Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 24 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
475
Hier :
936
Semaine :
1411
Mois :
4515
Total :
3862558
Il y a 5 utilisateurs en ligne
-
5 invités


POURQUOI LA BIBLE N'EST PAS LA VERITABLE PAROLE DE DIEU PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Vendredi, 22 Octobre 2010 16:35

Message prêché le dimanche 03 février 2008, au Tabernacle Le Chandelier d’Or,  Yopougon, Abidjan, Côte d’Ivoire.

« POURQUOI LA BIBLE N’EST PAS LA VERITABLE PAROLE DE DIEU » est le thème sur lequel je voudrais dire quelques mots,  si DIEU le veut. Je sais que beaucoup se disent en eux-mêmes, ce matin : « où sommes-nous ? Comment peut-il dire que la Bible n’est pas la véritable parole de Dieu », « on est où là ?  »  Mais, je vais prouver cela par la Bible elle-même. J’espère que chacun a sa Bible. Lisez la tous les jours sans relâche, mais sachez simplement qu’elle n’est pas la vraie parole de Dieu.

Je voudrais aussi  vous rassurer en disant ceci avant d’entrer dans le vif du sujet : « je crois en Jésus-Christ comme vous ; je crois en la Bible comme vous. Si vous pensez que vous avez le Saint-Esprit, moi aussi je pense l’avoir reçu, par la grâce de Dieu ».

Maintenant, pourquoi la Bible n’est pas la véritable Parole de DIEU ? C’est à cause des défauts qu’elle renferme. Or, la vraie Parole de Dieu,  n’a en elle, ni défaut, ni erreur, ni tache, ni faille, ni rien de semblable. Elle est la pureté suprême, la vérité éternelle et immuable. Vous voyez, Elle n’a ni commencement, ni fin ; Elle est éternelle. C’est Elle qui a donné la vie à tout ce qui se trouve dans les cieux comme sur la terre ; c’est aussi Elle qui est l’Auteur de toute la création. Mais, la Bible, elle,  n’a rien créé ; elle rend simplement témoignage de la création, qui est l’œuvre de la Parole. Lisons cela dans Jean 1.1 – 3 : "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle." Vous voyez, au commencement était la Parole, et non la Bible. Le créateur de toutes choses c’est la Parole ; non pas la Bible. D’ailleurs il y a plusieurs versions de Bible. Si c’est la Bible qui était au commencement, dites – moi laquelle des versions ? Remarquez aussi la Parole, c’est une personne, qui a habité avec des gens, qui mangeait, dormait et se déplaçait. La Bible, quelque soit la version n’a pas ces qualités – là. Ce n’est qu’un livre ; mais un livre qui rend témoignage de la Parole, de Sa gloire et de Sa puissance.

Prenons maintenant les Ecritures, la Bible, et comparons 1Samuel 16.10-13 et 1Chroniques 2.13-15

Il est écrit dans 1Samuel 16.10-13 : « Isaï fit passer ses sept fils devant Samuel ; et Samuel dit a Isaï : L’Eternel n’a choisi aucun d’eux. Puis Samuel dit à Isaï : sont-ce là tous tes fils ? Et il répondit ; il reste encore le plus jeune, mais il fait paître mes brebis. Alors Samuel dit à Isaï : envoie-le chercher, car nous ne nous placerons point qu’il ne soit venu ici.

Isaï l’envoya chercher. Or,  il était blond, avec de beaux yeux et une belle figure. L’Eternel dit à Samuel : Lève-toi, oins-le, car c’est lui !

Samuel prit la corne d’huile, et l’oignit au milieu de ses frères. L’esprit de l’Eternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite. Samuel se leva, et s’en alla de Rama ».

Il est écrit dans 1chroniques 2.13-15 : « Isaï engendra Eliab, son fils premier-né Abinadab le second, Schimea le troisième, Nethaneel le quatrième, Raddaï le cinquième, Otsem le sixième, David le septième ».

Que pouvons–nous remarquer ?

Dans 1samuel 16.10-13, Isaï a eu huit fils, David étant bien entendu, le huitième. Mais, dans 1chroniques 2.13-15, Isaï a eu sept fils. Et là, David qui était le huitième, est devenu « miraculeusement le septième ».

Vous voyez, frères, la Bible manque de précision, d’exactitude à certains endroits. Finalement, moi je me pose ces questions : « combien de fils a Isaï : sept ou huit? David est-il le septième  ou le huitième fils? » Voyez, c’est pourquoi je dis que la Bible n’est pas la véritable parole de Dieu. Je sais qu’elle est la parole de Dieu, mais elle n’est pas la véritable Parole de Dieu. Car, la véritable Parole de Dieu se caractérise par sa précision et son infaillibilité.

Maintenant le mot « Véritable »s’oppose au mot « partiel. » Quand je dis donc que la Bible n’est pas la vraie parole de Dieu, je ne dis pas qu’elle est du diable. Elle est la parole de Dieu, mais c’est une parole avec des défauts. . Je sais que vous êtes scandalisés, mais c’est la pure vérité. Et je vous montre cela dans la Bible. Je sais que ceux qui croient au message de Branham rétorqueront en disant : « frère Branham a dit que la Bible est la parole de Dieu. Comment peut-il dire le contraire »? Je sais qu’il a dit cela, mais moi aussi, je vous dis que la Bible n’est pas la vraie parole de Dieu ; et je vous le prouve par la Bible elle-même. Maintenant, je vais provoquer un petit choc en vous. Savez-vous que frère Branham a enseigné et encouragé les gens à payer leur dîme, et qu’il était en plein dans le décor à ce sujet. Oui, Monsieur, frère Branham n’avait pas la révélation selon laquelle la dîme ne se paie pas dans la nouvelle alliance en Jésus-Christ. Il ne savait même pas que la dîme ne se paie jamais en espèces sonnantes et trébuchantes ;  qu’elle ne se paie jamais en argent ; il ne savait pas que c’est toujours en nature. Dire que Branham s’est trompé est certainement un choc pour les branhamistes, mais pas pour nous qui sommes parvenus à l’âge de l’Epouse où la Parole est remise sur le chandelier. Frère Branham dit que le message du septième ange nous ramène à la foi originelle, à la foi des pères de la pentecôte, à la doctrine des apôtres. C’est justement aussi de cette même doctrine des apôtres que je parle. Il n’y a jamais été question de dîme. L’apôtre Paul à qui la grâce a été faite de poser le fondement comme un sage architecte n’a pas enseigné sur la dîme, mais plutôt sur les libéralités. Je sais que vous allez me citer le fameux malachie3.10 ; mais là encore, il ne s’agit pas d’argent, mais de nourriture. Si vous prenez Deutéronome 14.22-26, vous verrez que Dieu dit d’échanger la dîme contre de l’argent. Ce qui revient à dire que donner sa dîme en argent est une abomination et cela montre notre aveuglement spirituel par rapport à la compréhension des Ecritures. Si Dieu parle d’échanger la dîme contre de l’argent, vous qui donnez vos dîmes en argent, vous êtes en dehors de Sa volonté. Si quelqu’un veut vraiment donner sa dîme, qu’il donne tout sauf de l’argent. Quand vous entrez dans un temple des branhamistes, vous y trouverez une caisse avec ces deux inscriptions : « DIMES », « OFFRANDES ». Vous voyez, la lumière du soir les a tous aveuglés. Même les soi-disant messagers de minuit sont aveuglés par la même lumière du soir. Kacou Philippe enseigne et encourage le paiement de la dîme, ainsi que M’bra Parfait. Les deux se réclament du fameux cri de minuit de Matthieu 25.6. Mais ils ne savent même  pas que la dîme n’est plus en vigueur aujourd’hui à cause de l’excellence de la Nouvelle Alliance. Ils prêchent comme les branhamistes, sans révélation aucune; comme si on était sous l’Ancienne Alliance.

Même celui qui dit être ordonné selon Matthieu 24.45, Ewald Frank, enseigne aussi  que le chrétien doit payer sa dîme. Je sais que je suis le moindre des hommes de Dieu par rapport à Kacou Philippe, M’bra Parfait, Ewald Frank et Branham, mais cette grâce m’a été faite de comprendre  que la dîme ne peut pas se payer  aujourd’hui ; même si le prophète  - messager Branham l’a dit. Je suis parfaitement conscient de la gravité de mes déclarations, mais je suis obligé de reconnaître qu’il y a des défauts dans le message du soir, qui n’est plus la véritable révélation pour nous aujourd’hui. Branham est mort ; et son message est  désormais couché sur du papier. Ce message du soir, qui a des défauts n’est plus qu’un support pour la révélation de la Manne Fraîche. Vous voyez à Bouaké, Dieu m’a révélé que la côte d’Adam n’est pas une côte physique. On m’a rétorqué en disant : « frère Branham dit que c’est une côte physique et que même la femme a une côte de plus que l’homme ». J’ai répondu : c’est vrai qu’il a dit cela ; mais, moi aussi, je vous dis que ce n’est pas une côte physique et que la femme n’a pas une côte de plus que l’homme. En outre, pourquoi la femme qui a été créée inférieure à l’homme aurait-elle quelque chose de plus que ce dernier. Vous voyez, pendant la prédication sur le mystère de la côte d’Adam, Dieu donna une vision à quelqu’un dans l’assemblée (frère Israël). Dans cette vision, il a vu une boule de sang ; et après plusieurs métamorphoses, cette boule de sang est devenue un homme. C’est ici la révélation du mystère de la côte d’Adam cachée au temps du soir, mais donnée aujourd’hui sous la forme d’une manne fraîche venant directement du trône de grâce. La femme n’a pas une côte de plus que l’homme, même la science est là pour le prouver. Eve, c’est le sang d’Adam rendu manifeste. C’est comme à la croix : le sang qui est sorti du côté de Jésus le dernier Adam a donné naissance à une Epouse, l’Eglise véritable. Le sang, c’est la vie. De même que Dieu a prélevé le sang d’Adam pour créer Eve, de même Il a pris le sang de Jésus, le dernier Adam pour former un corps, le Corps de Christ. En disant une côte dans la brochure intitulée «  Questions et Réponses sur la Genèse » du 29 juillet 1953, à la page 19, Branham s’est trompé. Il n’y a pas de vie dans l’os, mais bien dans le sang. Dans le premier homme Adam, il y avait en même temps l’esprit masculin et l’esprit féminin. Cette fameuse côte d’Adam, c’est en fait l’esprit féminin que Dieu a fait sortir d’Adam. La vie masculine et la vie féminine étaient ensemble, unies dans un même corps. La vie féminine a été sortie pour devenir une vie à part entière. La vie, c’est le sang ; la vie, c’est l’esprit. Frères, savez-vous aussi que frère Branham a prédit que l’enlèvement de l’épouse se ferait en 1977 ? Nous sommes aujourd’hui en 2008 ; et personne n’est encore enlevé. La preuve, vous êtes encore là, et moi aussi je suis encore là. Même les branhamistes sont encore là. Il s’est trompé, et son message a des défauts, tout comme la Bible. Moi, aussi, je prêche, et il y a des défauts dans ce que je dis. Tout homme est menteur, Dieu seul est vrai. Je me souviens du nombre de fois où j’ai dû revenir à la chaire pour corriger mes propres erreurs. Frères, Christ seul est infaillible.

Comparons maintenant deux autres passages de la Bible :

2 Samuel 24.1 et 1 Chroniques 21.1.

2 Samuel 24.1 : « La colère de l’Eternel s’enflamma de nouveau contre Israël, et il excita David contre eux, en disant : va, fais le dénombrement d’Israël et de Juda ».

1 Chroniques 21.1 : « Satan se leva contre Israël, et il excita David à faire le dénombrement d’Israël »

Je voudrais poser une question : Qui a incité David à faire le dénombrement : Dieu ou Satan ? On ne le sait pas exactement.  Tout cela à cause de  l’imperfection de la Bible. Mais si la révélation  de la Parole est donnée par le Saint – Esprit, on saura ce qui s’est exactement passé ce jour - là. Car la Parole seule peut corriger l’erreur.  Vous voyez, c’est la Parole de Dieu, mais ce n’est pas la vraie Parole de Dieu, car la vraie Parole de Dieu est précise. Vous voyez, il y a une Parole de Dieu avec des défauts, la Bible ; et il y a aussi une Parole de Dieu sans défaut, c’est Christ le Fils de Dieu. Celle qui est sans défaut donne la vie éternelle à ceux qui sont prédestinés au salut éternel par le  Dieu éternel. Examinons rapidement cette parole de l’écriture Jean 5.39-40 : « Vous sondez les écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! » Si le Saint-Esprit ouvre votre esprit, vous comprendrez que le Seigneur Jésus-Christ parle de la Bible (Ecritures)  et de Lui-même. Il dit que les pharisiens, les docteurs de la loi, les scribes méditent les Ecritures parce qu’ils pensent  avoir en elles la vie éternelle, mais ils ne veulent pas venir à Lui pour avoir cette vie-là. Je pourrais donc me permettre de dire que la vie éternelle ne se trouve pas dans les Ecritures, c’est – à dire dans la Bible que nous avons. Cette vie se trouve exclusivement en Jésus-Christ. Et ce Jésus-Christ, n’est pas un livre, mais une personne, un être vivant. Ce n’est point un livre qu’on peut s’amuser à traduire de l’hébreu dans diverses langues ; c’est une personne ; c’est la personne glorieuse de Dieu, le souverain maître de l’univers. La vie éternelle ne se trouve qu’en la personne glorieuse de Jésus-Christ ; elle n’est ni dans la Bible, ni dans les brochures de Branham, ni dans les brochures d’Ewald Frank, ni dans les écrits d’Alexis Barilier, ni dans mes écrits. La vie éternelle se trouve toujours dans l’homme, l’homme né de la Parole, né de l’Esprit de Dieu. Remarquez encore ceci : Jésus dit que les Ecritures rendent témoignage seulement de Lui, mais elles ne sont pas Lui; c’est pourquoi,  pour avoir la vie éternelle, il faut absolument venir à Christ. Absolument. Dieu Lui-même a mis cette vie dans son fils Jésus ; pas dans un livre : « Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand ; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu’il a rendu témoignage à son Fils. Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même ; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. » (1Jean 5.9-12). C'est par Lui, et Lui seul, qu’on peut recevoir cette vie glorieuse infinie. Vous voyez il n’est pas dit que la vie se trouve dans un livre, mais dans le Fils Jésus – Christ. La Bible nous parle de la vie éternelle, mais elle n’est pas la vie éternelle ; elle nous parle de Christ le Sauveur, mais elle n’est pas Christ. Les Ecritures rendent seulement témoignage de Christ. Après avoir vu dans la Bible qu’il y a un Sauveur, il te faut aller à Lui par la foi. Dieu a mis cette vie éternelle dans Son Fils unique Jésus. Mais, par ce dernier, Dieu aura d’autres fils.  C’est pourquoi, le Seigneur Jésus – Christ qui a engendré des hommes par Sa précieuse Parole, va lui aussi transmettre cette même vie à d’autres personnes. Il a dit dans Luc10.16 ceci : « Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous rejette me rejette et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé. » Pourquoi doit –on écouter celui que Jésus envoie ? C’est parce que celui – ci sera un instrument au travers duquel Dieu donnera le salut aux gens. Quand Dieu a envoyé Jésus, Il a dit : « ECOUTEZ-LE » Maintenant c’est le seigneur Jésus-Christ qui envoie ses prophètes et ses apôtres, et Il dit : « ECOUTEZ-LES ! ». Comme c’est merveilleux. En écoutant l’apôtre Pierre, c’est Jésus-Christ que nous écoutons ; en rejetant la révélation de l’apôtre Pierre, c’est Jésus-Christ que nous rejetons. Car, c’est Jésus – Christ Lui – même qui lui a remis les clés du Royaume des cieux.

Pour que Corneille, dans Actes 10, ait la vie éternelle, Dieu n’a pas envoyé son fils Jésus-Christ en chair et os. Il a plutôt envoyé un ange,  qui a dit : « Envoie chercher Simon Pierre ; car c’est lui qui te dira les choses par lesquelles tu seras sauvé. » Pourquoi cet ange n’a-t-il pas lui-même annoncé la bonne nouvelle à Corneille ? C’est parce que c’est à l’apôtre Pierre que les clés du royaume des cieux ont été remises. Et quand l’apôtre est venu, il n’avait aucune version de la Bible avec lui. Il avait seulement la Parole vivante. Il était pour Corneille le chemin pour arriver au véritable CHEMIN qui est Christ. La vie éternelle était en Pierre. Le Seigneur Jésus-Christ pouvait donc  l’utiliser pour sauver Corneille. Frères, vous voyez, ce n’est point en lisant sa Bible, mais en écoutant celui que le Seigneur Jésus-Christ envoie. Et Il envoie toujours des hommes pour parler aux hommes de sa part. Et Dieu, dans sa grâce, après avoir parlé au travers des Juifs, des Européen, des américains, veut maintenant parler au travers des  africains, plus précisément des africains noirs, et encore plus précisément des ivoiriens. Vous voyez, Dieu n’a pas oublié l’Afrique. Il est maintenant même en Afrique. L’esprit d’Elie est en Côte d’Ivoire maintenant même, mais vous ne le savez pas. Les branhamistes jurent par Branham : « Frère Branham a dit,… Frère Branham a dit…» Les frankistes jurent par Frank : « Frank a dit…, Frank a dit… » Ces choses ne sont pas forcément mauvaises, mais sachez-le une bonne fois pour toutes. : Si Dieu a suscité un américain comme prophète, c’est pour avoir une épouse américaine ; si Dieu a suscité un allemand comme prophète, c’est pour avoir une épouse allemande. Maintenant, si Dieu veut avoir une épouse en Côte d’Ivoire, il n’enverra pas un allemand ; il appellera un ivoirien au ministère prophétique, je dis bien au ministère prophétique,  parce qu’il s’agit d’un exode. Ce ministère prophétique sera à la fois oint de l’esprit d’Elie et de l’esprit de Moïse. Je vous ai déjà révélé par le Saint-Esprit que chaque fois que ces deux esprits, l’esprit d’Elie et l’esprit de Moïse descendent sur terre, Dieu manifeste le jour du Fils de l’homme. Sur la montagne de la transfiguration, ils étaient avec Jésus ;  au temps du soir, avec Frère Branham. Maintenant, au-delà de minuit, et dans l’âge de l’épouse, ils seront sur un  africain noir. C’est ici le mystère de la Manne Fraîche. Lisez tout ce que vous voulez, lisez vos Bibles, lisez les brochures de Branham, celles de Frank, mais sachez tout simplement que Dieu n’utilisera pas un blanc pour faire sortir une épouse des églises dénominationnelles qui sont en Côte d’Ivoire. Je suis étonné de voir que même dans  le domaine religieux et spirituel, les blancs font tout pour coloniser les noirs. Je suis ici pour mettre fin à cette velléité de néo-colonialisme. Je suis ici pour dire non à la colonisation blanche dans l’Eglise. Les noirs aussi peuvent participer à la nature divine de Dieu. Vous voyez, les Ecritures rendent témoignages de Jésus ; la Bible rend témoignage de Dieu, mais elle n’est pas Dieu. Entre la Bible et Jésus, il y a une grande différence. Tous les chrétiens ont leur Bible et prêchent Jésus, mais Dieu seul sait combien ils  sont, ceux qui commettent adultère, trichent, corrompent, mentent ; Dieu seul sait combien sont ceux qui n’ont jamais expérimenté le baptême du Saint-Esprit et de feu. Beaucoup dorment avec leur Bible comme oreiller, mais cela n’empêche pas les sorciers de les  «  bouffer ». On peut avoir la Bible, sans avoir la Parole ;  on peut avoir la Bible sans avoir la vérité. On peut avoir la Bible sans avoir Dieu. Beaucoup de prédicateurs de la Parole ont été détruits par les sorciers. Ceux – ci avaient leur Bible.  Christ est la véritable Parole de Dieu. C’est pourquoi, après la lecture de la Bible qui rend témoignage de Jésus, il faut absolument chercher à connaître Christ dans son essence, à Le rencontrer Lui –même, personnellement. Lire la Bible ne suffit pas ; car il y a Quelque chose qui est au – dessus de la Bible : la puissance de résurrection de Christ. Lorsque l’apôtre Paul a rencontré des hommes dans Actes 19, il ne leur a pas demandé quelle version de Bible ils lisent. Mais, il leur a demandé s’ils avaient reçu le Saint – Esprit. Frères, je  vous demande de lire vos Bibles, quelque soit la version que vous avez, mais sachez qu’il y a une chose qui est au – dessus d’elle, le baptême du Saint – Esprit et de feu, la Personne glorieuse de Christ qui veut vivre  en nous. Ce qu’il nous faut absolument, c’est Christ en nous. C’est la Parole révélée qu’il nous faut, car c’est Elle la Vie.  Il est d’ailleurs écrit : « Au commencement était la Parole » et non « Au commencement était la Bible ». Kacou Philipe, l’un des crieurs de minuit dit que Dieu lui a donné la révélation que la Bible version Darby est la Bible de l’Epouse. Je ne dis pas que Dieu ne lui a pas parlé, mais je me demande bien si ce Dieu-là s’appelle Jésus-Christ. Frères, prenez la version Darby, vous y trouverez les mêmes défauts que dans toutes les autres versions. Je défie quiconque de me dire la version qui était là,  quand Moïse rencontrait Dieu dans une colonne de Feu en Horeb. Dites-moi aussi laquelle des versions Jésus et les apôtres ont utilisée. Vous voyez, aucune de ces versions n’est la véritable Parole de Dieu. La Parole, la Parole Eternelle, Immuable, Immaculée, c’est la Personne de Christ. Moïse a failli, Josué a failli, Jérémie a failli, l’apôtre Paul a failli, frère Branham a failli, Luther a failli, j’ai failli, Christ n’a pas failli ; et ne peut faillir. C’est Lui la vraie Parole infaillible. Je préfère avoir le Saint – Esprit dans ma vie que de lire la Bible. C’est pourquoi ne cherchons pas à savoir laquelle des versions est bonne ; cherchons plutôt à être baptisé du Saint-Esprit et de Feu, à être scellé pour le jour de la rédemption, à avoir une communion réelle avec notre précieux sauveur. C’est lui le Roi des Rois, le Seigneur des Seigneurs, le Dieu des Dieux, la Parole de Dieu.

Comparons encore deux passages :

2 Samuel  24. 9 et 1 Chroniques  21. 5

2 Samuel 24.9 : « Et Joab donna au roi le chiffre du recensement du peuple ; et il y avait d’Israël huit cent milles hommes de guerre tirant l’épée, et des hommes de Juda, cinq cent mille hommes ».

1 Chroniques 21.5 : « Joab donna à David le chiffre du recensement du peuple et il y avait, de tout Israël, onze cent mille hommes tirant l’épée, et, de Juda, quatre cent soixante-dix mille hommes tirant l’épée ».

Dans 2 Samuel 24.9, voici le dénombrement : en Israël : huit cent mille hommes de guerre. En Juda : cinq cent mille hommes.

Mais dans 1 Chroniques 21.5, les chiffres diffèrent ; or il s’agit du même dénombrement. Voici le dénombrement :

En Israël : onze cent mille hommes de guerre

En Juda : quatre cent soixante-dix mille hommes de guerre.

Avez-vous maintenant compris pourquoi la Bible n’est pas la vraie Parole de Dieu ? C’est une Parole partielle, incomplète, avec des défauts.

Voyons maintenant dans le Nouveau Testament. Comparons Actes 9.7 et  Actes 22.  6 - 9

Actes 9.7 : « Les hommes qui faisaient route avec lui s’arrêtèrent tout interdits, entendant bien la voix mais ne voyant personne »

Actes 22.6-9 : « Comme j’étais en chemin et que j’approchais de Damas, que vers midi, tout à coup, une grande lumière, venant du ciel, brilla comme un éclair autour de moi. Et je tombai sur le sol, et j’entendis une voix qui me disait : Saul ! Saul ! Pourquoi me persécutes-tu ? Et moi je répondis : qui es-tu Seigneur ? Et il me dit : je suis Jésus le Nazaréen que tu persécutes. Et ceux qui étaient avec moi virent la lumière, et ils furent saisis de crainte, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. »

Ces deux passages parlent du même évènement, mais se contredisent parfaitement. Dans Actes 9.7, la Bible dit que les hommes qui étaient avec l’apôtre Paul ont entendu la voix, mais ils n’ont vu personne. Mais dans Actes 22.6-9, la même Bible va dire le contraire : "ceux qui étaient avec l’apôtre Paul n’ont pas entendu la voix." De deux choses, l’une : ou ils ont entendu la voix, ou ils ne l’ont pas entendue. La Bible a beaucoup d’autres imperfections. La vraie Parole qui est Christ, le véritable Dieu, est infiniment parfaite. Au lieu de recevoir la vraie Parole qui est Christ, les gens cherchent à acheter des Bibles. Les catholiques vont à Rome et à Lourdes en pèlerinage ; l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu va en Israël, baptise les gens dans le jourdain. Les branhamistes vont en pèlerinage à Jeffersonville, et bientôt les frankistes iront à Krefeld, en Allemagne. Et chacun de ces groupes religieux dit : "Nous sommes riches, nous n’avons besoin de rien". Mais Dieu dit : "Misérable, pauvre et nu". Frères, Dieu n’est ni à Rome, ni à Lourdes, ni à Jeffersonville, ni en Allemagne : Il est en vous, si du moins vous avez reçu la révélation prophétique de votre temps. Dieu a fini avec frère Branham. Ce dernier est mort, mais le message du soir lui, continue de vivre. Lorsque ce Message du Soir va être purifié de ses défauts par Dieu Lui-même, il ne sera plus appelé Message du Soir. Savez-vous que le Message du Soir a été donné dans l’âge de Laodicée ? Savez-vous aussi qu’il y a un âge de l’Epouse ? Si dans l’âge de Laodicée, nous avons mangé une sorte de nourriture, pourquoi cherche-t-on à nous imposer la même nourriture dans l’âge de l’Epouse. Pourquoi vouloir imposer une nourriture du soir alors que nous sommes au-delà de minuit ? Dans Exode 16.12-15, il est question de cailles le soir, et de manne au temps du matin. Nous ne sommes pas des théologiens, c’est pourquoi nous vous annonçons les mystères du Royaume des cieux en utilisant des types. Qu’avons-nous au temps du soir ? Des cailles. Qu’avons-nous au temps du matin ? De la manne. Deux sortes d’aliments envoyés par le même Dieu à un même peuple, à deux moments bien différents.

Frère Branham a dit que les sept tresses de Samson représentent les sept âges de l’Eglise. Il n’est pas allé plus loin. Or, selon les Ecritures, quand ces sept tresses ont été coupées, il y a eu une repousse de cheveux, jusqu’à ce que Samson retrouve sa force d’antan. Vous voyez, c’est un type.  C’est pourquoi je dis qu’après les sept âges de l’Eglise, il y aura un autre âge. C’est l’âge pendant lequel les cheveux de Samson vont recommencer à pousser. Cette repousse se fera  devant les « philistins » des derniers jours, mais ils ne feront pas attention. C’est pourquoi après la mort de frère Branham, il y aura une restitution, un rétablissement des choses. Dieu enverra le même esprit d’Elie pour cela. Cet esprit est déjà là. Frères, après les sept âges de l’Eglise, il y aura un autre âge, l’âge de rétablissement des choses. Pas un huitième âge. Si vous observez bien le branhamisme, c’est la confusion totale, c’est Babylone à l’état pur. Les branhamistes qui lisent les mêmes brochures de Branham sont divisés en clans rivaux. Les uns citent Branham ; les autres aussi citent Branham. Mais, chose bizarre, ils ne sont pas d’accord sur leurs désaccords. Et ils disent à qui veut les entendre : "Nous avons le Message de l’heure qui prépare la seconde venue de Christ". Les tonnerristes disent : "Nous sommes prêts pour l’enlèvement." Les grâcistes disent : "Nous sommes prêts pour l’enlèvement." Les non-tonneristes disent : "Nous sommes prêts pour l’enlèvement." Dites-moi où est la différence avec les catholiques, les méthodistes, les évangéliques ? Ne disent – ils pas la même chose ?

Frères, je prie que le Seigneur Lui-même par son Esprit de vérité nous éclaire davantage et nous révèle Sa parole. Amen !

Comparons deux autres passages de l’Ecriture :

Matthieu 21.1 – 11 et Marc 11. 1 – 10.

Selon Matthieu 21. 1 – 11, la Bible dit que Jésus a dit : «  Allez au village qui est devant vous, et vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle ; détachez – les, et amenez – les moi. »

Mais dans Marc 11.1 – 10, Jésus dit : «  Allez au village qui est devant vous… vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s’est encore assis ; détachez – le et amenez – le moi. »

Ici, on nous parle d’une ânesse et un ânon ; là, on nous parle seulement d’un ânon.

Papas et mamans, la vraie Parole, c’est Christ. Ce qu’il nous faut, c’est un authentique baptême du Saint – Esprit. Dans la chambre haute, il n’y avait aucune version de Bible ; pourtant les disciples avaient reçu le don du Saint – Esprit. Sur la route de Damas, ce n’est pas une Bible qui a parlé à Saul de Tarse ; c’était la Parole, Christ, la Colonne de feu. Celui – ci n’a pas dit : « Va rapidement t’acheter une Bible. » Il ne l’a pas conduit dans une librairie chrétienne pour qu’il s’achète une Bible, mais vers le prophète Ananias, la vraie Bible. Oui, Monsieur. Le prophète oint est la  Parole de Dieu, la vraie Bible. C’est le prophète Ananias qui a imposé les mains à Saul pour qu’il reçoive le don du Saint – Esprit. Aucune Bible ne peut faire cela. Kacou Philippe dit que Dieu lui a révélé que la version Darby est la Bible de l’Epouse. Cette révélation est diabolique ; je suis désolé de le dire ainsi, mais c’est la vérité. Si c’est vraiment la Bible version Darby, alors cette version devait être là dès le premier âge de l’Eglise. Personne n’aura assez de courage pour venir me dire que l’apôtre Paul, les messagers Irénée, Colomba, ont utilisé cette version. John Nelson Darby est du XIX ème  siècle. Né  en 1800, il est mort en 1882. Je peux situer sa vie dans l’âge de Philadelphie qui a commencé en 1750 et qui a pris fin en 1906. C’est le sixième âge de l’Eglise. Avant sa naissance, cinq âges s’étaient  déjà écoulés. Au cours de ces âges, les messagers envoyés par le Seigneur ont pêché la pure Parole de Dieu. La version Darby n’existait même pas. C’est pourquoi je dis que la révélation de Kacou Philippe est une séduction des esprits de divination. Vous savez, l’esprit de divination aussi donne des révélations, dans le but de tromper et de détruire, s’il était possible même les élus.

Vous voyez, la plénitude de la Parole, c’est Christ Lui – même. Mais, le prophète envoyé par le Christ Jésus est aussi une Parole de Dieu. Les véritables chrétiens nés de la Parole sont aussi des Paroles de Dieu. C’est ici le mystère de la loi de reproduction : Que chaque semence produise selon son espèce. La Parole étant une semence, celui qui naît d’Elle est aussi une Parole de Dieu. La Parole de Dieu produira des Fils de Dieu, qui sont aussi des Paroles de Dieu.  Sinon, comment comprendre cette Parole de l’Ecriture de 2 Corinthiens 3.2-3 ? "C’est vous qui êtes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes. Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs." D’après cette Ecriture, les véritables enfants de Dieu sont des lettres de Christ manifestées. Je suis donc une lettre de Christ manifestée. Tu es une lettre de Christ manifestée. Qu’est – ce qu’une lettre de Christ ? C’est la Parole de Christ rendue vivante. L’Ecriture dit que ces lettres sont connues et lues de tous les hommes. Il ne s’agit pas d’une Bible traduite d’une langue dans une autre, fut – elle version Darby. Il s’agit de vous et de moi ; car c’est nous les Paroles de Christ manifestées, connues et lues des hommes. C’est ici la révélation de la vraie Parole de Dieu. Ce ne sont pas des livres, mais ce sont des hommes nés de nouveau, unis à Christ par le Saint - Esprit. Dans Jean 17. 20, Jésus a prié pour que nous soyons tous uns en Lui. Et si véritablement, nous sommes unis à Lui, nous devenons UN avec Lui, comme Il est UN avec le Père. Et si nous sommes UN avec la Parole, nous sommes aussi Parole de Dieu. Si nous sommes sortis de la Parole, nous ne pouvons qu’être Parole. Au lieu de chercher à savoir quelle est la vraie version de Bible, nous devons plutôt chercher à être UN avec notre Seigneur Jésus – Christ, par les prières de foi, l’obéissance à Sa volonté, par le scellement de l’Esprit de Dieu. Aucune Bible ne peut sauver. Les disciples qui étaient dans la chambre haute ont été remplis du Saint – Esprit sans avoir jamais lu de Bible Darby. Nous aussi, nous pouvons être remplis de Dieu sans passer par la Bible. Pour être rempli du Saint – Esprit nul n’a besoin de Bible ; mais de Christ, et d’un prophète oint. Dans Actes 19, c’est lorsque l’apôtre Paul a imposé les mains aux douze que ceux – ci  ont reçu le Saint –Esprit. La version Darby n’était même pas écrite en ces temps - là. Dieu n’est pas dans un livre ; Il est dans l’homme né de la pure  Parole en ce temps de la fin. Il n’est pas dans la version Darby, pas plus que dans les autres versions. Dieu est dans Sa Parole, et cette Parole est une personne. Il est cette Parole. Jésus a dit : ˝Mes Paroles sont esprit et vie."

Mais frère Moïse, doit – on encore lire la Bible ? Oui. Mais, cherchez plus à être UN avec Christ afin de devenir de vraies Bibles. La Bible nous montre la voie, c’est un panneau indicateur.  Que vos paroles soient désormais de vraies Bibles ; que votre conduite soit désormais une vraie Bible ; que chaque mot qui sort de votre bouche soit une vraie Bible. Car, si votre Père  céleste est la Parole, vous aussi vous êtes la Parole. Quand Dieu voulait nous sauver, Il envoya Sa Parole manifestée en chair, Jésus. Il n’envoya aucune des versions de Bible que nous avons aujourd’hui. S’Il veut encore nous parler, Il enverra des hommes remplis du Saint – Esprit ; ceux – ci viendront avec le AINSI DIT LE SEIGNEUR, LA PAROLE REVELEE.

LA VRAIE PAROLE DE DIEU, C’EST CHRIST. NOUS, NOUS SOMMES LA PAROLE DE DIEU. Jésus est la lumière du monde ; vous aussi vous l’êtes, selon Matthieu 5.14. Jésus dit : «  Vous êtes la lumière du monde. »  Christ n’est pas une lettre écrite ; Il est la plénitude de la Parole et la plénitude de la vie rendues manifestes. Mais, nous, nous sommes des lettres écrites rendues manifestes par le Saint –Esprit. Christ est la vraie Parole ; nous, nous sommes la vraie Bible, la Parole rendue manifeste. Dans la  vraie Parole, il n’y a point de défaut ; mais dans la Bible, il y en a. Et nous sommes de vraies Bibles pour la gloire de Dieu. Amen ! J’espère que vous comprenez.

Que Dieu vous bénisse ; Qu’Il nous aide à comprendre les Ecritures et Sa puissance !

Comparons 2 Rois 2. 11 et Jean 3.13

2 Rois 2. 11 : Comme ils continuaient à marcher en parlant,  voici un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l’un de l’autre, et Elie  monta au ciel dans un tourbillon.

Jean 3. 13 : Jésus dit : Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel.

En lisant Genèse 5. 24 et Hébreux 11. 5, nous découvrons qu’Hénoc a été enlevé au ciel sans connaître la mort. Hénoc est donc monté lui aussi au ciel.

MAINTENANT COMMENT SE FAIT – IL QUE DES ERREURS SOIENT DANS LA BIBLE ?

Il faut distinguer dans la Bible ce que Dieu dit de ce que les hommes ont écrit à partir de leurs recherches. Dieu a parlé par les prophètes et par les apôtres ; ce qu’ils ont écrit est la véritable Parole de Dieu. Mais, il y a aussi ce que les scribes et autres ont écrit. C’est dans leur témoignage que se trouvent les erreurs. Prenons une fois encore Actes 9. 1 - 7 et Actes 22. 6 – 9. Dans Actes 9 .1 – 7, c’est Luc qui rend témoignage de ce qui s’est passé sur la route de Damas. Et il dit  que «  les hommes qui l’accompagnaient  demeurèrent stupéfaits ; ils entendirent bien la voix, mais ils ne voyaient personne.» Luc était médecin. Mais voici ce que dit celui qui a vécu l’évènement : « Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui parlait. » C’est le témoignage de l’apôtre Paul qui est crédible. C’est à lui que la Parole s’est adressée. Luc en voulant rendre témoignage de ce qui s’est passé, a mélangé un peu les choses. C’est comme ça que des erreurs se sont glissées dans la Bible,  qui est la Parole de Dieu. Tout ce que dit l’apôtre Paul est vrai, car ce n’est pas lui qui parle, mais c’est Christ en lui qui le fait. Les écrits de Paul sont donc la Parole véritable de Dieu. Le prophète Moïse avait le Ainsi dit l’éternel, c’était la vraie Parole de Dieu. Quand vous prenez les visions de Daniel et celles de l’apôtre Jean, malgré le nombre d’années qui séparent les deux prophètes, elles sont authentiques d’un bout à l’autre : c’est la vraie Parole. Remarquez l’exactitude prophétique d’Esaïe dont chaque parole révélée s’accomplit chaque jour. Tout ce qui sort de la bouche de Dieu est la pure Parole, la Parole éternelle et vivante. Dans Exode 32. 16, il est écrit ceci : « Les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu gravée sur des tables. » Cette Ecriture était la vraie Parole que l’éternel Dieu donna à Moïse. C’est justement cette Ecriture que les pharisiens sondaient ; pourtant Jésus leur dit de venir à lui pour avoir la vie éternelle. Parce qu’il n’y avait pas de vie dans les Ecritures.

Il y aussi d’autres passages qui semblent contradictoires, mais qui ne le sont pas. Par exemple Matthieu 28. 19 et Actes 2.38. Dans le premier passage c’est le Seigneur qui parle, le Dieu – Prophète. Dans Actes 2. 38, c’est celui à qui les clés du Royaume des cieux ont été remises qui révèle Matthieu 28. 19, par l’Esprit de Christ. Il n’y a pas de contradiction entre les deux. Frères, il y a beaucoup d’autres passages qui semblent contradictoires, mais qui en vérité cachent de glorieuses vérités. Et seul le Saint – Esprit peut nous révéler ces vérités divines.

PEUT – ETRE QUE CE QUE J’APPELLE DEFAUTS SONT EN VERITE DE GLORIEUSES CONTRADICTIONS, DES MYSTERES CACHES DEPUIS DES AGES. C’EST POURQUOI CHACUN DOIT PRIER ET S’ATTENDRE AU SEIGNEUR QUANT A LA COMPREHENSION EXACTE DES ECRITURES.

Frères, je sais une chose : les uns diront : «  Frère Moïse dit que la Bible n’est pas la Parole de Dieu. ».  Les autres diront : «  Il dit que la Bible est la vraie Parole de Dieu. » C’est de bonne guerre, car cela permettra à chacun de chercher la face de Dieu pour une révélation plus claire des choses spirituelles. Vérifiez tout par la Bible. Frères, soumettez tout ce que j’enseigne à l’autorité de la Parole de Dieu. Et la Bible est la Parole de Dieu. VERIFIER TOUT PAR LES ECRITURES.

Amen !

Que Dieu vous bénisse !

FRERE ABOKON MOISE

Mise à jour le Vendredi, 14 Octobre 2011 14:11
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix