est une MERVEILLE DE DIEU. C'est ici la Manne Fraîche, la pure Parole.


Femmes d'élite de la Manne Fraîche, vous êtes noires, mais vous êtes belles. Célébrons donc ensemble votre beauté par des cantiques et des hymnes inspirés de Dieu. Admirez-vous vous-mêmes la Beauté    Divine que vous incarnez! Et soyez fières de vous! Glorifiez Dieu, en chantant la beauté qu'Il vous a donnée selon le bon plaisir de Sa       volonté et la  richesse de Son Amour. Vous êtes noires, mais vous êtes belles. C'est absolument AINSI DIT LE SEIGNEUR.

Que Dieu vous bénisse, car vous n'avez absolument pas besoin         d'artifices pour être belles. Vous n'avez pas besoin de faux cheveux, pour être belles, ni de faux ongles, ni faux cils, ni rien de choses      semblables. Car, vous êtes naturellement belles. Restez donc               naturellement belles. Et vous êtes aussi divinement belles. Restez      toujours divinement belles.


JE SUIS NOIRE, MAIS JE SUIS BELLE, FILLES DE                    JERUSALEM (CANTIQUE DES CANTIQUE 1 :5)

Cette femme noire, à la peau d’ébène éclatante de beauté et de    lumière, dit aux filles de Jérusalem, avec l’assurance digne d’une vraie femme d’élite : Je suis noire, mais je suis belle.  Ô, quelle Parole !       Prononcer une telle Parole, au milieu de belles femmes juives, nous   montre à quel point était belle cette femme noire. A mon humble avis, elle était plus belle que les filles de Jérusalem. Elle était noire, mais elle     n’était pas complexée au milieu des femmes à la peau claire. Elle n’était ni influencée par la couleur de leur peau, ni complexée à cause de leur beauté. Elles étaient belles, ces filles de Jérusalem, la cité de David, mais cette femme noire, venue d’Afrique noire, était plus belle. Elle était la plus belle parmi les belles, à Jérusalem, la ville éternelle. Et, le Roi      Salomon, le prophète, lui avait dédié un poème lyrique dans lequel, il exalte et magnifie la Beauté noire. Lui, qui n’avait jamais fait pareille chose pour les belles femmes, qu’il avait déjà rencontrées, chanta les louanges de la Beauté noire. Quand il vit cette femme à la Beauté extraordinairement Divine, l’Onction l’avait frappé Et, il s’écria : « Tu es                            toute belle, mon amie. Et il n’y a point en toi de                                   défaut. »   (CANTIQUE DES CANTIQUES 4 :7). Vous voyez ! En des termes merveilleusement et divinement élogieux, le prophète, poussé par le Saint-Esprit, se mit à célébrer la Beauté noire. «  Tu es toute belle, mon amie. » Ô, quel lyrisme ! Les sonorités de cette Parole divinement        inspirée, répandent agréablement la musique de l’Amour et de la Beauté. «  Tu es toute belle, mon amie. » A mon sens, cela veut dire que cette femme noire, à la peau d’ébène, était la parfaite incarnation de la Beauté Divine. Le prophète, entrainé par les flots de l’Amour et de la Béatitude Divine, ajouta : «  Et il n’y a point en toi de défaut » Frères, sans contredit, le prophète de Dieu était fasciné par cette extraordinaire beauté de cette femme noire. Sans contredit, il était en face d’une beauté rare, d’un spécimen qui ne courrait pas les rues de Jérusalem. Sans contredit, il était en présence d’une femme parfaite en beauté. Je crois que Dieu Lui-même a mis le sceau à la perfection, en créant une telle femme, en façonnant une telle beauté. Ce qui me réjouit plus que tout, c’est qu’il s’agit d’une femme noire. Jamais une femme n’a fait l’objet de tant d’admiration, d’attention et de contemplation. L’Ecriture parle de    femmes vertueuses et belles comme Eve, la mère de tous les vivants,   Sara, l’épouse d’Abraham, le père de la foi, Marie, la mère adoptive de Jésus, le Fils unique de Dieu. Mais, jamais Elle n’a célébré la beauté de la femme noire, la beauté qui est Vie, Amour, Joie, Paix, Bonheur, Prospérité, Esprit, Parole, Justification, Sanctification, et Perfection. «  Tu es toute belle, mon amie.  Et il n’y a point en toi de défaut. » Dans cette exaltation contemplative, le prophète, sous inspiration Divine, a chanté la magnificence éternelle de la Beauté noire.

Beauté sans artifices

Beauté sans faux cheveux

Beauté sans faux ongles

Beauté sans faux cils

Mais, Beauté naturelle ; Beauté immortelle ; Beauté éternelle ; Beauté à la peau d’ébène ; Beauté noire, sans mélange ; Beauté        originelle, sans hybridation ; Et Beauté originale, sans falsification.

Beauté pure. Beauté innocente. Beauté Divine divinement révélée, par un Dieu Divin, à un peuple Divin, en un temps Divin. Beauté noire,   selon la Parole de Dieu.


Femmes d’élite de la Manne Fraîche, qui que vous soyez, et où que vous soyez, sachez que vous êtes belles. Vous êtes noires, certes, mais vous êtes aussi belles. Votre beauté, celle que Dieu a bien voulu vous donner, c’est votre force, c’est votre richesse, c’est votre prospérité, c’est votre destinée prophétique. Vous êtes belles, parce que vous êtes noires ; car la beauté est noire. Célébrez donc vous-mêmes votre     beauté ! Exaltez-la ! Louez-la ! Chantez-la ! Car, l’Ecriture Elle-même glorifie la Beauté noire. Vous êtes noires, mais vous êtes belles. Car, la Beauté noire est Divine. Et vous êtes belles, parce que vous êtes noires. Car, la Beauté est aussi noire.

Toujours belles, c’est là votre loi. Toujours bien vêtues, c’est là votre crédo.

Toujours joyeuses, c’est la votre devise, comme le dit le cantique.

Toujours vertueuses, c’est là votre vie.

Femmes d’élite de la Manne Fraîche, femmes d’excellence et de        distinction, joignez-vous aux hommes d’élite, pour chanter ce cantique : VOUS ETES NOIRES, MAIS VOUS ETES BELLES.

Femmes vertueuses aux mille et une perfections invisibles de Dieu,   joignez-nous aux phalanges célestes pour chanter ce cantique : Vous êtes noires, mais vous êtes belles. Tout l’univers est rempli de la gloire de la Beauté noire, exaltée, magnifiée et glorifiée par la Manne       Fraîche. Femmes noires de la Manne Fraîche, vous êtes noires, mais vous êtes belles. Femmes noires de la Manne Fraîche, vous êtes belles, parce que vous êtes noires. La Beauté rime avec la couleur de votre peau. Et la couleur de votre peau rime avec la Beauté noire.

Quand le prophète, le Roi Salomon, tomba en extase, devant cette beauté rare, il dit, dans CANTIQUE DES CANTIQUES 4 : 1-7 «  Que tu es belle, mon amie, que tu es belle ! Tes yeux sont des colombes,  Derrière ton voile. Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, Suspendues aux flancs de la montagne de Galaad.

Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues, Qui remontent de l’abreuvoir ; Toutes portent des jumeaux, Aucune d’elles n’est stérile.

Tes lèvres sont comme un fil cramoisi, Et ta bouche est charmante ; Ta joue est comme une moitié de grenade, Derrière ton voile.

Ton cou est comme la tour de David, Bâtie pour être un arsenal ; Mille boucliers y sont suspendus, Tous les boucliers des héros.

Tes deux seins sont comme deux faons, Comme les jumeaux d’une    gazelle, Qui paissent au milieu des lis.

Avant que le jour se rafraîchisse, Et que les ombres fuient, J’irai à la montagne de la myrrhe, Et à la colline de l’encens.

Tu es toute belle, mon amie, Et il n’y a point en toi de défaut.»         Toujours, sous l’influence Divine, il dit encore : « Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée. Il y a sous ta langue du miel et du lait. » (CANTIQUE DES CANTIQUES 4 :11). Nous y sommes : Cette femme noire était la fiancée du prophète de Dieu, du Roi Salomon. Il prit pour fiancée, une femme des nations, une femme africaine, une femme noire. C’est un type de Christ, se fiançant avec une Epouse des nations, une Epouse noire, une Epouse africaine : L’Epouse            Ivoirienne. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, apportant une nouvelle chose, pour la perfection des saints.


S’adressant à cette femme noire, venue de l’Afrique profonde et vierge, le prophète dit : « Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée. »    Frères, le miel symbolise la longévité et l’éternité. Les paroles que      répandaient les lèvres de cette femme, était l’expression vivante de    l’Amour éternel qui existait entre elle et le Roi. Vous voyez ! L’amour de cette femme s’élançait vers le Roi d’Israël. Et l’amour du Roi aussi s’élançait vers cette femme d’exception, future reine d’Israël. Ainsi doit être votre amour pour les hommes d’élite de la Manne Fraîche, femmes d’élite. Que l’Amour de Dieu qui est en vous se répande et s’élance vers les hommes d’élite, vos époux. Et que l’Amour de Dieu qui les anime aussi s’élance vers vous, afin que tous les foyers de la Manne Fraîche, soient véritablement des Paradis terrestres.

Femmes d’élite de la Manne Fraîche, aimez toujours davantage vos époux.

Hommes d’élite, chérissez toujours vos épouses. Le prophète, toujours en extase, dit encore à cette femme d’élite : « Il y a sous ta langue du lait. » Ô, quelle belle image !Le lait, c’est le symbole de la Parole de Dieu. L’Ecriture veut donc dire que de la bouche de cette femme noire, ne sortaient que les Paroles de Dieu.

Femmes noires de la Manne Fraîche, il y a sous votre langue du lait. Par conséquent, il ne peut sortir de votre bouche que des Paroles de Dieu pour la bénédiction de tous. Comme le dit l’Ecriture, que votre parole soit   toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun.(COLOSSIENS 4 :6). Car, vous êtes indiscutablement des femmes consacrées à Dieu  Que votre parole soit toujours inspirée de Dieu, afin que vous ne disiez pas n’importe quoi ; ce qui vous serait préjudiciable. Soyez toujours saintes et                    irréprochables. Que votre parole soit toujours ointe du Saint-Esprit, pour l’édification et la perfection des saints. Soyez toujours des        symboles vivants de la pureté et de la sainteté. Eloignez-vous toujours du péché ! Recherchez constamment la sanctification et la perfection sans lesquelles personne ne verra le Seigneur ! Femmes d’élite de la Manne Fraîche, manifestez l’Amour par la Parole, et la Parole par    l’Amour. Manifestez l’Amour par les actes, et les actes par l’Amour. Femmes d’élite de la Manne Fraîche, aimez-vous vous-mêmes. Aimez votre propre personne, selon la volonté parfaite de Dieu, révélée dans l’Ecriture. Faites comme cette femme noire ; car elle s’aimait            elle-même ; elle aimait sa propre personne.


JE SUIS UN NARCISSE DE SARON, UN LIS DES VALLEES : CANTIQUE DES CANTIQUES 2 :1

Cette femme noire était un narcisse de Saron. Qu’est-ce qu’un   narcisse ? C’est une plante avec de belles fleurs. Cette plante symbolise l’amour, et plus précisément l’amour de sa propre personne.


Quand cette femme noire dit : Je suis un narcisse de Saron, elle veut    mettre en relief, l’amour qu’elle a pour elle-même, l’amour de sa propre personne. C’est donc une femme narcissique, c’est-à-dire une femme amoureuse d’elle-même. Femmes d’élite de la Manne Fraîche,             aimez-vous vous-mêmes, comme s’aimait elle-même cette femme dont vous êtes filles. Vous êtes des narcisses, des lis des vallées. Aimez donc votre propre personne, selon la volonté parfaite de Dieu, et non selon l’esprit de ce monde. En CANTIQUE DES CANTIQUE 2 :2, l’Ecriture dit : « Comme un lis au milieu des épines, telle est mon amie parmi les jeunes filles. » Les épines symbolisent l’agressivité. Quant au lis, c’est une plante à fleurs blanches et odorantes. Il symbolise l’innocence, la pureté, la douceur, l’humilité et l’amour. Au milieu des épines, des    moqueries, des épreuves, et des péchés, cette femme noire est demeurée toujours digne, et égale à elle-même, reflétant à merveille les             perfections invisibles de Dieu. Rien n’a pu égratigner sa beauté         naturelle. Ô, femmes d’élite de la Manne Fraîche ! Ne laissez rien,    absolument rien égratigner la beauté naturelle que vous avez ! Ne    laissez pas les faux cheveux, les faux ongles, les faux cils, et toutes ces choses mondaines blesser la beauté naturelle que Dieu vous a donnée ! Préservez l’innocence et la pureté de votre beauté, car c’est une beauté naturelle !Préservez l’originalité de votre beauté, en  vous éloignant des artifices ! Demeurez toujours dans la pureté originelle de la Beauté   Divine que vous avez reçue de la part de votre Créateur !

Habillez-vous avec chasteté, comme pour plaire au Seigneur              Jésus-Christ ! Eloignez-vous de tout vêtement indécent. Habillez-vous toujours comme de vraies femmes d’élite ! Parfumez-vous, comme pour plaire au Seigneur. Ne mettez rien d’extravagant sur vous. Faites-vous respecter à travers votre façon de vous habiller. Soyez toujours sobres dans votre façon de vous habiller. Ne courrez point après la mode.   Laissez la mode courir après vous, sans jamais vous rattraper, si elle est indécente et vulgaire.


LA BANNIERE QU’IL DEPLOIE SUR MOI, C’EST L’AMOUR : CANTIQUE DES CANTIQUES 2 :4

La belle femme noire, décrite par l’Ecriture, parle maintenant de son bien-aimé, de son fiancé. Et elle dit : «  La bannière qu’il déploie sur moi, c’est l’amour. » Ô, le mystère  de l’Amour. Hommes d’élite de la Manne Fraîche, souvenez-vous du plus grand miracle que vous avez à faire en cette année 2017. Ce miracle, c’est d’aimer. Et conformément à l’esprit de la Parole de l’Ecriture que nous venons de lire, je vous      exhorte à déployer l’étendard de l’Amour sur vos femmes. Couvrez-les d’amour, de tendresse et d’affection ! Couvrez-les de baisers savoureux, suaves et saints ! Aimez-les, comme vous vous aimez vous-mêmes.     Aimez-les, comme la prunelle de vos yeux. Ce sont la prunelle de vos yeux. Déployez la bannière de l’amour sur elles, et l’amour sera        pleinement manifesté en elles ; par la grâce de Dieu. Cette année 2017, est une année de grâce du Seigneur, basée sur l’Amour : L’Amour     Divin, et l’amour fraternel. L’Amour est donc notre bannière, notre drapeau, notre étendard. Sans amour, nous ne sommes rien, nous ne valons rien, et nous ne pouvons rien. Mais, par l’Amour, pour l’Amour et dans l’Amour, nous pouvons tout.

Je suis malade d’amour, dit la femme noire, à la beauté éternelle. Et vous frères ! N’êtes-vous pas malades d’amour ? Et vous, sœurs, n’êtes-vous pas malades d’amour ?


Moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, je suis malade d’amour. Et vous aussi, vous êtes malades d’amour. Notre maladie, c’est l’amour. Notre remède pour la guérison, c’est encore l’amour. Aimons-nous donc les uns les autres, sans hypocrisie ! Aimons-nous nous-mêmes ! Faisons-nous aimer de Dieu et des hommes. Aimons le Seigneur notre Dieu, et celui qu’Il a envoyé, le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube : Frère Christ-Moïse. Nous avons faim et soif d’amour.     L’Amour, c’est aussi notre breuvage. Célébrons l’Amour en cette    nouvelle année 2017, dans la sanctification et la paix. Le véritable amour ne peut se manifester que dans la sainteté, la pureté, la foi et  l’obéissance. Tout amour qui se manifeste dans la pratique du péché sexuel, l’impudicité, et l’adultère, n’est point véritable. Le véritable amour ne pratique pas le péché. Et il ne peut pécher.

LA FEMME NOIRE, LA PLUS BELLE DES FEMMES :           CANTIQUE DES CANTIQUES 6 :1

D’après CANTIQUE DES CANTIQUES 6 :1, la femme noire est la plus belle des femmes. C’est la plus belle parmi les belles. Comme vous pouvez le constater, la Beauté noire est portée aux nues.


O, sublime Beauté née de l’éternité.

Tu es la plus belle des beautés, Incomparable Beauté,

Immortelle Beauté, Divine Beauté.

O, merveilleuse Beauté, née de l’éternelle Beauté ;

Te revoilà auréolée de gloire et de magnificence éternelle.

L’Auteur de la Beauté t’a redonné toute ta beauté.

O, immortelle Beauté, révélée dans une chaire africaine.

Ton heure, de gloire est venue dès l’aurore.

Et ton éclat et ta splendeur illuminent l’aurore.

Femmes d’élite de la Manne Fraîche, vous êtes noires, mais vous êtes belles.

Femmes d’élite de la Manne Fraîche, vous êtes belles, parce que vous êtes noires.

QUI EST CETTE FEMME NOIRE ?

Nous cherchons maintenant à savoir qui était cette Beauté noire, cette femme africaine, qui fit l’objet de tant de louange, d’admiration et d’attention de la part du prophète de l’âge, le Roi Salomon. Cette femme, incarnation vivante de la Beauté Divine, c’était la reine de Seba.         L’Ecriture parle d’elle dans 1 ROIS 10 : 1-13, et dans                       MATTHIEU 12 :42. Cette reine venait d’Afrique noire. Elle alla à      Jérusalem pour entendre la Parole de Dieu, la Parole prophétique de son temps, prêchée par un prophète-roi : Salomon, fils de David. Comme vous pouvez le constater, du temps de Salomon, il y avait une reine en Afrique noire. La royauté y était divinement établie, par la grâce et la volonté de Dieu. La royauté africaine était bien structurée et bien      instaurée dans la conscience individuelle et collective. Aujourd’hui, l’homme blanc, que nous ne détestons pas, veut nous faire croire que l’Afrique noire n’a aucune espèce de valeur, ni de dignité, ni           d’honorabilité, ni de respectabilité. Mais, nous bénissons la Parole    immuable de Dieu, qui prouve le contraire, et qui restaure la dignité, la respectabilité et l’honorabilité de l’Afrique noire. Cette Afrique noire, longtemps méprisée et bafouée, prendra un jour son envol. Elle prendra son envol vers sa destinée prophétique, en commençant par l’envol    prophétique et spirituel dont nous jetons déjà les bases. Et quand       l’Afrique noire s’éveillera, les puissances occidentales amorceront leur inexorable et inévitable déclin. Alors, l’esclave d’hier sera le maître du maître d’aujourd’hui. Et le maître d’aujourd’hui sera l’esclave de    l’esclave d’hier. Sachez cependant, qu’à la différence de l’homme blanc, qui a usé de force et de violence pour assujettir les autres        peuples, afin de les exploiter abusivement, l’homme noir, converti à Christ, règnera par la puissance de l’Amour. Il instaurera une nouvelle ère, l’ère du donner et du recevoir. Il instaurera la civilisation de        l’universel, chère à Senghor.

L’Afrique noire se lèvera pour apporter la Parole de l’Evangile à toute l’humanité, par la Puissance de résurrection. L’Afrique digne, battante, intrépide et brave, annoncera les vertus incommensurables du Crucifié et du Ressuscité. L’âme de l’Afrique noire est profondément spirituelle et Divine. L’homme noir a toujours été sensible à l’appel Divin, à la  Parole de Dieu. Sinon, comment comprendre qu’une femme noire,      africaine de sa nature et dans son essence, puisse quitter sa patrie, pour se rendre à Jérusalem, dans le seul but d’entendre la Parole de Dieu. En ce temps-là, le seul Messager de Dieu, c’était le Roi Salomon. Et il était  seulement roi sur Israël. Mais, son Message a traversé les frontières de son pays. Et la reine de Seba l’a entendu. Puis, l’Onction l’a attirée vers le prophète de l’âge Arrivée à Jérusalem, elle a vu la gloire, la richesse et la puissance du Roi Salomon. Après avoir bu à cette source d’eau vive,    ouverte dans son temps, elle est devenue la fiancée du Roi Salomon. C’est alors qu’a   commencé l’histoire d’un amour pur, saint et innocent. Le Roi Salomon aimait la reine de Seba. Et la reine de Seba aimait le Roi        Salomon. Par cet amour réciproque, la reine de Seba, qui était étrangère aux alliances et aux promesses Divines, trouva grâce aux yeux du        Seigneur. Elle entra alors dans l’alliance qu’Il avait conclue avec Israël. Elle avait acquis la nationalité Israélite, par la grâce du prophète Elle a eut droit de cité en Israël. Et elle devint reine auprès du Roi.


Dans CANTIQUE DES CANTIQUES 2 :1, cette femme noire, à la beauté éclatante et exceptionnelle, dit : «  Je suis un lis des vallées. » Or, le lis est un symbole de la royauté. Elle voulait donc dire tout             simplement qu’elle était de lignée royale, qu’elle était reine.


L’idylle entre la reine de Seba, l’Africaine et le Roi Salomon, est un  type de l’amour qui existe entre l’Epouse Ivoirienne, qui est une reine, et Christ, le Roi des rois. Ici, le roi Salomon représente Christ. La reine de Seba quant à elle, représente l’Epouse Ivoirienne, d’essence          africaine. De même que la reine de Seba s’est rendue à Jérusalem pour entendre les Paroles du Roi Salomon, de même l’Epouse Ivoirienne se rendra à la nouvelle Jérusalem pour entendre les merveilles du         Seigneur. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. L’Epouse         Ivoirienne sera sur la nouvelle terre pour le règne millénaire aux cotés du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs : Jésus-Christ. Elle sera sa reine ; et Lui, Il sera son Roi. Il y aura en ce temps-là plusieurs Rois, plusieurs Seigneurs, et plusieurs Dieux sur la nouvelle terre. Et          Jésus-Christ sera le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs et le Dieu des dieux. Tous ceux qui ont été faits Dieux par Dieu, garderont cette position privilégiée. Ô, quelle grâce ! La reine de Seba, une africaine noire était destinée à la Vie éternelle. Mais, elle devait d’abord voir et entendre l’homme que Dieu avait envoyé. Elle l’a vu, l’a entendu, et a cru en lui. Elle a eu la vie éternelle, laquelle a été confirmée et scellée à jamais par la mort et la résurrection de Jésus. Personne ne peut être sauvé sans avoir vu, entendu, et cru en celui que Dieu a envoyé.

La reine de Seba était une femme très puissante, très riche et très         prospère. Elle fit d’importants présents au Roi Salomon, qui était au faîte de sa gloire : Des aromates, de l’or et des pierres. Comme vous pouvez le constater, en ce temps-là déjà, l’Afrique noire savait comment extraire l’or de la terre, et le travailler. Elle possédait déjà la technologie qu’il   fallait. Pensez-y !


Dans MATTHIEU 12 :42, Jésus  Lui-même parle de la reine de Seba. En effet, Il dit : « La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec   cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. » La reine du Midi, c’est la reine de Seba.  Le Midi, c’est le Sud.

Vous êtes noires, mais vous êtes belles. Et vous êtes belles, parce que vous êtes noires. Ainsi dit le Seigneur.

Que Dieu vous bénisse !

Je vous aime.

A bientôt !

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME

Mise à jour le Mardi, 28 Novembre 2017 12:20
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix