Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 12 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
301
Hier :
467
Semaine :
1274
Mois :
768
Total :
3678458
Il y a 4 utilisateurs en ligne
-
4 invités


CHRIST-MOISE, QUE TON NOM SOIT BENI ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 27 Juillet 2019 23:11

Message prêché le jeudi 21 février 2019, au Tabernacle le Chandelier d’Or, Cocody-Angré ; Abidjan ; RCI ; Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, l’homme trois fois saint, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


LA MANNE FRAICHE, LA PAROLE PROPHETIQUE DU TEMPS DE L’AUBE.

Bonjour.

Ce matin du jeudi 21 février 2019, la sœur Martine, l’épouse du pasteur Samuel, m’a envoyé, par sms, sa salutation, en disant : « Bonjour papa, que ton nom soit béni ! »

Quand j’ai lu ce massage, j’ai commencé à réfléchir sur sa réelle signification et la charge spirituelle et Divine qu’il renferme. J’ai aussitôt pensé à cette Parole de Christ, qui montrait à Ses     disciples comment prier : « Père, que ton nom soit sanctifié. »

J’ai trouvé vraiment merveilleux le message de salutation de la sœur Martine ; message à travers lequel elle bénit mon nom, c’est-à-dire CHRIST-MOISE. Etant rempli de joie et de  reconnaissance envers le Seigneur Jésus et la sœur Martine, j’ai décidé de prêcher sur le thème suivant : CHRIST-MOISE, QUE TON NOM SOIT BENI !

Aussi choquant et scandaleux que cela puisse paraître, je suis pleinement d’accord avec elle, lorsqu’elle dit : Bonjour papa, que ton nom soit béni !

Je sais que les chrétiens, qui se disent spirituels mais qui ne le sont pas, vont, comme toujours, me diaboliser. Car pour eux, seul le Nom de Jésus-Christ doit être béni.

A la Manne Fraîche, nous reconnaissons effectivement que le Nom du Seigneur Jésus-Christ doit être béni, car ce Nom-là est au-dessus de tout nom. Mais mon nom aussi doit être béni, ainsi que les vôtres. De même que le Nom du Seigneur Jésus-Christ est sanctifié, de même le nom de Christ-Moïse est sanctifié, ainsi que les vôtres ; car Christ-Moïse lui-même est sanctifié ; mieux, il est trois fois saint. Si Dieu m’a sanctifié, pourquoi ne sanctifiera-t-Il pas aussi mon nom ? Sachez que mon nom, c’est moi-même. C’est tout mon être, c’est-à-dire le corps, l’esprit et l’âme ; c’est toute ma vie et toute ma personnalité. Il ne peut pas se distinguer de moi, car il y a une connexion véritable entre lui et moi pour   toujours. On ne peut donc pas me bénir en tant qu’individu, et ne pas bénir aussi le nom que je porte. Mon nom, c’est moi-même, car je suis mon propre nom. On ne peut pas me sanctifier et ne pas sanctifier aussi mon nom ; car mon nom, c’est moi-même et je suis mon propre nom. Par mon nom Christ-Moïse, Dieu a établi une relation particulière et personnelle avec moi. Cette relation est différente de la relation qu’Il a établie avec vous par vos   différents noms. Par le Nom de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, Dieu a établi une relation particulière et personnelle avec Lui, laquelle est distincte de celle qu’Il a établie avec moi et avec vous.

Le nom que nous portons révèle notre spécificité devant le Seigneur. Dans chaque nom qu’Il nous a donné, Il a imprimé notre destinée prophétique. Lorsqu’on nous appelle par les noms qu’on nous a donnés, notre destinée prophétique se met à s’accomplir au fur et à mesure. Et ce, jusqu’à la réalisation complète de la volonté de Dieu pour nous.

Par le nom qu’Il m’a donné, Christ-Moïse, Dieu m’a fait   entrer dans l’univers de la consécration, de la sanctification, de l’élévation, de la glorification et dans une dimension Divine. Il m’a aussi fait entrer dans un mystère : Le mystère de la rédemption. Car le nom de Christ, est un nom rédempteur ; le nom de Moïse aussi, est un nom rédempteur.  A cause des attributs rédempteurs de ce nom, il doit être béni, sanctifié et glorifié. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole.

L’Ecriture ne dit-elle pas : Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur ? Si tel est le cas, est-ce un péché de dire : Béni soit le nom de celui qui vient au Nom du Seigneur ? Quand l’Ecriture dit : Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur, on pense seulement et uniquement à Jésus-Christ de Nazareth. Or cette Ecriture parle aussi de nous, de tous ceux qui viennent au Nom du Seigneur pour apporter Sa Parole et pour communiquer la Vie éternelle. Il est donc scripturaire de dire : Béni soit Christ-Moïse, le Fils de      l’homme qui vient au Nom du Seigneur, pour nous apporter Sa  Parole, Sa Vérité et Sa Lumière.

Vous êtes bénis, vous tous qui êtes oints du Saint-Esprit et en qui demeure la Parole incorruptible de Dieu, et qui portez le  Salut par tout où vous allez.

Dans le Nom de Jésus-Christ se trouvent toutes les qualités de Dieu. Son Nom est Saint, parce qu’Il est Saint. Notre nom aussi est saint, parce que nous sommes saints. Son Nom est  Merveilleux, parce qu’Il est Merveilleux. Notre nom aussi est   merveilleux, parce que nous sommes merveilleux. L’Ecriture ne  dit-elle pas que nous sommes une merveille de Dieu ? Peut-on être une merveille de Dieu sans être merveilleux ? Frères de la Manne Fraîche, si nous sommes une merveille de Dieu, c’est que nous sommes aussi merveilleux comme Christ. Son Nom est     Puissant, parce qu’Il est Puissant. Notre nom aussi est puissant, parce que nous sommes puissants.L’Ecriture ne dit-elle pas que Moïse était puissant en paroles et en œuvres ? (ACTES 7 : 22).  Pouvait-il être puissant, sans que son nom ne fût aussi ? Nous     déclarons par la Manne Fraîche que s’il était puissant, c’est que son nom aussi était puissant. Moïse est tellement puissant que même son cantique est chanté au plus Haut des cieux, selon  APOCALYPSE 15 : 3. Dans ce passage, l’Ecriture dit que les    vainqueurs, qui ont vaincu la bête et son image chantent le  cantique de l’Agneau et de Moïse, des harpes à la main.  Voyez-vous la puissance de cet homme de Moïse, l’homme que Dieu a fait Dieu ? Voyez-vous sa gloire et sa position devant le    Seigneur ? Il est puissant ; son nom aussi est puissant. Car son nom, c’est lui-même. Il est glorieux, son nom aussi est glorieux. Car son nom, c’est lui-même. Il est merveilleux, son nom aussi est           merveilleux. Car son nom, c’est lui-même.

Comme Moïse, nous tous qui sommes en Christ, nous     sommes puissants en paroles et en œuvres par la vertu du  Saint-Esprit. Nos noms, sanctifiés par la Parole et l’Esprit de la sanctification, sont aussi puissants que nous-mêmes.

Nous sommes glorieux, et nos noms aussi sont glorieux.   L’Ecriture ne dit-elle pas que l’Eglise est une Eglise glorieuse ? Et l’Eglise, c’est nous. Nous sommes donc une Eglise glorieuse. Nous sommes glorieux, comme Christ le Glorieux par essence et par   excellence.

C’est Dieu Lui-même qui m’a donné le nom de Christ-Moïse. Et Il m’a rendu puissant par la vertu du Saint-Esprit. Mon nom aussi a été rendu puissant, comme le nom de Moïse. Mon nom ayant été rendu puissant, par la volonté souveraine de Dieu, et par l’Autorité du Saint-Esprit, est un nom oint, consacré, sanctifié, merveilleux, glorieux, béni, et Divin.

Ce n’est pas en vain que Dieu change certains noms des hommes. C’est pour leur donner de Sa Puissance, de Son Autorité et de Sa Force. Lorsque le Saint-Esprit vient sur nous pour nous communiquer la Puissance de Dieu, Il prend en compte tout notre être et aussi notre nom ; car il n’y a point de différence entre le nom que nous portons et nous-mêmes. Frères, que ce soit à       l’Eglise ou hors de l’Eglise, tout nom a une certaine force. Et cette force-là agit sur nous, et influence notre existence. Si c’est un nom qui émet des vibrations positives et qui a une bonne aura, cela agira sur la vie de celui qui le porte. Si, par contre, c’est un nom à vibrations négatives, cela agira aussi sur la vie de celui qui le    porte. Personne n’échappe à cette loi de la nature.

Le nom que nous portons, n’est donc pas une simple formalité sociologique, ni une simple étiquette qu’on nous a      collée, mais l’expression vivante de la réalité de notre   personnalité. Par notre nom, nous pouvons être bénis ou maudits. Par notre nom, nous pouvons être élevés ou rabaissés. Notre nom peut nous enrichir ou nous appauvrir, selon l’aura qu’il dégage.

Pour clore, je veux vous dire ceci : Que le nom de chacun de vous soit béni et sanctifié !

Vive votre nom en Christ, car c’est une source de joie, de paix, de prospérité et de bénédiction !

Je suis Manne Fraîche.

Je vous aime.

FRERE CHRIST-MOÏSE,   LE FILS DE L’HOMME

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix