Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 28 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
453
Hier :
936
Semaine :
1389
Mois :
4493
Total :
3862536
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités


ANNEE 1977: ANNEE DE L'ENLEVEMENT ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 23 Octobre 2010 15:02

La prédiction de William Branham concernant l’année 1977 en relation avec l’enlèvement de l’Eglise continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Et tant que croyant du Message du temps du soir prêché par le précieux frère Branham, le dernier messager de l’Eglise, je voudrai ici remonter le cours de temps, et re-examiner avec vous les propos du prophète messager à ce sujet. Mon intention, c’est celle qu’à tout homme en quête de vérité.

Que Dieu vous bénisse !


ANNEE 1977 : AINSI DIT LE SEIGNEUR OU PAS ?

Année 1977 : Année de tous les espoirs ; mais aussi de toutes les déceptions.

Dans la prédication sur "Les soixante-dix semaines de Daniel" d’août 1961, William Branham dit, et je cite :"Maintenant, notez dans votre carnet un petit message de l’Ecriture, là, que je veux vous donner. Lévitique 25, en commençant au verset 8. Dieu faisait sonner le jubilé tous les quarante-neuf ans. La cinquantième année, c’était le jubilé. Nous savons ça. Nous le comprenons. Depuis le premier jubilé de Lévitique 25.8, en 1977 ce sera le soixante-dixième jubilé, ce qui donne exactement trois mille quatre cent trente ans. Jubilé, ça veut dire" On monte ! La délivrance !" (Page 128 ; paragraphe 197.)

Pour le prophète Branham, un Jubilé aura lieu en 1977 : ce sera la délivrance. Il dit : "Jubilé, ça veut dire "On monte ! La délivrance !" Autrement dit, c’est l’enlèvement ; l’année 1977, c’est l’année de l’enlèvement. Cette prédiction, malheureusement, ne s’est pas accomplie.

Continuons la lecture au paragraphe 198 : "Dieu a traité avec nous pendant exactement le même espace de temps qu’il a traité avec les Juifs. A partir du moment où Il a fait la promesse à Abraham, jusqu’à ce le Messie soit rejeté, en 33 ap. J-C, ça donne mille neuf cent cinquante-quatre ans. Et, maintenant, il nous reste dix-sept ans. Il nous reste environs mille neuf cent trente ans et quelques. Il nous reste dix-sept ans jusqu’en 77, où ce sera le soixante-dixième jubilé, depuis le début des jubilé… Ce sera le jubilé du départ de l’Epouse des nations, quand elle montera, et du retour de Christ vers les Juifs, quand ils sortiront de l’esclavage."

Ici encore, le prophète Branham situe l’enlèvement de l’Epouse des nations à l’an 1977. Il dit encore que cette année marquera le retour de Christ vers Israël. Cela fait deux prophéties, qui ne se sont pas réalisées : L’enlèvement et le retour de Christ vers Israël. L’Eglise n’a pas été enlevée, et Christ n’est pas encore retourné vers les Juifs. Je rappelle que le prophète et messager du dernier âge de l’Eglise a fait cette fameuse prédiction en août 1961. Mais, ce n’était pas la première ni la dernière fois. Le 11 décembre 1960 déjà, il avait prédit que l’année 1977 serait l’année de l’enlèvement de l’Eglise des nations. Nous pouvons le voir dans la brochure intitulée "La Révélation de Jésus-Christ, Age de Laodicée", à la page 9, paragraphe 43 : "Nous croyons que l’Eglise de Laodicée a commencé en 1906. Je prédis… Je ne dis pas que ce sera ainsi, mais je prédis qu’il se terminera vers 1977, que l’Eglise entrera complètement dans l’apostasie et qu’elle sera rejetée de la bouche de Dieu. Et la seconde venue, ou l’enlèvement par Christ, peut arriver à tout instant. Je peut  me tromper d’un an, de vingt ans, de cent ans."

Qu’il me soit permis de faire une remarque : Le prophète Branham a prédit que l’enlèvement se ferait en 1977, le 11 décembre 1960. Et il a reconnu qu’il pouvait se tromper. Pourtant, le dimanche 06 août 1961, il est revenu sur la même prédiction, quand il prêchait sur "Les soixante-dix semaines de Daniel." Il savait que ce n’était pas un"Ainsi dit le Seigneur", pourtant il s’est obstiné à en parler. Dieu seul sait pourquoi. Encore une remarque, si Dieu le veut. Le prophète Branham a reconnu qu’il pouvait se tromper. Et je crois sincèrement qu’il s’est trompé, en faisant une prédiction qui ne s’est pas accomplie. Je ne comprends pas l’attitude des branhamistes qui sont prêt à "casser" quiconque ose dire qu’il s’est trompé. Moi aussi, je crois qu’il est l’Elie pour l’âge de Laodicée, ordonné de façon divine selon Malachie 4. Mais, je reconnais aussi qu’il s’est trompé. Et je n’en ai point honte. Récapitulons : Le 11 décembre 1960, le prophète Branham prédit que l’enlèvement de l’Epouse aura lieu en 1977. Le 06 août 1961, il donne une fois encore la même prophétie.

LES SEPT AGES DE L’EGLISE

Maintenant, avec la grâce de Dieu, je voudrais parler du livre intitulé "Exposé des sept âges de l’Eglise." Ce livre a été rédigé par le Docteur Lee Vayle. Dans ce livre, à la page 314, il est écrit : "En me basant sur ces sept visions, ainsi que sur les changements rapides qui on balayé le monde depuis cinquante ans, je PREDIS (je ne prophétise pas) que ces visions se seront toutes accomplies d’ici 1977. Et bien qu beaucoup auront l’impression que cette affirmation est faite à la légère, vu que Jésus a dit que "personne ne connaît ni le jour ni l’heure", je continue à maintenir ce pronostic trente ans après, parce que Jésus n’a PAS dit que personne ne pouvait connaître l’année, le mois ou la semaine où Sa venue serait achevée. Donc, je le répète , je crois sincèrement et je maintient, selon ce que j’ai étudié dans la Parole, ainsi que par l’inspiration Divine, que 1977 pourrait bien marquer le point final des systèmes de ce monde, et nous introduire dans le millénium." Et il ajoute :"Je veux maintenant dire ceci : Quelqu’un peut-il prouver qu’une seule de ces visions étaient fausses ? Ne sont-elles pas toutes accomplies ? "

Comme chacun peut le constater, le prophète Branham, dans ce livre, insiste sur 1977. Seulement, voici ce que disent les branhamistes : "Frère Branham n’a pas écrit ce livre ; c’est Lee Vayle qui l’a écrit ; c’est lui, Lee Vayle qui a parlé de 1977." Moi, je crois que les branhamistes font preuve de mauvaise foi, et tente de couvrir le prophète Branham, VAINEMENT. Car la vérité finit toujours par éclater. Maintenant, je vais vous apporter la preuve que c’est le prophète lui-même qui a dit ces choses à Lee Vayle, qui n’a fait qu’écrire fidèlement ce qui lui a été dit. L’auteur de cette fameuse prophétie concernant 1977, c’est frère Branham, le prophète messager de Laodicée lui-même. Lee Vayle n’est qu’un rédacteur, un scribe. Maintenant, voici les preuves :

  1. Quand ce livre a-t-il été publié ? c’est le 04 décembre 1965. (Vous trouverez cette information dans le livre.)

"Frère William Marrion Branham a prêché une série de prédications en anglais du 04 au 11 décembre 1960, afin de recevoir l’inspiration du Message qu’il a écrit dans ce livre. Il a procédé lui-même à plusieurs révisions de cet ouvrage au cours des cinq années qui ont précédé sa mise en circulation le 04 décembre 1965." Vous voyez, le prophète Branham a commencé la rédaction de l’ "Exposé des sept âges de l’Eglise" en 1960. Il a procédé lui-même à plusieurs révisions. Et ce n’est qu’en 1965 que le livre est mis en circulation. Soit cinq ans après. Cinq ans pour sortir un livre ; cela montre tout l’intérêt que le messager de Laodicée y apportait. Maintenant, prenons la brochure intitulée "Dieu dévoilé" du 14 juin 1964. C’est pour prouver qu’il a lui-même lu le livre que Lee Vayle écrivait. Lisons à la page 36 : "Le Dr Lee Vayle a écrit ce fameux livre, « L’Eglise de Laodicée ». C’est un livre véritablement étonnant. Il va bientôt paraître. Nous en faisons actuellement la dernière lecture." Ces paroles sont sorties de la bouche de frère Branham lui-même. Pourquoi donc accuser Lee Vayle ? Frère Branham a lu ce livre avant sa parution. Et c’est justement dans ce livre sur l’Eglise de Laodicée que se trouve la très controversée prédication sur 1977. Dans la brochure intitulée ˝ J’avais entendu, mais maintenant j’ai vu ˝ du 27 novembre 1965, frère Branham dit haut et fort que ce livre est le sien. Voici ce qu’il dit, à la page 8, paragraphe 40: ˝ Je suis heureux ce soir, qu’un autre des frères qui collaborent avec nous soit parmi nous ; en promenant le regard, je l’ai reconnu, je l’ai vu il y a quelques minutes : Frère Gordon Lindsay. C’est un des vieux de la vielle, il était avec nous il y a longtemps. Il fait un travail formidable, il imprime mon livre : Les sept âges de l’Eglise Comme vous pouvez le constater, William Marrion Branham est bel et bien l’auteur du livre ˝ LESSEPT AGES DE L’EGLISE.˝ JE DEFIS, QUICONQUE, BRANHAMISTES, FRANKISTES, de me prouver qu’il n’en est pas  l’auteur. Je vous ai donné frères, toutes les preuves que frère Branham est l’auteur de ce livre où l’année 1977 est prédite comme étant l’année de l’enlèvement. Qui peut nier ces faits avérés ? Que cherche-t-on exactement en rejetant toute la responsabilité sur Lee Vayle ? Le frère Alexis Barilier conseille aux gens de ne pas lire ce livre parce qu’il n’est pas inspiré ; or, il  sait qui est en le vrai auteur.  Pourquoi cherche – t – on à masquer des choses que tout le monde sait déjà. Et c’est justement ce que je combats. Pour moi, frère Branham reste le messager de l’âge de Laodicée, même si la prophétie concernant 1977 n’est pas accomplie. L’esprit d’Elie était sur lui ; il avait le message pour la préparation de l’Epouse à la seconde venue de Christ. Les pasteurs branhamistes disent que Branham ne peut pas se tromper. C’est pourquoi ils font tout leur possible pour cacher la vérité sur les erreurs du Prophète. Aujourd’hui, ils sont rattrapés par cette terrible vérité qu’ils cachent à leurs fidèles, à savoir que le prophète messager s’est trompé. Pour moi, ce fait m’aide à comprendre que nous sommes tous des hommes faillibles malgré la puissance de Dieu agissant en nous. Le fait que William Branham se soit trompé n’annule en rien le fait qu’il soit le prophète de l’âge de Laodicée.

Que pouvons-nous retenir en conclusion ?

En 1960, le prophète Branham prédit que l’enlèvement aura lieu en 1977.

En 1961, il insiste et prédit la même année.

En 1964, il dit qu’il a fait la dernière lecture de ce livre avec Lee Vayle, et que le livre va paraître bientôt.

LE 27 NOVEMBRE 1965, il dit qu’il est l’auteur du livre ˝ LES SEPT AGES DE L’EGLISE˝

LE 04 DECEMBRE 1965, le livre est mis en circulation.

LE 24 DECEMBRE 1965, le prophète Branham meurt après un terrible accident de circulation.

Le livre est donc mis en circulation de son vivant, soit une vingtaine de jours avant son décès. Il a donc lu l’Exposé des sept âges de l’Eglise avant de mourir. Si c’était Lee Vayle qui avait pris seul l’initiative de la prédiction concernant l’année 1977, le prophète l’aurait rappelé à l’ordre. Mais, il ne l’a pas fait. Pourquoi ?

Revenons à ce qu’il dit dans ce livre :

"Je PREDIS" : Pourquoi frère Branham a voulu que le mot "PREDIS" soit écrit en lettres capitales ?

"Vu que Jésus a dit que "personne ne connaît ni le jour ni l’heure", je continue à maintenir ce pronostic."

"Jésus n’a PAS dit que personne ne pourrait connaître l’année, le mois, ou la semaine où Sa venue serait achevée." Pourquoi le mot "PAS" est en capitales d’imprimerie ?

"Je le répète, je crois sincèrement et je maintient, selon ce que j’ai étudié dans la Parole, ainsi que par inspiration Divine, que 1977 pourrait bien marquer le point final des système de ce monde, et nous introduire dans le millénium.". Le prophète emploie des expressions très fortes avec une pleine assurance. Le mot "maintenir" est utilisé deux fois. Savez-vous pourquoi ? Il nous dit clairement que la prédiction sur 1977 n’est pas une simple vue de l’esprit, mais que c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR ; donc une prophétie venant de Dieu. Jugez-en vous-mêmes : "Je maintiens selon ce que j’ai étudié dans la Parole, ainsi que par inspiration divine, que 1977…" Que signifie l’expression "par inspiration Divine" ? Les branhamistes diront pour essayer de blanchir leur prophète bien – aimé : ˝Ce n’est pas un AINSI DIT LE SEIGNEUR. Si c’était un AINSI DIT LE SEIGNEUR, cela allait arriver.˝ Là encore, je vais  prouver qu’ils font preuve de mauvaise foi, et ont peur de reconnaître que Branham s’est trompé. Mais ce dernier lui – même dit que c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR, dans la brochure intitulée ˝ La Révélation de Jésus – Christ, Age de Thyatire, du 08 DECEMBRE 1960 ; à la page 38 – 39, paragraphes 220 – 232 : ˝ Vous vous souvenez de la vision qui a été décrite ici en 1933 ?... Toute ma vie j’ai eu des visions, et je demande à n’importe qui de se lever et de dire si jamais l’une d’elles a manqué de se réaliser. Ce n’est jamais arrivé. Cela ne peut pas arriver. Vous voyez, c’est impossible…

Je dis : ˝ Puis je regardai de nouveau, et je vis les Etats – Unis voler en morceaux. Il ne restait plus rien sur tout le territoire.˝ (page 39 ; paragraphe 227.)  Au paragraphe suivant, il dit : ˝ Je prédis alors : ˝ Ceci, c’était AINSI DIT LE SEIGNEUR.˝  Pensez à ceci : cinq de ces sept prédictions se sont déjà réalisées. Au paragraphe 231, il dit : ˝Je vis quelque chose qui ressemblait à des souches enflammées, à des rochers qui volaient en éclats ; l’ensemble des Etats – Unis avait un air nu et désolé, aussi loin que portaient mes regards de l’endroit où je me trouvais. Au paragraphe 232, il dit : ˝ Je dis : Je prédis, d’après la façon dont va le temps que cela se passera entre les années 1933 et 1977.˝  Il est donc clair que la prédiction concernant 1977 est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Pourtant cela ne s’est pas accompli. Branham dit qu’elle venait du Seigneur Jésus – Christ ; pourtant, elle ne s’est PAS ACCOMPLIE. Il a dit que la destruction totale des Etats – Unis d’Amérique au plus tard en 1977 est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Cela n’a pas eu lieu. Il a aussi prédit la montée d’une femme (soit l’Eglise Catholique ou une vraie femme) au pouvoir aux  Etats – Unis d’Amérique au plus tard en 1977. Cela n’a pas été accompli.

Frères, j’ai un devoir de vérité envers vous, sur qui le Saint-Esprit m’a établi ; c’est pourquoi je vous dis ces choses. Frère Branham s’est trompé, mais il reste toujours prophète de Dieu. Moi aussi, je me trompe, mais cela n’enlève rien à mon appel. Les dons et l’appel sont irrévocables. Même si frère Branham a fait des prédictions qui se sont avérées fausses à l’épreuve du temps, il faut reconnaître qu’il a reçu de Dieu, un appel particulier.

Que les branhamistes cessent de tromper les gens et de se tromper eux-mêmes ; qu’ils se repentent parce qu’ils disent que Branham ne peut pas se tromper. Les pasteurs qui trompent leur fidèles doivent se confesser publiquement, devant leurs assemblée, leur demander pardon pour leur avoir caché la vérité concernant l’année 1977, et

bien d’autres encore : 1993, 1999, 1975. Comme chacun peut le constater, le prophète messager de l’âge de Laodicée, William Marrion Branham a prédit au moins quatre dates : 1975, 1977, 1993 et 1999. TOUES SONT FAUSSES.

LE TERME ˝  PREDIRE ˝

Frère Branham dit : "Je prédis, je ne prophétise pas." Mais, il dit aussi  qu’il a parlé sous l’inspiration de Dieu. Il dit également sans détour que c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR.  A mon humble avis, il savait ce qu’il disait. N’oublions pas qu’il était un prophète oint de l’esprit d’Elie et de la Colonne de feu. Pour Dieu, il n’y a pas de différence  entre prédire et prophétiser, ni pour frère Branham.  C’est la même chose. Même si c’est une prédiction Dieu est tenu de la confirmer, car Il confirme toujours les prédictions de ses prophètes. Dans Esaïe 44.26, il est écrit : "Je confirme la Parole de mon serviteur et j’accomplis,ce que prédisent mes envoyés." Vous voyez, même si c’était une prédiction, Dieu devait confirmer la Parole du prophète Branham. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Dans 2 Pierre3.2, l’apôtre nous exhorte à nous souvenir des prédictions des saints prophètes. PREDIRE =PROPHETISER.  Si la prédiction de frère Branham n’a pas été accomplie, c’est qu’elle ne venait pas du Saint lieu. C’était le produit de ses recherches personnelles à travers la lecture des livres d’histoires. Il le dit lui-même "Les Soixante-dix semaines de Daniel." A la page 128 ; paragraphe 199. Je cite :"Maintenant écoutez. Vous, les vétérans de l’église, ceux qui viennent depuis longtemps, je voudrais vous faire remarquer quelque chose. C’est quelque chose que je n’ai appris qu’hier ; je l’ai pris de l’historien Paul Boyd, et après … Et j’ai fait des recherche là-dessus dans les Ecritures, j’ai trouvé ces autre dates, là, et tout, et avec ça, j’ai fais mes recherches, en suivant ça d’un bout à l’autre."

LA POSITION AMBIGUË D’EWALD FRANK

Ewald Frank confirme cela dans la lettre circulaire n° 34 de janvier 1988, à la page 04 : "Mais en ce qui concerne la mention de 1977, frère Branham tira ses informations de certains livres d’histoire de l’Eglise dans lesquelles 1977 était cité comme étant le 70ème jubilé et il assimila ces informations à l’espoir que d’ici là tout se serait réalisé." Mais, il va se dédire dans sa brochure intitulée ˝ Les hommes posent des questions… Dieu répond par Sa Parole˝  A la page 29, une question lui a été posée concernant l’année 1977. Il prétend que cette prédiction est faussement attribuée au prophète. Vous remarquerez que c’est une vaine tentative de blanchir frère Branham. Ewald Frank, qui dit être le serviteur fidèle et prudent pouvait  au moins avoir l’honnêteté intellectuelle de reconnaître que cette fausse prophétie est bel et bien l’œuvre de frère Branham.  Que cherchent exactement les branhamistes et les frankistes en essayant de masquer cela ?

CE QUE JE NE COMPRENDS PAS

Ce que je n’ai jamais compris, c’est ceci : comment le prophète Branham, oint de la Colonne de Feu et de l’esprit d’Elie a-t-il pu faire confiance à des livres d’histoires ? Comment, lui, qui avait ce grand don de discernement, qui était capable de discerner même les secrets cachés dans les cœurs, n’avait-il pas pu discerner que l’année 1977 n’était pas la bonne date ? Comment lui, qui a reçu l’Epée du Roi sur le Canyon Sabino n’a pas pu discerner que cette date proposée par les historiens était fausse ? Comment lui, qui a reçu la visitation glorieuse de sept anges venus de l’éternité en février 1963, sur le mont Sunset à Tucson en Arizona, n’a pas su qu’il n’était pas dans la volonté parfaite de Dieu ? Pourquoi a-t-il pris son inspiration dans les livres d’histoires ? Pourquoi n’a-t-il pas attendu le Ainsi dit le Seigneur, la révélation de la Parole de Dieu ? Quand il a découvert cette fameuse date, 1977, pourquoi n’a-t-il pas interroger le Seigneur pour savoir si ce que disent les historiens est vrai ?

Pourquoi a-t-il enseigné quelque de si important de 1960 à 1965, en s’appuyant uniquement sur que les hommes ont dit ? Dieu ne lui a-t-il pas dit qu’il avait reçu un message pour la préparation de l’Epouse à la seconde venue de Christ ?

Ô, Dieu, pourquoi toutes choses ?

Frères du Tabernacle le Chandelier d’Or, la prédication d’aujourd’hui a pour but de vous éclairer sur ce qui s’est réellement passé concernant l’année 1977. Ne faites jamais comme les branhamistes et les frankistes qui essaient de cacher ces choses, et de justifier les défauts du Message de Soir par les faux-fuyants. Ewald Frank, après avoir dit que frère Branham a tiré l’information concernant 1977 des livres d’histoire va essayer de blanchir celui-ci en disant : "Frère Branham avait un si grand respect de la Parole de Dieu qu’il fit confiance aux exposés de célèbres historiens de l’Eglise, persuadé qu’il était, que  ceux-ci savaient exactement de quoi ils parlaient."  Avez – vous remarquez les contradictions dans les dires de ce dernier ? Il dit, et je cite : "Frère Branham avait un si grand respect de la Parole de Dieu qu’il fit confiance aux exposés de célèbres historiens de l’Eglise." Comment quelqu’un qui a un si grand respect pour la Parole de Dieu peut-il en même temps faire aveuglement confiance à des historiens, aux hommes ? Comment ce puissant homme de Dieu, jamais égalé dans l’histoire de l’Eglise, a – t – il pu se laisser persuader par de célèbres historiens ?  Pour défendre frère Branham, il y a des gens qui sont prêts à tout. C’est bien, mais que cela se fasse dans la vérité et selon la justice. La Bible dit dans Romains 3.4 que tout homme (historien, philosophe, prédicateur), est menteur, mais que Dieu seul est vrai.

Frères, nous aimons tous le Message du Soir prêché par le précieux frère Branham ; mais, il faut aussi avoir l’honnêteté de reconnaître que le prophète, en faisant confiance aux hommes s’est trompé. Cela doit aussi nous servir d’exemple, d’instruction : quiconque se confiera à la chair sera confus. C’est dans la Parole du Seigneur qu’il faut demeurer. Les paroles des hommes sont des mensonges ; seule la Parole de Christ est la vérité, la vérité absolue. Frères, il nous faut beaucoup prier pour échapper à toutes sortes d’influence ténébreuse.  Frère Branham a fait de milliers et de milliers de prédictions qui se sont  accomplies ; si les prédictions sur l’enlèvement et sur la destruction des Etats – Unis d’Amérique ne se sont pas accomplies, c’est Dieu qui l’a voulu. Dieu a choisi un Elisée, il a dit des choses qui ne se sont pas accomplies. Est – il pour autant un faux prophète ?

Que Dieu nous aide ! Amen

FRERE CHRIST-MOÏSE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix