Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 25 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
474
Hier :
936
Semaine :
1410
Mois :
4514
Total :
3862557
Il y a 4 utilisateurs en ligne
-
4 invités


LE MYSTERE DU PECHE ORIGINEL RESTITUE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 23 Octobre 2010 12:27

Message du 18 mars 2008 Abidjan, Dokui, Côte d’Ivoire.

Bonsoir. Qu’est-ce que le péché originel ? Selon le glorieux Message du Soir, c’est l’acte sexuel commis dans le jardin d’Eden. Je n’ai pas l’intention de dire le contraire, mais j’aimerais seulement vous faire part de la révélation de la Manne Fraîche à ce sujet. Sachez que ce que dit le frère Branham est biblique. Le serviteur fidèle et prudent Ewald Frank aussi enseigne que le péché originel, c’est l’acte sexuel, je le sais ; et je l’ai aussi enseigné. Mais, ce n’est pas exactement cela.

Qu’est-ce donc le péché originel ? Avant de répondre à cette interrogation, essayons de savoir ce qu’est le péché, ce n’est pas l’adultère, ce n’est pas le mensonge, ni le vol, mais l’incrédulité. Et cela est conforme à la Parole. Lisons à ce sujet Jean 16.8-3 : « Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement; en ce qui concerne le péché parce qu’ils ne croient pas en moi...» Le péché, c’est donc le fait de ne pas croire en Jésus ; le péché, c’est l’incrédulité. Dans Jean 3.36, Jésus dit : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.» Ne pas croire en Jésus, c’est attirer la colère de Dieu sur soi. C’est cela l’incrédulité. Frères, qu’est-ce que le péché ? Selon 1 Jean 3.3-4, c’est la transgression de la loi. Cette transgression est synonyme d’incrédulité. En effet, c’est l’incrédule qui transgresse la loi de Dieu.

Maintenant que signifie le mot "originel" ? C’est quelque chose lié à l’origine, au commencement. Donc, le PECHE ORIGINEL, c’est le péché commis dès le commencement   du monde. Autrement dit, le péché commis dans le jardin d’Eden. Quel est donc ce péché ? Le Message du Soir dit que c’est l’acte sexuel qui a été commis par le serpent et Eve, et par Adam et Eve. Cela n’est pas faux, puisque Dieu a dit de ne pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Transgresser cette loi est un péché. Manger de cet arbre est un péché. Mais, lorsque l’aigle, selon sa vocation céleste, est monté dans les hauteurs pour chercher la MANNE FRAÎCHE, il lui a été révélé quelque chose de plus ; voici la révélation : le péché originel, c’est l’incrédulité. Avant l’acte sexuel, qui est aussi un péché, il y a eu l’incrédulité. Par conséquent, le premier péché commis, c’est l’incrédulité, le fait de rejeter la Parole de Dieu. Le Seigneur a dit de ne pas manger l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Adam et Eve se sont montrés incrédules envers cette parole révélée. C’est donc l’incrédulité qui est le péché originel. Pour le message du Soir, c’est l’acte sexuel. Mais aujourd’hui, la restitution de ce mystère est faite au travers de la Manne Fraîche : L’INCREDULITE EST LE PECHE ORIGINEL. Ce péché d’incrédulité, selon Genèse 4.7 a des désirs. Voici la liste non exhaustive de ses désirs : adultère, fornication, meurtre, vol, mensonge, idolâtrie, etc. C’est parce que, Adam et Eve n’ont pas cru en la Parole révélée, qu’ils ont mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

EXAMINONS CETTE ECRITURE :

JEAN 1.29

Jean 1.29 : « Voici l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.» Quel péché l’agneau a-t-il ôté ? C’est l’incrédulité. Ce péché nous avait séparé de Dieu. Mais, Jésus, en devenant péché pour nous, selon 2 Corinthiens 5.21, a aboli ce péché. Ainsi, nous avons été justifiés devant Dieu et réconciliés avec Lui. Oui, Monsieur. Le péché est aboli. C’est la Parole. C’est ce que dit le Saint-Esprit dans Hébreux 9.26 : « Autrement il aurait fallu qu’il eût souffert plusieurs fois… tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice.». A la croix, l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde a été sacrifié : le péché est aboli. Jésus était le péché de l’humanité. Et Jésus a été tué, il a été mis à mort, il a été anéanti. Or, il était devenu péché de l’humanité. J’espère que vous comprenez. Par son sacrifice, il a aboli le péché, et avec lui tous ses désirs. Frères, comprenez vous la valeur et la perfection absolue de l’œuvre du Seigneur à la croix ? Le péché est aboli ; il n’a plus de pouvoir sur nous. Et le Seigneur Jésus a obtenu pour nous, par son sang, une rédemption éternelle. Le péché est aboli. Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, selon Romains 8.1. Frères, le péché originel est aboli, l’incrédulité est abolie, tous les autres péchés liés à l’incrédulité sont abolis. Ô, quelle merveille! Nous sommes véritablement affranchis de la loi du péché et de la mort. Le prophète s’est écrié un jour: « Ô mort, où est ta victoire ? Ô mort, où est ton aiguillon ?». Le péché étant aboli par le sacrifice sanglant de Christ, la mort n’a plus aucun pouvoir. L’aiguillon de la mort, c’est le péché. Or, le péché est aboli une fois pour toute. Ô mort, où est ta victoire ? Vous voyez l’abeille dans le naturel ? Elle a un aiguillon. Quand elle pique quelqu’un, l’aiguillon reste dans le corps de celui qui est piqué. Et l’abeille n’a plus de pouvoir. C’est un type de ce qui s’est passé dans le spirituel avec Jésus. Souvenez-vous que le péché est un aiguillon, c’est l’aiguillon de la mort. Quand la mort a enfoncé son aiguillon (le péché) dans le corps de Jésus il y est resté. Ainsi, la mort n’a plus d’aiguillon. Elle n’a plus de pouvoir pour "piquer" les enfants de Dieu. Christ, notre pâque, a été piqué, immolé.

PEUT-ON DONC VIVRE SANS PECHER ?

Jésus par son sacrifice à la croix, a aboli le péché. Il est aussi écrit que ceux qui sont en Jésus sont affranchis de la loi du péché et de la mort. Dans 1 Jean 3.8, il est écrit ceci : « Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement.». Quel péché a-t-il commis ? Il a douté de la parole de Dieu. Donc, dès le commencement, il est incrédule envers la Parole de Dieu. Le verset 9 est instructif : « Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui, et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. » Peut-on ne pas pécher ? L’Ecriture dit : OUI. Si la semence de Dieu est en toi, tu ne pècheras plus. C’est la Parole éternellement bénie de Dieu. Dans Jean 15.3, le Seigneur dit aux onze : « Déjà, vous êtes purs à cause de la Parole que je vous ai annoncée.».

Frères, Branham a dit : « Le péché originel, c’est l’acte sexuel.» Moi aussi, je vous dis ce que le Saint – Esprit m’a révélé : « Le  péché originel, c’est l’incrédulité.». Parce qu’avant l’acte sexuel, il y a eu d’abord l’incrédulité. C’est parce qu’ils ont été incrédules, c’est – à – dire qu’ils n’ont pas cru ce que Dieu a dit, qu’ils ont mangé de cet arbre défendu. Ils n’ont pas cru qu’ils allaient mourir en mangeant ; c’est justement pour cela qu’ils en ont mangé. C’est l’incrédulité. Si quelqu’un commet l’adultère, c’est parce qu’il ne croit pas en Dieu. C’est ce que frère Branham lui-même dit. Par conséquent, c’est parce qu’Adam n’a pas cru en ce que Dieu a dit, qu’il a commis l’acte sexuel avec Eve. L’acte sexuel ne peut plus être le péché originel, mais le désir, sinon le produit de ce péché originel. Vous me direz certainement : « Frère Moïse, Frère Branham a créé des écureuils, toi quel signe peux – tu  nous montrer, pour que nous croyions en toi ? Fais – nous un signe qui vient du ciel. »  Frères, il ne vous sera donné aucun autre signe que le signe de Jonas, le signe de la résurrection.

Frères, en lisant Romains 5. 12, nous avons vu que «  par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes. » Mais, lorsque le Saint – Esprit m’a dit de lire aussi Romains 8. 19 – 22, j’ai compris que la mort s’est aussi étendue sur toute la création. Lisons cela : «  Aussi  la création attend – elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise, avec l’espérance qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création toute entière soupire et souffre des douleurs de l’enfantement. » Au travers de cette Parole de l’Ecriture, nous pouvons comprendre que toute la création est corrompue et esclave de la vanité. Pourquoi est – elle corrompue ? A cause du péché. Si elle est corrompue, déchue de sa position originelle, c’est qu’elle est aussi séparée d’avec Dieu. Et toute séparation d’avec Dieu, c’est la mort. C’est donc à juste titre que l’Ecriture déclare que Dieu était en Christ réconciliant le monde avec Lui – même. Le monde n’est pas fait seulement d’hommes, mais de toute la création.  Quand Dieu a créé le monde, Il a vu que cela était bon. Ce monde était sous son contrôle au travers d’Adam qui devait dominer sur toute la création. Mais, après le péché commis par lui, le contrôle du monde est passé au diable, comme le montre l’Ecriture  dans Luc 4. 5 – 6. «  Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. .» C’est à partir de ce moment – là que toute la création est tombée dans la servitude du diable et dans la corruption. Elle était donc séparée de Dieu. Satan est appelé le dieu de ce monde selon 2 Corinthiens 4.4. C’est à cause de son incrédulité rendue manifeste par sa désobéissance, qu’Adam a perdu de son autorité sur la création de Dieu. A cause de son incrédulité envers la Parole révélée de Dieu, il a mangé de l’arbre défendu, a perdu son droit à l’exercice du pouvoir divin sur toute la terre, et il a été empêché de manger de l’arbre de vie. La mort s’est donc aussi étendue sur toute la création de Dieu : sur les hommes, les animaux, sur toute la création de Dieu. C’est par le péché d’incrédulité que la mort a pu entrer dans le monde. Jésus, par son sang a réconcilié toute la création avec le Créateur. Savez – vous que Dieu détruira ce monde un jour, la terre et tout ce qu’elle renferme, les cieux et tout ce qu’ils renferment parce qu’ils sont tous corrompus, à cause du péché originel ? Après cette destruction, Il promet la création d’une nouvelle terre et de nouveaux cieux. Et les fils de Dieu habiteront sur cette nouvelle terre où ils règneront et domineront dans la justice divine. Vous voyez, toute la création est concernée par la réconciliation qui n’a été possible que par le sang de Jésus. Il est écrit que c’est par la foi qu’Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn. Caïn était donc incrédule. Et le diable a été le premier a être incrédule envers la Parole  du Seigneur ; c’est le premier qui n’a pas cru en Dieu ; il a mis en doute ce que celui – ci a dit : c’était de l’incrédulité. Et il pu entraîner Adam et Eve dans ce péché d’incrédulité qui a produit la mort. Et la mort s’est répandue sur toutes les créatures de Dieu.

Examinons une autre Parole de l’Ecriture dans Ezéchiel 28. 15 – 16, concernant Satan : «  Tu as été intègre dans tes voies,  depuis le jour où tu fus créé jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi. Par la grandeur de ton commerce, tu as été rempli de violence, et tu as péché ; je te précipite de la montagne de Dieu, je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes. » Dieu parle du diable qui a été intègre jusqu’au jour où l’iniquité a été trouvé chez lui. Cette iniquité, c’est quoi ? C’est l’incrédulité envers Dieu, qui a causé la séparation d’avec ce dernier. Et depuis ce jour, la colère de Dieu demeure sur lui. Satan a été séparé d’avec Dieu, non pas à cause d’un acte sexuel, mais bien à cause de l’incrédulité qui a produit la vanité, l’orgueil, la violence et la mort c’est – à – dire la séparation d’avec Dieu. Tous les démons sont morts spirituellement en suivant Satan dans sa rébellion contre Dieu. C’est pourquoi il est écrit dans Apocalypse 20. 10 : «  Le diable qui les séduisait fut jeté dans l’étang de feu et de soufre. » Qu’est – ce que l’étang de feu ? C’est la seconde mort selon Apocalypse 20.14. Vous voyez, le diable et tous les démons seront jetés un jour dans l’étang de feu et de soufre. Pourquoi l’Ecriture parle – t – Elle de la seconde mort ? C’est parce qu’il y a une première mort. La première mort est intervenue lorsque l’iniquité s’est trouvée chez le diable et ses anges à cause de l’incrédulité. C’est la séparation. La seconde mort, qui est toujours causée par l’incrédulité, c’est la séparation pour toujours. Vous voyez, le diable ne croit pas en Jésus – Christ. C’est là le péché originel ; ce n’est pas l’adultère. L’ADULTERE EST UN PECHE, MAIS NOUS PARLONS DU PECHE ORIGINEL. AUTREMENT, DU PREMIER PECHE COMMIS A L’ORIGINE DU MONDE. CE PECHE – LA, C’EST L’INCREDULITE. LE MEME PECHE QUI A ETE COMMIS AU CIEL, A AUSSI ETE COMMIS SUR TERRE AU COMMENCEMENT.

C’EST L’INCREDULITE QUI EST A L’ORIGINE DE TOUS LES AUTRES PECHES.

L’incrédulité est une création originelle de Dieu. L’incrédulité qui est un péché ne peut que produire des péchés selon la loi de la reproduction.

J’ai dit que le diable ne croit pas en Jésus – Christ. Je vois la fébrilité avec laquelle mes détracteurs rétorqueront en citant l’Ecriture dans Jacques 2. 19 : «  Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et ils tremblent. » Par la grâce de Dieu, j’ai aussi lu cette Ecriture. Le diable croit qu’il y a un seul Dieu. Je crois cela. Mais, voilà, il tremble. Pourquoi tremble – t – il ?  C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse.

DEPUIS LA SEPARATION CAUSEE PAR LE PECHE ORIGINEL QU’EST L’INCREDULITE, TOUT SE REPRODUIT DANS LA SEPARATION D’AVEC DIEU. CHAQUE ARBRE QUI SORT DE TERRE, SORT DE TERRE SEPARE DE SON CREATEUR. CHAQUE HOMME QUI NAIT, NAIT SEPARE DE DIEU.  CHAQUE POISSON QUI NAIT, NAIT SEPARE DE SON CREATEUR.

Avez – vous remarqué que la terre, comme la femme, souffre des douleurs de l’enfantement ? Elle attend sa délivrance totale du pouvoir du péché avec la création d’une nouvelle terre. La délivrance totale des cieux se fera avec la création de nouveaux cieux. Nous aussi bien que sauvés, réconciliés avec Dieu, nous souffrons des douleurs de l’enfantement, qui prendront fin définitivement avec l’enlèvement de l’Eglise. Par le sacrifice de Jésus, tout ce qui était séparé de Dieu, les hommes, la terre et tout ce qu’elle renferme, les cieux et tout ce qu’ils renferment ont été rachetés. Tous attendent maintenant ce grand jour de la délivrance totale. La délivrance totale de l’Epouse se fera avec l’enlèvement. Le rachat par le sang de Jésus ne concerne pas les anges déchus.

Que chacun de vous examine les Ecritures pour voir si ce que je dis est vrai. Je ne suis pas infaillible. Examinez toutes choses, retenez ce qui est bon.

Amen!

FRERE CHRIST-MOÏSE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix