Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 12 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
210
Hier :
506
Semaine :
716
Mois :
210
Total :
3677900
Il y a 6 utilisateurs en ligne
-
6 invités


LE PLUS GRAND APPEL DE DIEU PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Vendredi, 22 Octobre 2010 16:25

Message prêché le Mercredi 30 Janvier 2008, Soir, Adjamé, Abidjan-Côte d’Ivoire.

Bonsoir. Prenons nos Bibles pour étudier ensemble à la lumière des Ecritures quel est le plus grand appel de Dieu. Les gens se battent, s’entretuent à cause des postes à occuper au sein de l’Eglise. Ainsi, ils donnent l’occasion au diable de les détruire, et de semer la zizanie partout. Ces gens-là n’ont pas la révélation de ce qu’est un véritable prophète de Dieu. Avez-vous remarqué qu’aujourd’hui, être prophète est un sujet de gloire et de satisfaction personnel ? Tout le monde veut être prophète. Avant, ils voulaient tous devenir pasteurs ; maintenant, ils veulent être prophètes. Il y a aussi un autre ministère très convoité après celui de prophète : celui d’Apôtre. Connaissez-vous Kacou Séverin ? Il était prophète des nations selon lui. Mais, il a été prouvé qu’il ne savait pas ce que signifie être prophète des nations. Un prophète des nations est un Prophète majeur : il vient de la part de Dieu avec un message particulier pour sa génération. Son message est tellement incisif et direct qu’il est rejeté par ceux vers qui il est envoyé. Kacou Séverin, lui, était membre d’une dénomination créée aux Etats-Unis d’Amérique. Et puis, il n’avait pas de message pour l’Eglise. Il y a aussi maintenant des évangélistes des nations. Peut-être qu’il y a même des pasteurs des nations. Vous voyez, c’est la course effrénée à la popularité. Chacun veut se hisser au plus haut niveau, être plus grand que l’autre ; chacun cherche à être plus oint que l’autre. Ces gens-là ignorent tout de la révélation de la Parole concernant l’appel de Dieu. Lorsqu’une voix vous dit que vous êtes plus grand, plus spirituel et plus oint que les autres, vous pouvez être sûrs que c’est le diable. Que gagnerait le Seigneur à me dire par exemple : « Tu es le plus grand homme de Dieu au monde, tu es l’oint des oints, le plus spirituel parmi les spirituels ? » Que gagnerait-il ? Vous voyez, le vrai Dieu ne ferai pas de comparaison entre ses enfants. Le plus grand appel de Dieu, qu’est-ce que c’est ? Ceux qui sont apôtres pensent être plus grands que les autres et s’en orgueillissent. Ceux qui sont prophètes pensent la même chose. Ils sont tous dans l’erreur et possédés du diable. L’appel au ministère de prophète, n’est pas et ne sera jamais le plus grand appel de Dieu. Même si la colonne de feu brûle juste au-dessus de votre tête, ce n’est pas le plus grand appel. Un jeune baptiste est venu me voir un jour pour une aide financière. Il veut produire une cassette de musique chrétienne. Je lui ai demandé comment il a eu son inspiration. Il m’a dit : « Dieu m’a parlé. » Que t’a-t-il dit ? Il m’a répondu en ces termes : « L’Eternel m’a dit que je serai la couronne des chantres. » Cela m’a intrigué, et je voulais en savoir davantage. Il a dit : « L’éternel m’a dit que je serai le plus grand parmi tous les chantres dans le monde entier. Par mes cantiques inspirés, Il gagnera des âmes à lui. » Ma réaction ne s’était pas fait attendre. Je lui ai dit : « C’est le diable qui t’a parlé. Surpris, il m’a répondu  comment ça ? » Et, commençant par les psaumes et les prophètes, j’ai commencé à lui montrer ce que dit l’Ecriture. D’abord l’appellation "L’Eternel" n’est plus en vigueur aujourd’hui, à cause de la Nouvelle Alliance. Dieu s’est révélé sous ce nom d’alliance dans l’Ancien Testament. Dans le Nouveau Testament, son nom d’alliance, c’est Seigneur Jésus-Christ. C’est pourquoi vous  ne trouverez jamais le nom de l’Eternel dans le Nouveau Testament. Quand le Saint-Esprit veut révéler une parole de l’Ancien Testament dans le Nouveau, Il remplace le nom "Eternel" par le nom "Seigneur." Vous voyez ce baptiste ? Qu’est-ce qu’il cherchait ? Sa propre gloire, en se cachant derrière une révélation d’un soi-disant Eternel. Beaucoup de personnes font ça aujourd’hui. Mais, ils se séduisent eux-mêmes. Donc, j’ai dit : « C’est le diable qui t’a parlé, ce n’est pas le Seigneur Jésus-Christ. » Pour lui, être le plus grand chantre au monde est le plus grand des ministères de chantre. Lors des échanges que nous avons eus il y a des mois déjà, il y a un frère parmi nous qui a fait une confession grave. Selon lui, Dieu lui a dit ceci : « Il y a des oints, mais tu seras le plus oint. » Pour cette raison, il me méprise, trouve en moi des défauts, m’insulte, me traite de chauve et de vilain ; méprise mes prédications. Vous voyez ! Ce genre de révélation conduit toujours à l’orgueil et à la vanité. Quand je priais pour cela, il m’a été dit de demander à ce frère quel est le message qu’il a reçu pour l’Eglise ; parce qu’on ne peut pas être plus oint que tout le monde et ne pas avoir de message. J’attends toujours. Frères, vous, soyez oint, soyez prophètes hors pair, ce n’est pas là le plus grand appel. A Bouaké, en 2000, au cours d’un réveil, une prophétie a retenti en ces termes à propos d’un frère prédicateur comme moi : « Je peux faire de toi un aigle. » Depuis ce jour, ce frère a commencé à me mépriser. Plusieurs fois, il m’a réprimandé du haut de la chaire, pour des futilités, mais je n’ai jamais répliqué. J’ai confié mon sort à Dieu. Un jour, je suis arrivé au Tabernacle en retard. Il m’a sévèrement réprimandé devant tout le monde. Je n’ai rien dit. Pourtant, j’avais dit que je serais en retard à cause de mon travail. Une autre fois, j’étais arrivé au tabernacle sans ma Bible. Il m’a réprimandé pour cela du haut de la chaire. Mon épouse aussi a été réprimandée par lui du haut de la chaire. Pourquoi toutes ces choses ? Parce qu’il se considérait au-dessus de moi. Pour lui, être un aigle est le plus grand appel. Quand nous sommes arrivés à Abidjan à cause de la crise, cela fait des années qu’il a quitté la Parole pour suivre une jeune fille. Il a même renié sa femme et sa fille. Il est en plein dans l’adultère. Où est passée la révélation ? Frères, il y a un appel plus grand, plus glorieux et plus authentique. Qu’est-ce que c’est ? Découvrons cela dans Matthieu 11.7-11. Lisons seulement le verset 11 ; à la maison, vous pourrez lire tout le chapitre.

Matthieu 11.11 : « Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. » Amen ! Ici, nous pouvons distinguer deux naissances :

-la naissance d’en bas : naissance par la volonté de l’homme ; par rapports sexuels ; naissance dans le monde.

-La naissance d’en Haut : naissance dans le royaume des cieux ; c’est la naissance spirituelle ou la nouvelle naissance. C’est le fait de naître de la Parole et de l’Esprit. C’est de cette naissance dont Jésus parle dans Jean 3.1-5. Au verset 6, il dit : « Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. »

Vous voyez ces deux sortes de naissance ? La naissance par la chair et la naissance par l’Esprit. Dans Matthieu 11.11, le Seigneur dit que le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que Jean-Baptiste. Remarquez que dans ce passage de L’Ecriture, Il parle de naissance ; Il oppose les deux sortes de naissance : la naissance par la volonté de l’homme c’est-à-dire au travers de désirs sexuels et la naissance par la volonté de Dieu. Avant la naissance de Jean-Baptiste, l’Ange Gabriel est descendu sur terre avec un message divin. Il a dit que le petit enfant allait être rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère, et qu’il allait être revêtu de l’esprit et de la puissance d’Elie. Toujours selon la révélation de l’ange, il sera grand devant Dieu, et il ramènera le cœur des pères aux enfants. Avez-vous remarqué quelque chose ? Il sera grand devant Dieu. Mais, nous, nous voulons être grands devant les hommes. C’est là toute la différence. Frères, Jean-Baptiste a eu une naissance mystérieuse ; le sixième mois de la grossesse, il fut rempli du Saint-Esprit. C’est extraordinaire et glorieux. Mais, malgré tout cela, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. N’est-ce pas étrange ? Si tu es né de nouveau par la Parole et par l’Esprit, tu es plus grand que le plus grand des prophètes ;  même si tu n’as pas de ministère de la Parole. Amen ! C’est ici la Manne Fraîche. Vous voyez, le fait d’être prophète, apôtre, évangéliste, docteur ou pasteur ne signifie pas que vous avez reçu le plus grand appel de Dieu. Car, le plus grand appel, l’appel des appels, c’est quand Dieu vous appelle à être enfant de Dieu. C’est d’ailleurs le tout premier appel. Vous êtes d’abord appelés à être enfant de Dieu avant d’être appelés à être prophète. Le ministère de prophète, comme tous les autres ministères, cessera un jour. Or, être enfant de Dieu, c’est d’éternité en éternité. Ce statut d’enfant de Dieu a un caractère éternel.

Avant la fondation du monde, Dieu nous a élus en Jésus-Christ selon Ephésiens 1.4 : « En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui… » L’élection divine, c’est le plus grand appel. La prédestination, c’est le plus grand appel de Dieu, jamais adressé à ses enfants. Pourquoi les a-t-il prédestinés ? La Parole répond : « Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ… » Nous sommes prédestinés à être enfants de Dieu par adoption par Jésus-Christ. C’est le plus grand appel. Vous êtes élus avant la fondation du monde ; vous êtes prédestinés à être enfants de Dieu, des vases d’honneur à la richesse de la gloire du Seigneur Jésus-Christ. Quand avez-vous été élus ? Avant la fondation du monde. C’est pourquoi rien ne peut vous conduire en enfer. Avant que le péché ne commence, vous étiez déjà appelés à être enfants de Dieu. Les noms de tous les prédestinés sont écrits dans le livre de vie de l’Agneau avant la fondation du monde. Qui peut les effacer ? A cause de quels péchés seront-ils effacés ? Vous voyez, le plus grand appel de Dieu, c’est lorsqu’Il nous a appelés à être ses enfants d’adoption. Lisons Romains 8.29-30 : «Car ceux qu’il a connu d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. » Quand l’appel à être enfant de Dieu a-t-il été fait ? Avant la fondation du monde. C’est ici le mystère du plus grand appel de Dieu. C’est le premier appel. S’il y a un premier appel, c’est qu’il y a un dernier appel. Oui, monsieur. Il y a un dernier appel, aussi vrai que Dieu est vivant. Voulez-vous le savoir ? Amen ! Prenons l’Ecriture. Toujours l’Ecriture ; c’est la Parole. Ne vous éloignez jamais de cette Parole. C’est notre absolue. Lisons Jean 5.25 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront. » Prenons le verset 28 : « ne vous étonnez pas de cela ; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. » L’appel à sortir des tombeaux pour la vie ou résurrection pour la vie éternel est plus grand que l’appel à être prophète ou autres. Dans 1Corinthiens 15.55, l’apôtre Paul sous l’onction divine s’est écrié : « O mort, où est ta victoire ?  O mort, où est ton aiguillon ? » Frères, c’est un grand appel : l’appel à la résurrection pour l’enlèvement de l’Epouse des nations. Lisons encore l’apôtre Paul dans 1Corinthiens 15.51 : « Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons tous changés. » L’appel de la dernière trompette est plus important pour moi que l’appel à exercer dans un don spirituel ou un don ministériel. C’est l’appel pour les noces de l’Agneau. A quoi me sert-il d’être le grand oint au monde si je ne pars pas dans l’enlèvement ? Savez-vous que Judas Iscariote était un apôtre de Jésus ? Il avait reçu le pouvoir de chasser les démons, de guérir les malades, de faire les miracles, comme les autres. Mais, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. Sur le plan ministériel, il avait reçu un très grand appel : il était apôtre, comme le dit l’Ecriture dans Actes 1.17. Devant les hommes, c’est un grand appel. Mais devant le Seigneur, c’est le contraire. La preuve, il n’a pas été sauvé. Le plus petit enfant de Dieu, né de la Parole et de l’Esprit, même s’il n’a pas de ministère de la Parole est plus grand que lui. Judas est perdu, contrairement à ce que dit frère Branham dans la brochure intitulée "LA REVELATION DE JESUS-CHRIST, LES 10 VIERGES" (version Centre Missionnaire de la Parole Parlée, Suisse), à la page 45, paragraphe 239 : « Judas l’a fait ; il fut sauvé et sanctifié. » Cette déclaration formelle de frère Branham contredit ce que Jésus a dit dans Jean 17.12. Pour Jésus, Judas est perdu, mais pour Branham ce dernier est sauvé et sanctifié. Qui a tort ? Qui a raison ?

Frères, il y a un appel à être enfant de Dieu, il y a un appel à sortir des tombeaux pour la vie ; il y a l’appel de la dernière trompette en vue de l’enlèvement pour le royaume éternel pour vivre éternellement avec un Dieu éternel. Pendant que les hommes cherchent à être plus grands, plus oints ou plus spirituels que leurs frères, nous, nous cherchons plus de communion, plus d’intimité avec notre bien-aimé Seigneur Jésus-Christ. Ne cherchez jamais ce qui est grand, ce qui frappe à l’œil, mais ce qui est humble. Celui qui s’élève sera abaissé ; celui qui s’abaisse sera élevé. C’est la Parole. C’est la vie. Dieu résiste et résistera toujours aux orgueilleux, mais Il fait grâce aux humbles. Frère Branham dit que ce qui fait que Dieu est grand, c’est qu’il est capable de se faire petit. Observons notre Dieu, le créateur des cieux et de la terre. Il s’est fait homme. Il a mangé avec des hommes pécheurs. Il a lavé les pieds à des pécheurs. C’est cela être grand. Le Seigneur a dit : «  si quelqu’un veut être grand, qu’il soit le serviteur des autres. » Le Fils de l’Homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir. Voici des gens qui disent que Christ est en eux, et cherchent la gloire qui vient des hommes. Ils veulent coûte que coûte prêcher l’Evangile du crucifié, alors qu’ils n’ont jamais été crucifiés eux-mêmes. Celui qui a été vraiment crucifié avec le Christ peut-il être jaloux et envieux ? Peut-il être orgueilleux et hautain ? Peut-il mépriser son frère pour qui Christ est mort ? Peut-il l’insulter, le calomnier ? Vous voyez, il y a un Evangile, le seul Evangile, le véritable Evangile : L’EVANGILE DU CRUCIFIE. Pour prêcher cet Evangile, il faut d’abord être crucifié ; il faut d’abord mourir à soi-même. L’Ecriture dit : crucifiez la chair et ses œuvres. Le Seigneur nous appelle tous à la crucifixion, à l’ensevelissement et à la résurrection d’entre les morts. C’est le plus grand appel. Parmi vous, j’ai le plus petit ministère, mais je sais que le Seigneur m’a appelé avant la fondation du monde. Je sais aussi que je ressusciterai pour les Noces de l’Agneau. C’est le plus grand appel pour moi. Mes péchés sont effacés, et il n’y a plus de condamnation pour moi par la grâce de Dieu. Qu’ai-je à désirer de plus ? Quand je vois des gens se battre dans l’Eglise à cause de la chaire, je me demande bien s’ils savent ce qu’ils font. Au petit Toit Rouge, un pasteur du message de Branham a frappé un autre pasteur du même message. Les deux luttaient pour se maintenir à la chaire. Pensez-vous qu’ils ont l’Esprit de Christ ? Moi, je suis prêt à vous laisser la chaire dans ce tabernacle. Frères, ma chaire, ce n’est pas cette pièce de bois sur laquelle je dépose ma bible pour pouvoir prêcher. Ma chaire, c’est le ministère auquel Dieu m’a appelé. La chaire, ce n’est pas un morceau de bois, c’est un ministère. L’Ecriture dit dans Matthieu 23.1-2, que les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Maintenant, voici la révélation au travers de la Manne Fraîche. La chaire de Moïse, c’est le message de Moïse, c’est son ministère. Les pharisiens étaient accrochés à la loi de Moïse, au message de Moïse, comme aujourd’hui les branhamistes s’accrochent irrésistiblement au message du soir de Branham. Ils disent : « Frère Branham dit… Frère Branham dit. » Vous voyez, ils sont assis dans la chaire de Branham. Malheureusement pour eux, ce dernier a fait beaucoup d’erreurs. Et Dieu envoie une Parole pour corriger ces erreurs-là. C’est la Manne Fraîche. A chaque âge, il y a une manne fraîche. Et chaque manne fraîche est un appel à sortir de la confusion. L’apôtre Paul avait une manne fraîche ; frère Branham avait une manne fraîche. A la mort du prophète, la manne devient une nourriture "couchée." Et les vautours s’assemblent autour, tandis que les aigles se retrouveront autour de la manne du jour. Frère Branham a appelé à sortir des organisations, des ISMES. Après sa mort, ceux qui sont sortis de ces organisations se sont eux-mêmes organisés en ISMES : branhamisme, tonnerrisme, gracisme. Tous ont le regard tourné vers l’Amérique, Jeffersonville ou la Suisse, ou Krefeld, Allemagne. Vous voyez, il y a des gens qui ne savent pas que la colonisation est terminée. L’Eglise du Message Evangélique de Côte d’Ivoire, située au Koweït (Yopougon-Abidjan) est une organisation, une dénomination. Ils portent un nom de blasphème. Ce nom n’a rien à envier aux Eglises Evangéliques. Là-bas, il y a un groupe qu’il appelle "Les Anciens nationaux." C’est le clergé, c’est la tête de l’Eglise. C’est du nicolaïsme sous une autre forme. Du branhamisme, ils sont arrivés au frankisme. C’est Ewald Frank qu’ils suivent maintenant. Frères, vous voyez, par là, ils reconnaissent implicitement que Dieu a fini avec frère Branham. Ils ne croient pas ce qui vient de Krefeld, Allemagne. Pourquoi donc prêchent-ils contre les catholiques qui regardent à Rome ? Chacun est libre d’avoir son quartier général, n’est-ce pas ? Pendant que les branhamistes de Koweït regardent vers Krefeld en Allemagne, le tonnerristes, eux, ont leur base à Jeffersonville-Indiana aux Etats-Unis. Ce sont deux camps rivaux avec des têtes pensantes à la peau blanche. D’après une révélation que Dieu a donnée à frère Branham, son fils Joseph Branham est prophète. Et ce Joseph Branham dit que les sept tonnerres d’Apocalypse 10.7 sont révélés. Le prophète Joseph Branham dit que les tonnerres sont révélés. Mais, Ewald Frank, le serviteur fidèle et prudent de Matthieu 24.45 selon sa révélation, dit le contraire. Frères, ne voyez-vous pas l’esprit de confusion. Je vous le dis, en vérité, en vérité, c’est Babylone. C’est pourquoi, il y a encore un appel à sortir. Prenons cette Parole de l’Ecriture : 1Thessaloniciens 4.15-17 où il est question de la voix de l’archange, du son de la trompette, de la résurrection de ceux qui sont morts en Christ, et de l’enlèvement de l’Epouse. Cet appel à l’enlèvement est plus grand que l’appel à exercer un ministère.

En Israël aussi, il y aura un grand appel à la vie éternelle. Dieu enverra là-bas deux ministères prophétiques, selon Apocalypse 11.3-4. Ce sont les deux témoins, les deux oliviers, les deux chandeliers qui se tenaient devant le Seigneur. La description scripturaire de leurs ministères nous révèle que deux hommes, revêtus de l’esprit d’Elie et de l’esprit de Moïse descendront en Israël. Leur vocation : appeler les 144 000 israélites. Ces deux prophètes seront des israélites purs sangs. Pour susciter ces israélites, Dieu enverra deux prophètes israélites. Il n’enverra personne d’autre que des israélites. Pour susciter une épouse américaine, Il a envoyé un prophète américain. Pourquoi enverra-t-il un allemand pour susciter une épouse africaine, ou une épouse ivoirienne ? Il ne le fera pas. Dieu ne change pas Sa manière de faire.

Que Dieu vous bénisse !

FRERE CHRIST-MOÏSE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix