Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 18 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
359
Hier :
552
Semaine :
1884
Mois :
1378
Total :
3679068
Il y a 7 utilisateurs en ligne
-
7 invités


JEUNE ET PRIE POUR TA PROPRE GUERISON PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 11 Août 2018 16:52

Message prêché le dimanche 03 décembre 2017, au Tabernacle le Chandelier d’Or, Yopougon – Santé ; Abidjan ; RCI ; Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.

Bonjour.

Ce matin, mon Message portera essentiellement sur la guérison Divine ; et sur l’importance du jeûne et de la prière dans le processus de la délivrance de notre corps malade et infirme.

Je signale que mon objectif n’est pas de vous empêcher d’aller à l’hôpital, ni d’aller consulter les tradi-praticiens, loin de là. Vous pouvez prendre les médicaments pharmaceutiques et les médicaments naturels, à base de plante.

Cependant, j’ai le devoir de vous montrer aussi les moyens préventifs et curatifs que le Seigneur notre Dieu, nous a donnés. Avec le manque de foi qui nous caractérise souvent, nous avons tendances à négliger les enseignements du Seigneur, pour nous focaliser plus sur ce que disent les hommes de ce monde.

DE QUELS MOYENS S’AGIT-IL ?

Le Seigneur notre Dieu en Jésus-Christ, a pourvu à deux moyens principaux pour la prévention et la guérison des maladies. Il y a le jeûne et la prière. Ces deux moyens sont basés sur la sanctification et la foi en l’œuvre rédemptrice et salvatrice de Jésus-Christ, notre bien-aimé Guérisseur.

Frère, jeûne et prie pour ta propre guérison ! Sœur, jeûne et prie pour ta guérison !

Par cette Parole inspirée de Dieu, et écrite dans l’Ecriture, et qui est révélée par l’Ecriture, au moment où l’Ecriture manifestée en chair, parle par l’Ecriture, je veux mettre chacun de vous devant sa propre responsabilité dans le processus de la guérison et de la délivrance. Ce n’est plus quelqu’un d’autre qui va jeûner er prier pour ta guérison, mais toi-même. Cherche donc à être qualifié spirituellement, physiquement et divinement, afin de pouvoir assumer cette lourde responsabilité devant le Seigneur. Jeûne et prie pour ta propre guérison. Cela  ne veut pas dire nous n’allons plus jeûner et prier pour toi, mais nous voulons te montrer que tu as aussi ta part à faire, ton rôle à jouer. Et ce rôle est déterminant. Nous allons toujours jeûner et prier pour toi, mais tu dois aussi apprendre à jeûner et à prier pour ta propre guérison. C’est une recommandation du Seigneur notre Dieu.

Jeûne et prie pour ta propre guérison.

Tu es malade ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu es infirme ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu es stérile ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu es impuissant ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu souffres d’azoospermie, du manque total de spermatozoïdes ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu souffres d’oligospermie, de concentration anormalement basse de spermatozoïdes dans ta semence, et de leur faiblesse ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Quel que soit le mal dont tu souffres, voici ton remède : Le jeûne et la prière, dans la sanctification.

Tu fais de fausses couches ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu souffres de diabète, d’hypertension artérielle, de cancer, de la maladie d’Alzheimer ou de parkinson ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu souffres d’asthénospermie ? Qu’est-ce que l’asthénospermie ? C’est un problème de mobilité des spermatozoïdes. Si tu souffres de ce mal, jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu souffres de teratospermie ? Qu’est-ce que la teratospermie ? C’est la malformation des spermatozoïdes. Si tu souffres de ce mal, jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Tu as des fibromes, des myomes et des kystes dans le ventre ? Jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Quel que soit la maladie dont tu souffres, jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

Ton cœur est meurtri, à cause des comportements des gens, et tu as très mal ; jeûne et prie, dans la sanctification pour ta propre guérison.

LES DEUX SORTES DE GUERISON

Il y a la guérison physique, externe, et la guérison spirituelle, et intérieure. Pour ces deux sortes de guérison, le Seigneur a prescrit la même ordonnance : Le jeûne et la prière, associés à la vie de sanctification et de foi.

LES BIENFAITS DU JEUNE RECONNU SCIENTIFIQUEMENT

Les bienfaits du jeûne dont parle l’Ecriture dans ESAIE 58 : 8, sont aujourd’hui reconnus scientifiquement, et c’est merveilleux.

Pendant que nous négligeons le jeûne dans le processus de notre guérison, au profit des prouesses scientifiques, ce sont les scientifiques eux-mêmes qui nous renvoient à la Parole de Dieu, tout en apportant les preuves de l’efficacité du jeûne dans le processus de la guérison.

J’ai devant moi, un document qui s’intitule : DES SCIENTIFIQUES DECOUVRENT QUE LE JEUNE DECLENCHE LA REGENERATION DES CELLULES SOUCHENT ET COMBAT LE CANCER. A travers ce document scientifique, j’ai appris beaucoup de choses dont la Bible ne parle pas, et des choses qu’elle n’explique pas. J’ai appris par exemple, comment se fait le suicide cellulaire ou l’autodestruction des cellules de la maladie, pendant le jeûne, et après. Pendant le jeûne, l’organisme peut créer des anticorps qui vont détruire les germes du mal. En ce moment-là, le jeûne agit comme un sérum. Pendant le jeûne, l’organisme se renouvelle, et forme une substance pour nous protéger contre les maladies. Ici, il agit comme un vaccin, à titre préventif. Par le jeûne auquel Dieu prend plaisir, nous pouvons être immunisés contre les maladies. Ce jeûne devient alors pour nous une protection et une sécurité ; c’est une barrière et un rempart contre l’invasion de la maladie.

Il fut un temps où je jeûnais beaucoup, de gré ou de force. Je ne tombais pas malade. Et je me sentais toujours bien dans ma peau et dans mon esprit. Mais, aujourd’hui, plus je mange, plus je tombe malade, et je deviens de plus en plus faible et vulnérable à toutes sortes de maladies.

Sur recommandation de mon médecin particulier, ici à l’Eglise, frère Elisée, étudiant en médecine, à l’Université Felix Houphouët Boigny de Cocody, je suis allé à la pesée. Je pèse 72 kg. Pour ma taille, le docteur a dit que ce n’était pas bon ; et que je dois perdre des kilos. Vous voyez ! C’est un problème de surpoids. Et ce problème est source de maladie. Et effectivement, je me sens souvent malade et fatigué. Pour ma propre guérison, j’ai décrété trois jours de jeûne, sans manger.

LE ROLE DES GLOBULES DANS LE CORPS

Les globules blancs sont chargés de protéger et de renforcer notre système immunitaire. Quand ils deviennent insuffisants, ils deviennent faibles. Et quand ils deviennent faibles, ils ne peuvent plus assurer la protection de  notre système immunitaire. Et quand ce système est défaillant, il devient vulnérable à la maladie. Alors, nous tombons malades. Si rien n’est fait pour créer de nouveaux globules blancs pour accroitre le nombre déjà existant, le système immunitaire peut être complètement détruit.

Maintenant, que se passe-t-il lorsque nous jeûnons pour notre propre guérison ? D’après les scientifiques, pendant le jeûne, l’organisme crée des anticorps pour lutter contre la maladie. Ces anticorps s’attaquent aux globules blancs existants, et réduisent leur nombre. En ce moment-là, le nombre des globules blancs diminue dans le corps, pendant un jeûne prolongé. Mais, après ce jeûne, quand nous recommençons à nous alimenter correctement, de façon saine et équilibrée, il y a une régénération cellulaire, une régénération des globules blancs. Ce sont ces globules blancs qui reprennent le contrôle de la situation, afin d’assurer la protection et le renforcement du système immunitaire de notre corps. Vous voyez ! Pendant un jeûne prolongé, il y a le suicide cellulaire, l’autodestruction des cellules souches, et leur régénération. Cela conduit à la guérison et au renforcement de notre système immunitaire. Pendant un jeûne prolongé, le nombre de globules blancs diminue considérablement dans le corps. Mais, par un miracle dont Dieu seul a le secret, cette diminution des globules blancs déclenche la régénération des cellules souches de nouvelles cellules de notre système immunitaire. Frères, avez-vous remarqué la puissance créatrice et régénératrice du jeûne ? Le jeûne est lui-même, est une puissance de Dieu pour notre guérison. L’une des causes de la maladie, c’est la suralimentation, la gloutonnerie, la gourmandise, l’excès de table. C’est pourquoi l’alimentation modérée, saine et équilibrée, et le jeûne auquel Dieu prend plaisir, sont des sources évidentes du maintien de la santé, ce sont des sources de la bonne santé. Manger trop, est source de maladie. Manger moins, est source de guérison et de santé. Manger mal, est source de maladie. Manger sainement et de façon équilibrée est source de guérison, de protection et de santé robuste.

La plupart du temps, ce sont ceux qui mangent qui tombent toujours malade. Mais ceux qui se nourrissent, eux, tombent difficilement malade. Cessons donc de manger, et nourrissons-nous !

Les globules rouges sont chargés de la formation du sang. Je n’en sais pas plus que cela.

Frère, jeûne et prie pour ta propre guérison.

Sœur, jeûne et prie pour ta propre guérison.

Vous pouvez aussi jeûner et prier pour la guérison des autres. Mais, eux aussi, doivent apprendre à jeûner et à prier pour leur propre guérison.

GUERISON MIRACULEUSE DE L’ANCIEN ELISEE

L’ancien Elisée souffrait d’une terrible maladie. Il n’avait presque plus de globules blancs dans le sang. Et il était mourant. Il avait la peau sur les os. Quand je l’ai vu, j’ai été ému de compassion pour lui. Alors, j’ai dit : Seigneur, que puis-je faire ? Et Il m’a dit de décréter, séance tenante, une veillée de prière pour la guérison de l’ancien Elisée, qui était dans la vallée de l’ombre de la mort. J’ai fait passer l’annonce ; et j’ai appelé toutes les bonnes volontés à une sainte convocation au Tabernacle devant la face du Seigneur. Et nous avons prié toute la nuit pour notre bien-aimé frère. Et le Seigneur a fait un grand miracle. Il a créé de nouveaux globules blancs pour lui ; Il a régénéré toutes les cellules de son organisme ; Il a renforcé son système immunitaire. Il l’a guéri. Par quel moyen l’a-t-Il guéri ?

-       Il y avait la Parole révélée pour cette heure précise, laquelle n’est pas écrite dans la Bible. C’est un rhéma.

-       Il y avait le Fils de l’homme, frère Christ-Moïse, celui à qui la Parole révélée est venue, montrant ce qu’il fallait faire.

-       Il y avait l’Eglise, qui a obéi à la Parole révélée, et qui a veillé toute la nuit. Le Seigneur nous a utilisés pour accomplir un grand miracle : Créer de nouveau globules blancs. Il a utilisé nos prières pour faire ce miracle. La prière, est aussi une Puissance de Dieu pour notre guérison.

GUERISON DE FRERE CHRIST-CEPHAS D’UN CANCER

Une boule s’est formée sous l’une des joues de notre fils, Christ-Céphas. Mon épouse et moi, l’avons conduit à H.M.A. Et le médecin a diagnostiqué la présence d’une tumeur cancéreuse. Il avait cinq ans. Et il fallait l’opérer. Mais, nous n’avons pas les moyens pour une telle opération. C’était désespéré, mais rien n’était encore perdu. J’ai donc décrété dix jours de jeûne, pour sa guérison. Après ces dix jours, j’ai prié pour lui, et la tumeur cancéreuse a disparu pour toujours. Aujourd’hui, il a quatorze ans. Nous sommes reconnaissants envers Jésus-Christ, notre précieux Guérisseur.

Si vos enfants tombent malades, jeûnez et priez pour leur guérison. Vous pouvez aussi les emmener à l’hôpital.

LE JEUNE ET LA PRIERE : UNE PUISSANCE DE DIEU POUR NOTRE GUERISON

Le jeûne est une Puissance de Dieu pour notre guérison. La prière aussi est une Puissance de Dieu pour notre guérison. L’un peut agir indépendance de l’autre. Les deux peuvent agir concomitamment. A chacun de faire le choix approprié selon son cas.

COMBIEN DE JOURS DOIT-ON JEUNER ?

Cela dépend de beaucoup de paramètres :

-       Il y a la durée et la gravité de la maladie.

-       Il y a la volonté et la détermination de celui qui veut guérir.

-       Il y a la force et le courage du malade à jeûner et à prier. Car chacun agit selon la force que Dieu lui donne. Ne faisons rien par imitation charnelle.

-       Il y a le degré de foi du malade

-       Il y a sa capacité à persévérer dans le jeûne et la prière.

-       Il y a l’état général de la santé, et du corps humain. Chaque corps est qualifié pour supporter le jeûne selon un régime particulier. C’est pourquoi il est bon de consulter le grand Médecin, Jésus-Christ, ou Son représentant au milieu de vous, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme.

Chaque maladie a ses réalités. Chaque corps a ses réalités. Il n’y a donc pas un programme standard de jeûne. Ce que nous savons, c’est que nous pouvons guérir de nos maladies, par le jeûne et la prière. Mais cela ne veut pas dire que nous devons absolument jeûner et prier pour notre guérison. Nous pouvons, par exemple, jeûner seulement, sans prier. Nous pouvons aussi prier seulement, sans jeûner. Tout dépend de la volonté de Dieu, des circonstances et de bien d’autres paramètres. Faisons donc beaucoup attention.

N’avez-vous jamais entendu parler des malades qui ont jeûné pendant longtemps dans les camps de prière et qui en sont morts ? Vous voyez ! Cela n’était pas inspiré de Dieu. Faisons attention. Ceux qui décrètent ce genre de jeûne sont semblables aux médecins qui prescrivent de mauvais traitements aux patients.

A la fois, le jeûne prolongé peut guérir, il peut aussi devenir fatal. Faisons donc beaucoup attention, bien-aimés de Dieu. Agissons toujours avec beaucoup de sagesse et de discernement.

Le nombre de jours de jeûne dépend de Dieu. Car, c’est Lui qui prescrit cela. C’est Lui qui sait s’il faut un jeûne court ou prolongé. C’est Lui qui décide de tout, et qui accomplit tout par Sa Droite Toute-Puissante et Toute-Suffisante. C’est Lui aussi qui prescrit le régime du jeûne, selon les cas, les circonstances, l’environnement, les qualifications, les équipements spirituels du malade, et ce dont le corps a besoin. Cela peut être un jeûne, sans manger, sans boire ; ou un jeûne avec un repas par jour ; ou un jeûne à fruits, ou à légumes, ou un jeûne sans manger, mais avec la possibilité de boire de l’eau ou un jeûne à jus. Cela dépend exclusivement de la volonté souveraine de Dieu.

LA PUISSANCE DU JEUNE RALENTIT LE VIEILLISSEMENT

La puissance du jeûne saint, est telle que le vieillissement de notre organisme ralentit. Et cela prolonge la durée de notre vie terrestre. Puisque le jeûne lutte contre le vieillissement de notre organisme, et favorise notre rajeunissement, du corps, il nous permet de lutter contre les maladies dégénératives du cerveau, telles que la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. Ces maladies sont liées au vieillissement des cellules cérébrales. Par conséquent, les maintenir dans un état de rajeunissement, nous protège de ces maladies. Après le jeûne pour lutter contre ces maladies cérébrales régénératrices, il faut réapprendre à manger ; c’est-à-dire, il faut commencer à se nourrir, et à bien se nourrir, afin d’apporter à l’organisme toutes les vitamines qui peuvent continuer à lutter contre le vieillissement. La vitamine B12, par exemple, lutte contre la maladie de Parkinson.

Si vous voulez rester jeunes et forts, jeûnez et priez, dans la sanctification. Vous pouvez aussi vous nourrir, et avoir le même résultat. Examinons le cas des hébreux déportés à Babylone.

LE REGIME ALIMENTAIRE DE DANIEL ET DE SES COMPAGNONS

Déportés à Babylone, du temps du roi Nebucadnetsar, Daniel et ses compagnons n’ont pas voulu manger les mets du roi. Daniel a demandé pour eux, des légumes et de l’eau. Au bout de trois ans, Dieu leur a accordé de la science, de l’intelligence dans toutes les lettres et de la sagesse ; et Daniel a eu le pouvoir d’expliquer toutes les visions et tous les songes, selon DANIEL 1 : 17.

Pendant l’entretien avec le roi Nebucadnetsar, il s’est trouvé que Daniel et ses compagnons étaient plus intelligents que les autres. Ils étaient dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues du royaume. Malgré le régime alimentaire, à base de légumes et d’eau, ils avaient meilleur visage et bon mine, et même plus d’embonpoint que tous les jeunes qui mangeaient à la table du roi. Comme vous pouvez le constater, Daniel et ses trois compagnons se nourrissaient pendant que les autres jeunes mangeaient. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, destinée à la perfection des saints, selon EPHESIENS 4 : 11-12, et au rassemblement des aigles autour de l’incarnation du mystère du cadavre, selon MATTHIEU 24 : 28.

De quoi se nourrissaient-ils ? De légumes et d’eau. Quel résultat ont-ils obtenu ? Ils ont reçu beaucoup d’intelligence et de sagesse, à travers la consommation des légumes et de l’eau. Ils se sont nourris de légumes pendant trois ans. Cela a eu pour effet de conserver et de préserver leur cerveau du vieillissement, et de la dégénération.

La consommation régulière des fruits et légumes garantit le rajeunissement et la fraicheur des cellules de l’organisme, et les préserve contre le vieillissement précoce. Elle contribue efficacement au développement de l’intelligence et de la sagesse ; elle permet d’acquérir beaucoup de connaissances dans tous les domaines de la vie humaine : Le domaine spirituel, physique, mental, intellectuel, les arts, les lettres, la science, les mathématique etc. Il est démontré et prouvé, même scientifiquement que le miel favorise le développement de l’intelligence. Le miel préserve aussi du vieillissement précoce. C’est un puissant aliment pour le rajeunissement des cellules du corps, et la préservation contre le vieillissement précoce.

Avez-vous du miel à la maison ? Donnez-en aux enfants. Consommez-en vous-mêmes !

Le régime alimentaire de Daniel et de ses trois compagnons de déportation était basé sur la consommation des légumes, pendant trois ans. Et le résultat a été extraordinaire et merveilleux. Ils étaient en bonne santé, parce qu’ils ne mangeaient pas, mais se nourrissaient. Ô, quelle Parole !

Le jeûne pratiqué régulièrement favorise le rajeunissement, car il lutte contre le vieillissement précoce. Il purifie le sang de ses impuretés et de ses déchets toxiques dus à la mauvaise alimentation, à l’excès de table, à la gourmandise, à la gloutonnerie, à l’alcoolisme, au tabagisme, à l’obésité, au surpoids.

LE JEUNE ET LA PRIERE NOUS DONNENT PLUS DE FOI, AFIN DE CROIRE EN NOTRE GUERISON.

A TRAVERS LE JEUNE ET LA PRIERE, LA PUISSANCE DIVINE DE GUERISON SE LIBERE, ET AGIT EXTRAORDINAIREMENT ET MERVEILLEUSEMENT. JEÛNONS ET PRIONS DONC POUR NOTRE GUERISON.

UNE VIEILLE FEMME DE 63 ANS A JEÛNE PENDANT 21 JOURS

Franklin Hall, l’auteur du livre ‟PARCE QUE VOUS N’AVEZ PAS CRU’’, parle d’une femme de 63 ans, qui a jeûné pendant 21 jours, et qui a été miraculeusement guérie de ses infirmités.

UN CORPS NEUF APRES 21 JOURS DE JEÛNE

Franklin Hall parle aussi d’une personne qui a eu un corps neuf, après 21 jours de jeûne. Voici, son témoignage : « Durant le jeûne, j’ai souffert de tous les maux que vous pouvez imaginer : Maux de tête, crampes d’estomac, vertiges, douleurs dans le dos. J’ai été punie pour avoir été gloutonne. Après le jeûne, je me suis sentie bien, guérie, mon corps parfaitement sain. Après 14 jours de faiblesse et de douleurs, je devins de plus en plus forte. Je mesure 1m40 et ai pesé 80 kg. A la fin du jeûne, j’ai perdu environ 19,5kg. »

Frères et sœurs de la Manne Fraîche, vous avez-là, sous vos yeux, le régime amaigrissant le plus original, le plus authentique et le plus efficace : Le jeûne long, et prolongé, de 21 jours. Mais, avant de commencer, il faut chercher les qualifications nécessaires à cet exercice. Car personne ne peut faire un long jeûne de 21 jours,  de trente jours, de quarante jours, sans qualification préalable. Voici quelques éléments de qualification, à rechercher dans la prière, avant le jeûne prolongé : La force, le courage, la persévérance, la foi, la rage de vaincre. On peut aussi commencer par plusieurs périodes de trois jours, avant de commencer le jeûne de 21 jours, par exemple. On peut commencer par trois jours sans manger, chaque semaine, jusqu’à ce qu’on soit vraiment prêt spirituellement, physiquement, mentalement et psychologiquement à entamer le long jeûne.

LE JEÛNE DES PERSONNES AGEES

Quand on prend de l’âge, on a beaucoup envie de manger, à cause du processus du vieillissement. Mais, plus on mange, plus on devient malade. C’est pourquoi les personnes âgées doivent manger moins, mais bien. Plus on avance en âge, plus on doit jeûner. Il faut aussi tenir compte de l’alimentation des personnes âgées, qui doit être saine et équilibrée. Plus on mange, plus on met sa santé en danger. La gloutonnerie, la gourmandise, les excès de table nuisent à la santé. Mais la modération et la sobriété dans l’alimentation, accompagnées de jeûne et prière, la fortifient et la préservent des maladies.

ET LES ENFANTS DE LA MANNE FRAICHE ?

Ils peuvent et doivent jeûner, selon leur force et leur âge. Ce sont les parents qui décident, car ils les connaissent mieux. Il est inutile de vous dire qu’il n’est absolument pas question de soumettre les enfants de la Manne Fraîche à des jeûnes draconiens et éprouvants. Pendant leur jeûne, qu’ils prennent des fruits et légumes, avec beaucoup d’eau minérale.

NE DONNONS PLUS L’EAU DU ROBINET AUX ENFANTS. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, destinée à la préservation de la santé de l’enfant de la Manne Fraîche. Quand un enfant veut jeûner, les parents doivent le soutenir, prier et jeûner avec eux, et leur enseigner la Parole du Seigneur.

Même si vos maisons sont remplies de nourriture, vos enfants doivent avoir leur temps de jeûne et de privation. Un jour dans la semaine, peut faire l’affaire.

JEUNE ET PRIE ? TOI-MEME, ET POUR TOI-MEME, DANS LA SANCTIFICATION, ET DIEU TE GUERIRA.

Tes ovaires sont fragiles, sœurs de la Manne Fraîche, jeûne et prie toi-même, et pour toi-même.

Tes trompes sont bouchées, à cause des caillots de sang, et tu veux en être guérie, jeûne et prie toi-même et pour toi-même.

LE JEUNE PURIFIE LE SANG, DEBOUCHE LES VAISSEAUX SANGUINS ET LES ARTERES, AFIN DE FAVORISER LA BONNE CIRCULATION DU SANG. Il permet l’oxygénation du sang, du cœur, des poumons et de tous les autres organes de notre corps. Voyez-vous pourquoi nous devons nécessairement, impérativement et obligatoirement jeûner ?

Tu souffres d’endométriose ? Jeûne et prie toi-même, et pour toi-même, et Dieu te guérira. Qu’est-ce que l’endométriose ? D’après les scientifiques, c’est une muqueuse utérine anormale. Si ce liquide est en bonne consistance la femme peut tomber enceinte. Il ne doit pas être trop fin, ni trop épais.

Femmes, savez-vous que le surpoids peut être à l’origine des problèmes d’infertilité et de fausses couches ?

A QUEL MOMENT DOIT-ON MANGER ?

On ne peut, et on ne doit manger que lorsqu’on a faim. Que celui qui n’a pas faim ne mange pas. Cela nous permet d’être toujours en bonne santé.

Avec le ministère que j’exerce, j’arrive toujours tard à la maison. Et souvent, je mange tard, ce qui n’est pas conseillé. Le lendemain, je dois attendre d’avoir vraiment faim, avant de manger. Sinon, je tombe malade.

La société d’aujourd’hui nous impose chaque jour, un programme de restauration très dangereux pour la santé. Il faut manger trois à quatre fois par jour. Pour nous, c’est un signe de prospérité, alors que c’est une cause de maladie. Frère Christ-Moïse, combien de fois doit-on manger ? On ne peut manger que lorsqu’on a vraiment faim. Et il est pratiquement impossible d’avoir vraiment faim trois à quatre fois par jour.

Prenons cet exemple : L’homme dit civilisé et moderne prend son petit déjeuner, puis le grand déjeuner ; puis le goûter ; puis le dîner, et enfin le souper. Tout cela pour roter après, et tomber malade. Pour le petit déjeuner, quelqu’un prend un café au lait, avec du pain beurré, accompagné d’omelette, et un litre d’eau bien glacée. Il se considère comme étant un bourgeois. A midi, il prend son foutou à la sauce graine, riche en viande, en poisson, en escargots. Alors qu’il n’a même pas digéré ce qu’il a pris le matin au petit déjeuner. Ainsi il met son estomac à rude épreuve, et sa santé en danger. Tout ce qui a mangé est encore dans son estomac, qui ne supporte pas le rythme qu’on lui impose. A 16h, il prend de l’aloco, avec une bière bien glacée, accompagné d’œufs bouillis. A 20h, il s’attaque à son plat de foufou. Pensez-vous qu’un tel homme peut être stable ? Il dormira très mal ; il aura toujours des migraines ; il sera toujours fatigué et courbaturé. Il s’exposera à l’hypertension artérielle, au diabète et à toutes sortes de maladie métaboliques et dégénératives.

NE MANGE PAS CE QUI NE CONVIENT PAS A TON ORGANISME

Chaque corps a ses réalités. L’alimentation doit s’adapter aux réalités de notre organisme. L’alimentation doit correspondre à notre ADN, sinon nous risquons de tomber malade. Avant, j’aimais consommer beaucoup de lait. Mais, cela me créait de sérieux problèmes de ballonnement et d’indigestion. Un jour, j’en ai parlé avec frère Hénoc, à Cocody, lors de la réception que le frère Joël nous a offerte, après sa consécration à l’école de police. Et il m’a parlé des groupes sanguins et des aliments qui vont avec eux. Quand j’ai lu le document, j’ai compris beaucoup de choses. Je suis du groupe O+. Et d’après ce document scientifique, consommer du lait peut être un danger pour ma santé. J’ai donc arrêté la consommation du lait pour voir ce que cela allait donner. Et effectivement, je n’ai plus ce problème de malaise, d’indisposition et d’indigestion.

J’ai aussi remarqué que quand je mange l’arachide, je commence à développer un mal. Mes yeux commencent à me démanger. Quand j’arrête, je guéris automatiquement.

Vous voyez ! On doit connaître son propre corps. Ce n’est pas parce que tout le monde mange de l’alloco que je dois aussi en manger.

Si je prends du NESCAFE le matin, j’ai l’insomnie toute la nuit. J’ai donc décidé de ne plus en prendre. Soyons sages et sobres, pour notre propre bien-être.

JEÛNE ET PRIE TOI-MÊME, DANS LA SANCTIFICATION, ET PAR TOI-MÊME.

Que Dieu bénisse l’Epouse Ivoirienne, la bienheureuse Epouse de l’Agneau qui est là comme immolé !

Je vous aime

A bientôt.

Mise à jour le Samedi, 11 Août 2018 16:53
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix