Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 15 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
178
Hier :
506
Semaine :
684
Mois :
178
Total :
3677868
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités


CHRIST-MOISE, L’HOMME TROIS FOIS SAINT (TOME 2) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 27 Juillet 2019 21:24

Message prêché le mercredi 19 septembre 2018, au Tabernacle le Chandelier d’Or, Cocody – Angré ; Abidjan ; RCI ; Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, l’homme trois fois saint, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


LA MANNE FRAICHE, LA PAROLE PROPHETIQUE DU TEMPS DE L’AUBE.

Bonjour.

En vérité, en vérité, il faut être fou pour prêcher sur un tel thème : CHRIST-MOÏSE, L’HOMME TROIS FOIS SAINT. Et, moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, je suis fou ; je suis fou de Dieu.

De même que, du temps de l’apôtre Paul, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication, de même il plaît à ce même Dieu aujourd’hui de perfectionner les saints par la folie de ma prédication. Cette folie de Dieu qui m’anime, à cause de Christ, est un scandale pour les uns, et une gloire pour les autres.

Comment les chrétiens qui se considèrent comme étant des pécheurs et des pauvres pécheurs, peuvent-ils recevoir cette Parole, et croire en elle : Christ-Moïse, l’homme trois fois saint ? En parlant du mystère de ma triple sainteté, je veux simplement rendre gloire au Seigneur Jésus-Christ, mon     Sauveur, mort pour ôter mes péchés, afin de me justifier et de me sanctifier. Je veux Lui dire infiniment merci de me garder de tout péché et de préserver le salut qu’Il a acquis pour moi de toute souillure. Je me glorifie dans Sa sainteté, sainteté qu’Il m’a communiquée et transmise, après m’avoir sauvé du péché et de la mort. Conformément à ROMAINS 8 : 1, Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort, afin que je sois à jamais à l’abri de la condamnation. En m’affranchissant totalement de la loi du péché, c’était pour m’introduire dans la loi de la justice. Et en m’affranchissant complètement de la loi de la mort, c’était pour me donner la loi de la Vie éternelle pour héritage éternel. L’apôtre Paul ne dit-il pas que Dieu a fait devenir péché, Jésus-Christ ? Ne l’a-t-il pas dit, dans  2 CORINTHIENS 5 : 21 ? Cela n’est-il pas écrit dans la Bible, que tous les chrétiens considèrent comme étant la Parole de Dieu ? Pourquoi donc ne croient-ils pas en cette Parole quand elle parle de notre sanctification et de notre sainteté ? Pourquoi se considèrent-ils comme étant des pécheurs et de pauvres pécheurs, alors que la Bible, qu’ils aiment tant, proclame notre sainteté ?

Dans 2 CORINTHIENS 5 : 21, l’apôtre Paul dit que Dieu a fait devenir péché, Jésus-Christ, afin que nous devenions en Lui, Justice de Dieu. Pour moi, cette Parole paulinienne est  suffisamment claire pour que je connaisse ma position devant Dieu. Et ma position, c’est que Jésus-Christ est devenu péché, afin que moi, je devienne en Lui, Justice de Dieu. En union avec Christ, mon Sauveur et mon Rédempteur, je suis devenu Justice de Dieu. Je ne suis donc pas pécheur, mais Justice de Dieu. La justice, c’est le contraire de péché. De deux choses, l’une : Ou je suis pécheur ou je suis Justice de Dieu. Il est  impossible que je sois, à la fois, pécheur et juste. Ou je suis  pécheur ou je suis juste. En ce qui me concerne, il n’y a pas de doute : En Jésus-Christ, mort pour moi, je suis devenu Justice de Dieu. Il m’a affranchi de la loi du péché m’a conduit à la loi de la Justice Divine. Désormais, le péché ne règne plus sur moi, mais c’est la Justice de Dieu en Jésus-Christ. Je ne suis pas devenu juste à cause de mes œuvres, mais par la grâce de Jésus-Christ, mon Rédempteur. Je suis devenu Justice de Dieu, à cause de la Justice de Christ, mort et ressuscité pour moi. Moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, je me glorifie donc dans la Justice de Christ, dans Sa mort et Sa résurrection, dans Sa Sainteté et dans Sa Gloire. Je me  glorifie en Jésus-Christ de qui viennent ma justice et ma  sainteté.

Ce que je dis, je le dis au Nom du Seigneur Jésus-Christ, pour toi aussi Epouse Ivoirienne, Epouse de l’Agneau qui est là comme immolé. Je le dis pour vous, frères et sœurs d’élite de la Manne Fraîche, car vous aussi, vous êtes devenus en  Jésus-Christ, Justice de Dieu. Vous avez tous hérité de Sa Justice et de Sa Sainteté, gracieusement et gratuitement.

Le mystère de ma triple sainteté, qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, est aussi le vôtre. Car vous aussi, vous êtes trois fois saints. Epouse Ivoirienne, Epouse de l’Agneau qui est là comme immolé, tu es trois fois sainte. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, apportant quelque chose de nouveau pour la  perfection des saints : De même que je suis trois fois saint, de même vous êtes trois fois saints. Avec la grâce de Dieu, et par le Saint-Esprit, je vais révéler, une fois, encore, ce triple  mystère de notre sainteté en Christ. Je le ferai sous plusieurs angles, si Dieu le veut.

Avant d’en arriver au glorieux mystère de ma triple    sainteté, de notre triple sainteté, prenons une Ecriture, afin de montrer que ce que nous disons n’est rien d’autre que la Vérité de la Parole de Dieu. Lisons, à cet effet, ROMAIS 6 : 22, où     l’apôtre Paul dit : « … Maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. » D’après cette Parole de l’Ecriture, le résultat que produit l’affranchissement du péché, c’est la sainteté et la Vie éternelle. Après nous avoir affranchis du    péché par Jésus-Christ, Dieu nous a donné la sainteté comme fruit de Sa Justice. En Jésus-Christ, nous avons pour fruit la sainteté. Cela veut tout simplement dire que nous sommes   devenus saints. En parlant de sainteté, l’Ecriture fait allusion aux élus affranchis de la loi du péché et de la mort. Et nous  faisons partie de ces gens-là. Frères, nous sommes saints,  glorieux, sans tache, ni ride, ni rien de semblable ; nous sommes irréprochables devant Dieu. Nous sommes saints ; et notre sainteté vient de Dieu en Jésus-Christ. Nous avons en partage Sa Sainteté.

Les chrétiens prétendent avoir la Vie éternelle, alors qu’ils rejettent ce qui en fait la force : La sainteté.C’est ici la Manne Fraîche : La sainteté, c’est le début de la Vie éternelle. La sainteté que nous avons, au travers de l’offrande du corps de Christ, est la porte d’entrée dans la Vie éternelle. C’est donc paradoxal de prétendre avoir la vie éternelle tout en    reniant la sainteté. On ne peut pas prétendre être sauvé et    dire en même temps qu’on est pécheur.

Notre sainteté, nous ne l’avons pas usurpée, mais nous l’avons eue, par prédestination. Car, l’apôtre Paul dit que Dieu nous a élus en Jésus-Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles. C’est ici le mystère de l’élection Divine en Jésus-Christ, en rapport avec la sainteté. Le but de cette élection, c’est la sainteté. Dieu ne nous a donc pas élus, pour que nous soyons pécheurs, mais pour que nous soyons saints. Et, nous à la Manne Fraîche, nous sommes effectivement saints et irréprochables. A cause de la Semence incorruptible de Dieu qui demeure en nous, et de l’Esprit de sainteté qui habite en nous, nous ne pouvons pas pécher. La Puissance de la Sainteté de Christ nous préserve toujours de tout péché.    Quiconque est à la Manne Fraîche et dans la Manne Fraîche, ne pratique pas le péché, ne pèche pas, et ne peut pécher. Ainsi soit-il ! Celui qui pèche ne croit pas en la Manne  Fraîche. Celui qui pèche est du diable, dit l’apôtre Jean.

Que dit l’Ecriture, dans HEBREUX 12 : 10 ? Que Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à Sa Sainteté. Voyez-vous ce que Dieu veut pour nous ? Que nous ayons part à Sa Sainteté. Si tel est le cas, pourquoi donc me diabolise-t-on quand je dis que je suis trois fois saint ?

DIEU EST-IL TROIS FOIS SAINT ?

Esaïe, le prophète dit : « L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Des séraphins se   tenaient au-dessus de lui ; ils avaient chacun six ailes ; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l’un à l’autre, et disaient : Saint, saint, saint est l’Eternel des      armées. » (ESAÏE 6 : 1 – 3). Saint, Saint, Saint est le Seigneur des armées, disaient les séraphins. C’est à cause de cette      Parole qu’on dit généralement que Dieu est trois fois Saint. Mais, moi, je préférerais qu’on dise qu’Il est infiniment Saint. Dire qu’Il est trois fois saint, c’est Le limiter dans Sa Sainteté.

DE L’INFINIE SAINTETE DE DIEU A LA TRIPLE SAINTETE DE CHRIST-MOÏSE, LE FILS DE L’HOMME

La Sainteté de Dieu est inégalable, infinie. Elle est       unique en son genre ; elle est éternelle et incommensurable. Je tire ma triple sainteté de Son infinie Sainteté. Je ne suis pas, et je ne serai jamais égal à Lui, en sainteté ; ni en sagesse, ni en intelligence, ni en puissance, ni en Amour ; ni en bonté, et j’en passe. Maintenant en quoi consiste le mystère de ma    triple sainteté ? Ce mystère, c’est que le Seigneur m’a        sanctifié trois fois. Il m’a fait passer par trois étapes de la sanctification. Ce sont ces trois étapes-là que j’appelle la     triple sainteté de Christ-Moïse, le Fils de l’homme. Quelles sont ces trois étapes ?

- LA PREMIERE ETAPE DE MA SANCTIFICATION :

La première fois, j’ai été sanctifié par l’offrande du corps de Jésus, au travers de laquelle j’ai été purifié de tout péché et justifié. Le jour où j’ai vu le Seigneur face à face, et que j’ai cru en Lui, et que mon âme a été sauvée, j’ai été  sanctifié. C’était ma première sanctification rendue possible par ma justification en Christ. Cette première sanctification consiste en ma nouvelle naissance dans le Royaume des cieux. Ce jour-là j’ai été justifié par ma foi en Jésus-Christ, mon Sauveur. Et mes péchés ont été effacés et ôtés de façon totale et définitive. Lors de nouvelle naissance, le Seigneur a ôté mon cœur ancien et mon esprit ancien. Et il m’a créé un cœur    nouveau et un esprit nouveau ; je suis alors devenu une      nouvelle création. C’était la première étape de ma  sanctification, au cours de laquelle je devins saint, à cause de ma naissance spirituelle sans péché.

- LA DEUXIEME ETAPE DE MA SANCTIFICATION

Après ma naissance spirituelle sans péché dans le Royaume des cieux, Christ, la Parole entra en moi.  Maintenant Il devait être formé en moi. C’est alors qu’a   commencé la deuxième étape de ma sanctification. Au cours de cette étape, Christ se formait en moi, par mon obéissance à la Parole révélée que Dieu me donnait, par mon zèle dans l’œuvre de Dieu, dans ma persévérance dans la vie de   sanctification, de prière, de jeûne et de consécration. Au fur et à mesure que je recevais la Parole du Seigneur, et que je la pratiquais, celle-là me sanctifiait, et me faisait progresser vers la mesure de la statue parfaite de Christ. Pour me   permettre de parvenir à cette merveilleuse et glorieuse      stature, le Seigneur a déployé, les dons ministériels de la     Parole ; c’est au cours de cette deuxième étape de la        sanctification, que j’ai été revêtu de la Parole de Christ et de Son Esprit. J’ai alors expérimenté le baptême du Saint-Esprit et de Feu ; j’ai reçu, pour toujours le revêtement de la  Puissance d’En-Haut et du Feu Divin ; j’ai été rempli de la     Parole et de l’Esprit de Christ.

Frères et sœurs de la Manne Fraîche, vous êtes aussi passés par la première et la deuxième étape de la  sanctification.

- LA TROISIEME ETAPE DE MA SANCTIFICATION

Cette troisième étape, c’est la mesure de la stature   parfaite de Christ ; c’est l’étape de l’homme fait. C’est l’étape de la perfection. Je voudrais, avec l’aide de Dieu, approfondir un peu ce mystère de la perfection. Il peut se comprendre sous trois angles différents : Il y a :

* Premier angle : La perfection qui consiste à nous   donner la stature de l’homme parfait dans lequel on peut trouver les perfections invisible de Dieu : La foi, la vertu, la science, la tempérance, la patience, la piété, la joie, la paix, la douceur, l’amour fraternel, la charité.

* Deuxième angle :La perfection qui consiste en la rédemption de notre corps, lors de la première résurrection, en relation avec l’enlèvement de l’Epouse de l’Agneau immolé. C’est de cette rédemption dont parle l’apôtre Paul dans ROMAINS 8 : 23. Tous ceux qui ont reçu les prémices de l’Esprit, et qui soupirent en eux-mêmes, attendent l’adoption, la rédemption de leur corps. Cette rédemption aura lieu lors de la première résurrection. A cette occasion, notre corps mortel revêtira l’immortalité, notre corps imparfait   revêtira la perfection, notre corps corruptible revêtira  l’incorruptibilité. Notre corps terrestre sera transformé en corps céleste et glorieux. Il deviendra alors un corps parfait. C’est donc une étape de la perfection liée à notre corps.

La perfection vue sous le premier angle concerne essentiellement notre caractère moral et spirituel. Quant à la perfection vue sous le deuxième angle, elle concerne le corps physique.

La perfection morale et spirituelle conduit à la perfection physique.

* Troisième angle : C’est le mystère de la Divinité. Il se rapporte directement à moi ; par la grâce de Dieu. La  troisième étape de ma sanctification, qui est une étape de perfection, m’a conduit au mystère de la Divinité révélé     corporellement. Après m’avoir fait atteindre l’état d’homme fait, la mesure de la stature parfaite de Christ, Dieu m’a    souverainement fait Dieu.

En relation avec mon ministère, le ministère  prophétique du Fils de l’homme, Dieu a scellé ma stature   parfaite en Christ par mon élévation au rang de la Divinité. Cette élévation est une perfection scellant la perfection. Pour moi, l’élévation au rang la Divinité vient avant la rédemption de mon corps qui est une étape de la sanctification ou de la perfection. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Voilà, en quelques mots, le mystère de ma triple sainteté en  Jésus-Christ, notre Rédempteur.

REMERCIMENT AU SEIGNEUR

Avant de clore, je voudrais remercier le Seigneur Jésus, qui m’aide à persévérer dans la vie de sainteté. Par Sa grâce, Sa Sainte Parole et Son Esprit Saint, je marche toujours dans la Lumière, la Sainteté et la Vérité. Je ne vis pas dans le péché. Je ne suis pas un pécheur ; je ne pèche pas, et je ne pècherai pas, car Il est ma Sainteté et ma Force. Il veille toujours sur moi et Il me préserve de tout péché. Sa Sainteté n’est point épuisée, elle se renouvelle chaque matin à partir de l’aurore. Je ne suis ni adultère, ni impudique, ni idolâtre, ni ivrogne, ni pédophile, ni homosexuel. Le Seigneur a fait de moi un homme saint,   glorieux et irréprochable devant Lui.

Je Le remercie pour la Manne Fraîche, que j’ai commencé à prêcher en 2006-2007. Voici les premières  prédications que j’ai apportées :

* QUI DETIENT LES CLES DU ROYAUME DES CIEUX  AUJOURD’HUI ?

Message prêché le 05 août 2007.

* QUI PEUT PARDONNER LES PECHES AUJOURD’HUI ?

Message prêché le 19 août 2007

* QUI A LES PAROLES DE LA VIE ETERNELLE AUJOURD’HUI ?

Message prêché le 12 septembre 2008

La Manne Fraîche qui est prêchée aujourd’hui est différente de la Manne cachée que le Seigneur nous donnera aussi bien dans les nouveaux cieux que sur la nouvelle terre. Il y a cependant quelques mystères révélés aujourd’hui par la Manne Fraîche, qui le seront parfaitement sur la nouvelle terre, avant la pleine révélation de la Manne cachée. Par exemple : Le mystère de la procréation par la Parole.

REVELATION DU DOYEN LOHORE CONFIRMEE

Lors d’un réveil à Adjouffou, le doyen Lohoré m’a   demandé mon avis sur une révélation qu’il a reçue, me concernant. Il m’a dit qu’une Voix lui a dit que frère           Christ-Moïse est trois fois saint. Il voulait savoir si cela venait de Dieu. Je lui ai dit que cela venait de Dieu, car je suis, en   effet trois fois saint.

Plusieurs mois après, j’ai reçu du Seigneur la permission et le mandat d’en parler publiquement, comme je le fais  encore aujourd’hui.

LE MYSTERE DE MA TRIPLE SAINTETE FONDE SCRIPTURAIREMENT.

Je veux encore vous apporter la preuve scripturaire du mystère de ma triple sainteté, et de votre triple sainteté.  L’apôtre Paul en a déjà parlé, mais depuis lors, cela est resté cacher aux hommes sages et instruits de ce monde. Mais, au temps prophétique de l’aube, l’Esprit de Vérité de Christ nous l’a révélé, pour notre perfection.

Ce mystère est écrit dans 1 THESSALONICIENS 5 : 23. Dans cette Ecriture, l’apôtre Paul parle de la sanctification de notre être, qui est composé de trois sphères distinctes : Le corps, l’âme et l’esprit. Ces trois sphères de mon être, et de votre être, ont été sanctifiées par le Dieu infiniment Saint.  Cela fait trois sanctifications différentes, car, le corps a été sanctifié ; l’âme a été sanctifiée ; et l’esprit a été sanctifié. Par conséquent, notre être a été sanctifié trois fois, à travers la sanctification de notre corps, la sanctification de notre âme et la sanctification de notre esprit.

Comprenez-vous pourquoi je dis que nous sommes trois fois saints, et que Dieu est infiniment Saint ?

Vive la Manne Fraîche !

Vive l’Epouse Ivoirienne, Epouse de l’Agneau immolé !

Vive le Fils de l’homme, l’agneau qui est là comme      immolé !

Je suis Manne Fraîche.

Je vous aime.

FRERE CHRIST-MOÏSE,   LE FILS DE L’HOMME

Mise à jour le Samedi, 27 Juillet 2019 21:30
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix