Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 16 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
50
Hier :
385
Semaine :
1997
Mois :
12877
Total :
3829814
Il y a 6 utilisateurs en ligne
-
6 invités


LA VIERGE DEVIERGEE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Lundi, 25 Octobre 2010 09:27

Message prêché le mercredi 30 avril 2008 à Yopougon Selmer, Abidjan, Côte d’Ivoire

Bonsoir tout le monde. Ce thème que je vais aborder ce soir semble grossier, mais en vérité il n’en est rien. L’éducation spirituelle que j’ai reçue ne me permet pas d’être grossier. Aucun enfant de Dieu n’est grossier. Vous voyez dans la Bible, Dieu parle ouvertement des rapports sexuels, mais il y a des gens qui ont fait de ce sujet quelque chose de tabou, voire grossier. Je voudrais vous donner quelques paroles de l’Ecriture à méditer :

2 Samuel 11.4 : «  Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. »

2 Samuel 12.11 : « Ainsi parle l’Eternel : Voici, je vais faire sortir de la maison le malheur contre toi, et je vais prendre sous tes yeux tes propres femmes pour les donner à un autre, qui couchera avec elles à la vue de ce soleil. »

Au travers de ces passages bibliques, le Seigneur utilise des termes que la plupart des prédicateurs n’oseront pas utiliser du haut de la chaire. Il dit à David : « Je vais prendre tes propres femmes pour les donner à un autre, qui couchera avec elles. »

Dans Deutéronome 23.1, Il parle ouvertement de testicules, partie intime de l’homme. Ceux qui pensent que je suis grossier parce que je vais parler d’une vierge deviergée doivent reconsidérer leur conception des choses en se soumettant à la Parole. S’il y a une vierge, c’est qu’il y a aussi une deviergée.

Prenons maintenant l’Ecriture dans Matthieu 1.23. Que dit ce passage ?

« Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, Et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. » Dans ce passage, il y a deux choses essentielles que nous pouvons retenir :

- Première chose : La vierge sera enceinte

- Deuxième chose : Le nom du fils qui naîtra, c’est Emmanuel.

Examinons ces vérités scripturaires à la lumière de la Parole immuable et permanente de Dieu.

PREMIERE CHOSE : LA VIERGE SERA ENCEINTE.

La naissance de Jésus a fait l’objet d’une promesse divine. En effet, Dieu dit dans Esaïe7.14 : « C’ est pourquoi le Seigneur, lui, vous donnera un signe : Voici, la vierge concevra et elle enfantera un fils, et appellera son nom Emmanuel. »

Ce signe prophétique et divin, divinement révélé au prophète Esaïe s’est accompli. La vierge a conçu, et elle a enfanté un fils. Avant la conception et la naissance de Jésus, Marie était vierge. Mais après cela, elle a été deviergée. En d’autres termes, elle a eu des rapports sexuels avec son mari Joseph. Oui, Monsieur ! Elle n’est pas restée vierge toute sa vie comme on essaie de nous le faire croire. Je vais le démontrer par les Ecritures. N’oubliez pas ceci : La Parole seule est la vérité. Lisons ce passage de la Bible :

Matthieu 1.24-25 : «  Joseph s’étant réveillé fit ce que l’ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui. Mais il ne la connut point jusqu'à ce qu’elle eut enfanté un fils auquel il donna le nom de Jésus. » Remarquer l’expression  ‘‘JUSQU’A CE QUE…’’ Analysons-la par le Saint-Esprit. Joseph n’a pas connu Marie jusqu’à ce qu’elle eut enfanté Jésus. Cela veut dire qu’il l’a connue après la naissance du Fils promis. Prenons quelques exemples :

- Quand un médecin dit à un patient : ‘‘vous ne pratiquerez plus le sport jusqu’à ce que vous ayez achevé votre séance de rééducation’’. Qu’est- ce que cela veut-il dire ? Frères, cela veut dire qu’il ne doit pas pratiquer le sport pendant la séance de rééducation ; mais seulement après.

- Quand vous dites à votre enfant : ‘‘ Tu n’iras pas jouer avec tes amis jusqu’à ce que tu aies fini tes devoirs’’, cela veut dire qu’il ira jouer après avoir fait ses devoirs ; pas avant.

L’Ecriture dit : ‘‘ Joseph n’a pas connu Marie jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils.’’

Cela veut dire que les rapports sexuels ont commencé après la naissance de Jésus. Pas avant, mais après. Vous voyez, la vierge a bel et bien été deviergée. Ceux qui prétendent qu’elle est restée vierge toute sa vie ne pourront jamais le prouver par la Bible, mais par des préceptes humains, par des raisonnements issus de l’imaginaire, des fables et des légendes. Je défie quiconque de me prouver par la Parole de Dieu que Marie n’a jamais connu d’homme.

Prenons une autre Parole de l’Ecriture :

Luc 2.6-7 : « Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, et elle enfanta son fils premier-né.» Voilà qui est clair : Marie a enfanté son fils premier-né. Pas son fils unique, mais son fils premier-né. Il y a une différence énorme entre ‘‘ Fils unique’’ et ‘‘ Fils premier-né.’’ Jésus est le Fils unique de Dieu, mais Il est le fils premier-né de Marie. Il est le premier-né de toute la création, selon Colossiens 1.15 ; et le ‘‘Fils unique venu du Père’’ selon Jean 1.14. Jésus n’est pas le fils unique de Marie. Il est son fils premier-né. En d’autres termes, elle a enfanté d’abord Jésus, puis d’autres enfants ont suivi. Jésus est né hors du péché et en dehors de tout rapport sexuel. Les autres enfants de Marie sont venus au monde après des rapports sexuels. C’est la Parole.

Comparons Luc 2.7 et Genèse 49.3.

Luc 2.7 : « Et elle enfanta son fils premier-né »

Genèse 49.3 : « Ruben, toi, mon premier-né. »

Dans ces deux passages, il y a l’expression  « Premier-né ». Dans Genèse 49.3, c’est Jacob qui parle. Ce dernier a fait douze fils, qui sont : Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Zabulon, Issacar, Dan, Gad, Aser, Nephtali, Joseph et Benjamin. Il dit que Ruben est son premier-né. Ce dernier n’est pas son fils unique, mais son fils premier-né. Son fils deuxième-né s’appelle Siméon ; son fils troisième-né c’est Lévi, et ainsi de suite. Son fils dernier-né, c’est Benjamin. Vous voyez, quand il y a un « premier-né », il y a forcément un dernier-né. Mais quand il s’agit d’un fils unique, il est à la fois le premier et le dernier. C’est donc à juste titre que l’Ecriture dit que le Seigneur Jésus-Christ est l’Alpha  et l’Oméga, le Premier et le Dernier. Il est le Fils unique de Dieu. Frères, la Parole s’explique d’Elle-même. Sa révélation donne de l’intelligence aux simples et les éclaire. Le Seigneur s’est écrié un jour en ces termes :

« Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi. » Frères, si vous aimez vraiment le Seigneur Jésus-Christ et Sa Parole, et si vous aimez la vérité, je vous exhorte à la prière pour que le Saint-Esprit vous éclaire.  Lui seul peut vous éclairer véritablement sur les Saintes Ecritures. Aucune école théologique ne peut le faire. Priez Dieu, et Il vous conduira dans toute la vérité. La vierge a été deviergée  et elle a fait des enfants après Jésus. Marie a été deviergée par Joseph ; son mari. C’est la révélation de la Parole. Sondez les Ecritures, et vous comprendrez. La Parole de l’Ecriture de Matthieu 13.55 nous donne la liste des enfants de Marie : Jacques, Joseph, Simon, Jude. Elle a même fait des filles. Dans Actes 1.14, l’Ecriture parle des frères de Jésus. Dans Galates 1.19, l’apôtre Paul mentionne le nom de Jacques, le frère du Seigneur. Frères, avant de continuer, je voudrais mettre un terme à cette polémique inutile. Il y a des gens qui prétendent que ces gens-là ne sont en fait que des cousins de Jésus.

FRERES OU COUSINS ?

Par des raisonnements et préceptes humains, on a induit des milliers de personnes en erreur en leur disant que Jésus n’a pas de frères, mais des cousins. Les enfants de Marie dont parle la Bible ne sont en fait que les enfants de sa sœur. Frères, je vous le dis, en vérité, en vérité, c’est une vaine polémique qu’on essaie de soulever.

Dieu connaît la différence entre ‘‘frères’’ et ‘‘cousins’’.Dans Colossiens 4.10, l’apôtre Paul parle de Marc, le cousin de Barnabas. Et c’est le même apôtre Paul qui dit que Jacques est le frère du Seigneur. Pourquoi n’a-t-il pas dit : ‘‘ Jacques le cousin du Seigneur ?’’ Frères, Marie a fait des enfants après des rapports sexuels avec Joseph. Jacques n’est pas le cousin du Seigneur, mais bien son frère. Si c’était son cousin, l’apôtre Paul aurait écrit : ‘‘ Jacques le cousin du Seigneur.’’ Mais, il a dit : ‘‘ Jacques le frère du Seigneur.’’

LA DEUXIEME CHOSE : LE NOM DU FILS, C’EST EMMANUEL.

Dans la prophétie d’Esaïe 7.14, le fils qui sera conçu par la vierge, aura pour nom Emmanuel. Mais dans Matthieu 1.21, l’ange Gabriel dit que le nom de l’enfant sera Jésus. Amen ! C’est ici le mystère. Que le nom du Seigneur soit à jamais béni!

Frères, examinons un autre aspect de la prédication : La vénération de Marie. Pourquoi adore-t-on Marie ?

LA MARIOLATRIE.

On me dit souvent : ‘‘ on n’adore pas Marie, on la vénère. ‘‘Je dis : ‘‘ Pourquoi le faites-vous ?’’ Généralement, on donne ces réponses :

- Marie a dit qu’on l’appellerait bienheureuse,

- Marie est la mère de Dieu,

- Marie est co-médiatrice avec Jésus,

-Marie est l’Immaculée Conception ; elle est née sans péché.

Ces raisons sont-elles bibliques ?

Bien sûr que non. C’est le fruit de l’imagination humaine. Prenons la première raison citée plus haut : Marie a dit : ‘‘ Désormais toutes les générations me diront bienheureuse.’’

Beaucoup de personnes s’appuient sur cette Parole de l’Ecriture pour justifier leur vénération de Marie. Méditons-là ensemble. La vierge Marie n’a pas dit : ‘‘ Désormais toutes les générations me vénéreront, mais ‘‘ toutes les générations me diront bienheureuse.’’ Il y a nuance. D’ailleurs Marie n’est pas la seule bienheureuse. Voici ce que dit le Seigneur Jésus-Christ dans Matthieu 5 :

« Bienheureux ceux qui mènent deuil, car c’est eux qui seront consolés ; bienheureux les débonnaires, car c’est eux qui hériteront de la terre ; bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car c’est eux qui seront rassasiés… » (Darby). Tous les enfants de Dieu sont bienheureux. Doit-on les adorer ? Le mot ‘‘ bienheureux’’ signifie ‘‘ Très heureux.’’ Les gens disent qu’ils n’adorent pas Marie, mais qu’ils la vénèrent. Mais quand vous les écoutez, vous vous rendez compte qu’ils ne savent ni ce qu’ils font ni ce qu’ils disent. Parlant de Marie, ils utilisent les mêmes mots qu’on utilise pour louer le Seigneur Dieu Lui-même : ‘‘ La Très Sainte Vierge Marie ; la Reine du ciel, l’Immaculée conception, la Toute-Puissante…’’

L’Ecriture dans Luc 11.27, nous présente une femme qui voulait louer Marie. Mais, Le Seigneur Jésus-Christ l’a ramenée à la raison. En voici le témoignage de l’Ecriture : ‘‘ Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit : « Bienheureux est le ventre qui t’a porté, et les mamelles que tu as tétées. Et il dit : Mais plutôt, bienheureux sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent. »

Voilà, le mot ‘‘bienheureux’’ est encore utilisé ici. La vierge Marie a dit que les générations lui diront bienheureuse. Mais quand cette femme a voulu faire ce que Marie a dit, elle a été ramenée à l’ordre par le Seigneur. Celui-ci dit : ‘‘ Bienheureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent.’’ Du coup, tous ceux qui vénèrent Marie sont en dehors de la volonté parfaite de Dieu.

Le même démon qui a poussé cette femme à louer Marie ; une simple créature de Dieu, agit aujourd’hui encore. Le culte à Marie est devenu mondial et obligatoire. Or, Dieu seul a le droit d’être vénéré et adoré. Ce culte à Marie qui est une forme achevée du spiritisme, d’idolâtrie a commencé six cents ans après J.C. Au lieu de servir le Créateur, le Dieu du ciel, l’homme déchu spirituellement va adorer la créature. Selon Romains 1.21-25, ces hommes déchus et corrompus d’esprit ne connaissent pas le bien. Ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en image représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles. Ils ont ‘‘ changé la vérité de Dieu en mensonge, et ils ‘‘ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur qui est béni éternellement.’’ Lorsque les gens vont avec des bougies au pied de la statue de Marie pour adorer, c’est de l’idolâtrie pure et simple. Il y a une condamnation que Dieu a prononcée contre ces gens-là. C’est pourquoi, dit l’Ecriture, le Seigneur «  les a livrés à des passions infâmes ; car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature, de même les hommes abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » Dans quelle religion trouve-t-on des homosexuels et des lesbiennes ? C’est dans la religion où la créature est vénérée comme si c’était Dieu Lui-même.

Où trouve-t-on les prostituées, les fornicateurs, les idolâtres, ceux qui consultent les morts et qui font des incantations ? Dans des religions faites de main d’hommes où les serpents, les forêts, les marigots, les pierres, le bois sont adorés et servis. Prier Marie, c’est anti-biblique. Aujourd’hui, il y a des congrégations entièrement consacrées à la vierge Marie. Même l’Union Européenne est consacrée à cette même Marie. Avez-vous remarqué les douze étoiles qui sont sur le drapeau de l’Union Européenne ? Ce sont, d’après leur révélation, les douze étoiles qui sont autour de la tête de Marie. (Apocalypse. 12) Les pauvres, ils ne savent même pas que ce chapitre d’Apocalypse 12 ne parle pas de Marie. Frères, vénérer Marie est une forme de sorcellerie. La Légion de Marie bizarrement est un creuset où Marie est à l’honneur. Avec ça, on dit : ‘‘On ne l’adore pas ; on la vénère.’’

La mariolâtrie a atteint son point culminant avec la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception en 1854. D’après ce dogme, Marie a été conçue sans péché. Or, selon l’Ecriture tous les hommes ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Il n’y a pas de juste, même pas un seul.Mais, ils ont été gratuitement justifiés par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. Dans toute l’histoire de l’humanité, deux hommes seulement sont venus dans le monde sans péché ; Adam et Jésus. Adam a été créé sans péché ; il a vécu sans péché jusqu’au jour où il a mangé le fruit défendu. Après cela, le péché est entré dans le monde. Tous les hommes ont péché. Marie a péché ; Joseph aussi a péché. Jésus seul a été conçu sans péché ; Il a vécu sans péché. Mais Dieu L’a fait devenir péché afin que nous soyons en Lui, justice de Dieu. L’enseignement selon lequel Marie serait née sans péché vient de l’imagination débordante et fertile des hommes dont la condamnation est écrite dès le commencement. Les catholiques ne sont pas les seuls à avoir leur immaculée conception. Les branhamistes aussi. William  Branham s’est auto-proclamé immaculée conception. Dans sa prédication intitulée ‘‘ LA PROFONDEUR APPELLE LA PROFONDEUR’’, il dit qu’il est né hors du péché. C’est un blasphème. C’est de l’imposture.

Frères, la vierge a été deviergée.

Que Dieu vous bénisse !

FRERE CHRIST-MOISE

Mise à jour le Lundi, 25 Octobre 2010 09:36
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix