Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 17 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
39
Hier :
385
Semaine :
1986
Mois :
12866
Total :
3829803
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités


PERSONNE N'EST MONTE AU CIEL SI CE N'EST CELUI QUI EST DESCENDU DU CIEL, LE FILS DE L'HOMME QUI EST DANS LE CIEL PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Lundi, 25 Octobre 2010 09:38

Message prêché le 11 février 2009 au Tabernacle Le Chandelier d’Or ; Yopougon-Selmer, Abidjan, République de Côte d’Ivoire.

Bonjour à tous dans le Nom merveilleux de notre précieux Seigneur Jésus-Christ. En ce jour béni du 11 février 2009, le Seigneur me fait l’insigne honneur de vous annoncer Sa merveilleuse Parole. Le thème, c’est : « PERSONNE N’EST MONTE AU CIEL SI CE N’EST CELUI QUI EST DESCENDU DU CIEL, LE FILS DE L’HOMME QUI EST DANS LE CIEL Que le Nom du Seigneur soit béni dans vos cœurs. Nous sommes au temps de la Manne Fraîche où le Saint-Esprit nous éclaire davantage sur le plan de la rédemption et sur les mystères du royaume des cieux. C’est le temps où la Parole révélée corrige les erreurs du passé et nous repositionne dans notre véritable statut d’enfant de Dieu. Le Seigneur Jésus-Christ qui est la Véritable Parole de Dieu dit sans ambages : « Personne n’est monté au ciel. » Pourtant dans 2 Rois 2.11, l’Ecriture affirme sans détours que le prophète Elie est monté au ciel dans un tourbillon lorsqu’un char de feu et des chevaux de feu sont apparus. Ces deux Paroles de l’Ecriture qui semblent se contredire ont constitué pour moi pendant des années un véritable ‘‘ casse-tête chinois. » Mes balbutiements à ce sujet sont nombreux. Mais gloire soit rendue à Dieu qui m’a permis de comprendre ce mystère. Cela s’est passé le lundi 09 février 2009. Je priais depuis 07h du matin, demandant à Dieu de me faire comprendre les Ecritures. Entre autres Ecritures, il y avait Jean 3.13 et 2 Rois 2.11. Aux environs de 12 h, l’onction du Saint-Esprit m’a frappé, et voilà, le mystère est révélé. La première chose qu’il faut comprendre, c’est que les deux Ecritures ne se contredisent pas. La deuxième chose, c’est qu’Elles cachent un mystère. Maintenant voici l’interprétation : Lorsque le Seigneur dit que « personne n’est monté au ciel si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel », Il ne se réfère ni à une classification numérique ni à un ordre chronologique. Car, si nous considérons ces deux choses, la classification numérique et l’ordre chronologique, Il ne peut pas dire que personne n’est monté au ciel, puisqu’il y a Henoc et Elie qui sont montés au ciel avant Lui. Il ne cherche pas non plus à contredire ou à annuler la Parole de l’Ecriture de 2 Rois 2.11. Voici en fait, ce qu’Il veut montrer : Que c’est à Lui seul que revient la primauté en toutes choses dans le ciel et sur la terre ; Qu’Il est le Premier et le Dernier en tout, l’Alpha et l’Omega, le Commencement et la Fin. Lisons Colossiens 1.18 : « Il est la tête du corps de l’Eglise ; Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin qu’en toutes choses, Il tienne la première place. » Cette Parole de l’Ecriture révèle le fond de la Pensée Divine : « Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin qu’en toutes choses Il tienne la première place. » Christ doit tenir EN TOUTES CHOSES, la PREMIERE place. C’est la Parole Eternelle du Dieu Eternel qui le veut ainsi ; qui veut qu’Il occupe toujours et en tout lieu un rang prioritaire. D’après la Parole révélée, Il est le premier-né d’entre les morts. Mais, si nous considérons les faits bibliques, Il n’est pas le tout-premier à être ressuscité des morts. Lazare qu’Il a Lui-même ressuscité a été ressuscité avant Lui. Malgré cela, Christ demeure à jamais le premier-né d’entre les morts, le premier ressuscité d’entre les morts. Parce qu’Il doit tenir en toutes choses la première place. Il doit donc tenir dans le cas d’espèce, la première place parmi tous les ressuscités, en tant que le Premier et le Dernier, le Commencement et la Fin, l’Alpha et l’Omega. Vous conviendrez avec moi que ce n’est pas un classement selon la sagesse humaine, mais la révélation du mystère de Dieu. Ce mystère, le voici : CHRIST DOIT OCCUPER LA PREMIERE PLACE EN TOUTES CHOSES. Dans l’Ancien Testament, des morts ont été ressuscités. Il y a par exemple la résurrection du fils de la Sunamite par Elisée le prophète. Dans le Nouveau Testament, il y a eu aussi des ressuscités d’entre les morts, avec Jésus-Christ Lui-même, et avec les apôtres du Seigneur. Parmi tout ces ressuscités d’entre les morts, le Fils de l’homme tient la première place ; Il a un rang prioritaire. Il est le premier-né d’entre les morts, le premier ressuscité d’entre les morts, selon la volonté souveraine de Dieu.

L’ENLEVEMENT D’HENOC ET D’ELIE

L’Ecriture dit qu’ « Henoc marcha avec Dieu ; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit. »(Genèse 5.24). Dans Hébreux 5.11, l’Ecriture dit que : « c’est par la foi qu’Enoch fut enlevé pour qu’il ne vit point la mort… » Henoc n’a pas connu la mort physique. L’Ecriture révèle aussi qu’Elie n’a pas non plus connu la mort physique. En eux, cette Parole de l’Ecriture s’est accomplie : « Nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés. »  (I Corinthiens 15.51) Henoc et Elie ont donc été changés par la puissance de Dieu. Comme la chair et le sang ne peuvent pas hériter le royaume de Dieu, le Seigneur les a changés ; ils sont passés du corps de chair au corps spirituel, puis céleste ; du corps corruptible au corps incorruptible, du corps mortel au corps immortel. Et la tente dans laquelle ils ont habité ayant été détruite, ils ont revêtu leur  demeure éternelle faite par Dieu. C’est donc dans un corps glorieux, puissant, fort, incorruptible, immortel qu’ils ont été enlevés par le Seigneur Dieu Tout-Puissant. Vous-voyez, ils n’ont pas connu la mort physique. Mais, Jésus a connu cette mort-là. Henoc et Elie ont été enlevés sans expérimenter la mort physique ; Jésus, Lui, a été élevé au ciel après avoir expérimenté cette mort. Pourtant, Il tient la première place parmi ceux qui ont été enlevés, et parmi ceux qui le seront plus tard. Comme Henoc et Elie, il y a des fils de Dieu qui ne connaîtront jamais la mort physique. Ils seront changés en un clin d’œil par la puissance de résurrection. Sur le plan chronologique, Henoc a été le premier à être enlevé, puis Elie vient en deuxième position, et enfin Jésus-Christ le Fils de l’homme. Mais, l’Ecriture ne parle pas en termes de chronologie mais en termes de priorité. C’est pourquoi Christ a été, est, et sera le premier à être monté au ciel. « Personne n’est monté au ciel si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. » La priorité de l’accès au ciel est revenue au Seigneur parce qu’Il doit tenir EN TOUTES CHOSES la première place.

POURQUOI CETTE PRIORITE ?

Que signifie le mot « priorité » ? C’est l’importance qu’on donne à une chose ou à quelqu’un, au point de la (ou de le) faire passer en premier. Dans le contexte biblique, en relation avec le Fils de l’homme Jésus-Christ, Dieu accorde une plus grande importance à Son Fils unique qu’aux autres hommes. C’est donc en vertu de cette importance particulière qu’Il Lui donne la première place en toutes choses. Même si Jésus était le dernier homme a ressuscité d’entre les morts, Il serait quand même le premier-né d’entre les morts. A cause de l’importance capitale que Dieu Lui accorde, de la valeur qu’Il a devant Lui, de ce qui représente devant Lui. Jésus est un homme pas comme les autres ; Il est unique en Son genre. De par Sa glorieuse conception, Il est unique en Son genre ; de par Sa mort et Sa résurrection, Il est unique en Son genre. De par Sa vie pure, sans péché, Il est unique en Son genre. L’Ecriture dit qu’Il est le Fils unique de Dieu, qu’Il est Dieu Lui-même, qu’Il est le Père, le Fils et le Saint-Esprit, qu’Il est Homme, qu’Il est Dieu. « Il est l’image du Dieu invisible » en qui a habité la plénitude de la Divinité corporellement. Frères, notre Seigneur Jésus-Christ est «  le premier-né de la création. » C’est par Lui et pour Lui, que toutes choses ont été créées, « les choses qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, soit trônes ou seigneuries, ou principautés ou autorités. » Il est celui qui est né sans péché, mais qui a été fait péché pour nous, afin qu’en Lui, nous soyons justifiés devant Dieu. C’est pour cela qu’Il est le premier en tout. C’est Lui qui s’est chargé de nos péchés, de nos souffrances, de nos douleurs, et qui a été frappé pour nous. L’Ecriture dit que «  le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui. » « Frappé de Dieu, et humilié », Il a été blessé pour nos péchés. C’est Lui qui nous guérit de nos maladies et de nos souffrances. C’est pourquoi Dieu l’a fait PREMIER EN TOUT. « Existant en forme de Dieu », Il n’a jamais regardé «comme une proie à arracher d’être égale avec Dieu. » Ô, quelle humilité ! Quel enseignement pour nous ! Il «  s’est dépouillé Lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes… Il s’est humilié Lui-même, et se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus, tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le père. » C’est au nom de Toutes ces vertus, qu’aucun homme ne possède, que Christ est le PREMIER EN TOUTES CHOSES. Il a la primauté sur tout, étant le Seigneur des seigneurs, le Roi des rois, le Dieu des dieux, le Créateur des cieux et de la terre, l’Auteur du bien et du mal. Amen ! Henoc et Elie n’ont pas connu la mort physique ; Jésus, si. Pourtant Dieu ne leur a pas accordé la priorité en tout. Parce qu’ils ont été conçus dans le péché, et ont été justifiés par la grâce de Dieu. Ils ne pouvaient pas donner leur sang pour le salut de l’humanité ni pour la rémission des péchés. C’est là toute la différence entre Jésus-Christ homme et les autres hommes. Il est le seul médiateur entre Dieu et les hommes, l’Agneau immolé, l’Ancien des jours, la Rose de Sharon, le Lis de la vallée, le Schillo, le Dieu Tout-Puissant devenu le Dieu Puissant. Il est unique en Son genre, le Chemin, la Vérité et la Vie. Personne n’est comme Lui dans les cieux, sur la terre et sous la terre.

LE FILS DE L’HOMME EST LE PREMIER-NE DE TOUTE LA CREATION,  LE PREMIER-NE D’ENTRE LES MORTS, LE PREMIER A ETRE MONTE AU CIEL.

EXAMINONS JEAN 3.13

Le Seigneur dit : « Personne n’est monté au ciel si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. » Par cette Parole absolument digne d’être reçue, Il révèle Son origine divine et céleste. Il dit qu’Il est descendu du ciel, et Il tient la première place parmi tous ceux qui sont montés au ciel avant qu’Il ne vienne sur la terre. Examinons les différents moments  où le Fils de l’homme est descendu du ciel, selon les Ecritures. Prenons quelques exemples :

A LA CREATION DE LA TERRE

Le jour de la création d’Adam et d’Eve, Dieu était sur terre dans un corps théophanique, dans Son corps spirituel. Et Il a créé l’homme à son image, c’est-à-dire corps spirituel. Après cela, Il a formé l’homme de la poussière de la terre. Ne voulant pas que l’homme soit seul, Dieu pris une côte pour former Eve. Cette côte d’Adam n’est pas un os, ce n’est pas une côte physique ; c’est plutôt le sang de l’homme que Dieu a pris pour former la femme. La vie est dans le sang et non dans l’os. Sur la croix à Golgotha, le Dernier Adam était là agonisant. Et un soldat lui a percé le côté, et du sang est sorti de Lui. Ce sang, c’est la vie de Jésus qui a donné naissance à la nouvelle Eve, Son Epouse, Son Corps. De même qu’Eve est le corps d’Adam, l’Eglise est le corps de Christ.

Le 29 juillet 1953, lors d’une prédication, William Branham a donné une révélation concernant la création de la femme. Il dit : « Dieu fit Eve de la côte d’Adam. Aujourd’hui la femme a dans son anatomie et sa constitution physique une côte de plus que l’homme, parce qu’une côte a été prise du corps d’Adam. (QUESTIONS-REPONSES SUR LA GENESE ; p.19) Mais, chose bizarre, c’est qu’avant la guerre de 2002, le Seigneur Jésus-Christ m’a révélé que la côte d’Adam n’est pas un os, mais du sang. Et pendant que j’expliquais ces choses, Dieu montre dans une vision au frère Israël comment l’enfant se forme dans le ventre de la femme. Il a vu une boule de sang, qui de transformation en transformation est devenue un bébé. Je ne conteste pas avec ce que Branham a dit, mais la femme n’à aucune côte de plus que l’homme. Selon lui, Dieu a créé un spermatozoïde  et un ovule, puis Il les a croisés pour former le corps de Jésus. Quand  j’ai confronté cette révélation branhamiste à la lumière de l’Ecriture, j’ai été obligé de la rejeter. Car au travers de la Manne Fraîche, il a été  prouvé par la Parole qu’il n’en était pas ainsi. Dieu n’a fait aucun croisement pour  former le corps de Jésus. Si   vous  considérez  la création du premier Adam, vous  comprendrez  comment le  Dernier  Adam  a été formé dans Son corps de  chair. Pour le premier Adam, Dieu n’a pas fait de croisement entre un quelconque spermatozoïde et un quelconque ovule. Il l’a créé corps spirituel, à Son image, puis  l’a  formé  de la terre. Le premier Adam est l’ombre du Dernier Adam. Si le premier Adam l’ombre, n’a pas été créé à partir d’un croisement, qu’en sera-t-il du Véritable Adam ? Frères, l’Ecriture dit sans ambages : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Et la Parole a été faite chair. » La Parole c’est quoi ? C’est le Fils de l’homme dans Son corps  spirituel et céleste. C’est dans ce corps glorieux qu’Il est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très élevés. Avant de venir sur terre, Il est devenu un homme, tout en restant corps spirituel. Le Seigneur Jésus-Christ est Tout Puisant. C’est pourquoi, Il est le premier en tout. Il est le premier-né de toute la création, le premier-né d’entre les morts, le premier d’entre ceux qui sont montés au ciel.

AU TEMPS D’ABRAHAM

Au temps d’Abraham, Dieu est descendu sur terre, à la rencontre de son serviteur. Il lui est apparu sous la forme d’un homme selon Genèse 18.2. Il était avec deux anges qui avaient le même aspect humain que Lui. Vous voyez, Dieu qui est Esprit peut prendre la forme de l’homme. Le fils de l’homme, Jésus-Christ, est le Premier et le Dernier Homme. Il est en tout le premier. Il était descendu vers son serviteur en prenant la forme d’un homme pendant la chaleur du jour, et non pas au temps du soir, comme le montre Genèse 18.1. Ce sont les deux anges qui sont arrivés à Sodome et Gomorrhe vers le soir. Le Seigneur dans Son corps spirituel, a discerné les secrets du cœur de Sara. William Branham, lui, a fait le discernement des secrets du cœur au temps du soir. Or, bibliquement parlant, il n’y a pas  eu de discernement des secrets des cœurs au temps du soir. Selon Genèse 19, les deux anges sont arrivés à Sodome et Gomorrhe vers le soir. Pas pour faire un quelconque discernement spirituel, mais pour annoncer la destruction de la ville. Et là, ils ont frappé les gens d’aveuglement. Le discernement spirituel s’est fait le jour, quand Dieu était dans Son corps théophanique. On peut distinguer deux temps :

-Le temps d’Abraham avec le discernement des secrets des cœurs, pendant le jour.

-Le temps de Lot avec l’aveuglement des habitants comme signe avant la destruction de la ville.

A LA NAISSANCE DU MESSIE

A la naissance du Messie, Dieu Lui-même était descendu sur terre, mais cette fois dans un corps de chair. Il est le premier bébé d’entre les bébés, le premier homme d’entre les hommes.

Personne n’est monté au ciel si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. Quel  mystère !

Le Fils de l’homme était assis devant Nicodème, et Il Lui dit à peu près ceci : « Le Fils de l’homme qui est assis devant toi maintenant, est aussi assis à la droite de la majesté divine dans le ciel. » Comprenez-vous pourquoi Dieu Lui donne la primauté et la priorité en toutes choses ? Il est omniprésent ; Il est à la fois au ciel et sur la terre. Or, l’omniprésence est un attribut que Dieu seul possède d’éternité en éternité. Par conséquent, le Fils de l’homme est le Dieu Tout-Puissant. Au ciel, Il était dans Son corps spirituel quand Il parlait avec Nicodème dans Son corps physique. C’est la même personne de Christ qui est à la fois dans un corps spirituel et dans un physique. Quand Son corps physique à été détruit sur la terre à Golgotha,  Il était descendu dans les régions inférieures de la terre pour annoncer l’Evangile aux esprits en prison et aux morts dans Son corps spirituel. Il y était resté pendant trois jours : C’était les trois jours du Fils de l’homme dans le séjour des morts. Pendant que la terre entière était plongée dans d’épaisses ténèbres après la mort de Jésus, la lumière du monde ; le séjour de morts était illuminé de Sa glorieuse présence. Son corps physique était mort, mais Son corps spirituel vivait. C’est dans Son corps rempli de vie qu’Il est allé prêcher dans le séjour des morts. Lisons I Pierre 3.18-19 : « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, Lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, dans lequel aussi Il est allé prêcher aux esprits en prison. » L’Ecriture dit que le Fils de l’homme a prêché aux esprits en prison. Ces esprits en prison, c’étaient tous les incrédules de l’Ancienne Alliance. Ils ne pouvaient plus être sauvés. De même qu’ils n’avaient pas cru aux prophètes qui leur avaient annoncé le message divin, de même ils n’ont pas cru au Fils de l’homme quand Il leur a prêché la Bonne Nouvelle du Royaume des cieux. Ils sont perdus à jamais ; c’étaient les fils du diable, destinés en enfer. C’étaient des vases de colère formés d’avance  par le Dieu d’amour  pour la perdition éternelle.

Remarquez que le Seigneur a aussi prêché aux morts. Ceux-ci sont différents des esprits en prison. C’étaient ceux qui avaient cru aux prophètes que Dieu leur avait envoyés. Ils étaient sauvés potentiellement ; ils n’étaient pas encore parvenus à la perfection, car le sang des animaux ne pouvaient pas les rendre parfaits. Mais, maintenant, le sang de Jésus est versé ; et par Son  sacrifice, par l’offrande de Son corps et de Son sang, Il a obtenu pour Son peuple une rédemption éternelle. Ayant été élevé à la perfection, « Il est devenu l’auteur d’un salut éternel » selon Hébreux 5.9. Le péché étant ôté, le salut éternel étant acquis, le voile du temple étant déchiré, le Fils de l’homme est descendu aussi vers les morts de l’Ancienne Alliance pour leur annoncer l’Evangile éternelle. Selon Jean 6.40, « Quiconque voit le Fils et croit en Lui a la vie éternelle. » Dieu leur a donné la possibilité de voir le Fils et de croire en Lui afin de posséder véritablement le salut acquis à la croix par Jésus. Souvenez-vous qu’ils étaient sauvés potentiellement, mais avec la parution du Fils de l’homme, ils ont acquis par Son sang le plein salut. C’est alors qu’ils ont été trouvés dignes de participer à la résurrection des morts et à l’enlèvement avec Christ. Et, c’est ce qui s’est passé et relaté dans Ephésiens 4.8-9 : « C’est pourquoi il est dit : Etant monté en haut, Il a amené des captifs, et Il a fait des dons aux hommes. Or, que signifie : Il est monté, sinon qu’Il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre. » L’Ecriture dit que lorsque le Seigneur a été élevé au ciel, lorsqu’Il est monté en haut, Il est parti avec des captifs. Par conséquent, ces captifs aussi ont été enlevés, et ils sont allés au ciel le jour même où le Fils de l’homme partait s’asseoir à la droite de la majesté divine. Qui sont ces captifs ? Ce sont les morts à qui Jésus a prêché dans le séjour des morts lors de Son ministère du Fils de l’homme. Ce réveil a duré trois jours : les trois jours du Fils de l’homme dans le séjour des morts. Ô, quel réveil ! Qui sont ces captifs ? Ce sont les saints qui sont sortis du tombeau lors de la résurrection de Christ. Matthieu 27. 51-53 : «Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s’ouvrirent et plusieurs corps des saints qui étaient mort ressuscitèrent. Etant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. » Après la résurrection du Fils de l’homme, plusieurs saints sont sortis des tombeaux. Ils sont entrés à Jérusalem, et beaucoup de personnes les ont vus. Quand le Seigneur montait au ciel, Il monta avec eux. Par Sa glorieuse résurrection, plusieurs personnes sont aussi ressuscitées et ont eu part à l’enlèvement. Bien qu’ils soient montés le même jour au ciel, le Fils de l’homme demeure le premier à avoir foulé les rues pavées d’or du ciel. Ils sont sortis le même jour du tombeau, pourtant Il demeure le premier-né d’entre les morts. Ils sont ressuscités le même jour, ils sont montés au ciel le même jour. Je vais dire un mystère : Les disciples ont vu Jésus monter au ciel dans un corps glorieux, mais personnes n’a vu les saints ressuscité être enlevés. En fait, Ils ont disparu. C’est exactement ce qui va se passer le jour de l’enlèvement de l’Epouse : Les fils de Dieu remplis de la puissance de résurrection qui seront encore en vie, seront changés, et ils disparaîtront. Personnes ne les verra monter au ciel. Ceux qui sont morts en Christ et qui avaient été scellés par le Saint-Esprit, ressusciteront et disparaîtront. Tous les deux groupes iront à la rencontre du Seigneur sur des nuées pour être toujours avec Lui. L’enlèvement se fera sur des nuées ; et les nuées nous ramènent au jour. La nuit, c’est la colonne de feu qui se manifeste, et le jour, c’est la colonne de nuée. Voici ce que dit l’Ecriture dans Exode 13.21 : « L’Eternel allait devant eux, le jour dans une colonne de nuée pour les guider dans leur chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer afin qu’ils marchassent jour et nuit. » Avec Branham, c’était la colonne de feu, car c’était le temps du soir et le temps de minuit. Il n’y avait pas de colonne de nuée. Or, l’enlèvement de l’Epouse se fera sur des nuées. Comprenez-vous pourquoi cela n’a pas été fait au temps de Branham ? Selon la prophétie de I Thessaloniciens 4.15-17,  « nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées.» Frères, l’enlèvement se fera sur des nuées. Dans      Luc 12.36-38, le Fils de l’homme nous révèle quand Il peut revenir pour l’enlèvement : à la deuxième veille ou à la troisième veille. Selon MARC 13.32-35, il y a quatre temps prophétiques. Le soir, minuit, l’aube et le matin.

Selon l’Ecriture, le Seigneur Lui-même, lors de son élévation au ciel, une nuée Le déroba aux yeux des gens. Pas une colonne de feu, mais une colonne de nuée. Au temps du premier exode avec Moise le prophète, il y avait une colonne de feu et une colonne de nuée. La nuit, c’était la colonne de feu, et le jour, la colonne de nuée ; elles étaient toutes les deux dans le même âge. C’est un type du dernier âge de l’Eglise, l’âge de Laodicée qui précède l’enlèvement. Il y a eu une colonne de feu au temps du soir ; il y aura une colonne de nuée au temps du jour. C’est alors que le ministère d’Apocalypse 14.14-16, le ministère du Fils de l’homme, entrera en scène. Ce sera l’heure de la moisson. Frères, l’enlèvement est proche. Soyons donc toujours remplis du Saint-Esprit pour pouvoir y avoir part. Selon Matthieu 25, ce sont les vierges sages, celles qui ont de l’huile en réserve, qui sont entrées dans la salle des noces, c’est-à-dire que ce sont les fils de Dieu scellés par le Saint-Esprit qui seront enlevés. Les autres passeront par la grande tribulation. Mais, ils ne sont pas perdus.

PERSONNE N’EST MONTE AU CIEL SI CE N’EST CELUI QUI EST DESCENDU DU CIEL, LE FILS DE L’HOMME QUI EST DANS LE CIEL. JESUS-CHRIST EST LE PREMIER-NE DE LA CREATION, LE PREMIER-NE D’ENTRE LES MORTS, AFIN D’ETRE EN TOUT LE PREMIER.

MOISE, LE SEUL HOMME ENTERRE PAR DIEU LUI-MEME.

Moïse le prophète, qui a été fait Dieu par Dieu, n’a pas cru en Dieu pour le sanctifier aux yeux des enfants d’Israël. Ceux-ci réclamaient de l’eau en plein désert. Dieu dit alors à Son serviteur Moïse : « Prends ta verge, et parle au rocher, et il donnera ses eaux ; tu feras sortir pour eux de l’eau du rocher, et tu abreuveras l’assemblée et le bétail. » Moïse a pris la verge, et au lieu de parler au rocher, l’a frappé deux fois. Il avait désobéi à l’ordre de Dieu ; il n’avait pas cru en Lui ; pourtant il y a eu un miracle. L’eau est sortie du rocher. Un miracle a été fait en dehors de la volonté de Dieu. Mais, avec le Fils de l’homme, Il ne faisait rien sans l’avoir vu faire par le Père. C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé au-dessus des cieux pour être le premier en toutes choses. Moïse a péché. Et la sanction divine est tombée : il doit mourir. Et Dieu tua Son prophète et l’enterra Lui-même. L’Ecriture dit dans Deutéronome 34.6 : « Et l’Eternel l’enterra dans la vallée, au pays de Moab, vis-à-vis de Beth-Peor. Personne n’a connu Son sépulcre jusqu'à ce jour. » Frères, je me demande quelle est la véritable relation qui existait entre Dieu et Moïse. Ce dernier a péché contre Dieu. Et le Seigneur l’a fait mourir. A peine est-il mort que le diable réclame son corps. Et voilà l’archange Michel qui lui résiste. L’Ecriture de Jude 9 dit que l’archange a contesté avec le diable et lui a disputé le corps de Moïse. Malgré son péché, Dieu n’a pas voulu que Satan s’empare du corps de Moïse. L’Esprit de Moïse étant entre les mains du créateur ; son corps devait retourner en pierre, comme le dit l’Ecriture. C’est justement ce corps-là que l’archange Michel ne voulait pas que le diable prenne. Qu’y avait-il dans le corps mort de Moïse ? Normalement, après un tel péché, son corps devait être abandonné entre les mains du diable. La colère de Dieu a frappé de mort Moïse, maintenant c’est Sa miséricorde qui le protège contre l’ennemi. Après avoir vaincu Satan, Il a enterré Lui-même le corps de Moïse. Vous voyez, c’est Dieu Lui-même qui a enterré le corps de Moïse. Pas un homme, mais Dieu. Mais, Jésus, le Fils unique de Dieu qui L’a enterré ? Un homme, pas Dieu. Pourtant Il est le premier en tout selon la volonté de Dieu. A la croix, Dieu Lui-même l’a abandonné entre les mains des ennemis possédés du diable. Oui Monsieur. Dieu qui a protégé le corps de Moïse qui a péché, contre le diable, a abandonné celui du Fils de l’homme, qui n’a point péché. Ô, mystère ! Mystère de mystère ! Le Fils n’a-t-Il pas dit : « Père, pourquoi m’as-tu abandonné. » Dieu le Père a abandonné le corps du Fils à la croix, parce qu’Il était devenu péché pour nous. Mais quand le péché a été ôté, aboli, Il a protégé Son corps de la corruption. Et le troisième jour, Il l’a ressuscité d’entre les morts.

Personne ne connait le tombeau de  Moïse ; mais, tout le monde en Israël connait le sépulcre du Fils de l’homme.

Sur la montagne de la transfiguration, Moïse et Elie étaient apparus dans la gloire dans la présence du Fils de l’homme. Si  Moïse a été enterré, le retrouver après des centaines et des centaines d’années en face du Fils de l’homme, c’est qu’il était ressuscité. Dans ces conditions, il a été ressuscité avant Christ. Mais, la Parole dit que celui-ci est le premier-né d’entre les morts.  Moïse a été ressuscité avant Lui sur le plan chronologique, mais  à cause de Sa valeur et de Son importance devant Dieu, Il tient la première place parmi ceux qui sont ressuscités.  Moïse n’a pas ce privilège devant le Seigneur de gloire.

Vous-voyez frères, c’est l’heure de la restauration, de la restitution de la Parole afin que la Vérité de Dieu soit manifestée. La Manne Fraîche est donnée dans ce but. Le Seigneur a aussi pourvu à un chandelier d’or pour cela. La Parole est replacée sur le chandelier pour le bien de nos âmes. Le Seigneur savait qu’Henoc et Elie étaient montés au ciel, puisque c’est Lui qui les avait enlevés. Donc, quand Il dit que personne n’est monté au ciel si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel, Il dit un mystère. Et la révélation du mystère vient au prophète, à l’aigle. Si quelqu’un découvre des erreurs dans cette prédication, qu’il les corrige en s’appuyant sur les Ecritures.

Soyez bénis au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Amen !

FRERE CHRIST-MOISE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix