Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 29 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
447
Hier :
936
Semaine :
1384
Mois :
4488
Total :
3862530
Il y a 7 utilisateurs en ligne
-
7 invités


ET APRES BRANHAM ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 23 Octobre 2010 12:39

Message écrit du 28 Mars 2008, Dokui, Abidjan, Côte d’Ivoire.

J’imagine déjà la colère des branhamistes qui auront l’occasion de lire ce document. Comme d’habitude, ils diront : « Qui ose écrire des choses pareilles ? Qui ose poser une telle question ? » Mais leur colère n’arrêtera pas l’œuvre du Seigneur. Et puis, ce n’est pas la première fois que des gens réagissent ainsi. Quand Jean – Baptiste a commencé son ministère, les dignitaires ecclésiastiques ont envoyé leurs émissaires, des sacrificateurs et des Lévites, vers lui pour lui poser cette question : «  Toi, qui es – tu ? » Il répondit : «  Je ne suis pas le Christ. » Ils lui ont encore demandé : « Es- tu Elie ? » Il dit : Je ne le suis point. Es-tu le prophète ? Il répondit : « Non. »

Ils lui dirent alors, qui es-tu afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même ?

« Moi », dit-il « je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur. » (Jean 1.19 – 23)

Quelles sont les raisons pour lesquelles ces ecclésiastiques ont réagi comme cela ?

La première raison, c’est que Jean-Baptiste prêchait un message dur qu’ils n’ont jamais entendu. Eux, à l’instar des branhamistes, ils allaient dans la synagogue pour faire la lecture de la loi, du message de Moïse, le prophète à la colonne de feu, répétant mot à mot ce que ce dernier avait dit. Jean-Baptiste ne faisait pas comme eux. Sa parole était puissante et vivante ; il ne répétait pas mot à mot, mais il manifesta la Parole de son temps. Il disait entre autres : «  Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ? Déjà la cognée est mise à la racine des arbres, tout arbre qui ne produit pas de fruit sera coupé et jeté au feu. » Les Juifs depuis la mort du dernier prophète de l’Ancienne Alliance n’ont jamais entendu une prédication aussi violente, habitués qu’ils étaient à la lecture servile de l’Ecriture, comme les branhamistes qui passent leur temps à répéter ce que frère Branham a dit. Les mahométans aussi font la même chose : répéter mot à mot ce que leur prophète a dit dans des litanies ennuyeuses et interminables.

A ceux qui disaient en eux-mêmes, nous avons Abraham pour père, il répondit : « Je vous déclare que de ces pierres, Dieu peut susciter des enfants à Abraham. » Vous voyez donc que ce n’est pas la première fois que des gens s’opposent à une prédication. Les branhamistes, comme les pharisiens, pensent qu’ils sont les seuls vrais chrétiens dans le monde. Ils ne savent pas que de ces hommes qu’ils méprisent, Dieu peut susciter des enfants à Christ.

La deuxième raison, c’est que le prophète Jean-Baptiste ne sortait pas de leur groupe. C’est une répétition aujourd’hui. Les gens chercheront à savoir si je suis tonnerriste, branhamiste, grâciste, colmaniste, frankiste et que sais-je encore. Jean-Baptiste a été rejeté par tous à cause de la Parole qu’il prêchait. Je serai rejeté à cause de la Parole que je prêche, et ce sera le couronnement de mon ministère à la gloire de Dieu. Je ne recherche la faveur d’aucune de ces dénominations. Je ne donne pas une prophétie particulière, mais je m’efforce de dire ce que dit la Bible, et c’est cela qui dérange. J’essaie de vérifier ce que dit Branham à la lumière des Ecritures pour voir si ce qu’il dit est vrai ; c’est cela qui dérange. Les religieux n’aiment pas qu’on vienne bousculer leurs vielles habitudes, leur credo et leurs dogmes. Gare à celui qui le fait. Il devient leur pire ennemi. Pourtant ce qui est dit est vrai et prouvé par l’Ecriture. J’ai dit, et je répète, William Branham n’est pas le Dieu Tout-Puissant ; il s’est trompé, il a même donné de fausses prophéties.

Quand Dieu Lui-même est apparu sur la scène de la prédication, son premier adversaire, c’était le diable ; son deuxième adversaire, c’était le diable se manifestant à travers les prédicateurs pharisiens, sadducéens, scribes et autres docteurs de la loi. Ces gens-là lisaient et prêchaient ce que le prophète Moïse a enseigné ; du moins c’est ce qu’ils croyaient faire. Mais en vérité, personne ne prêchait le message de Moïse. Chacun prêchait ce qu’il pensait être vrai. Et ils étaient opposés les uns aux autres. Et chaque groupe clamait haut et fort que c’est lui qui détenait le monopole de la vérité. Les pharisiens traitaient les sadducéens de perdus ; les sadducéens aussi traitaient les pharisiens de perdus ; pourtant, chose étrange, les deux groupes ont les écrits du prophète Moïse, qui était venu avec une Colonne de Feu. Et si on ramenait ces choses à notre temps ? Il y a les tonnerristes, les non tonnerristes, les grâcistes, les frankistes, les branhamistes, les colmanistes. Tous se réclament de William Branham, venu avec une même Colonne de Feu. Les tonnerristes traitent les grâcistes de perdus ; les colmanistes traitent les autres de perdus. Les frankistes traitent les branhamistes de perdus ; pourtant, chose étrange, ils croient tous au même prophète, ont tous les brochures et les bandes magnétiques de Branham ; tous aiment ce dernier et l’ont élevé au rang de la Divinité suprême en disant : «  Frère Branham ne peut pas se tromper ; il est infaillible. » Et tout en disant ces mensonges, ils essaient vainement de ne pas voir les graves déviations de ce dernier. A votre avis, quel bon accueil sera réservé à quelqu’un comme moi, qui ose dire que frère Branham n’est pas infaillible, et qui apporte les preuves tangibles et palpables des faussetés doctrinales qu’il a enseignées et des fausses prédictions qu’il a données ? AUCUN. C’est plutôt le mépris, les insultes, le rejet, les calomnies, les dénigrements, les attaques contre ma personne, au lieu de prendre les Ecritures et même les brochures de frère Branham pour apporter la contradiction. Frères, ce n’est pas la première fois qu’on s’est élevé contre la vérité. Les branhamistes croient être inspirés, quand ils condamnent les pasteurs des églises évangéliques et pentecôtistes. Aujourd’hui, quand on dénonce aussi leurs déviations par rapport à la Parole, ils se mettent en colère et commencent à menacer. Il y a un ancien d’une église branhamiste qui a dit à mon sujet : « Il doit se repentir parce qu’il dit que frère Branham a fait des erreurs, sinon… » Sinon quoi ? Et il a aussi dit qu’il me donne trois ans pour que je cesse de parler comme je le fais. J’ai ri, et j’ai dit à celui qui m’a apporté cette information : «  Trois ans, c’est trop long. » Vous voyez, c’est parce qu’il a peur qu’il a dit cela. Et puis, il n’est pas sûr de sa révélation. Les frères voulaient lui montrer dans ses propres brochures les erreurs de Branham, mais il a refusé. De quoi a-t-il peur ? Il a peur d’arriver à cette terrible conclusion : « S’il voit que frère Branham s’est effectivement trompé, c’est qu’il est un faux prophète. Et s’il est un faux prophète que deviendra-t-il ? » Or, moi, je n’ai jamais dit qu’il était un faux prophète. VOICI CE QUE JE DIS : WILLIAM BRANHAM EST UN PROPHETE, MAIS IL S’EST TROMPE ET EST SORTI PAR MOMENTS DE LA VOLONTE DE DIEU. IL A DONNE DE FAUSSES REVELATIONS. Et il peut arriver à n’importe qui de faire des erreurs, et rester toujours un serviteur de Dieu. Je vais tout à l’heure développer un thème. Pour moi, c’est la vérité. Mais quelqu’un d’autre y verra des erreurs. Pour moi, cela est tout à fait normal, parce que je ne suis qu’un mortel. Et en tant que tel, JE DOIS ME TROMPER. ON DOIT CORRIGER MES ERREURS. LE SEIGNEUR JESUS – CHRIST SEUL EST INFAILLIBLE. William Branham a habitué ses sympathisants à des déclarations quelques peu exagérées, déclarations qui le placent au même niveau que le Seigneur Jésus-Christ. Voilà pourquoi ceux-ci croient qu’il est infaillible. Voici ce qu’il a déclaré dans sa prédication intitulée " LA PROFONDEUR APPELLE LA PROFONDEUR " : «  JE SUIS NE HORS DU PECHE.» Une telle déclaration nous ramène à Jésus, né sans péché, hors du péché. Il dit encore qu’aucune de ses prédictions n’a JAMAIS manqué. Si ce n’est pas le Dieu Tout-Puissant, dites-moi qui c’est. Il est né sans péché et il est infaillible. Ces deux attributs font partie de ce qui fait la force réelle du Seigneur Jésus-Christ. Je connais un pasteur branhamiste qui m’a dit que William Branham est Jésus-Christ à part entière. Il est toute la Parole de Dieu manifestée pour les derniers jours. Par conséquent il est infaillible. Il ne lit même plus la Bible, disant que la Bible, c’est pour les Juifs, et que pour nous ce sont les brochures de frère Branham. Pour moi, qu’il soit toute la Parole manifestée en chair ou Jésus-Christ   Lui -même, ne me pose aucun problème. Mon problème, c’est qu’on me dit qu’il est infaillible alors qu’il ne l’est pas, et j’en ai les preuves. Que ses brochures remplacent la Bible pour nous l’Eglise des  derniers jours ne me pose pas de problème non plus. Mon problème, c’est que lesdites brochures comportent des erreurs flagrantes. Par exemple, frère Branham dit dans sa brochure intitulée " LA REVELATION DE JESUS- CHRIST, LES 10 VIERGES ", que Judas Iscariote est sauvé et sanctifié. Même le profane vous dira le contraire. Comment un prophète qui dit être le dernier, et qui de surcroît est venu avec une colonne de feu au- dessus de la tête peut-il contredire le Seigneur Jésus Lui-même. Car celui-ci dit que Judas est perdu. Peut-être que c’est la parole de Branham qui l’a purifié. Pas celle du Seigneur. Peut-être Branham a le pouvoir de purifier les gens que Jésus a déclarés perdus. Si Judas est vraiment sauvé et sanctifié par la parole de Branham, autant retourner à l’Eglise Catholique où la vierge Marie descend dans le purgatoire pour faire sortir les pécheurs après leur purification.

Les branhamistes n’ont pas pris garde à cette Parole de l’Ecriture qui s’accomplit contre eux aujourd’hui. Le Seigneur Jésus-Christ dit dans Matthieu 7. 1 – 4 : «  Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car vous serez jugés du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.

Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans le tien ?

Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. » Ils jugent et condamnent les dénominations qu’ils traitent de diaboliques en s’appuyant sur la Parole, c’est bien. Mais, il se trouve qu’ils enseignent aussi des faussetés comme les autres. Que fera le Seigneur ? Il permettra que des gens prennent la même mesure avec laquelle ils ont mesuré, pour les mesurer. Cette mesure, c’est la Parole. Quand j’ai écrit que les chrétiens ne doivent pas donner leur dîme en argent, et qu’on ne doit plus parler de dîme sous la Nouvelle Alliance en Jésus-Christ, j’ai jugé et mesuré en m’appuyant sur la Bible. Mais, des gens ont réagi en me jugeant et en me mesurant avec la même mesure que j’ai utilisée pour les mésuser. Je ne me suis pas plaint ; et je n’ai pas à me plaindre ; je savais que cela allait arriver. Un prédicateur branhamiste, le docteur Apollos, a même dit au cours d’un culte qu’il pouvait me démontrer par la Parole que je suis dans l’erreur. J’ai voulu lui céder la chaire pour qu’il le fasse. Mais, il a demandé un temps de préparation d’abord. Nous attendons tous qu’il soit prêt, et il viendra à la chaire pour prouver que ce que j’ai dit est faux. Si le Seigneur le confirme, moi, je me repentirai et je corrigerai mes erreurs. Et la vie continue. Vous voyez, les branhamistes pensent qu’ils détiennent le monopole de la vérité ; ils ont jugé et condamné, ils le font toujours. Dieu m’a donné la force de prendre la même mesure qu’ils utilisent pour les mesurer. Cette mesure, c’est le Message du temps du Soir de frère Branham. C’est avec ce message même que depuis un certain temps, je démontre que frère Branham a dévié par moments par rapport à la Parole. Quelqu’un d’autre prendra mes propres enseignements pour essayer de me montrer mes erreurs, ce qui est tout à fait normal. Mon seul problème, c’est qu’on prenne la Bible, rien que la Bible pour me dire où j’ai dévié, et je me repens. JE NE SUIS PAS INFAILLIBLE. Mais, si on prend ce que tel ou tel gourou  a dit, cela n’aboutira à rien. Tous les chrétiens reconnaissent l’autorité de la Bible.

Quand le Seigneur prêchait son message, les pharisiens, les sadducéens, les scribes et les docteurs de la loi, qui ne s’entendaient pas à cause de leurs divergences doctrinales, se sont mis bizarrement ensemble pour harceler le Seigneur, pour l’insulter et pour le traiter de tous les noms, jusqu’à le traiter de beelzébul, de samaritain. Vous voyez, ils lui ont même refusé la nationalité juive. Comme les choses de Dieu peuvent se répéter, il se pourrait que cela arrive. Quoi qu’il arrive, je dirai TOUJOURS QUE C’EST JESUS SEUL QUI EST NE SANS PECHE ET QUI EST INFAILLIBLE. Amen !

ET APRES WILLIAM BRANHAM… ?

Selon la doctrine des branhamistes, après frère Branham, tout est fini. Dieu n’enverra plus de prophète, ni de messager. La raison qu’ils donnent est celle-ci : « Frère Branham est le septième messager ; et il n’y a que sept âges de l’Eglise. » Ce qu’ils disent n’est pas totalement vrai, ni totalement faux. Seulement j’ai quelques préoccupations :

-La première : Si frère Branham est le dernier prophète, pourquoi son message comporte-t-il des erreurs flagrantes ? Pourquoi a-t-il donné de fausses prophéties ?

-La deuxième : Pourquoi a-t-il contredit le Seigneur Jésus-Christ ? Dans Matthieu 24. 36, le Seigneur dit clairement : «  Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. » Voici la contradiction apportée par Branham dans son livre sur LES SEPT AGES DE L’EGLISE à la page 314 : «  Vu que Jésus a dit que “personne ne connaît ni le jour ni l’heure ” je continue à maintenir ce pronostic trente ans après, parce que Jésus n’a PAS dit que personne ne pourrait connaître l’année, le mois ou la semaine où Sa venue serait achevée. Donc, je le répète, je crois sincèrement et je maintiens, selon ce que j’ai étudié dans la Parole, ainsi que par l’inspiration Divine, que 1977 pourrait bien marquer le point final des systèmes de ce monde, et nous introduire dans le millénium. » Avez-vous remarqué la gravité de cette déclaration : « Jésus n’a pas dit que personne ne pourrait connaître l’année, le mois ou la semaine. » Il apporte une contradiction sans savoir que le Seigneur a aussi parlé de l’année, du mois et de la semaine. Il était prophète, et il ne le savait pas. En effet dans Actes 1.6 – 7, les disciples lui ont posé une question relative au rétablissement d’Israël. Il leur dit : « Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa seule autorité. » Frères, si vous voulez le savoir, l’année, le mois et la semaine sont inclus dans les temps et les moments. Et la Parole est formelle : «  Personne ne connaît ni le jour, ni l’heure, ni les temps, ni les moments, c’est-à-dire ni la semaine, ni le mois, ni l’année. » Que les branhamistes disent ce qu’ils veulent, nous savons que frère Branham a violé cette Parole de l’Ecriture de Matthieu 24. 36 et Actes 1.6 – 7. Et il n’a pas d’excuse parce qu’il dit qu’il est le dernier prophète- messager que Dieu a envoyé pour rétablir toutes choses et révéler toute la Parole de Dieu afin que s’accomplisse le mystère de Dieu selon Apocalypse 10.7. Moi, j’ai des excuses parce que je ne dis pas qu’après moi c’est moi. Les branhamistes disent que Branham est infaillible ; j’aimerais savoir ce qu’ils pensent de la fausse prédiction concernant 1977. O, frères, ils se défendent en disant que leur prophète qui est infaillible a dit qu’il prédisait, et qu’il ne prophétisait pas. Même si c’est le cas, ils ne pourront pas s’en sortir. Parce que Dieu dit qu’Il confirme les prédictions de ses prophètes. Lisons cela dans Esaïe 44.24-26 : « Ainsi parle l’Eternel, ton rédempteur, Celui qui t’a formé dès ta naissance, Moi l’Eternel j’ai fait toutes ces choses. Seul j’ai déployé les cieux, Seul j’ai étendu la terre.

J’anéantis les signes des prophètes de mensonge, et je proclame insensés les devins ; je fais reculer les sages… Je confirme la parole de mon serviteur, et j’accomplis ce que prédisent mes envoyés. » Voilà qui est clair. Branham a prédit que l’enlèvement se ferait en 1977, qui serait aussi l’année de la fin du monde. Pourquoi Dieu n’a-t-il pas confirmé sa parole, sa prédiction ? Il dit qu’il confirme les prédictions de ses serviteurs, et frère Branham a prédit. Pourquoi Dieu n’a-t-il pas confirmé sa prédiction ? Je vais vous dire pourquoi Dieu ne l’a pas fait. C’est pour que s’accomplisse cette Parole de l’Ecriture de Jérémie 23. 16 : « Ainsi parle l’Eternel des armées : N’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisent ! Ils vous entraînent à des choses de néant ; ils disent les visions de leur cœur, et non ce qui vient de la bouche de l’Eternel. » Ce que William Branham a dit concernant l’enlèvement qui aurait lieu en 1977 ne vient pas de la bouche de Dieu, mais de sa propre bouche, et de son cœur. Il a prophétisé les visions de son cœur. Dieu ne l’a pas suivi dans son égarement pour que s’accomplisse cette autre Parole de l’Ecriture de Jérémie 23. 21 : « Je n’ai point envoyé ces prophètes et ils ont couru ; Je ne leur ai point parlé et ils ont prophétisé. S’ils avaient assisté à mon conseil, Ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple. » Dieu n’a pas envoyé frère Branham parler de la date de l’enlèvement, mais il a couru. Il n’a pas parlé et ce dernier a prophétisé. S’il avait assisté au conseil de Dieu, il n’aurait pas fait une telle prédiction aux conséquences graves. Frères, les branhamistes essaient toujours de jouer sur ces deux mots : prédire et prophétiser. Dites-leur : Même si c’était une prédiction, Dieu devait la confirmer. C’est Sa Parole qui le dit. Dans Esaïe 44. 25, Il dit qu’Il rend vains les signes des prophètes de mensonge. Méditez cette Parole dans la prière, et que Dieu nous aide. Dans Esaïe 44. 7, Dieu dit qu’Il fait des prédictions, qu’Il annonce l’avenir et ce qui doit arriver. Vous voyez, pour Lui, PREDIRE = ANNONCER L’AVENIR. Et annoncer l’avenir, c’est PROPHETISER. DONC PREDIRE = PROPHETISER. Frère  Branham en disant qu’il ne prophétisait pas, mais qu’il ne faisait que prédire, montre qu’il n’avait pas la révélation que PREDIRE = PROPHETISER. Or, c’est lui que Dieu a mandaté pour rétablir toutes choses ; c’est lui le tout dernier prophète ; c’est lui la manifestation de Malachie 4, d’Apocalypse 3. 14 et d’Apocalypse 10.7. Si lui, le dernier prophète ne sait pas que prédire c’est égal à prophétiser, qui donc viendra nous enseigner cela ?

L’apôtre Pierre nous exhorte à nous souvenir des prédictions des saints prophètes : 2 Pierre 3.1 – 2 : «  Voici déjà bien- aimés, la seconde lettre que je vous écris. Dans l’une et dans l’autre je cherche à éveiller  par des avertissements votre saine intelligence, afin que vous vous souveniez des choses annoncées d’avance par les saints prophètes… ». Selon le Saint-Esprit qui a parlé par la bouche de Pierre, nous devons nous souvenir des choses annoncées d’avance par les saints prophètes de Dieu. Mais, dans le cas d’espèce, pouvons-nous garder en nous la fausse prédiction de Branham ? Quand on dit quelque chose d’avance cela veut dire qu’on prédit ou qu’on prophétise. William Branham a donc prophétisé, et il a dit un mensonge. D’ailleurs il dit et je cite : «  Donc je le répète, je crois sincèrement et je maintiens, selon ce que j’ai étudié dans la Parole et par l’inspiration Divine. »   Dites-moi : Que signifient ces paroles ? «  Je crois sincèrement », «  je maintiens », «  selon ce que j’ai étudié dans la Parole », «  et par l’inspiration Divine. » Vous voyez, je peux dire ceci : Frère Branham a prédit l’année 1977 comme étant l’année de l’enlèvement PAR L’INSPIRATION DIVINE. Il a donc prophétisé. Personne ne peut prédire par l’inspiration Divine et dire en même temps qu’il ne prophétise pas. Les branhamistes qui se targuent d’avoir toute la Parole, de tout connaître, doivent savoir que lorsqu’on prédit par l’inspiration Divine cela veut dire que c’est Dieu qui parle. Ils doivent savoir que c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Ils doivent savoir que quand Branham dit qu’il a prédit par l’inspiration Divine, il voulait dire que c’était AINSI DIT LE SEIGNEUR, que ce qu’il disait ne venait pas de lui, mais de Dieu.

Dans la brochure intitulée " RESTITUTION DE L’ARBRE DE L’EPOUSE ", à la page 15, frère Branham dit : «  La Parole de Dieu vient aux prophètes… Nous sommes ses prophètes, ses serviteurs à qui la Parole vient. C’est pour cela que le prophète doit être confirmé, si ce qu’il dit s’accomplit, alors cela vient de Dieu. » Appliquons à frère Branham sa propre parole : il dit que si ce que dit le prophète s’accomplit, cela vient de Dieu. Dans le cas contraire, cela vient du diable. L’application semble être simple à faire, n’est-ce pas ? Dieu n’a pas confirmé ce qu’il a dit, parce que cela ne venait pas du Seigneur. De qui cela venait – il alors ? Je ne fais que dire ce qu’il a dit. D’ailleurs cette Parole de l’Ecriture condamne l’attitude de frère Branham. C’est Jérémie 28. 9, qui dit que c’est par l’accomplissement de ce que dit un prophète qu’il sera reconnu comme véritable envoyé de Dieu. « Mais si un prophète prophétise la paix, c’est par l’accomplissement de ce qu’il prophétise qu’il sera reconnu comme véritablement envoyé par l’Eternel. » C’est la Parole. Or, ce que Branham a dit n’est pas arrivé. Les branhamistes pour s’en prendre à moi disent : « Frère Moïse corrige le prophète de Dieu, qui a été confirmé par la Colonne de feu de façon surnaturelle. » Je peux vous assurer que moi, je ne fais qu’appliquer la véritable Parole de Dieu. Je ne corrige personne, mais je constate que Branham a dit quelque chose qui n’est pas arrivé. C’est Dieu qui a dit que c’est par l’accomplissement de ce que dit un prophète que celui - ci sera reconnu véritablement comme Son envoyé. Je ne sais vraiment pas de quoi on m’accuse. C’est Dieu Lui-même qui l’a dit. Que dit- Il encore  dans Deutéronome 18.22 ? «  Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Eternel  n’aura point dite. C’est par audace que le prophète l’aura dite : n’aie pas peur de lui. » Les branhamistes qui pensent que quelque chose va m’arriver parce que je dis que Branham n’est pas infaillible doivent se souvenir de cette Parole de Deutéronome 18.22. Elle me donne le plein droit de dire que Branham a donné une fausse prophétie concernant 1977, et que c’est par audace qu’il a parlé. Par conséquent je ne crains rien. Il se pourrait que demain je tombe malade, ce ne sera pas à cause de Branham, encore moins des branhamistes, car Dieu est fidèle et Il veille sur sa Parole pour l’accomplir. Je défie quiconque de montrer une seule Ecriture où le Seigneur demande à ses enfants de croire les mensonges des prophètes. Bien au contraire Il nous donne l’ordre d’éprouver tout esprit. Dire que William Branham a prédit des faussetés n’est pas une injure, mais un hommage rendu à la Vérité de Dieu. Ce dernier affirme lui-même ceci : « Comment peut- on dire de quelqu’un  qu’il est prophète  et dire ensuite qu’il a une a fausse révélation ? Cela n’a pas plus de sens que ce soi – disant " Fils Eternel. » (LA REVELATION DE JESUS – CHRIST, AGE DE THYATIRE ; p. 16 – 17 ; paragraphe 85.) Frères, comprenez-vous ce qu’il dit ? Il dit :

  1. Qu’un prophète ne peut pas avoir de  fausse révélation. Lui, Branham, il en a eu au moins une. Que peut-on en déduire d’après son propre enseignement ? Je dis bien selon son propre enseignement. Prenez sa propre mesure pour le mesurer. C’est la Parole.
  2. Il affirme que parler d’un soi-disant Fils Eternel n’a pas de sens. Il a fait cette déclaration le 08 décembre 1960. Mais le 18 mars 1962, soit deux ans après,  il a enseigné la doctrine même qu’il a condamnée en 1960. En effet, il dit dans la brochure intitulée " LA PAROLE PARLEE EST LA SEMENCE ORIGINELLE " du 18 mars 1962, à la page 59 : «  Cet enfant ne peut mourir parce qu’il est un enfant-parole. Il est un enfant-Semence. Il est un enfant Eternel ! Alléluia ! C’est exactement ce qu’était Jésus. Il était un Enfant Eternel. » Où est donc la bonne révélation ? Jésus est – Il un enfant Eternel oui ou non ? Le Message du Soir de frère Branham a la particularité d’entretenir le flou dans l’esprit des gens, parce que le prophète lui-même se contredit tout le temps. Et tout cela est permis par Dieu afin qu’aucun homme ne se glorifie.

-Troisième préoccupation :

C’est que frère Branham dit une chose aujourd’hui, et demain il dit le contraire. Il a prêché de fausses doctrines qu’il a corrigées après. Il y en a qu’il n’a jamais pu corriger. Or, il est le dernier messager. Je ne veux pas être un sacrilège, mais si le dernier prophète- messager a laissé des faussetés derrière lui, de faux enseignements derrière lui, n’est-on pas en droit de se poser cette question : que devons-nous faire ?

Dans sa brochure ″LA REVELATION DES SEPT SCEAUX, TROISIEME SCEAU″  du 20 mars 1963, à la page 37, aux paragraphes 275 – 279, il dit avoir déjà prêché sur les sceaux. Et qu’il avait dit que le cavalier blanc, c’était l’Eglise primitive ; que le cavalier noir représentait un temps de ténèbres. Ces doctrines, il les avait tirées des livres des Adventistes. Elles ne venaient donc pas de Dieu, mais des Adventistes, une dénomination avec laquelle il n’était pas d’accord. Pourquoi a – t – il enseigné ce que les autres avaient déjà enseigné, lui  qui était venu avec un Message particulier de la part de Dieu ? Frères, je vais peut-être vous surprendre, mais sachez que les révélations sur l’Apocalypse 13 par exemple avaient déjà été données par d’autres personnes avant frère Branham. Voici ce que je veux dire : FRERE BRANHAM N’A PAS ETE LE PREMIER A AVOIR RECU CES REVELATIONS. J’ai lu un livre qui s’intitule "LA TRAGEDIE DES SIECLES" d’Ellen G. White. De la page 475 à la page 484, il est question d’Apocalypse 13.  Il est dit que la bête qui monte de la mer, c’est l’Europe avec la papauté comme puissance dominatrice, et que celle qui monte de la terre, c’est les Etats – Unis d’Amérique. C’est exactement ce que frère Branham a repris ; et c’est ce que Ewald Frank aussi enseigne. Comme vous pouvez le constater, frère Branham s’est inspiré de certains livres pour prêcher, il a fait des erreurs.   Mais, à l’ouverture des sceaux, il a corrigé les faux enseignements qu’il avait donnés. Branham, lui – même a reconnu qu’il a fait des erreurs. Je ne sais pas pourquoi ses partisans ne veulent pas qu’on en parle. Pendant qu’il prêchait de fausses doctrines, il arrivait quand même à faire des miracles extraordinaires, à révéler même ce qui était caché dans le cœur des gens. Tout cela a été permis par Dieu afin que nous cessions de glorifier un homme, fut-il prophète. Dans "LA REVELATION DES SEPT SCEAUX, TROISIEME SCEAU"du 20 mars 1963, à la page 10, au paragraphe 66, il dit : «  Je crois qu’un petit enfant est sauvé. » Il dit même que tous les bébés vont directement au ciel sans aucun obstacle, parce que le sang de Jésus a ôté le péché du monde.  Pour quelqu’un qui est le dernier prophète venu pour révéler toute la Parole, il faut reconnaître qu’il nous laisse sur notre faim. Maintenant voici la pleine révélation qui vient sous la forme d’une manne Fraîche, en ce qui concerne ce point doctrinal : Tous les enfants ne sont pas sauvés. Est sauvé, seul celui dont le nom est écrit dans le livre de vie de l’Agneau, le prédestiné. Frères, Branham N’A PAS TOUT REVELE. Il a révélé beaucoup de choses, mais il a aussi enseigné des faussetés. Ces faussetés-là doivent être restituées, corrigées, non par moi, mais par le moyen de la Parole, la Bible. Il dit que «  si la révélation vient de Dieu, elle doit s’accorder avec la Parole. » (EVENEMENTS MODERNES RENDUS CLAIRS PAR LA PROPHETIE, du 06 Décembre 1965 ; p. 7.) Sur la base même de ses propres déclarations, je dis que sa révélation selon laquelle tous les bébés, les petits enfants  sont sauvés, ne s’accorde pas avec la Parole dans son entièreté. Lorsqu’il enseigne que la dîme se paie en espèces, alors qu’elle se paie en nature, il est sorti de la Parole pour enseigner sa propre pensée. Lisez Deutéronome 14. 22 – 26, et vous verrez que la dîme selon le Dieu Eternel est payée en nature, et non en espèces. Il a enseigné aussi que le péché originel, c’est l’adultère. Et sans chercher à comprendre, nous avons tous répété cela, alors que ce n’est pas conforme à la Parole ; cela ne s’accorde pas avec la Parole de Dieu. Le péché originel, c’est l’incrédulité, qui est le seul péché qui sépare de Dieu. C’est  parce que l’homme et la femme ont été incrédules envers la Parole de Dieu qu’ils ont mangé du fruit défendu. C’est parce qu’ils n’ont pas cru en Dieu, qu’ils ont désobéi à la Parole Divine. Le serpent non plus n’a pas cru en ce que Dieu a dit. Celui - ci a dit : «  Si vous mangez de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, vous mourrez. » Mais, le diable, lui, a dit : «  Vous ne mourrez pas. » Adam et Eve ont cru qu’ils n’allaient pas mourir. Ils ont douté de ce que Dieu a dit. C’est cela l’incrédulité. C’est donc par incrédulité qu’ils ont mangé de l’arbre défendu. C’est le fait de manger de ce fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal qui est un acte sexuel. Cet acte sexuel n’est pas le péché originel, car il y a un péché qui l’a précédé : c’est l’incrédulité. Il y a donc eu l’incrédulité avant l’acte sexuel. Sans l’incrédulité, il n’y aurait pas eu de désobéissance.

Branham dit que la côte d’Adam est une côte physique et que la femme a une côte de plus que l’homme dans son anatomie. Cela peut être vrai ; seulement jusqu’à présent, aucune femme n’a une côte de plus que l’homme. Vous voyez, cette fausse doctrine aussi doit être corrigée et restituée c’est - à -dire ramener à son état originel. La côte d’Adam n’est pas une côte physique. A la croix du calvaire, le dernier Adam fut pendu. Et son côté a été percé, et du sang était sorti. Ce sang versé a donné naissance au Corps de Christ, qui est la manifestation du sang de Christ. Pour le premier Adam, c’était la même chose. Quand Dieu a fait tomber un profond sommeil sur lui, comme sur Jésus à la croix, Il a pris du sang d’Adam pour former Eve. Il n’y a pas de vie dans l’os humain, mais dans le sang. Tout ce qui constitue l’homme, les os, les oreilles, la bouche, les pieds et autres, viennent du sang. La formation du bébé commence par le sang, et non par l’os. Frère Branham n’a pas TOUT révélé. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’est pas prophète. Dans sa prédication sur MARIAGE ET DIVORCE, il n’a jamais révélé avec précision la pensée de Dieu à ce sujet. Il n’a jamais dit si c’est la monogamie ou la polygamie qu’il fallait pratiquer. C’est pourquoi il y a des branhamistes qui se marient à plusieurs femmes au nom de cette brochure, et  des branhamistes qui ne se marient qu’à une  seule femme, au nom de cette même brochure sur MARIAGE ET DIVORCE. Quand vous prenez la doctrine sur les Soixante-dix Semaines de Daniel, tantôt, il dit qu’il reste sept ans à Israël, tantôt, il reste trois ans et demi. Il y a des branhamistes qui ont opté pour sept ans en citant frère Branham, il en a d’autres qui ont opté pour trois ans et demi, en citant aussi le même Branham. C’est pourquoi nous, pour éviter toutes sortes de confusion, nous devons prier Dieu pour qu’Il nous éclaire.  Pour un message qui doit nous préparer à l’enlèvement, il y a de quoi être prudent et vigilant. Il y a cette fameuse doctrine des tonnerres qui divisent les branhamistes. Il y en a qui disent que les sept tonnerres d’Apocalypse 10 sont révélés en s’appuyant sur ce que frère Branham a dit. Il y en a d’autres qui disent qu’ils ne sont pas révélés, en s’appuyant eux aussi sur ce que frère Branham a dit. Que devons-nous faire ? Consulter l’Auteur de la Parole pour connaître la vérité.  Son fils Joseph Branham croit aux sept tonnerres ; selon lui, ils ont été révélés par son père. Ewald Frank dit que le Seigneur a révélé les sept tonnerres d’Apocalypse 10 à frère Branham dans sa brochure sur LA PAROLE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. Mais en 1977, il dit encore que ce dernier n’a pas reçu cette révélation. Ce que je ne comprends pas dans le Message, ce sont les volte - faces. Or, c’est le dernier Message. Avec toutes ces volte- faces, que devons- nous faire ? Frères, priez vous-mêmes que le Saint-Esprit vous conduise dans toute la vérité.  Quand Ewald Frank croyait aux tonnerres, il avait déjà reçu le Saint-Esprit. Maintenant, il dit que c’est une doctrine démoniaque. Où est la vérité ? Ce qui est grave, c’est que malgré toutes ces  tergiversations et autres galimatias prophétiques, on nous dit : «  Si tu ne crois pas en Frank, tu es perdu. » Frères, je ne peux pas ici citer toutes mes préoccupations. C’est pourquoi, je vous propose d’avancer un peu plus.

Après tout ce qui est dit, une seule question nous vient à l’esprit : Que devons-nous faire ?

Je crois que Dieu enverra d’autres hommes de Dieu pour continuer l’œuvre du Seigneur. Après frère Branham, il y aura d’autres personnes prêchant la Parole jusqu’à ce que toutes choses soient effectivement rétablies.

Je veux vous montrer quelque chose ; que Dieu nous aide à comprendre.

Quand frère Branham a dessiné le tableau concernant les Sept Ages de l’Eglise il a donné les noms de tous les anges, de tous les messagers. Du premier au sixième ange, des noms ont été donnés. Mais, le septième ange n’a pas été nommé.

Voici la liste telle qu’elle a été révélée en 1960 :

Premier âge : L’apôtre Paul   : premier    ange

Deuxième âge : Irénée           : deuxième ange

Troisième âge : Martin           : troisième ange

Quatrième âge : Colomba       :quatrième ange

Cinquième âge : Luther          : cinquième ange

Sixième âge : Wesley              : sixième ange

Septième âge :                       : septième ange

N.B : LE NOM DE Branham N’EST PAS ATTRIBUE AU SEPTIEME ANGE.

Quelques jours après avoir révélé cette liste, ce tableau, la Colonne de Feu est descendue au Branham Tabernacle pour une confirmation surnaturelle. Elle repris ce même dessin devant tout le monde. Elle a repris tous les noms des six messagers, tout en laissant un vide en ce qui concerne le septième messager. Frère Branham n’a pas écrit son nom. Quand la Colonne de Feu était descendue pour la confirmation surnaturelle, en reprenant le tableau dessiné par Branham, Elle a aussi omis le nom de ce dernier. Observez bien le tableau, le nom de Branham n’y figure pas. Son nom n’est pas sur la liste des sept messagers. Hier quand j’expliquais ce mystère, frère Gédéon m’a dit qu’il pensait que c’était par humilité que frère Branham n’a pas voulu mettre son nom. Je lui ai dit : Ce n’était pas par humilité. Quelqu’un qui a affirmé du haut de la chaire qu’il était né hors du péché, que ses visions sont infaillibles, qu’il est le dernier prophète envoyé par Dieu, pouvait aussi mettre son nom, et cela n’aurait créé aucun scandale. S’il n’a pu mettre son propre nom par humilité comme on pourrait le penser, Dieu Lui, pouvait le faire quand Il descendit pour reproduire le dessin. Mais, Il ne l’a pas fait. Vous voyez, il y a un mystère.

Le 14 octobre 1962, deux ans plus tard, frère Branham a prêché sur LA STATURE DE L’HOMME PARFAIT. Là encore, il a dessiné un tableau représentant les sept âges de l’Eglise, tout en donnant les noms des sept anges de l’Eglise. Voici comment se présente cette liste :

Age d’Ephèse : Paul

Age de Smyrne : Irénée

Age de Pergame : Martin

Age de Thyatire : Colomba

Age de Sardes : Luther

Age de Philadelphie: Wesley

Age de Laodicée: Elie

Que remarquez-vous ? Le nom de Branham ne figure pas sur la liste des sept messagers. Le septième messager s’appelle Elie, et non William Marrion Branham. C’est un mystère. C’est donc avec Elie que les sept âges prennent fin ; pas avec Branham. Tous les branhamistes qui clament que Branham est le septième et dernier messager se trompent, et sont en contradiction avec le prophète lui - même. Branham N’EST PAS LE SEPTIEME ANGE DE L’EGLISE, MAIS ELIE. IL N’EST PAS LE MESSAGER DU TEMPS DE LA FIN, MAIS ELIE. C’EST CE QUE REVELE LE DESSIN FAIT PAR Branham LUI – MEME. Frères, il y a deux sortes de temps : les premiers jours et les derniers jours. Les derniers  temps ont commencé avec le Seigneur Jésus, selon Hébreux 1. 1-2. C’est la Parole. C’est donc Lui le Véritable Messager de la fin. De Jésus jusqu’à l’enlèvement, tous ceux que Dieu envoie sont des messagers des temps de la fin, chacun ayant en lui le Véritable Messager de la fin sous la forme du Saint- Esprit. C’est ainsi que les apôtres ont prêché le message du temps de la fin, ainsi les sept anges de l’Eglise, frère Branham y compris. Nous aussi nous prêchons le message du temps de la fin parce que le Véritable Messager de la fin qui est le Saint-Esprit est aussi en nous. Tous les réformateurs venus après Jésus sont des messagers des temps de la fin. Quant au septième ange  de l’Eglise spécifiquement, il y a un mystère. Ce n’est pas Branham, mais Elie. Et c’est le premier cité lui-même qui a fait le tableau. Je ne fais que commenter afin d’ajouter ce qui manque à notre connaissance. Je ne sais pas si quelqu’un en a déjà parlé, mais je peux vous assurer que c’est un grand mystère. Les branhamistes ne l’accepteront pas, ni les frankistes, encore moins les évangéliques et les pentecôtistes. Le septième  ange de l’Eglise, c’est l’esprit d’Elie, un Etre Surnaturel conduisant l’Epouse dans la perfection, dans TOUTE LA VERITE, jusqu’à ce que nous parvenions tous à la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait et à la stature parfaite de Christ. Le 14 octobre 1962, frère Branham a prêché sur LA STATURE DE L’HOMME PARFAIT. Et celui qui conduit à cette stature parfaite, c’est Elie et non Branham. Cet Elie, c’est l’esprit d’Elie, c’est-à-dire l’Esprit de Christ. Depuis que le Message du temps de la fin a retenti avec le Seigneur Jésus-Christ, jusqu’à nous, Dieu veut amener l’homme à la justification, à la sanctification, au baptême du Saint-Esprit, à la perfection, à l’état d’homme fait, à la connaissance du Fils de Dieu et à la stature parfaite de Christ. Ce but noble, glorieux et sublime ne peut être atteint que par l’action du Saint-Esprit, à travers plusieurs hommes mandatés par Dieu. Ce n’est pas l’affaire d’un seul individu. Quand vous prenez Ephésiens 4. 11 – 15, vous voyez que l’Ecriture parle de notre temps plus particulièrement, ainsi que Actes 3. 19 – 21. Selon ce dernier passage, le Seigneur doit être retenu jusqu’au temps du  rétablissement de toutes choses. Après ce temps, l’enlèvement aura lieu. Si frère Branham avait tout rétabli au travers de son ministère, Christ serait déjà venu et l’Eglise aussi aurait été déjà enlevée. Mais, cela n’a pas été le cas, parce qu’il n’a pas pu tout restituer. Ses propres enseignements ont besoin d’une petite touche par endroits. Il faut donc une autre action de l’Esprit d’Elie pour une autre restitution. ET C’EST POUR CELA QUE DIEU A REPANDU SUR MOI L’ESPRIT D’ELIE. Après moi, Il enverra ce même Esprit à quelqu’un d’autre pour parfaire ce que j’ai fait. Même pendant que je parle, quelqu’un d’autre a peut-être cet Esprit là. Pourquoi le nom de Branham n’est pas sur la liste des sept anges, et que c’est le nom d’Elie qui est écrit ? C’est parce qu’il ne pouvait pas achever à lui tout seul le ministère d’Elie qui est le dernier ministère, puisque c’est un ministère de restitution. Et il y a toujours quelque chose à rétablir. C’est l’Esprit d’Elie qui fait la restitution, qui rétablit toutes choses en utilisant des hommes appelés par Dieu. Dans l’âge de Laodicée, ce n’est pas un individu que Dieu a envoyé, mais l’Esprit d’Elie sur plusieurs individus. William Branham est le premier de ces individus, et il ne sera pas le dernier, ni moi. Une chose est sûre, s’il y a quelque vérité à restituer, le même esprit d’Elie agira pour la gloire de Dieu. Les noirs africains aussi peuvent être oints de cet esprit d’Elie, mais leurs  frères de sang  noirs le rejetteront, parce qu’ils veulent que ce soit un blanc. Ils pensent que nous sommes toujours au temps colonial où le noir était considéré comme un bon à rien. Mais vous allez voir des africains noirs se lever par la puissance de résurrection de Christ et dire que frère Branham a fait des erreurs, avec des preuves scripturaires à l’appui. Leur intention ne sera pas de dénigrer qui que ce soit, mais de restituer la Parole par le Saint- Esprit, en tout cas la portion de la Parole que chacun doit restituer par l’esprit d’Elie. Aucun homme ne peut le faire de lui-même. C’est l’œuvre du Saint-Esprit. Frère Branham a été le corps que l’esprit d’Elie a utilisé pour la restitution des choses au temps du soir. Dieu utilisera d’autres hommes avec le même esprit d’Elie s’il y a encore des choses à rétablir. DONC IL EST LE SEPTIEME SANS ETRE LE SEPTIEME.

Frères, l’âge dans lequel nous sommes est différent des six premiers âges, sachez-le et comprenez-le. C’est seulement dans cet âge que le nom du messager est Elie. Ce nom est différent  du nom de Branham. C’est l’esprit d’Elie. Pourquoi l’esprit d’Elie ? C’est qu’il y a beaucoup de fausses doctrines à rétablir. Et puis, c’est la fin où toutes choses doivent être ramenées à leur état originel. Et c’est justement là la vocation céleste de l’esprit d’Elie. A la place du nom de Branham, il est écrit Elie. D’abord en 1960 ; il n’y avait aucun nom pour l’âge de Laodicée. Et en 1962, c’est Elie que le prophète a mis. PERSONNE NE PEUT REVENDIQUER CET AGE. JE DIS BIEN PERSONNEC’EST L’AGE DE L’ESPRIT D’ELIE. Car c’est l’Esprit d’Elie qui achève les choses dans ces derniers jours à travers plusieurs individus choisis par Dieu. Quand à Bouaké, Dieu m’a dit : « LE DIEU D’ELIE EST SUR TOI », je n’avais rien compris. Maintenant, les choses se précisent. C’est  pourquoi je parle de corrections à apporter au Message du Soir, non pas par mes forces, mais par la puissance de résurrection de Christ. Dieu n’a rien achevé avec Branham ; Il a fait l’essentiel avec ce dernier, mais toutes choses n’ont été rétablies. C’est pourquoi son message est comme un galimatias prophétique et doctrinal. Il est vrai qu’il a créé des écureuils et les branhamistes s’en glorifient, ce qui est normal ; mais, il est aussi vrai qu’il a dit beaucoup de faussetés, lesquelles doivent être corrigées par des hommes qui ont aussi le même esprit d’Elie que lui. C’est ici la volonté de Dieu, afin que personne ne se glorifie. Le vrai Messager de la fin des temps, c’est l’esprit d’Elie dans plusieurs individus. Dans la brochure "RESTITUTION DE L’ARBRE DE L’EPOUSE" du 22 avril 1962, frère Branham parle des quatre messagers de la mort et de quatre messagers de la vie. Voici la liste des messagers de la mort : le gazam, la sauterelle, le jélek et le hasil. Voici maintenant la liste des quatre messagers de la vie : Luther, Wesley, Les Pentecôtistes et la Parole : « Dans les derniers jours, selon Malachie 4, il y aura Elie qui viendra avec toute la Parole ». Là encore le mystère demeure en ce qui concerne le quatrième messager de vie : c’est la Parole.  Qui est la Parole ? C’est Christ. Frère Branham dit que selon Malachie 4, Elie viendra avec toute la Parole. Mais nous remarquons que Branham n’est pas venu avec toute la Parole, car un seul peut venir avec toute la Parole : c’est Christ. Et cette Parole, Il permet à plusieurs de la prêcher jusqu’à ce que tout soit rendu parfait. Frère Branham a fait sa part, mais il reste un petit quelque chose à rétablir, des choses à corriger. L’esprit d’Elie sera donc répandu sur d’autres hommes de Dieu qui seront faits Paroles manifestées par le Saint- Esprit pour annoncer le message des derniers jours. Ce quatrième messager de vie a pour nom LA PAROLE, et non Branham. Et nous savons aussi que Christ est la Parole. Dans la brochure intitulée "LES OINTS DES TEMPS DE LA FIN" du 25 Juillet 1965 à la page 21, frère Branham dit que « Le Saint-Esprit est le prophète de cette heure. » Vous voyez, l’Elie qui vient avec toute la Parole n’est pas un individu, n’est pas Branham, mais le Saint-Esprit dans des êtres humains au travers desquels Il révèle et restitue la Parole jusqu’à ce que toutes choses soient rétablies. Les trois premiers messagers de vie ce sont : Luther, avec le message de la justification, Wesley avec le message de la sanctification et les Pentecôtistes avec le baptême du Saint-Esprit et la restauration des dons. Mais, le quatrième messager de vie s’appelle la Parole, et son message, c’est TOUTE LA PAROLE. Les trois premiers ont reçu une portion de la Parole, mais le quatrième vient avec TOUTE LA PAROLE. Or, frère Branham n’avait pas TOUTE LA PAROLE. JE N’AI PAS TOUTE LA PAROLE.  Personne n’a toute la Parole. C’est pourquoi le Seigneur Dieu va susciter pour sa gloire d’autres hommes oints de l’esprit d’Elie au travers desquels Il va atteindre son but le plus glorieux, le plus noble et le plus sublime après la mort et la résurrection de Jésus. Ce but, c’est de rétablir TOUTES CHOSES avant la seconde venue de Christ, afin que nous parvenions tous à l’unité de la foi, à la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme et à la stature parfaite de Christ.  C’est l’esprit d’Elie qui boucle l’âge de Laodicée, pas frère Branham. Ce dernier avait l’esprit d’Elie, mais il n’était pas Elie au sens réel, au sens littéral du terme. C’est pourquoi depuis qu’il est mort les branhamistes tournent toujours en rond. Ils ont lu  et relu toutes ses brochures, sans jamais parvenir à la connaissance de la vérité, sans comprendre les Ecritures et la puissance de Dieu. Si vous voulez voir des musulmans portant le titre de chrétien, allez assister à un culte branhamiste. Dans la brochure " ESSAYER DE RENDRE UN SERVICE A DIEU SANS QUE CE SOIT LA VOLONTE DE DIEU" p. 34, paragraphe 212, il dit que l’Elie d’aujourd’hui, c’est le Seigneur Jésus-Christ. Et c’est le nom d’Elie qui a été écrit et attribué au septième messager de l’Eglise, au septième ange de l’Eglise par Branham lui - même. LE SEPTIEME ANGE DE L’EGLISE S’APPELLE ELIE. ET ELIE AUJOURD’HUI, C’EST LE SAINT – ESPRIT QUI VIT DANS L’HOMME POUR LE RETABLISSEMENT DE TOUTES CHOSES. Il était en Branham pour rétablir toutes choses, mais toutes choses n’ont pas été rétablies. Et frère Branham est mort en 1965. Le Saint - Esprit n’est pas mort avec lui. Il est toujours vivant et agissant à travers d’autres personnes. Dans le livre de Gordon Lindsay qui s’intitule ″WILLIAM BRANHAM UN HOMME ENVOYE DE DIEU", page 109  une prophétie a été donnée en présence de frère Branham. Voici ce qu’elle dit : «  La seconde chose fut un émouvant message donné dans l’Esprit et interprété, presque identique à deux autres messages qui allaient être donnés au cours d’autres réunions de frère Branham à différents endroits : un témoignage certain rendu à ce ministère oint de Dieu. Il est exprimé avec une telle puissance qu’il en semble presque extraterrestre. En voici la substance : comme Jean-Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue du Seigneur, de même cet évangéliste était envoyé, avec d’autres de ses semblables, pour réveiller les gens et les préparer à Sa seconde venue. Plusieurs mois plus tard, nous allions entendre le même message interprété, au milieu d’une grande foule d’auditeurs des réunions de Branham à Tulsa (Oklahoma) par sœur Anna Schrader, que nous allions par la suite apprendre à apprécier profondément. Assurément, ces mots ont pénétré nos cœurs. » Que dit exactement cette prophétie ? Elle dit :

  1. Que Dieu enverra des prédicateurs semblables à frère Branham
  2. Et que ces prédicateurs-là auront pour mission divine de faire deux choses : REVEILLER L’ESPRIT DES GENS ET PREPARER L’EGLISE A LA SECONDE VENUE DE CHRIST.

Frères, j’espère maintenant que vous comprenez pourquoi je dis qu’après frère Branham Dieu suscitera d’autres personnes pour annoncer les vertus du Ressuscité jusqu’à ce que l’enlèvement soit fait. Quand pour la première fois la Voix de Dieu m’a dit que le Dieu d’Elie était sur moi, je ne savais pas qu’il y avait une telle prophétie. Si vous voulez le savoir, c’est l’esprit d’Elie qui prépare le chemin du Seigneur, qui prépare les gens à Sa seconde venue. Et cette préparation ne saurait être un fait historique, mais une réalité vivante. Dans Esaïe 40.3, le Saint-Esprit avait annoncé la venue de celui qui devait crier dans le désert. Dans Malachie 3 également, Il dit qu’Il allait envoyer quelqu’un préparer le chemin devant Lui. Les Juifs avaient fait de cette Parole divine un credo, c’est pourquoi quand elle avait commencé à se manifester, ils n’y avaient pas cru. C’est pareil aujourd’hui. Les branhamistes ont fait de la prophétie citée plus haut un credo. C’est pourquoi ils n’en verront pas l’accomplissement. Dieu est en train en effet de déployer le même esprit d’Elie pour préparer le chemin du Seigneur au travers des personnes autres que Branham. Mais, les branhamistes n’en savent rien, parce qu’ils vivent dans le reflet d’un autre message, parce qu’ils sont aveuglés et parce qu’ils sont accrochés au passé. La voix qui réveille les gens et les prépare à la seconde venue du Seigneur ne retentira pas outre-tombe, mais ce sera une voix humaine vivante parlant au nom du Seigneur. Ce sera la Voix de Dieu dans des hommes qui sont vivants, et qui peuvent parler, qu’on peut voir, ce qui n’est pas le cas de Branham, qui est mort, et qui ne peut prêcher à personne aujourd’hui. Dieu a fini avec frère Branham, qui n’est plus la voix de Dieu aujourd’hui. Seul le Message de la fin des temps est la Voix de Dieu pour nous. Et ce message ne peut être vivifié que lorsqu’il est prêché par quelqu’un qui vit et qu’on peut voir, et non par une personne décédée. Sinon, pourquoi Jésus a-t-Il confié la prédication de Sa Parole aux apôtres qui étaient en vie. Quand un prophète meurt, Dieu en choisit un autre pour apporter Sa Parole. Branham est mort, et Dieu qui ne change pas Sa manière de faire les choses choisira d’autres personnes pour continuer Son œuvre. S’il s’agissait simplement de répéter mot à mot ce qu’Il a dit, pourquoi a-t-Il mandaté des gens pour être Ses porte – paroles ?  On me reproche le fait que je ne répète pas mot à mot ce que frère Branham a dit. Mais dites-moi : l’apôtre Paul a-t-il répété mot à mot ce que le Seigneur Jésus-Christ a dit ? L’apôtre Pierre l’a-t-il fait ? Ce qui est important, ce n’est pas le fait de répéter mot à mot, mais bien le fait de cerner la pensée du Seigneur et la transmettre fidèlement par le Saint-Esprit. Le mot à mot tue, c’est la lettre ; et la lettre tue. Tous les apôtres ont parlé du Seigneur, mais aucun n’a fait le mot à mot. Pourquoi veut- on qu’on répète tout ce que Branham a dit sans discernement ? Frères, si l’esprit d’Elie qui est le Saint-Esprit préparant le chemin du Seigneur vient sur un homme, celui-ci ne fera pas le mot à mot. Il prendra la Parole et la prêchera. Dieu dit qu’Il enverra des gens comme Branham pour préparer les chrétiens à sa seconde venue. C’est chose faite aujourd’hui. En tout cas en ce qui nous concerne. Le même esprit d’Elie sera dans d’autres êtres humains pour jouer le rôle de précurseur de la venue de Christ. Après frère Branham, Dieu continue Son œuvre. Branham est mort, mais le Seigneur Jésus- Christ vit encore, et Il vivra à jamais. Dieu  ne peut plus traiter avec lui ; et ce qu’il a prêché est devenu une lettre froide et morte. Après moi, Il continuera son œuvre, jusqu’à ce que toute la Parole soit repositionnée sur le chandelier et qu’il n’y ait plus de faussetés ni dans les enseignements ni dans la manifestation des dons de la grâce ou dons spirituels. Les branhamistes pensent être dans la vérité, pourtant, ils font des cultes charnels et morts où aucun signe ne se produit. Ils mentent et séduisent les enfants du diable. Ils commettent la fornication spirituelle en baptisant d’eau au nom de Branham. Il faut être un diable pour accepter de se faire baptiser en ce nom. Il faut être du diable pour croire que Branham est Jésus- Christ en personne. Les branhamistes sont des idolâtres et des adultères spirituels. Ce sont des brigands et des voleurs parce qu’ils n’entrent pas par la Porte qui est Jésus- Christ, mais par William Branham qui est  une fenêtre. Tous ceux qui croient que Branham est infaillible, qu’il est le Seigneur Jésus-Christ, et qui prêchent son nom en longueur de journée, essaient d’entrer par une fenêtre, et non par la Porte. Ce sont des brigands et des voleurs, comme le dit l’Ecriture dans Jean 10. Avez-vous déjà eu le malheur d’assister à un culte branhamiste ? Le nom de Jésus est prononcé accidentellement, et les brochures de Branham sont plus considérées que la Bible. Ces païens ne connaissent rien au surnaturel, ni à la manifestation de la puissance de Dieu. Pour eux, le temps des miracles est terminé. Or, c’est leur propre prophète qui a prêché sur "SI DIEU EST AVEC NOUS, OU SONT LES MIRACLES ? " Quand vous prenez 1 Corinthiens 12. 28 – 30, l’Ecriture parle des dons ministériels et des dons spirituels dans l’Eglise du Dieu vivant. Mais pour les branhamistes, ces choses n’existent plus. Vous voyez, ce n’est pas la véritable Eglise du Seigneur. Ils osent même dire qu’après Branham, il n’y a plus de prophète. Cela prouve qu’ils ignorent tout de la Bible. Non seulement dans 1 Corinthiens 12. 28 – 30, mais aussi dans Ephésiens 4. 11 – 16, le Saint-Esprit parle des dons ministériels, prophètes, apôtres, docteurs, évangélistes et pasteurs, qu’Il suscite pour le perfectionnement des saints, l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi, à la connaissance du Fils de Dieu, à la stature parfaite de Christ. Les branhamistes peuvent-ils dire qu’ils sont parvenus à la connaissance du Fils de Dieu, eux qui disent que Branham est Jésus, et qui baptisent en ce nom ? Je rends gloire à Dieu qui n’a cessé d’envoyer des prophètes et autres, afin de corriger les erreurs doctrinales de William Branham, et afin de montrer que le Fils de Dieu n’est pas Branham, mais bien Jésus-Christ. A l’heure où je vous parle, Dieu suscite des prophètes qui crient contre les déviations de Branham. Les branhamistes aiment se séduire eux-mêmes en disant que Branham est le dernier prophète. Frères, je vous le dis, cela n’est pas du tout vrai. C’est Elie qui est le dernier prophète. Après cet Elie, Dieu brûlera la terre. William Branham a dit que Jean – Baptiste n’était pas l’Elie de Malachie 4, mais seulement de Malachie 3. C’est pourquoi depuis qu’il est mort, la terre n’a pas été brûlée. Il a déclaré que c’était lui, l’Elie de Malachie 4 ; et qu’aussitôt après lui, Dieu détruira la terre. Cela fait 43 ans qu’il est mort, et rien ne s’est encore passé. Pourquoi ? Parce qu’il n’était pas ce qu’il prétendait. Frères, l’Elie de Malachie 4, c’est l’esprit d’Elie, et non un individu du nom de Branham. C’est un être surnaturel, et non un être humain. C’est l’esprit d’Elie venant sur des prophètes choisis par Dieu pour préparer sa seconde venue. Jean – Baptiste a accompli une partie de Malachie 4. Frère Branham aussi a accompli une partie, seulement une partie ; d’autres prophètes accompliront leur partie selon la volonté de Dieu. La dernière fois que cet esprit d’Elie se manifestera, ce sera en Israël, selon Apocalypse 11. 3. C’est après cela que Dieu peut détruire le monde. Branham est mort, et la terre n’a pas été détruite, parce qu’il n’est pas le dernier prophète ayant reçu l’esprit d’Elie. Il dit qu’il est aussi Apocalypse 10.7, là aussi, c’est une erreur de sa part. L’ange d’Apocalypse 10.7 n’est même pas un être humain pour croire que ça pourrait être Branham. Apocalypse 10 s’accomplira après l’enlèvement de l’Epouse du Seigneur. Branham est mort avant l’accomplissement de cette Parole prophétique. Qu’on le veuille  quand il mourrait, Dieu n’est pas mort avec lui. Il est toujours vivant pour aider à avancer dans sa Parole.

Examinons maintenant Marc 13. 32 – 35 : «  Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul. Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra.

Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.

Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ; craignez qu’il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine. » Cette parabole donnée par le Seigneur est à la fois importante et révélatrice en ce qui concerne le retour du Seigneur. Personne ne sait quand Il viendra, mais Il a fait mention de quatre grands moments :

-Le soir

-Au milieu de la nuit

-A l’aube

-Le matin.

Je veux faire remarquer que ces moments sont en rapport direct avec l’avènement du Seigneur, l’enlèvement de l’Epouse, le retour de Jésus vers les Juifs et  la fin du monde. Ces quatre grands moments sont en étroite  relation avec le dernier âge de l’Eglise, l’âge de Laodicée, le septième et dernier âge de l’Eglise. Il n’y a pas un huitième âge de l’Eglise. Mais ce septième âge comporte QUATRE GRANDS MOMENTS : Le temps du soir, le temps de minuit, le temps de l’aube et le temps du matin. Vous voyez, ce n’est pas un huitième âge, mais un âge avec quatre moments probables de la seconde venue de Christ. Et frère Branham a donné le Message du temps du Soir ; c’était la lumière du soir. C’est pourquoi l’Eglise n’a pas été enlevée. Aujourd’hui, dans quel moment vivons-nous ? Sommes-nous toujours au temps du soir ? Le dernier âge comporte quatre moments importants. Les branhamistes disent : «  Si frère Moïse corrige le prophète Branham, c’est qu’il y a un huitième âge. » FRERES, IL N’Y A PAS DE HUITIEME AGE. Nous sommes bien dans le dernier âge de l’Eglise, qui est l’âge de Laodicée. Mais dans cet âge, il y a quatre grandes périodes : le soir, minuit, l’aube et le matin. Ce sont des temps prophétiques. Du soir au matin, les révélations deviennent de plus en plus pointues. La Parole donnée le soir ne peut pas faire du bien le matin. A chacune de ces époques, Dieu envoie l’esprit d’Elie pour la restitution de la Parole. Je ne suis donc pas un huitième messager. D’ailleurs voici ce qui m’a été dit à Bouaké avant la crise : «  NE TE MELE PAS DE CETTE HISTOIRE DE HUITIEME MESSAGER. » Je ne suis pas un huitième messager. Sachez que selon les Ecritures, il y a le temps du soir, le temps de minuit, le temps de l’aube et le temps du matin. Quand je parle du temps du matin, je ne fais pas allusion au temps physique. Frère Branham a prêché au temps du Soir, cela ne veut pas dire qu’il a fait soir durant toute sa vie de prédicateur. Il y a eu des soirs et des matins au sens physique. Mais, je parle des choses spirituelles, des temps prophétiques et symboliques. Si donc frère Branham a fait luire la lumière du soir, ne nous attendons plus à recevoir cette même lumière, car nous ne sommes plus au temps du soir. NOUS SOMMES AU – DELA DE MINUIT. Frères, après le prophète-messager frère Branham, Dieu enverra des prophètes, et c’est chose faite. A Bouaké en 1999, Dieu m’a dit : «  Tu es un aigle, et l’aigle prend son envol. Il va dans les lieux très élevés pour chercher la Manne Fraîche. » Quand je lui ai demandé de m’expliquer ce que cela voulait dire, Il a dit : «  Tu as un ministère de prophète. » Pourquoi une manne fraîche, alors qu’on a le Message du soir de frère Branham ? Elle est envoyée pour repositionner la Parole, corriger les erreurs laissées par frère Branham par le moyen de la Parole de vérité. Le même Dieu m’a dit : «  LE DIEU D’ELIE EST SUR TOI. » Et que fait l’esprit d’Elie à travers un homme ? Il rétablit toutes choses, réveille l’esprit des gens et prépare la venue de Christ ; il prépare au Seigneur un peuple bien disposé. Je ne suis pas Elie, mais l’esprit d’Elie est sur moi comme il était sur Jean-Baptiste. Je ne suis pas le dernier prophète, mais j’ai un ministère de restitution. En effet, Dieu m’a dit que j’allais détruire pour reconstruire. Après moi, la restitution continuera jusqu’à ce que toutes choses soient rétablies selon la volonté de Dieu. Vous chercherez peut-être la colonne de feu au-dessus de moi, ou vous chercherez à savoir combien d’écureuils j’ai créés par la Parole. Frères, Dieu ne m’a pas mandaté pour créer des écureuils, mais pour prêcher Christ. L’apôtre Paul pouvait dire qu’il était venu pour prêcher Jésus-Christ crucifié. Moi aussi ce que je fais : c’est prêcher Christ crucifié et ressuscité. En 1990, lorsque le Seigneur Jésus-Christ s’est révélé à moi, Il m’a dit que je devais chercher à savoir qui était Christ. Pas Branham, mais qui était Christ. En 1995, j’ai eu mes premiers contacts avec les branhamistes. En 1997, dans une vision, j’ai entendu la Voix du Seigneur du haut des cieux me disant de me séparer des branhamistes. Comme les catholiques et les mahométans, ils ont leur lieu de pèlerinage. Comme les catholiques qui disent que Marie est née sans péché, ils croient aussi que Branham est né sans péché. Pour eux, ce dernier est infaillible, c’est Dieu Lui-même qui est venu dans la chair. Ils l’ont ainsi élevé au rang de la divinité suprême, car le Seigneur Jésus-Christ est infaillible. Les catholiques aussi ont élevé la vierge Marie au rang de la divinité. Les catholiques adorent Marie, mais ils disent pour se défendre : «  On n’adore pas Marie ; on la vénère, on l’honore, car c’est la mère de Dieu. » Les branhamistes disent : « On n’adore pas Branham, mais on l’honore, on le respecte, car c’est Jésus-Christ qui est revenu, c’est le dernier prophète. »


  • QU’EST – CE QUE LA MANNE FRAICHE A DEJA RESTITUE ?

La Manne Fraîche a déjà restitué :

1. Le mystère de la côte d’Adam, révélant que cette côte est du sang, l’esprit de la femme qui était dans l’homme,

2. La doctrine de la dîme, qui ne se paie pas en espèces, mais en nature ; que la dîme n’est plus en vigueur aujourd’hui,

3. Le mystère du salut des bébés. Selon le Message du Soir, ils iront tous au ciel sans obstacle, systématiquement. Mais la Manne Fraîche s’appuyant sur les Ecritures révèle que seulement ceux qui sont prédestinés iront au ciel ; les autres seront jetés en enfer. C’est selon la loi de l’élection divine.

4. Le mystère du nom de l’Eglise ; il vous a été dit que l’Eglise n’a pas de nom. Mais selon Actes 15.14, elle doit porter le nom de Dieu.

5. Le mystère de Jésus comme le seul homme infaillible sur terre ; William Branham aussi dit être infaillible  se référant à ses visions qui se sont toutes accomplies. La Manne Fraîche prouve le contraire. Branham n’est pas infaillible.

6. Le mystère de la naissance sans péché restitué, faisant de Jésus, le seul homme dans toute l’histoire, né sans péché, hors du péché. Car William Branham aussi a revendiqué la naissance hors du péché.

7. Le mystère des sept tonnerres non révélés à ce jour.

8. Le mystère du septième âge de l’Eglise, qui n’a pas comme messager, Branham, mais Elie. Le nom de Branham ne figure pas sur la liste des sept anges de l’Eglise.

9. Le mystère de la date du retour du Seigneur qui n’est révélée à personne, même pas à Branham,

10. Le fait d’avoir le don du Saint-Esprit et se tromper.

11. Le mystère de la Bible qui n’est pas la véritable Parole de Dieu,

12. Le mystère du retour de la Colonne de Feu,

13. Le mystère de la Manne Fraîche à travers Juges 16. 13 – 15, à travers les sept tresses de Samson,

14. Le mystère du baptême d’eau de Jésus par Jean. Frère Branham dit que Jésus a été lavé pour le sacrifice et être présenté au peuple. Cette révélation ne s’appuyant sur aucun fondement biblique, a été restituée. Car, ce n’est pas en tant qu’agneau qu’Il a été lavé, mais en tant que souverain sacrificateur. Paul C. Jung aussi dit que Jésus a pris nos péchés par son baptême d’eau, cela a été aussi parfaitement restitué aujourd’hui. Car, cela n’a aucun fondement biblique. Car, dans l’Ancien Testament, l’animal qui prenait les péchés n’a jamais été lavé.

15. Le mystère du droit d’onction  donné à un africain noir (2003)

16. Le mystère de l’aigle d’Afrique révélé en 2003.

17. Le mystère de la Colonne de feu et la Colonne de nuée agissant en même temps à la veille du matin selon Exode 14. 23

18. Le mystère d’un homme qui a été fait Moïse.

19. Le mystère de Christ, l’ombre des choses à venir

20. Le mystère de l’engendrement par la Parole,

21. Le mystère de l’Epouse ivoirienne,

22. Le mystère de la Divinité dans l’homme.

23. Le mystère d’un des jours du Fils de l’homme

24. Le mystère du péché originel ; le péché originel, ce n’est pas l’adultère comme cela a été enseigné au temps du soir. C’est l’incrédulité.

25. Le mystère du péché aboli, de la sainteté de l’homme en Jésus – Christ.

Comme vous pouvez le constater, la Manne Fraîche n’est pas une répétition servile et charnelle du Message du Soir, mais la continuité et le rétablissement de la Parole prophétique.

Que Dieu vous bénisse !

FRERE CHRIST- MOÏSE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix