Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 8 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
309
Hier :
552
Semaine :
1834
Mois :
1328
Total :
3679018
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité


L’AFFAIRE DU PASTEUR ALPH LUKAU ET SON MIRACLE DE RESURRECTION : LA POSITION DE LA MANNE FRAICHE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Dimanche, 07 Juillet 2019 01:57

Message prêché le samedi 02 mars 2019, au Tabernacle le Chandelier d’Or, Cocody-Angré ; Abidjan ; RCI ; Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, l’homme trois fois saint, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


LA MANNE FRAICHE, LA PAROLE PROPHETIQUE DU TEMPS DE L’AUBE.

Bonjour.

Aujourd’hui, l’actualité religieuse gravite autour du pasteur Alph Lukau et le miracle de résurrection qu’il a prétendu avoir opéré en Afrique du Sud.

De partout fusent les attaques les plus acerbes et les injures les plus diabolisantes de la part des chrétiens qui pensent être plus spirituels que lui, et qui ont trouvé en lui leur diable.

Ce matin encore, je veux m’adresser aux Aigles de la Manne Fraîche, et leur dire de s’élever au-dessus de la mêlée, afin de ne pas porter de jugement actif contre la personne du pasteur Alph Lukau.

Celui-ci avait, dans un premier temps, déclaré qu’il avait bel et bien ressuscité un mort. Mais si ma compréhension de la situation est exacte, c’est qu’il vient de reconnaître qu’il n’y a pas eu de résurrection de mort, car le jeune homme était bien vivant, quand on l’amenait dans son Eglise.

Frères de la Manne Fraîche, quel que soit ce que ce pasteur ait pu faire, sachez que c’est un homme comme tout autre et que par conséquent, il n’est pas infaillible. Comme il est encore vivant, il aura certainement le temps de se ressaisir et de demander pardon à son Dieu. C’est une affaire entre son Dieu et lui.

Beaucoup de personnes voient en lui, un faux prophète, un faux christ, un séducteur. C’est peut-être vrai, car c’est à cause de ce qu’il a fait, qu’on pense ainsi de lui. Mais, sachez que quel que soit sa position devant Dieu, cette affaire ne relève pas de notre autorité, ni de notre compétence, nous qui croyons en Jésus-Christ par la Manne Fraîche.

Quel que soit la façon dont Dieu utilise un homme, celui-ci reste toujours un homme, et un simple mortel. Et en tant que tel, il est enclin à la faiblesse de la chair, aux erreurs, aux fautes et aux déviations.

NUL HOMME DE DIEU SUR LA TERRE N’EST INFAILLIBLE, MEME S’IL EST LE PLUS PUISSANT ET LE PLUS GRAND QUE LE MONDE AIT JAMAIS CONNU.

Les chrétiens prennent MATTHIEU 24 : 24 pour cribler le pasteur Alph Lukau comme du froment, tout en le taxant de faux christ et de faux prophète. Ils ont peut-être raison. Mais ne faisons pas comme eux, car personne ne sait ce que Dieu lui réserve demain. Je sais que ce que je dis, va provoquer la colère des chrétiens qui, au nom de la Bible, me maudiront. Mais, sachez frères que personne n’a le monopole de la vérité. Sachez aussi que personne ne connaît exactement la relation qui existe entre ce pasteur et son Dieu. Personne non plus n’a le monopole de la puissance de Dieu.

Les gens penseront que je fais l’avocat du diable, et que j’essaie de protéger un anti-christ. Loin de là. Ce n’est pas parce qu’il a commis une telle faute qu’il est devenu systématiquement un anti-christ.

Avant lui, et dans les temps bibliques, il y a eu des grands et puissants hommes de Dieu qui ont commis des fautes très graves, mais qui ne devinrent pas pour autant des anti-christs ou des anti-Dieux. Citons pêle-mêle les cas suivants :

LE CAS D’ABRAHAM

Dieu s’est révélé à Abraham de façon exceptionnelle, particulière, spéciale et extraordinaire. Il lui a même promis de bénir toutes les familles de la terre en lui. Si Dieu devait bénir toutes les familles de la terre en Abraham, cela veut dire tout simplement qu’en ce temps-là, cet homme représentait Dieu sur la terre, et que personne sur la terre ne pouvait être béni en dehors de lui.

Mais Abraham, appelé le père de la foi, n’a-t-il pas douté de la promesse de Dieu, qui concernait la naissance de son fils unique Isaac ? Si. Nous déclarons donc, par la Manne Fraîche, qu’il a douté de la Parole de Dieu, pendant un temps, tout en mettant sa foi en la parole de sa femme Sara ; qui lui a demandé de lui faire le fils promis en passant par Agar. Et Abraham, le père de la foi, a fait ce que sa femme Sara a demandé. Et il a couché avec Agar. Il était en plein de la volonté permissive de Dieu. Mais Dieu le laissa faire, parce qu’il était toujours Son prophète. C’est ainsi que naquît Ismaël qui n’était ni le fils unique d’Abraham, ni le fils promis. Cette déviation d’Abraham avait-il fait de lui un anti-Dieu pour ne pas dire un anti-christ ou un faux prophète ?

Abraham n’avait-il pas rétrogradé, en quittant le lieu où Dieu l’avait installé, pour un autre lieu à cause de la famine ? Cette rétrogradation fit-il de lui un faux prophète ? Irait-il en enfer ?

Frères de la Manne Fraîche, j’essaie de vous faire comprendre de ne pas porter de jugement hâtif contre la personne du pasteur Alph Lukau. Je sais que ce qu’il a fait n’est pas bon, n’est pas noble et n’honore pas le Seigneur, mais de là à dire que c’est le diable en personne est trop hâtif. Ce pasteur, comme il le dit lui-même, a 22.000 fidèles. MOI, JE N’AI QU’UNE POIGNEE DE FIDELES QU’ON PEUT COMPTER DU BOUT DES DOIGTS. Je ne peux donc pas faire semblant de ne pas considérer ce que Dieu a fait par ses mains à toutes ces vingt-deux mille personnes, et le diaboliser systématiquement.

Les autres pasteurs, les prophètes, les bishops, et autres jubilent, et présentent Alph Lukau comme un danger interplanétaire. C’est leur droit le plus absolu. Mais, nous à la Manne Fraîche, nous ne voulons pas faire comme eux. Si c’est vraiment Dieu qui a envoyé Alph Lukau, le Seigneur saura comment régler ce problème avec Son serviteur.

Maintenant, je veux vous dire ceci : SI ALPH LUKAU ETAIT DEJA MORT, IL Y A QUELQUES ANNEES, ET QUE C’EST MAINTENANT QU’ON DECROUVRE SA SUPERCHERIE, ON PEUT LE CRITIQUER ET LE VILIPENDER MEME. OR, IL EST TOUJOURS EN VIE. ET IL PEUT TOUJOURS SE RESSAISIR, ET DIEU PEUT LUI PARDONNER SON PECHE.

MAINTENANT FRERES, A SUPPOSER MAINTENANT QU’IL SE RESSAISISSE, QU’IL SE CONFESSE, ET QUE DIEU LUI PARDONNE ET LE REHABILITE, TOUT EN L’ELEVANT ENCORE, QUE FERONT SES DETRACTEURS ET TOUS CES CHRETIENS, QUI TIRENT A BOULETS ROUGES SUR LUI ?

LE CAS DU ROI DAVID

Dieu dit à Samuel, Son prophète : « David est l’homme selon Mon cœur, et il fera toutes Mes volontés. » Et Dieu l’a oint par les mains de Samuel, le prophète. Et Dieu l’a fait roi sur tout Israël. Non seulement il était roi, mais il était aussi prophète. Un prophète authentique, ayant reçu une Onction prophétique authentique par le ministère authentique d’un prophète authentique : Samuel. Mais, ce puissant roi et ce grand prophète, David, au sommet de sa gloire, a commis un grave péché devant Dieu : Il a commis adultère avec la femme d’Urie, son serviteur. Et il l’a même mise enceinte.

Et la colère de Dieu s’est enflammée contre lui. Dieu l’a démasqué. Il a dévoilé son péché d’adultère en passant par Nathan, le prophète. Mais, Il ne s’est pas arrêté là, car Il a livré Son roi et Son prophète à la vindicte populaire. Il l’a humilié devant tout le peuple, en publiant le péché qu’il a commis. Il l’a détrôné et l’a chassé du pouvoir royal ; et Il l’a chassé de la ville sainte, la cité royale, Jérusalem.

C’est donc couvert de honte, d’humiliation et d’opprobre, que celui qui était selon le cœur de Dieu, qui avait reçu et l’Onction royale et l’Onction prophétique de façon authentique, a quitté Jérusalem, en montant péniblement sur la montagne des oliviers. Le peuple le huait et se moquait de lui. Pour David, c’était la confusion totale. De roi qu’il était, il n’était plus rien désormais. De prophète qu’il était, il n’était plus rien désormais. David était réduit à sa plus simple expression.

Mais chose extraordinaire, c’est qu’il y avait un petit groupe de gens qui lui était resté fidèle, fidèle jusqu’à la mort. Ces hommes-là, ont accepté de porter l’opprobre du roi, avec le roi ; ils ont accepté de subir l’humiliation avec le roi ; ils ont accepté de subir le rejet, les railleries, les moqueries, les injures et les attaques les plus diabolisantes avec leur roi et leur prophète.

Chose encore plus extraordinaire, c’est qu’ils savaient pertinemment que David, leur roi et prophète, avait péché contre Dieu, et que celui-là subissait la colère du Très-Haut. Mais, malgré cela, ils étaient restés fidèles à leur roi et prophète. Ô quel enseignement ! Ces hommes-là, savaient qu’ils n’allaient plus bénéficier des grâces et des bontés royales, et qu’ils allaient tout droit au-devant des épreuves, des souffrances, des douleurs et même de la mort. Mais, ils décidèrent d’un commun accord de rester fidèles à leur roi et prophète, David. Ils savaient aussi que la colère de Dieu pouvait les frapper, parce qu’ils supportaient quelqu’un que Dieu Lui-même avait rejeté. Mais, ils décidèrent de lui rester fidèles, fidèles jusqu’à la mort. Ô, frères, que Dieu nous donne aussi d’être fidèles comme les serviteurs de David !

Ce n’est pas parce qu’ils étaient d’accord avec le péché que le roi avait commis, qu’ils lui furent restés fidèles, mais, parce qu’ils l’aimaient de tout leur cœur. ET SURTOUT, PARCE QU’ILS SAVAIENT QUE DAVID ETAIT L’OINT DU SEIGNEUR, ET QUE TÔT TARD LA TEMPETE ALLAIT SE CALMER. ILS SAVAIENT QUE DIEU AVAIT DIT QUE DAVID ETAIT L’HOMME SELON SON CŒUR, ET QU’IL SERAIT TOUJOURS AVEC LUI.

Le reste du peuple ne savait toutes ces choses-là, car il avait décidé simplement et purement de les mépriser. Il ne savait pas qui était réellement David. Mais le petit groupe qui lui était resté fidèle, savait qui il était. Il avait la révélation de qui était David réellement.

Lorsque David, homme de douleur, habitué à la souffrance, abandonné de Dieu, sortait de Jérusalem, on le maudissait, on l’insultait, parce qu’on pensait qu’il n’allait plus jamais redevenir roi. Mais Dieu, dans Sa miséricorde infinie, et usant de Sa souveraineté absolue, a pardonné à David, son péché, l’a sanctifié et l’a élevé encore au rang de la royauté. Il l’a donc fait roi de nouveau sur Israël, ce peuple qui l’avait renié et rejeté, à cause du péché qu’il avait commis.

Frères de la Manne Fraîche, je laisse chacun de vous tirer la leçon qui s’impose ici. David a péché, c’est un fait. Dieu l’a chassé du pouvoir et du ministère, c’est un fait. Dieu l’a humilié et livré à la vindicte populaire, afin qu’il soit conspué. C’est encore un fait. La plus grande partie du peuple s’est réjouie de sa déchéance, pensant être plus spirituelle que le roi. Ces hommes-là pensaient aussi qu’en insultant David, à cause de son péché d’adultère, rendait un culte à Dieu. Mais contre attente, Dieu a pardonné à David et l’a encore fait roi sur tout Israël, y compris ceux qui l’ont insulté et méprisé.

A votre avis, que s’est-t-il passé lorsque David redevenu roi, par la bonté et la miséricorde Dieu, revenait dans la ville sainte, avec gloire, honneur et puissance, et dans la victoire ? A votre avis, quels étaient les sentiments qui animaient ce jour-là ses ennemis ? Moi, je pense que c’était des sentiments de confusion totale de honte et d’humiliation. Ils pensaient que David était fini à jamais, mais c’était mal connaître Dieu, Celui qu’ils prétendaient servir.

AUJOURD’HUI, TOUS LES CHRETIENS CONNAISSENT L’HISTOIRE DE DAVID. ILS SAVENT QU’IL A COMMIS ADULTERE ET QU’IL A ETE MEURTRIER. MAIS, POURQUOI DONC CONTINUENT-ILS A PRECHER EN S’APPUYANT SUR LES PSAUMES ET LES ECRITS DE DAVID ?

Reconsidérons le cas du pasteur Alph Lukau : Si par extraordinaire, ce qui est arrivé à David devait lui arriver, que diraient ceux qui aujourd’hui, le diabolisent ?

QU’EN EST-IL DES PASTEURS, DES PROPHETES, DES BISHOPS ET DES CHRETIENS QUI VOIENT DANS LE PASTEUR ALHP LAKAU LE DIABLE ? SONT-ILS TOUS DE DIEU ? TOUS LES MIRACLES QU’ILS FONT, SONT-ILS VERITABLES ?

LE CAS DE SALOMON

Salomon était le fils de David qui devait bâtir le temple de Dieu. Et il l’a bâti effectivement. Le jour de la dédicace de ce temple, Dieu Lui-même est descendu là-bas de façon extraordinaire. Mais, contre attente, le roi Salomon a décidé de sa seule autorité de faire plaisir à ses femmes étrangères qu’il a épousées, en adorant des faux dieux. Voici ce que dit l’Ecriture, à ce sujet : «  Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l’abomination des Ammonites. » (1 ROIS 11 : 5). Vous voyez ! Il a commis un péché grave, qui est celui de l’idolâtrie. Or, d’après la Parole de Dieu, celui qui commet un tel péché sera effacé du Livre que Dieu a écrit, conformément à EXODE 32 : 32-33.Mais Dieu a-t-Il effacé Salomon de Son Livre ? Non, absolument pas.

En principe, Il devrait l’effacer de Son Livre. Car, c’était là Sa Parole. Mais pourquoi ne l’a-t-Il pas fait ? Pourquoi, Salomon, après avoir commis un si grave péché, se trouverait-il encore au Paradis ? Si nous considérons la situation de Salomon du point de vue charnel, comme nous aimons tous à le faire, nous les chrétiens, nous dirons que Salomon doit aller en enfer.

Frères de la Manne Fraîche, personne ne connaît véritablement le plan de Dieu pour chaque individu qui est sur la terre. Personne ne sait qui est qui devant Dieu véritablement. Dieu, Lui, connaît tout homme. Et Il sait qui ira au Paradis, et qui ira en enfer. Nous à la Manne Fraîche, nous ne voulons pas faire comme les autres, en envoyant tout le monde en enfer, à tout bout de champ. Si nous l’avons déjà fait, que Dieu nous pardonne.

D’AILLEURS, NOUS DECLARONS QU’IL N’EST PAS NECESSAIRE D’ETRE A LA MANNE FRAICHE POUR ETRE SAUVE.

SALOMON N’ETAIT-IL PAS UN FILS AUTHENTIQUE DE DIEU ? SI. POURTANT IL A SERVI DIEU ET LE DIABLE, ALLANT JUSQU’A COMMETTRE LE PECHE D’IDOLATRIE. SON PECHE L’A-T-IL FAIT DEVENIR ENFANT DU DIABLE ? NON. SALOMON A TOUJOURS ETE ENFANT DE DIEU ; AVANT LA FONDATION DU MONDE, IL ETAIT DEJA ENFANT DE DIEU. APRES LA FONDATION DU MONDE, IL A TOUJOURS ETE ENFANT DE DIEU. DANS LES AGES ETERNELS, IL SERA TOUJOURS ENFANT DE DIEU. IL EN EST DE MEME DE NOUS QUI CROYONS EN JESUS-CHRIST. CAR RIEN NE PEUT NOUS SEPARER DE L’AMOUR DE DIEU MANIFESTE EN JESUS-CHRIST. C’est ici la Manne Fraîche.

LE CAS D’ELIE, LE THISCHBITE

C’était le prophète de feu, avec le ‟Ainsi dit le Seigneur”. Il était puissant en paroles et en œuvres. Il était pieux, et craignait Dieu. Il était intègre dans toutes ses voies ; cependant, il n’accomplit pas toutes les volontés de Dieu. Malgré cela, Dieu l’enleva au ciel dans un char de feu, venu spécialement le chercher sur la terre. Amen !

QUELLE EST LA FAUTE COMMISE PAR ELIE, LE THISCHBITE ?

Dans 1 ROIS 19 : 15-16, Dieu dit à Elie d’oindre Hazaël pour roi de Syrie, Jéhu pour roi d’Israël et Elisée, pour prophète à sa place. Mais Elie n’a pas fait toute la volonté de Dieu, car au lieu d’oindre trois hommes comme Dieu l’a clairement dit, il n’a fait qu’oindre deux seulement. Il n’a pas oint Jéhu, alors qu’il devrait l’oindre. C’est plus tard, après son enlèvement au ciel, qu’Elisée, le prophète a fait oindre Jéhu pour roi d’Israël, par un des fils des prophètes. (2 ROIS 9 : 1-3).

Vous voyez ! Les voies de Dieu sont insondables. Voilà Elie, le Thischbite qui n’a pas fait tout ce que Dieu voulait, mais qui a été quand même enlevé au ciel dans un char de feu. C’est pourquoi il est dangereux de porter un jugement hâtif contre un serviteur de Dieu qui est encore en vie.

Tout fils de Dieu a le pouvoir de juger les autres. Mais il doit le faire selon la Parole de Jésus qui dit : « Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. » (JEAN 7 : 24).

Si ceux qui jugent le pasteur Alph Lukau, le font selon la justice comme le dit Jésus, il n’y a aucun problème. Mais s’ils le font selon l’apparence, ou d’après leurs émotions, il peut y avoir problème. C’est pourquoi frères de la Manne Fraîche, je vous exhorte à ne pas porter un jugement hâtif contre cet homme-là. Que chacun s’occupe de ses propres problèmes, et qu’il serve le Seigneur avec la force qu’il a.

Par contre si quelqu’un parmi nous veut à tout prix porter un jugement, qu’il médite cette Parole de Jésus, qui se trouve dans MATTHIEU 7 : 1-7.

Frères de la Manne Fraîche : Evitons de juger les serviteurs de Dieu, quand ils font des erreurs.

LE CAS DE MOISE, L’HOMME QUE DIEU A FAIT DIEU

Voyons maintenant le cas intéressant de Moïse, l’homme que Dieu a fait Dieu. Ce cas n’est pas semblable à celui du pasteur Alph Lukau, mais nous allons quand même l’examiner, afin de vous montrer, une fois encore, qu’il ne faut jamais porter un jugement contre celui que Dieu a fait Dieu, c’est-à-dire le prophète, qui est plus que prophète.

Selon EXODE 7 : 1, Dieu a fait Moïse, qui est un homme, Dieu. C’est ici le mystère de la Divinité de l’homme. Nous savons que les chrétiens qui n’ont pas l’Esprit de Dieu ne croient pas en la Divinité de l’homme. Ils ne croient pas qu’un homme puisse être fait Dieu par Dieu. Pourtant cela est bel et bien écrit dans leur Bible. Dans tous les cas, qu’ils croient ou qu’ils ne croient pas, Dieu peut faire un homme Dieu. C’est le cas de Moïse, selon EXODE 7 : 1, où Dieu dit : « Vois, je te fais Dieu pour Pharaon. Et Aaron, ton frère sera ton prophète. »

C’est aussi mon cas, qu’on le croie ou pas. Car, Dieu m’a dit à deux reprises, le 31 décembre 2000 : « Je te fais Dieu pour ce peuple. » Que les chrétiens ne s’en fassent pas. Dieu ne m’a pas fait Dieu pour eux, mais pour ceux qu’Il a engendrés en Jésus-Christ par la Manne Fraîche au temps prophétique de l’aube. Les soi-disant chrétiens brandissent la Bible partout, mais ils nient la Divinité de l’homme qui y est pourtant écrit noir sur blanc. Comme le dit l’apôtre Paul, ils ont l’apparence de la piété, mais renient ce qui en fait la force. Qu’est-ce qu’il fait la force de la piété ? Le savez-vous ? C’est la Divinité manifestée en chair. C’est ici la Manne Fraîche. Voulez-vous une Ecriture pour appuyer cela ? La voici : 1 TIMOTHEE 3 : 16, qui dit : « Sans contredit, le mystère de la piété est grand : Dieu a été manifesté en chair… » Frères, qu’est-ce que la piété ? C’est Dieu manifesté en chair. Qu’est-ce qui fait sa force ? C’est la manifestation Divine sous une forme humaine et corporelle. Ainsi donc, Moïse qui a été fait Dieu par Dieu, était la révélation du mystère de la piété en son temps.

Au temps prophétique de l’aube, qui est la révélation du mystère de la piété ? C’est frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme. Car Dieu l’a aussi fait Dieu, comme Il a fait Moïse Dieu.

Je sais que maintenant quelques-uns des soi-disant chrétiens feront un effort de croire que Moïse a vraiment été fait Dieu par Dieu, puisque cela est écrit dans leur Bible. Quant à ma Divinité, ils diront : C’est du diable, parce que je suis un africain.

Bienheureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute !

Revenons au cas de Moïse, l’homme que Dieu a fait Dieu. Par la Parole du Seigneur, il dit aux enfants d’Israël, de ne point prendre des femmes étrangères. Mais, contre toute attente, il en avait pris une. C’était une éthiopienne. Donc une africaine noire. Une femme des nations qui typifie l’Epouse des nations, l’Epouse africaine et l’Epouse noire que le Seigneur choisira. Elle typifie également au temps prophétique l’Epouse Ivoirienne, engendrée par l’homme que Dieu a fait Moïse, et par le moyen de la Manne Fraîche.

De même qu’il y a eu une Epouse corinthienne du temps de l’apôtre Paul, selon 2 CORINTHIENS 11 : 2, de même il y a aujourd’hui une Epouse Ivoirienne, selon la Manne Fraîche.

Lorsque Moïse, l’homme que Dieu a fait Dieu prit cette femme noire, Aaron, son frère aîné et Marie, sa sœur aînée se levèrent contre lui, et lui dirent : « Est-ce seulement par Moïse que l’Eternel parle ? N’est-ce pas aussi par nous qu’Il parle ? » Quand Dieu entendit ces paroles, Il descendit de la colonne de nuée, se tint à l’entrée de la tente et Il appela Aaron et Marie. Et Il leur dit : « Ecoutez bien mes paroles ! Lorsqu’il y aura parmi vous un prophète, c’est dans une vision que moi, l’Eternel, je me révélerai à lui, c’est un songe que je lui parlerai.

Il n’en est pas ainsi de mon serviteur Moïse. Il est fidèle dans toute ma maison. Je lui parle de bouche à bouche, je me révèle à lui sans énigmes, et il voit une représentation de l’Eternel. Pourquoi donc n’avez pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse ? » (NOMBRES 12 : 2-8).

Dans NOMBRES 12 : 9-10, l’Ecriture dit que la colère de Dieu s’enflamma contre Aaron et Marie. Et Marie fut frappée d’une lèpre blanche comme la neige.

Frères de la Manne Fraîche, avez-vous bien compris cette Ecriture ? Aaron, le prophète de Moïse et Marie la prophétesse ont osé parler mal à Moïse, l’homme que Dieu a fait Dieu. Ecoutez ce qu’ils ont dit à Moïse : « Est-ce seulement par Moïse que l’Eternel parle ? N’est-ce pas aussi par nous qu’Il parle ? » Vous voyez ! Ils ont dit que Dieu leur parlait aussi. Aaron et Marie revendiquaient et faisaient prévaloir leur ministère prophétique. En effet, Aaron était prophète, et Marie était aussi prophétesse. Mais ce qu’ils oubliaient, c’est que Moïse n’était pas seulement prophète, mais il était plus que prophète. Car Dieu l’avait fait Dieu. Vu son statut et sa position devant Dieu, il était au-dessus d’Aaron et de Marie.

Ceux-ci étaient contre le choix de l’épouse africaine par Moïse. C’était une femme étrangère. Or Moïse avait dit de la part de Dieu de ne point prendre de femmes étrangères. Mais lui, en avait pris une. Cela avait déplu à Aaron et Marie, qui voulaient montrer à Moïse qu’il avait péché contre la Parole de Dieu. Ils avaient peut-être dû entendre une voix leur disant que Moïse ne devait pas prendre de femme étrangère. C’est pourquoi ils lui dirent : « Est-ce seulement par Moïse que l’Eternel parle ? N’est-ce pas aussi par nous qu’Il parle ? » Ils accusèrent Moïse de péché. Alors Dieu descendit dans une colonne de nuée et prit position pour Moïse, Son serviteur. Après avoir réprimandé les deux rebelles, Il frappa Marie d’une lèpre blanche.

Pourquoi une lèpre ? C’est le symbole du péché. Par ce symbole, Dieu montra qui avait péché contre Lui. C’était Aaron et Marie, et non Moïse. Là où Aaron et Marie pensaient que Moïse avait péché, Dieu dit qu’il n’avait point péché. Pour Dieu, c’étaient Aaron et Marie qui avaient péché, car ils parlaient contre Son oint, l’homme avait fait Dieu de façon souveraine.

Frères de la Manne Fraîche, ne murmurez pas contre l’Oint du Seigneur, de peur que vous ne péchiez contre Dieu. Ne parlez pas contre l’Oint du Seigneur, au risque de pécher contre Dieu.

Dans le cas de Moïse, c’était la volonté parfaite de Dieu qu’il prît une femme étrangère. Mais les autres ne devaient point prendre de femmes étrangères.

Vous voyez ! Le régime matrimonial de Moïse était différent et au-dessus de celui des enfants d’Israël. La Parole que Dieu donnait à Moïse pour sa propre vie, était différente au-dessus de celle qu’Il donnait au peuple par Moïse.

Moïse était un homme particulier. Il avait été fait Dieu par Dieu. Cependant, il n’était point infaillible. Il avait ouvert la mer rouge par la puissance de Dieu, mais il n’était pas infaillible. Il avait fait beaucoup de prodiges de terreur, mais il n’était pas infaillible. La preuve en est qu’un jour, il n’avait pas cru en Dieu. En effet, ce jour-là, Dieu lui dit de parler au rocher, afin qu’il donnât ses eaux. Mais Moïse, au lieu de parler au rocher, le frappa deux fois avec sa verge. Et il en sortit de l’eau en abondance pour le peuple et pour le bétail.

Après cela, la colère de Dieu s’enflamma contre Moïse et Aaron. Et Il leur dit : « Parce que vous n’avez pas cru en moi, pour me sanctifier aux yeux des enfants d’Israël, vous ne ferez point entrer cette assemblée dans le pays que je lui donne. » (NOMBRES 20 : 11-12). Et Dieu empêcha Moïse d’entrer le pays de Canaan, en le faisant mourir. Mais chose extraordinaire, Il fit monter Son serviteur dans un lieu infiniment plus haut, plus beau, et plus merveilleux que Canaan : Le Paradis céleste.

Par son incrédulité, Moïse montra là qu’il n’était pas infaillible, même s’il fût fait Dieu par Dieu.

Et moi, je vous déclare par la Manne Fraîche qu’aucun homme sur la terre, fût-il homme de Dieu n’est INFAILLIBLE. Tous ceux qui clament leur infaillibilité, ne sont que des imposteurs et des menteurs, qui se prennent pour le Créateur des cieux et de la terre Lui-même.

Au nombre de ces imposteurs et menteurs, nous pouvons citer frère Branham, l’homme de Jeffersonville, l’homme à la fameuse colonne de feu. Il a clamé partout son infaillibilité. Mais Dieu l’a confondu de façon indéniable. En effet, frère Branham, par son fameux ‟Ainsi dit le Seigneur”, a prophétisé que Los Angeles serait engloutie dans la mer, avant que son fils Billy Paul ne devienne un vieil homme. Ce ‟Ainsi dit le Seigneur” est un faux ‟Ainsi dit le Seigneur”. Car Billy Paul a aujourd’hui 84 ans bien comptés. Et à 84 ans, on est un vieil homme. Ce faux ‟Ainsi dit le Seigneur” a fait de Branham un imposteur et un menteur. Et quand quelqu’un peut mentir et se tromper, c’est qu’il n’est pas infaillible. Par conséquent, frère Branham n’est pas infaillible.

Les branhamistes, comme toujours, vont tirer sur moi à boulets rouges en disant : Frère Christ-Moïse, frère Branham a fait de grands miracles. Toi, où sont tes miracles ?

Ecoutez-moi bien, frères de la Manne Fraîche : Je ne fais peut-être pas de miracles, comme frère Branham. Mais je ne dirai jamais rien de faux au Nom du Seigneur.

Si je dis quelque chose au Nom du Seigneur qui n’arrive pas, c’est que moi aussi, je suis un menteur.

Frère Branham a fait aussi bien de vrais que de faux miracles. Mais, je ne crois pas qu’il soit un fils du diable.

Pour clore, je voudrais encore vous exhorter à respecter tous ceux qui servent le Seigneur, même s’ils ne sont pas d’accord avec ce que nous disons.

Ce Message est destiné uniquement à ceux qui croient en la Manne Fraîche.


Je suis Manne Fraîche.

Je vous aime.

FRERE CHRIST-MOÏSE,   LE FILS DE L’HOMME

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix