Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 17 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
314
Hier :
552
Semaine :
1839
Mois :
1333
Total :
3679023
Il y a 6 utilisateurs en ligne
-
6 invités


MARIAGE DU 24 DECEMBRE 2016 : UNE CONSECRATION A DIEU PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Mardi, 28 Novembre 2017 12:50

Message prêché le dimanche 09 octobre 2016 au Tabernacle le Chandelier d’Or ; Yopougon-Santé ; Abidjan ; RCI. Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.

Bonjour. Que la grâce de Dieu repose davantage sur vous en ce dimanche matin, où nous nous apprêtons à écouter la merveilleuse et précieuse Parole de Dieu ! Le thème de ce jour est le suivant : MARIAGE DU 24 DECEMBRE 2016 : UNE CONSECRATION A DIEU.

Comme l’indique si bien le thème, le Message de ce matin se rapporte au mariage collectif qui aura lieu ici, dans ce Tabernacle, le 24 décembre 2016. Ce jour-là vingt couples vont se marier dans le Seigneur, afin de vivre et de marcher dans la plénitude de la volonté de Dieu. Mon devoir ce matin, c’est de vous montrer encore une fois quelques principes spirituels et Divins qui caractérisent le mariage selon la volonté de Dieu. Tout mariage selon la volonté parfaite de Dieu est une consécration à Dieu. Ce genre de mariage est une affaire de Dieu ; car le mariage est une institution Divine qui est basée sur des principes spirituels et Divins. C’est Dieu qui unit l’homme et la femme dans les liens        sacro-saints du mariage. C’est Dieu qui a uni Adam et Eve dans les liens du mariage dans le jardin d’Eden. Aujourd’hui, Il délègue Son pouvoir à Ses Oints, afin que ceux-ci organisent, célèbrent et scellent le mariage entre Ses élus, Ses fils et Ses filles. Depuis le temps prophétique de l’aube jusqu’aujourd’hui, Il a délégué le pouvoir de marier ceux qui croient en la Manne Fraîche, au frère Christ-Moise, le Fils de l’homme. Il a donné le droit au Fils de l’homme de déléguer ce pouvoir Divin à des frères, afin qu’ils accomplissent cet acte important, selon la volonté de Dieu.

En ce qui concerne le mariage, il y a deux sortes de mariage : Le mariage selon la volonté parfaite de Dieu, et le mariage selon la volonté permissive de Dieu.

Le mariage selon la volonté parfaite de Dieu est une affaire de Dieu Lui-même. C’est le cas d’Adam et Eve ; car c’est Dieu Lui-même qui a donné à l’homme, sa femme.

Le mariage selon la volonté permissive de Dieu, c’est l’affaire de l’homme lui-même, qui agit sans tenir compte de la Parole de Dieu, ni de Sa volonté parfaite. Tout mariage légal, par exemple, est un mariage selon la volonté permissive de Dieu. Dieu n’est pas dans le mariage légal véritablement, mais Il le permet. Le maire qui célèbre ce genre de mariage, en tant que magistrat, est un serviteur de Dieu, conformément à ROMAINS 13 : 4. Mais, il n’est pas un serviteur de Dieu, comme celui qui est mandaté par Dieu pour annoncer Sa Parole. Le maire qui est un magistrat, et qui travaille dans le monde, est un serviteur de Dieu selon la volonté permissive de Dieu. Il ne travaille pas dans l’Eglise qui est le Corps de Christ. Il ne travaille pas non plus pour l’Eglise, le Corps de Christ. Dans notre pays, il travaille pour l’état. Il tire son autorité non de la Parole de Dieu directement, mais de la constitution du pays. Il ne connait pas la Parole de Dieu. Il ne prêche pas le Seigneur               Jésus-Christ ; il n’est pas baptisé du Saint-Esprit. C’est un serviteur de Dieu qui ne connait pas Dieu, mais qui Le sert. C’est pourquoi tout ce qu’il fait, il le fait selon la volonté permissive de Dieu. C’est pour cette raison, que nous disons, à la Manne Fraîche, que le mariage légal n’est pas un mariage dans le Seigneur. On peut donc être marié légalement, sans être marié dans le Seigneur. On peut aussi payer la dot sans pour autant être marié dans le Seigneur.


Que signifie donc se marier dans le Seigneur ? En ce qui concerne la Manne Fraîche, on n’est marié dans le Seigneur que lorsque le Fils de l’homme, frère Christ-Moïse, unit un frère et une sœur, tous deux, de la Manne Fraîche dans les liens sacrés du mariage, en invoquant le Nom Tout-puissant et Tout-suffisant du Seigneur  Jésus-Christ.


LE MARIAGE DANS LE SEIGNEUR SELON LES DEUX VOLONTES DE DIEU

Il existe deux volontés de Dieu dans le mariage dans le Seigneur : La volonté parfaite de Dieu, et la volonté permissive de Dieu.

On parle de volonté parfaite de Dieu lorsque ce sont un fils et une fille de Dieu qui s’unissent dans un mariage béni et scellé par celui que Dieu a envoyé : Frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube. Ce que je dis, je le dis uniquement par rapport à la Manne Fraîche, la Parole prophétique que Dieu a envoyée pour la perfection des saints.

On parle de mariage dans le Seigneur selon la volonté permissive de Dieu, lorsque frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, unit un frère de la Manne Fraîche et une femme d’autre foi ; c’est-à-dire une femme qui ne croit pas en la Manne Fraîche. C’est aussi le cas où le Fils de l’homme, unit une sœur de la Manne Fraîche et un homme qui ne croit pas en cette Parole. Ce mariage dans le Seigneur, est un mariage selon la volonté permissive de Dieu. Ce mariage selon la volonté permissive de Dieu peut se transformer en mariage selon la volonté parfaite de Dieu, lorsque le conjoint qui ne croit pas en la Manne Fraîche y croit maintenant.

C’est pour donner la possibilité et l’occasion au non-croyant de croire en la Manne Fraîche, que je le marie à une sœur de la Manne Fraîche. Je sais que ce mariage dans le Seigneur peut devenir un mariage dans le Seigneur, selon la volonté parfaite de Dieu. C’est pourquoi, j’exhorte tous ceux qui sont dans cette situation à gagner leurs conjoints à la Manne Fraîche, surtout par leur bonne conduite.



UN MARIAGE SELON LA VOLONTE PARFAITE DE DIEU PEUT-IL DEVENIR UN MARIAGE SELON LA VOLONTE PERMISSIVE DE DIEU ?

Cette question est d’une grande délicatesse et d’une importance capitale. La réponse est oui. Aussi étrange que cela puisse paraitre, un mariage selon la volonté parfaite de Dieu peut devenir un mariage selon la volonté permissive de Dieu. Nous prendrons un cas biblique pour illustrer cela ; par la grâce de Dieu. L’exemple qui nous vient à l’esprit est celui d’Adam et Eve. L’Ecriture dit que Dieu a créé l’homme et la femme. Puis Il les a bénis, en disant : « Soyez féconds, multipliez,      remplissez la terre, et l’assujettissez. » (GENESE  1 : 28). Par cette    Parole ointe, l’homme et la femme sont devenus mari et femme. Dieu les a unis dans les liens sacrés du mariage, selon Sa volonté parfaite. Cette union sacrée, était une consécration à Dieu. Dieu les a mis à part pour Son œuvre sur la terre. Cette œuvre consistait pour eux à être féconds, à    multiplier, à remplir la terre, et à l’assujettir. Elle consistait aussi à       dominer sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout    animal qui se meut sur la terre. Comme vous pouvez le constater, l’homme et la femme étaient mariés dans la volonté parfaite de Dieu. Et tout allait bien jusqu’au jour où le serpent séduisit la femme, l’amena a mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. En écoutant la  parole du serpent, elle rejeta celle de Dieu, qui leur interdisait de manger de cet arbre. Par sa désobéissance, elle se plaça sous la domination du  serpent. Se faisant, elle rompit volontairement l’alliance que Dieu avait traitée avec elle et avec son mari Adam. En désobéissant à la Parole de Dieu, elle sortit de Sa volonté parfaite. Elle était désormais dans Sa      volonté permissive. En mangeant du fruit défendu, elle sortit                volontairement de la volonté parfaite de Dieu. Et elle entra dans Sa      volonté permissive. Par son acte d’adultère avec le serpent, elle sortit de la volonté parfaite de Dieu. Par cet acte, elle plaça son corps sous    l’autorité d’un autre : Le serpent. Ainsi son mari n’avait plus l’exclusivité du pouvoir sur son corps. A cause de cet acte d’adultère, elle rompit les liens sacrés du mariage. Elle brisa les fondamentaux du mariage scellé par Dieu Lui-même. Elle plaça désormais son foyer sous une autre autorité que celle de Dieu. Son mariage avec Adam fut brisé, à cause du péché d’adultère. Je parle du mariage selon la volonté parfaite de Dieu. Ce    mariage fut brisé, à cause du péché d’adultère, lorsque la femme d’Adam eut un rapport sexuel avec le serpent. A cause de ce péché d’adultère, leur mariage, qui était selon la volonté parfaite de Dieu, devint un mariage  selon Sa volonté permissive. Frères, tout péché d’adultère plonge le     mariage dans les ténèbres de la volonté permissive de Dieu, avec son corollaire de mort, d’amertume, de malédiction, de pauvreté, de misère et d’affliction. C’est pourquoi vous devez vous éloigner toujours de ce péché. A cause de ce péché, le mariage d’Adam et de Eve, qui était selon la volonté parfaite de Dieu devint un mariage selon Sa volonté          permissive.

Apres avoir mangé du fruit défendu, Dieu n’a pas pour autant   prononcé le divorce, afin de séparer la femme de son mari Adam. Les deux étaient toujours mariés, devant Dieu, mais cette fois-ci, dans Sa   volonté permissive. L’adultère commis par Eve avec le serpent brisa le foyer consacré par Dieu. Ce péché a brisé le mariage que Dieu Lui-même a consacré par Sa Parole.

Etant en situation d’adultère, la femme amena son mari a mangé du fruit défendu. En couchant avec sa femme qui avait commis l’adultère avec le serpent, Adam commit aussi l’adultère. Frères, celui qui couche avec une femme adultère, commet l’adultère ; celle qui couche avec un homme adultère, commet l’adultère. Faisons très attention à             nous-mêmes, afin de ne jamais commettre l’adultère. Par sa femme, Adam entra dans le lien diabolique du péché d’adultère. Lui qui était saint, devint impur et souillé, parce qu’il écouta la voix de sa femme. Il rejeta la Parole de Dieu, après avoir écouté la parole de sa femme,        laquelle parole venait du serpent, l’instrument du diable pour pervertir la race humaine. Désormais le foyer d’Adam et de Eve sombra dans les   ténèbres du péché d’adultère, parce qu’ils avaient rejeté la Parole de Dieu. Frères, le rejet de la Parole de Dieu nous plonge dans les ténèbres ; il nous éloigne de la Lumière Divine, et nous expose à la colère de Dieu. Adam devint adultère comme sa femme. Ils profanèrent le mariage scellé par Dieu Lui-même. Ils placèrent désormais leur mariage sous l’autorité du diable. Leur mariage qui était selon la volonté parfaite de Dieu, devint un mariage selon Sa volonté permissive ; à cause du péché sexuel, du   péché d’adultère, qu’ils commirent volontairement. La puissance de ce péché transforma le mariage selon la volonté parfaite de Dieu, en mariage selon Sa volonté permissive. Adam et Eve étaient toujours mari et femme, mais selon la volonté permissive de Dieu. En d’autres termes, Dieu ne les considérait plus comme mari et femme véritablement. Mais, Il ne les    sépara pas non plus. Vous voyez ! Le mariage selon la volonté parfaite de Dieu peut devenir un mariage selon Sa volonté permissive. Et tout    mariage selon la volonté permissive de Dieu entraîne des conséquences très graves.


LE MARIAGE DU 24 DECEMBRE 2016 EST UNE                   CONSECRATION A DIEU

Par le mariage du 24 décembre 2016, Dieu veut, par ma voix,  consacrer à Son œuvre une vingtaine de couples. Que signifie le mot   consacrer ? Ce mot signifie mettre à part quelqu’un ou quelque chose pour le Service Divin. Vous voyez ! Le 24 décembre, Dieu, par ma voix, mettra à part vingt couples pour Son Service. Ces vingt couples auront pour vocation de servir le Seigneur Jésus-Christ toute leur vie. Leur mission Divine consistera essentiellement à annoncer la Manne Fraîche, par leurs paroles et par leur conduite sainte, chaste, pure et irréprochable. Ils devront donc proclamer les vertus incommensurables du Sauveur, du Crucifié et du Ressuscité. Ils devront enseigner la      suprême Divinité du Seigneur Jésus-Christ, le Dieu Tout-puissant et Tout-suffisant, l’Alpha et l’Oméga, le Premier et le Dernier, le        Commencement et la Fin, le Créateur de toutes choses, les invisibles et les visibles. Ces vingt couples seront consacrés à Dieu pour prêcher le mystère de la Divinité de Dieu, et le mystère de la Divinité de l’homme et de l’humanité de Dieu. Leur devoir, c’est aussi de rechercher la  sanctification qui les conduira à la perfection en Christ. Ils seront    consacrés à Dieu, afin qu’ils ne pratiquent plus le péché, qu’ils ne     pêchent pas, à cause de la semence de Dieu qui sera fortifiée en eux, lorsque frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme prononcera la             bénédiction nuptiale, en invoquant le Nom Tout-puissant et              Tout-suffisant de notre Seigneur Jésus-Christ. Ce jour-là, Dieu leur   accordera une plus grande Onction de sainteté, de pureté et de victoire. Il les rendra plus forts et plus puissants qu’avant ; mais pas tous.     Seulement ceux qui préserveront dans la recherche de la sanctification, de l’Onction et de la foi de Jésus.


LES DEUX SORTES DE GROUPE A CONSACRER A DIEU

Deux sortes de groupe seront consacrées à Dieu : Les couples qui vivent en concubinage, et les nouveaux fiancés.

Tous les couples qui vivent en concubinage sont dans la volonté permissive de Dieu. Ils sont sans aucune exception, en situation   d’adultère. Le 24 décembre 2016, ils auront la possibilité et l’occasion d’entrer dans la volonté  parfaite de Dieu, en se mariant dans le        Seigneur. Ce jour sera un jour de gloire pour eux, un jour de             délivrance, de paix, d’amour et de bonheur, parce que Dieu les visitera et les bénira abondamment. Rater une telle occasion, c’est manquer le jour de sa visitation. Ce jour-là, Dieu veut faire passer ceux qui vivent en  concubinage, et dans Sa volonté permissive, à Sa volonté parfaite. Il veut les délivrer de la situation d’adultère où ils sont, afin de les amener à vivre dans des foyers sanctifiés par Sa Parole et Son Esprit.

En ce qui concerne les nouveaux fiancés, ils seront aussi       consacrés à Dieu, à travers le mariage dans le Seigneur, et selon la   volonté parfaite de Dieu. Ils devront donc se préserver de toute souillure de la chair et de l’esprit, avant le jour de leur consécration. Avant le mariage du 24 décembre 2016, si quelqu’un couche avec sa fiancée, il commet l’impudicité. Par ce péché sexuel, ils rendent leur mariage    impossible ; car les deux sont d’office divorcés l’un de l’autre. Si l’un des fiancés couche avec quelqu’un d’autre, il y a adultère. Le mariage du 24 décembre 2016 ne pourra plus avoir lieu ; car ce mariage, comme tout autre mariage à la Manne Fraîche, sera une consécration à Dieu, et non au diable. Cette consécration à Dieu ne concerne que les saints, et non les pécheurs. Elle ne concerne pas les impudiques. Si un frère fiancé cherche à coucher avec sa fiancée, même en y pensant, commet l’impudicité dans son cœur. Il n’est pas digne de la consécration du 24 décembre 2016. Si une sœur fiancée cherche à coucher avec son fiancé, même en y pensant seulement, elle commet l’adultère, l’impudicité. Elle n’est donc pas digne de la consécration du 24 décembre 2016. Parce que son cœur n’est pas pur devant Dieu.

Vous êtes tous appelés à avoir des pensées pures et irréprochables jusqu’au jour de votre consécration à Dieu dans le mariage. Tout     rapport sexuel avec son fiancé, ou avec sa fiancée, en pensée, est aussi coupable que le rapport sexuel dans la chair.

Si un frère fiancé désire dans son cœur, coucher avec sa fiancée, qu’il sache qu’il a déjà couché avec elle, alors qu’ils ne sont pas encore mariés dans le Seigneur. Il commet donc un péché : L’impudicité, l’adultère. Et Dieu juge les impudiques et les adultères. Que chacun prenne donc garde à sa façon dont il envisage le mariage !

Vous qui êtes fiancés, gardez-vous de tout désir sexuel avant le mariage du 24 décembre 2016, afin de ne pas pécher. Tout rapport sexuel avant le mariage, est un péché. Toute caresse avant le mariage est un péché. Les embrassades entre les fiancés sont un péché. Que  chacun de vous se garde donc de toutes ces choses, afin d’entrer dans le mystère du mariage avec joie !

Si un frère fiancé se livre à la masturbation, il pèche. Et il n’est pas digne de la consécration du 24 décembre 2016. Cette consécration, voulue par Dieu, ne concerne que ceux qui se gardent de tout péché sexuel.



LES BIENFAITS DE LA CONSECRATION DANS LE MARIAGE

Il y a beaucoup de bénédictions, de bienfaits et d’avantages dans un mariage consacré à Dieu. Nous aimerions prendre une Parole de l’Ecriture pour montrer cela : GENESE 1 : 27-28. Selon cette Parole de l’Ecriture, il est essentiellement question du mariage et du foyer. Après avoir créé l’homme et la femme, Il les bénit, et leur dit : « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. » C’est par cette Parole que Dieu a béni et consacré le tout premier mariage, et le tout premier foyer qui ait jamais existé : Le mariage et le foyer d’Adam et Eve. Cette consécration reposait sur des bénédictions, des bienfaits et des avantages considérables. Ce sont : La fécondité et la procréation, en vue de multiplier et de remplir la terre, la domination sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Frères, c’est la mission Divine que Dieu a donnée à l’homme et à la femme, après leur consécration dans le mariage. Nous sommes tous  appelés, si nous sommes mariés, à accomplir cette noble et Divine    mission. Les foyers qui seront consacrés à Dieu le 24 décembre 2016, savent maintenant ce qu’ils doivent faire, afin d’accomplir la volonté parfaite de Dieu. Le Seigneur Dieu, leur dit, par ma voix : Soyez        féconds ! Multipliez ! Remplissez le Tabernacle Le Chandelier d’Or d’enfants légitimes, conçus sans péché, et qui naitront sans péché !   Dominez sur le péché ! Dominez sur les désirs de la chair qui sont   contraires à ceux de l’Esprit ! Assujettissez les démons, en les plaçant sous votre domination absolue, car vous avez vaincu le malin ! Soyez la lumière pour les autres ! Manifestez Christ dans vos foyers ! Que Christ soit votre Lumière, votre Appui, votre Chemin, votre Vie, votre Vérité, jusque dans l’éternité ! Soyez des modèles de sainteté, d’humilité, de simplicité, de modestie, de sobriété et d’obéissance, afin que ceux qui hésitent encore, soient rassurés pour pouvoir faire comme vous ! Que la nourriture, l’eau, les biens financiers et matériels, ne manquent pas dans vos foyers !

Frères, le premier mariage qui a eu lieu sur la terre, était une        véritable consécration à Dieu, avec les bénédictions suivantes :

1- La fécondité.

2- La procréation qui permet la multiplication et le remplissage de la terre par les êtres humains.

3- L’assujettissement qui consiste pour l’homme et la femme à placer toute chose sous leur domination totale et absolue. Comme vous pouvez le constater Adam et Eve étaient les maitres de la terre. Ils avaient tout pouvoir sur la terre ; par la volonté de Dieu.


De même que le mariage qui a eu lieu dans le jardin d’Eden a été une consécration à Dieu, de même le mariage du 24 décembre 2016, sera une consécration à Dieu. Dans le jardin d’Eden, c’est Dieu Lui-même qui a béni et consacré ce mariage. Le 24 décembre 2016, c’est l’homme fait Dieu par Dieu, qui vous consacrera à Dieu dans le mariage. Ce sera un évènement de haute portée spirituelle et Divine. Parce que par la voix de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, le Seigneur Jésus-Christ, notre bien-aimé Sauveur, mettra à part, pour Sa gloire et pour Son œuvre, vingt couples.

Le mariage selon Dieu, c’est la consécration en vue de prêcher l’Evangile de Christ. Votre consécration dans le mariage, c’est         l’offrande de vos « corps comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu », en vue de glorifier le Nom merveilleux et précieux de notre bien-aimé Rédempteur, qui est mort pour nos péchés et qui est ressuscité pour notre justification.


Que de vos foyers respectifs montent vers le ciel des hymnes, des louanges et des cantiques inspirés de Dieu, comme un parfum de bonne odeur !

Que de vos bouches saintes et pures, et ointes, jaillissent les      Paroles de la  vie éternelle !


Par la consécration des vingt foyers, Dieu communiquera, comme Il l’a fait dans le jardin d’Eden lors du mariage d’Adam et Eve, trois  Onctions essentielles :

1-   L’Onction de fécondité

2-   L’Onction de procréation

3-   L’Onction de domination. Cette Onction vous permettra de demeurer dans la victoire sur le péché et sur toute la puissance du diable. Elle vous permettra de vous protéger contre les        souillures de l’esprit et de la chair. Elle vous rendra               invulnérables face au péché. Elle vous protègera, vous et vos enfants, des maladies et des œuvres du diable.


L’ALIMENTATION DANS LA CONSECRATION DU MARIAGE

Lors de la consécration du mariage dans le jardin d’Eden, Dieu a parlé de la nourriture et de l’alimentation de l’homme et de la femme.  Cela est aussi valable pour nous aujourd’hui, quand nous nous marions dans le Seigneur. Car, Dieu tient aussi compte de notre nourriture et de notre alimentation.

En ce qui concerne Adam et Eve, Il leur a dit : « Je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence : Ce sera votre nourriture. » (GENESE 1 : 29). Dieu n’a pas marié           seulement l’homme et la femme. Il a aussi pensé à leur alimentation, à leur nourriture, à ce qu’ils allaient manger. Un foyer sans nourriture n’est pas en sécurité. Un mariage sans nourriture est comme une fontaine sans eau. Cette nourriture, c’était l’herbe portant la semence et le fruit de l’arbre. Aujourd’hui encore, Dieu se soucie de notre alimentation et de notre nourriture. C’est pourquoi Il pourvoit à tous nos besoins              alimentaires, tout en garantissant notre sécurité financière.

Du temps d’Adam et Eve, la nourriture était toujours disponible dans le jardin. Tout ce qu’ils devaient faire, c’était aller la chercher. Adam et Eve mangeaient ce qu’ils cultivaient. Ils n’étaient pas oisifs ; ils étaient très actifs ; ils travaillaient. Dans GENESE 2 : 15, l’Ecriture dit : « L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder. » Voyez-vous l’une des missions que Dieu a assignées à l’homme ? Cultiver le jardin et le garder. Comme vous      pouvez le constater, l’homme, créé à l’image de Dieu, ne devait pas rester là à ne rien faire. Il devait travailler, afin d’avoir son pain quotidien. Il devait cultiver le jardin d’Eden, où Dieu avait planté les herbes et les arbres fruitiers, qui devaient lui servir de nourriture. Il travaillait sans faire d’effort particulier. Le sol était très riche et fertile. La semence qu’il plantait, avec l’aide de sa femme, n’avait aucun problème pour croître. Car l’Onction de fertilité du sol agissait puissamment, ainsi que l’Onction de reproduction végétale.

De même que le premier homme, et sa femme ont cultivé le jardin d’Eden pour en tirer leur nourriture, de même tous les frères et sœurs qui veulent se marier le 24 décembre 2016, doivent faire quelque chose pour gagner leur pain quotidien. Car Dieu veut que nous travaillions tous pour pouvoir avoir notre nourriture. C’est pourquoi nous exhortons encore tous ceux qui aspirent au mariage, à la Manne Fraîche, à chercher à travailler. Le fait de travailler fait partie des conditions à remplir pour le mariage. Car celui qui ne travaille pas ne peut pas avoir la nourriture pour son foyer. Celui qui ne travaille pas ne peut pas avoir l’argent   nécessaire pour couvrir ses propres besoins et ceux de sa maison. Dans un foyer vraiment consacré à Dieu, l’homme et la femme doivent       nécessairement, impérativement et obligatoirement travailler. Et nous disons, à la Manne Fraîche, que chacun de nous peut travailler, afin d’avoir des ressources financières pour se nourrir, se vêtir, et avoir un toit. Le seul problème que nous avons, c’est que pour nous, celui qui travaille doit forcément être fonctionnaire, avoir un bureau climatisé, du papier pour écrire. Ainsi, pour nous, le vendeur de banane ne travaille pas encore. La vendeuse de piment au marché ne travaille pas encore. Le  couturier ne travaille pas encore. Le cultivateur du village ne travaille pas encore. On doit absolument travailler à la Fonction publique ou dans le privé, pour être considéré comme travailleur. Et nous voyons beaucoup de gens, qui peuvent gagner leur vie, assis là, à ne rien faire.

L’Ecriture dit que celui qui ne veut pas travailler ne doit pas  manger non plus. Et à la Manne Fraîche, celui qui ne veut pas          travailler ne doit pas se marier. Car dans le foyer, on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche. Dans le foyer véritablement consacré à Dieu, et qui satisfait aux exigences Divines dans la sanctification et l’obéissance, il y a toujours de quoi se nourrir, se vêtir et se loger. Dans  un tel foyer, on vit  d’amour, de nourriture et d’argent. A la Manne Fraîche, nous     disons que tous les frères et sœurs peuvent travailler, s’ils veulent         travailler. Car, il y a du travail pour tout le monde ; par la grâce de Dieu. Il n’y a pas de chômeur au Tabernacle le Chandelier d’Or. Il n’y a de  chômeur que celui qui ne veut pas travailler. Un tel frère pourra-t-il se marier le 24 décembre 2016 ? Non. Pourra-t-il se marier un jour ? Non. Je ne permettrai à aucune sœur de se marier avec quelqu’un qui ne veut rien faire de ses dix doigts. Comment puis-je permettre à une sœur de vivre avec un frère qui a décidé d’être chômeur à vie ?

Dans le premier foyer que Dieu a consacré, dans le jardin d’Eden, l’homme et la femme travaillaient ; ils cultivaient le jardin, et le           gardaient. En vertu de cette Vérité de Dieu, la Manne Fraîche dit que dans chaque foyer, l’homme et la femme doivent nécessairement,                 impérativement et obligatoirement travailler, afin qu’il y ait de la       nourriture à la maison. Ils doivent nécessairement, impérativement et obligatoirement créer des richesses pour le bien et la prospérité de leur maison. Si quelqu’un dans le foyer n’est pas créateur de richesse, il doit se repentir, et revenir à la Parole de Dieu. Chacun de nous doit être      nécessairement, impérativement et obligatoirement un créateur de     richesse. Chacun de nous doit nécessairement, impérativement et      obligatoirement chercher à être indépendant économiquement,          financièrement et matériellement. L’indépendance économique a      toujours été une préoccupation pour moi. Le mari doit nécessairement, impérativement et obligatoirement, être indépendant économiquement.

Evitons d‘être des parasites vivant toujours au dépend des autres. Cherchons notre propre indépendance économique, en travaillant dur. Car, le travail est une source de revenus, de bien-être familial et social. C’est un moyen très efficace pour créer des richesses, afin de mettre le foyer à l’abri de la pauvreté. Et chacun de nous peut travailler, s’il le veut. Car, il y a du travail pour tout le monde, ici, dans la maison de Dieu. C’est celui qui ne veut rien faire de ses dix doigts, qui dira : Il n’y a pas de travail. Notre problème, c’est que nous voulons tous travailler dans l’administration. Travailler dans l’administration n’est pas mauvais en soi. Mais, pouvons-nous tous y travailler ? Si vous avez la possibilité d’y travailler n’hésitez pas. Sinon cherchez à travailler ailleurs. Car, il n y a pas de sot métier, dit l’adage.


MESSAGE PARTICULIER AUX FEMMES

Qu’il me soit permis de m’adresser particulièrement à toutes les femmes de l’Eglise, et surtout à celles qui se marieront le 24 décembre 2016. Ne soyez pas des femmes au foyer, mais des femmes battantes, qui contribuent efficacement au bonheur financier et matériel de la         famille ! Ne soyez pas des femmes paresseuses, assises là, à ne rien faire pour apporter de la nourriture et de l’argent à la maison ! Ne soyez pas d’éternelles assistées, mais soyez créatrices de richesses ! Recherchez votre indépendance économique, financière et matérielle, afin de      soutenir vos maris ! Ne cherchez pas forcément à travailler dans      l’administration ; car vous êtes assez intelligentes pour réussir partout, et pour créer des richesses sans être forcément fonctionnaires. Regardez autour de vous, et vous verrez des femmes comme vous, qui sont        devenues millionnaires, alors qu’elles ne savent ni lire, ni écrire.       Inspirez-vous de ce bel exemple que vous offre la nature, et                réveillez-vous. Vos futurs maris travaillent, et gagnent de l’argent. Mais, leur salaire ne suffit pas pour vous protégez de la pauvreté. Il vous faut donc les aider en travaillant vous aussi. Si vous êtes vraiment des femmes d’élite, vous ne resterez pas sourdes à cet appel Divin, qui vous invite à travailler, afin de contribuer à l’épanouissement financier et matériel de votre foyer. Si vous êtes vraiment des femmes vertueuses, vous chercherez à travailler, afin d’avoir de l’argent pour soutenir vos maris. Même si vous n’avez aucun diplôme, ne vous en faites pas ; car Dieu a du travail pour vous. Priez-Le, et Il vous le révélera. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube pour la    perfection des saints. Femmes d’élite, Dieu a du travail pour chacune de vous. Dieu veut donc que vous travailliez et que vous prospériez, quel que soit le travail que vous faites. Il veut que vous deveniez de          puissantes femmes d’affaires, brassant des millions, et gérant des      entreprises familiales. Si vous travaillez dans l’administration, Il veut que vous soyez toujours prospères, et que vous ayez de la promotion. Quel que soit ce que vous faites comme travail, Dieu veut que vous prospériez. La prospérité de vos foyers respectifs dépend aussi de vous. L’un des objectifs de la consécration du 24 décembre 2016, c’est que vous travailliez toutes. Car le travail, c’est une consécration. Dans tout foyer consacré à Dieu, l’homme et la femme travaillent toujours. Ainsi soit-il !


LE CULTE FAMILIAL DANS LE FOYER

Dans tout foyer de la Manne Fraîche, le culte familial est          nécessaire et obligatoire. De 04 heures du matin à 06 heures, tout le monde doit être en prière dans tout foyer consacré à Dieu. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Aucun manquement à ce principe     spirituel et Divin ne doit être toléré. Le chef de famille, qui est le pasteur et la lumière de la maison, doit nécessairement, impérativement et    obligatoirement veiller à ce que ce principe sacro-saint soit respecté par tous. Il doit nécessairement, impérativement et obligatoirement précéder l’aurore, chaque jour, avec sa famille. Ce n’est pas une option, mais une obligation. Pendant le culte familial, il doit enseigner la Parole de Dieu à sa femme, et à toute la famille. Il doit veiller à ce qu’Elle soit mise en pratique en commençant par La pratiquer lui-même. Car, c’est lui le pasteur de la maison ; C’est lui qu’on veut suivre ; C’est lui qu’on veut prendre pour modèle. En pratiquant lui-même la Parole de Dieu, il incitera les autres à en faire autant. A chaque culte familial, il doit montrer son amour et son zèle pour l’œuvre de Dieu. Il doit être        toujours joyeux ; Il doit être ouvert, simple, humble, honnête et doux ; il doit être facile d’accès, et toujours prompt à aider les autres. Il doit créer toutes les conditions d’amour, de paix, de joie et de bonheur dans sa maison. Il doit aimer sa femme et la chérir ; il doit l’honorer. Il doit aimer les enfants et s’occuper d’eux, afin qu’ils soient aussi heureux. Pendant le culte familial, le chef de famille prendra toutes dispositions utiles afin que l’Onction se manifeste dans la maison. Il doit donc     nécessairement, impérativement et obligatoirement mener une vie sans péché. Oui Monsieur. Il doit nécessairement, impérativement et                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               obligatoirement rechercher la sanctification, sans laquelle il ne verra pas la gloire de Dieu. Il ne doit pas être adultère. Il doit prier plus que son épouse, et jeûner plus qu’elle. Il doit se lever pour prier avant les autres. Qu’il soit fatigué ou pas, il doit nécessairement, impérativement et obligatoirement précéder l’aurore pour rencontrer Dieu. Il doit parler à Dieu et avec Dieu, avant de parler aux hommes et avec les hommes.

Que Dieu vous bénisse !

Je vous aime.

A bientôt.

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME

Mise à jour le Mardi, 28 Novembre 2017 12:53
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix