Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 13 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
37
Hier :
385
Semaine :
1984
Mois :
12864
Total :
3829801
Il y a 6 utilisateurs en ligne
-
6 invités


MOÏSE ET JOSUE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Lundi, 25 Octobre 2010 10:58

Message prêché le mercredi 25 février 2009 matin, au Tabernacle le Chandelier d’Or ; Yopougon-Selmer ; Abidjan, République de Côte d’Ivoire.

Bonjour  tout le monde. Prenons sans plus tarder l’Ecriture pour examiner ensemble le ministère de Moïse et celui de Josué. Ces deux hommes étaient des prophètes, mais Moïse, lui, était Dieu-prophète. Je sais qu’en tant que prophète, Josué aussi est appelé dieu. Car, selon l’Ecriture, tous ceux à qui la Parole s’adresse sont des dieux. En vertu de cette Parole de l’Ecriture qui ne peut être anéantie, Josué était dieu, et Moïse était Dieu.

A Bouaké, en 2001, le Seigneur m’a dit de prêcher sur ce thème : ‘‘VOICI CANAAN’’. Il m’a aussi dit qu’Il allait me mettre à la fois dans le ministère de Moïse et dans celui de Josué, afin de pouvoir conduire l’église jusqu’à  la terre promise. Dans l’Ecriture, la terre promise, c’était Canaan, un territoire physique. Mais la Terre promise dont m’a parlé le Seigneur ce jour-là n’avait rien avoir avec le territoire de Canaan. Il m’a parlé du baptême du Saint-Esprit et de l’Enlèvement qui nous conduira dans la patrie céleste. Au cours de cette prédication mémorable, le Saint-Esprit a été donné à plusieurs frères dont le frère Théo. J’espère que je ne me trompe pas de personne. De toutes les façons, vous étiez témoins de ce que Dieu a fait pour nous ce jour-là, où Il a déversé sur nous d’abondantes bénédictions. Le Seigneur avait promis de m’utiliser pour répandre Son Esprit sur vous, et Il le fait chaque jour. Ce jour-là, j’étais à la fois dans le ministère de Moïse et dans celui de Josué. Pourtant, j’ai été fait Moïse et non Josué. En me permettant d’exercer le ministère de Josué, c’était pour faire de moi un instrument qui conduira jusqu’à ‘‘Canaan’’ spirituel. Dans l’Ecriture, Moïse n’était pas arrivé à Canaan, parce que Dieu l’a fait mourir avant l’entrée dans ce pays. C’était Josué qui avait conduit le peuple à Canaan. Pour pouvoir donc assurer la continuité prophétique, Il m’a mis dans le ministère de Moïse et dans celui de Josué. Il m’a fait Moïse, Il ne m’a pas fait Josué. J’ai reçu l’Esprit de Moïse et non l’esprit de Josué.

POURQUOI  L’ESPRIT DE MOISE ET NON L’ESPRIT DE JOSUE ?

Moïse était un prophète que Dieu a utilisé pour opérer la libération des enfants d’Israël de la servitude dans le pays d’Egypte. Sa mission avait consisté à susciter un exode vers la terre promise. Pour l’aider à accomplir cette noble et difficile mission, Dieu l’avait fait Dieu, selon Exode 7.1. Dieu dit à Moïse :  «Voici, Je te fais Dieu. » La Colonne de feu et la Colonne de nuée étaient avec lui. Pendant la traversée du désert, à la tête d’un peuple rebelle et incrédule, Moïse le prophète avait eu des moments pénibles, au point qu’il ne crut pas en Dieu à un moment donné. Dans Nombres 20, le peuple réclamait de l’eau ; Dieu dit alors à Moïse : «  Prends la verge, et convoque l’assemblée, toi et ton frère Aaron. Vous parlerez en leur présence au rocher, et il donnera ses eaux ; tu feras sortir pour eux de l’eau du rocher, et tu abreuveras l’assemblée et leur bétail.» Au lieu de parler au rocher selon l’ordre du Seigneur, Moïse a frappé le rocher à deux reprises. Et le rocher donna de l’eau. Mais, la colère de Dieu s’était enflammée contre Son serviteur Moïse. Il lui dit : «  Parce que vous n’avez pas cru en moi, pour me sanctifier aux yeux des enfants d’Israël, vous ne ferez point entrer cette assemblée dans le pays que je lui donne. » Moïse venait donc de signer son propre arrêt de mort, parce qu’il n’avait pas cru en la Parole de Dieu. Malgré cette flagrante incrédulité, le miracle s’était quand même accompli. Pourquoi ? Parce qu’il avait été fait Dieu ; il était donc souverain, et Dieu le savait. Seulement, sa souveraineté s’arrêtait là où commençait celle du Très-Haut. Dans Exode 17, le peuple avait déjà réclamé de l’eau à Moïse, en lui cherchant querelle. Dieu dit alors à Son prophète : « Voici, je me tiendrai devant toi sur le rocher d’Horeb ; tu frapperas le rocher, et il en sortira de l’eau, et le peuple boira.» Moïse frappa le rocher, qui donna de l’eau au peuple. Mais dans Nombres 20, Dieu lui dit de parler au rocher ; mais il le frappa deux fois. Or, ce rocher représentait Christ qui devait être frappé une et une seule fois. La première fois, c’est dans Exode 17.6-7, Dieu dit à Moïse : « Voici, je me tiendrai devant toi sur le rocher d’Horeb ; tu frapperas le rocher, et il en sortira de l’eau, et le peuple boira. Et Moïse fit ainsi, aux yeux des anciens d’Israël… » Et Moïse a frappé le rocher. Les deux autres fois, c’est dans Nombres 20.11, où il a frappé deux fois alors que Dieu lui a dit de parler au rocher ; L’Eternel parla à Moïse, et dit : « Prends la verge, et convoque l’assemblée, toi et ton frère Aaron. Vous parlerez en leur présence au rocher, et il donnera ses eaux... » (Nombres 20.7-8). Moïse a frappé ce rocher deux fois. Au lieu de parler au rocher, il le frappa deux fois. Pour Dieu, c’était parce qu’il n’avait pas cru en Lui. Alors, Il le fit mourir. A cause de son incrédulité. Comprenez-vous les Ecritures et la Puissance de Dieu ? Il avait fait de Moïse, Dieu, avec la colonne de feu et de nuée. Ce Moïse-Dieu fut incrédule envers Celui qui l’avait fait Dieu, et mourut. Il était Dieu, mais il mourut comme un simple homme. Mais, chose extraordinaire, Dieu, au travers de l’archange  Michel contesta avec le diable et se disputa avec lui au sujet du corps, du cadavre de Moïse. Nous nous approchons maintenant d’un mystère du Royaume de Dieu. Selon Jude 9, Dieu ne permit pas à Satan de toucher le corps de Moïse, qui venait de mourir après avoir péché contre Lui. Quel intérêt avait-Il, Lui, le Dieu Tout-Puissant à combattre le diable à cause du cadavre de quelqu’un qui n’avait pas fait Sa volonté ? C’est ici tout le mystère. Moïse pécha mais Dieu protégea son corps, qu’Il a Lui-même enterré. Jésus, Son Fils unique ne pécha point, Il a même été conçu sans péché, mais Il abandonna Son corps sur la croix. Le Fils de l’Homme n’a-t-Il pas dit : « Père, pourquoi m’as-tu abandonné ?» Le Père a abandonné le corps de Son Fils unique sur la croix ; et c’étaient des hommes qui L’enterrèrent. Comprenez-vous le mystère ? Dieu Lui-même enterra le corps de Moïse. Mais, on retrouve ce Moïse sur la montagne de la transfiguration avec Elie, en compagnie du Fils de l’Homme. Ils étaient tous dans la gloire. Moïse et Elie étaient revêtus de leurs corps théophaniques, spirituels et célestes. Où était Elie avant ce jour-là ? Selon l’Ecriture, il était monté au ciel dans un char de feu et une escorte de chevaux de feu. Ô, quelle escorte ! Il était donc au ciel auprès de Dieu, avant de descendre sur terre sur la montagne de la transfiguration au premier jour du Fils de l’Homme. Quand il descendait sur terre, il était dans son corps céleste, théophanique. Au deuxième jour du Fils de l’Homme, le même Esprit d’Elie est sur terre, à la fin des temps ; plus précisément à l’âge de Laodicée, qui est composé de quatre temps prophétiques bien différents : Le Soir, le Milieu de la nuit, l’Aube et le Matin. L’Esprit d’Elie agit à chacun de ces temps prophétiques. Le Message du soir qui s’est terminé bien au-delà de minuit, était sous l’autorité de l’Esprit d’Elie. A minuit, la voix qui dit : «  Voici l’Epoux, sortez à sa rencontre ! », était revêtue de l’Esprit d’Elie. C’est ce même Esprit qui cria au temps de Jean-Baptiste, en disant :   «Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. » Rappelez-vous que pendant le temps du Soir, le temps de Minuit, le temps de l’Aube et le temps du Matin, c’est le ministère du Fils de l’Homme au travers de l’Esprit d’Elie. Au troisième jour du Fils de l’Homme, le même Esprit d’Elie agira en Israël selon Apocalypse 11.3. Pourquoi l’Esprit d’Elie est toujours utilisé par Dieu ? C’est parce que Le prophète Elie n’est pas au tombeau. Etant toujours vivant, son esprit peut revenir sur les vivants sous la forme du Saint-Esprit pour l’œuvre de Dieu. Ce qui n’est pas le cas de l’esprit de Josué, de Daniel, de Jérémie. Mais, on peut être identifié par Dieu à une Parole de l’Ecriture dite par exemple par le prophète Esaïe ; mais, on ne peut pas recevoir l’esprit de Daniel parce qu’il n’est pas ressuscité. Jean-Baptiste s’est identifié à cette Parole de l’Ecriture d’Esaïe 40.3 ; mais l’Esprit d’Elie, que j’écris avec ‘‘E’’, c’est l’Esprit de Dieu,  parce que l’Esprit d’Elie, c’est l’Esprit de Dieu.

Qu’en est-il de Moïse ? Je crois personnellement que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts avant que son corps ne connaisse la corruption. Sinon pourquoi s’était-Il donné tant de peine à lutter avec le diable au sujet de ce corps ? Pour moi, Moïse a été ressuscité et enlevé au ciel. C’est pourquoi Dieu peut encore utiliser son esprit que j’appelle Esprit de Moïse. On a vu Moïse dans la gloire avec le Fils de l’Homme. On le voit en Israël selon Apocalypse 11.3. Et chose plus extraordinaire, l’Ecriture parle du cantique de Moïse et de l’Agneau dans Apocalypse 15.3. Moïse et l’Agneau ont le même cantique. Et ce cantique est chanté par ceux qui ont vaincu la bête, son image et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre. Moïse a été transfiguré sur la montagne, au point que son visage rayonnait de la gloire de Dieu. Avant sa mort, le Fils de l’Homme aussi a été transfiguré sur la montagne. Avant sa mort, quand Moïse a péché, il n’a pas eu besoin de sacrifice pour son péché. Le sacrifice d’animaux pour les péchés était seulement prescrit pour les sacrificateurs et le peuple d’Israël. Pas pour Moïse, le Dieu-prophète. Il n’a eu besoin que du Sang précieux de l’Agneau immolé dès avant la fondation du monde. Frères, je crois qu’il a été ressuscité d’entre les morts et a été enlevé au ciel. Son corps n’étant pas dans le tombeau, son esprit peut revenir sur les hommes pour l’œuvre de Dieu. C’est pour cette œuvre que Dieu m’a dit : «  Je te fais Moïse ». Il a fait de Branham Elie avec l’Esprit de Moïse ; moi, Il m’a fait Moïse avec l’Esprit d’Elie. L’Esprit de Moïse peut revenir sur quelqu’un aujourd’hui sous la forme de l’Esprit de Dieu, qui est l’Esprit de Moïse. Mais personne ne peut recevoir l’esprit de Josué, car il est mort et a été enterré, et son corps a connu la corruption. Il n’a été ressuscité qu’à la résurrection du Fils de l’Homme. Ce fut aussi le cas de Daniel, Jérémie, Ezéchiel, Michée, Zacharie, etc. Ces prophètes-là sont morts, et leurs corps ont connu la corruption avant d’être ressuscités après la résurrection de Christ. En outre, l’Ecriture ne prédit pas l’envoi de leurs esprits pour une œuvre bien déterminée s’étendant sur tout le plan de la rédemption. L’Ecriture a prédit l’envoi de Moïse et d’Elie pour l’œuvre du Seigneur. C’est pourquoi on parle encore de l’Esprit de Moïse et de l’Esprit d’Elie. Non seulement, ils n’ont pas connu la corruption et ont été enlevés au ciel, mais ils ont été annoncés pour des temps futurs. Si quelqu’un dit qu’il a reçu l’esprit de Daniel, de Jérémie, de Malachie, il est dans l’erreur. Il y a des gens qui reçoivent l’esprit de Branham ; ces gens-là sont possédés du diable mais ils ne le savent pas. L’Ecriture ne prévoit pas l’envoi de l’esprit de Branham ; en outre, il est mort et son corps a connu la corruption : cela fait 44 ans qu’il est mort. Il a prétendu qu’aussitôt après sa mort, le monde serait brûlé, se faisant passer pour le dernier Elie. Mais, cela fait 44 ans qu’il est mort. Le dernier Elie, selon la prophétie biblique, se révèlera en Israël et non dans les nations, selon Apocalypse 11.3. J’espère que j’ai été assez explicite. Dans tous les cas, referez-vous à l’Onction Divine qui nous enseigne toutes choses, pour une meilleure compréhension des Ecritures et de la Puissance de Dieu. N’oubliez jamais ceci : je ne suis pas infaillible, le Seigneur Jésus-Christ seul est infaillible.

MOISE IMPOSE LES MAINS A JOSUE.

Moïse, âgé de cent vingt ans, était sur le point de mourir selon la Parole que le Seigneur lui avait révélée après son péché. Avant sa mort, Dieu lui dit : «  Prends Josué, fils de Nun, homme en qui réside l’Esprit, et pose ta main  sur lui. » (Nombres 27.18). Quand il posa ses mains sur lui, il fut «  rempli de l’Esprit de sagesse » selon Deutéronome 34.9. L’Esprit de Dieu était déjà en lui, quand Moïse lui imposait les mains. La conséquence de cet acte, fut que Josué fut rempli du Saint-Esprit, et confirme le ministère. Remarquez que Josué n’avait pas de message, et qu’il devait marcher dans la Parole et dans l’Esprit de Moïse. La Parole et l’Esprit sont UN. Dieu a donné à Josué l’Esprit qui était sur Moïse. Nous pouvons lire cela dans Nombres 11.17 : Dieu dit à Moïse : «  Je descendrai, et je parlerai là avec toi, et j’ôterai de l’Esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu’ils portent avec toi le fardeau du peuple, et que tu ne le portes pas toi seul. » Vous voyez, Dieu a mis en Josué, l’Esprit qui était sur Moïse. Aujourd’hui, c’est la même chose ; Dieu prend l’Esprit de Dieu qui est sur moi, et le met sur vous, si vous êtes engendrés par la Parole au travers de mon ministère. Les incrédules disent : «  Nous, nous ne suivons pas un homme. » Pauvres incrédules, ne savez-vous pas que Dieu a pris l’Esprit qui était sur Moïse et l’a répandu sur ceux qui le suivaient ? Frères, le même Dieu a pris l’Esprit qui était sur Pierre, et l’a donné à Corneille ; Il a pris l’Esprit qui était sur Paul et l’a mis sur les douze disciples qu’il a baptisés au nom de Jésus-Christ dans Actes 19.5-7.

Moïse a reçu l’Esprit de Dieu directement de Dieu Lui-même. Mais ceux qu’il a engendrés par la Parole, ont reçu l’Esprit au travers de son ministère. Dieu a pris l’Esprit qui était sur Ananias et l’a répandu sur Paul. Les 120 disciples de la chambre haute ont reçu l’Esprit de Dieu directement. Les uns Le reçoivent de Dieu directement ; les autres, par personne interposée. Mais, c’est le même Esprit de Dieu. La grâce que Dieu m’a faite, c’est qu’Il a mis Son Saint-Esprit en moi avant même que je n’écoute ma première prédication de la bouche d’un homme. Mais, cela ne fait pas de moi un super homme. Quand j’arrivais au milieu des branhamistes, j’avais déjà rencontré Dieu et Sa Parole. C’est pourquoi, très rapidement je vis qu’il y avait des faussetés doctrinales dans les enseignements branhamistes. Moïse a reçu l’Esprit de Dieu directement, et Josué L’a reçu au travers de Moïse. L’Esprit de Moïse était sur Josué. Ce dernier ne pouvait que dire ce que Moïse a dit. D’ailleurs, Dieu lui dit : «  Je serai avec toi, comme j’ai été avec Moïse... Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, mon serviteur t’a prescrit… » (Josué 1.5-7) Frères, remarquez ceci : Josué devait prêcher le même message que Moïse jusqu’à la terre promise. C’était le Message  de Moïse qui devait faire entrer les gens dans la terre promise. Et Dieu m’a fait Moïse. Voyez-vous le type ? Vous pensez que c’est le même Message de Branham, mais vous vous trompez. Ce dernier n’a pas été fait Moïse, mais Elie. Or, Elie le Thischbite après son enlèvement au ciel, a été remplacé par Elisée qui a reçu la double portion de son Esprit. Mais remarquez qu’Elisée a rebroussé chemin, il est retourné sur ses pas pour prêcher au peuple à qui Elie avait déjà prêché. Elisée, malgré la double portion de l’Esprit d’Elie qu’il avait reçue ne conduisit le peuple nulle part. Or, Josué, avec l’Esprit et la Parole de Moïse a conduit le peuple à Canaan, la terre promise. C’est un type de ce qui va se passer aujourd’hui. Ce n’est pas le Message du Soir, ni celui de minuit, qui nous conduira dans l’enlèvement et à la terre promise. Le message du soir est aussi celui de minuit. Quel est le Message qui nous conduira à l’enlèvement et à la terre promise ? C’est la Manne Fraîche au travers du ministère de Moïse et de celui de Josué. Avez-vous compris ces types ? Comprenez-vous les Ecritures et la Puissance de Dieu, C’est ici la Manne Fraîche. C’est la Parole et l’Esprit de Moïse qui ont conduit les enfants d’Israël à Canaan, la terre promise. Il en sera de même aujourd’hui. C’est la Manne Fraîche et l’Esprit de Moïse qui nous conduiront dans l’enlèvement et dans la Terre promise, la nouvelle terre.

Oui Monsieur, notre Terre Promise, c’est la nouvelle terre ; c’est aussi le baptême du Saint-Esprit symboliquement parlant ; c’est le Royaume de Dieu. Elie n’avait pas de message pour la terre promise. Mais, Moïse en a eu un par la volonté de Dieu. Encore un mystère, frères : c’est que l’exode vers la terre promise au temps de Moïse, était partit d’Afrique. Pensez-y !

LE MOISE DE DIEU.

Dans la brochure intitulée ‘‘ LE DIEU DE CET AGE MAUVAIS’’ Branham dit que Dieu enverra Son Moïse avec l’Esprit d’Elie pour restaurer la foi des enfants envers les pères. Il a fait cette déclaration le 1er août 1965. Cinq mois plus tard, il est mort. Il a peut être pensé qu’il était ce Moïse de Dieu. Mais, il est mort cinq mois après. Le 31 décembre 2000, Dieu m’a fait Moïse ; et Il m’a dit : «  Le Dieu d’Elie est sur toi. » Il a trouvé Son Moïse en terre africaine, pour un exode spirituel qui partira d’Afrique. Le message de Branham ne peut pas nous conduire dans la terre promise. Il n’était pas Moïse ; il était Elie avec l’Esprit de Moïse. Moi, j’ai été fait Moïse avec l’Esprit d’Elie. C’est ici le mystère. Quand Branham baptisait, la colonne de feu était apparue à Jeffersonville. Moi aussi, quand je baptisais, la colonne de nuée était apparue à Bingerville.

Lors d’un service de Baptême d’eau, à Bingerville, au soir du 24 / 09 / 2004

Au temps de Moïse, l’exode a commencé la nuit avec la colonne de feu ; mais c’est le matin qu’ils ont traversé la mer rouge avec la colonne de nuée. C’est un type de ce qui se passe aujourd’hui depuis le temps du soir jusqu'à notre temps. Nous sommes passés de la Colonne de feu à la Colonne de nuée. C’est le Message de la Colonne de nuée, selon Apocalypse 14.14-16 qui est le dernier message. Ce n’est pas le message de Branham, qui a préparé le chemin à la Manne Fraîche. Frères, Elie n’avait pas de message pour la terre promise. Moïse, lui, avait un message pour la terre promise.  C’est ici la Parole, la nourriture spirituelle en ce jour. L’exode était parti d’Afrique, mais deux seulement, Josué et Caleb ont pu entrer à Canaan parmi les anciens sortis du pays d’Egypte. Ce fut aussi en Afrique que Joseph a amassé le blé pendant sept ans avant la distribution. C’est un type : Pendant sept ans, j’ai amassé le blé spirituel, la Manne Fraîche. Maintenant, c’est la distribution, car le grain de blé est mur. Venez et achetez du blé sans argent ! Dieu m’a dit un jour : «  Fils de l’Homme, lis Luc 4.18-19. » Or, le mystère du Fils de l’Homme aujourd’hui, c’est Apocalypse 14.14-16. Je ne suis pas le Fils de l’Homme, mais le Fils de l’Homme m’a fait la grâce et l’honneur d’exercer une partie du ministère du Fils de l’Homme selon Apocalypse 14.14-16. Vous savez aussi que c’est ce mystère-là qui a été prédit pour les derniers jours selon Luc 17.22 et              Luc 17.26-29. Dieu en m’appelant du nom de Fils de l’Homme, a en même temps révélé dans quel temps nous vivons ; puisque ce ministère est accompagné de la Colonne de nuée ; et la Colonne de nuée nous parle du jour, et non de la nuit. La colonne de feu nous parle de la nuit, mais la Colonne de nuée, elle, parle du jour. Et la nuée apparaît d’abord à l’aube avant d’apparaître le matin. Comprenez-vous maintenant les Ecritures et la Puissance de Dieu ? Dans quel temps sommes-nous ? Nous sommes au temps de l’aube, avec une Manne Fraîche. Dans Exode 16.13-15, l’Ecriture dit que Dieu a donné aux enfants d’Israël les cailles, le soir ; le matin, Il leur a donné de la manne, le pain. A minuit, c’était toujours les cailles. C’est un type : Au temps de Branham, c’était les cailles qui représentent le Message du Soir, jusqu’au-delà de minuit. Après les cailles, c’était le pain descendu du ciel, représenté aujourd’hui par la Manne Fraîche. Et Dieu m’a dit : «  Tu es un aigle, et l’aigle prend son envol ; il va dans les lieux très élevés pour chercher la Manne Fraîche. » Au temps de Moïse la manne a été donnée le matin. Cette manne a été déposée dès l’aube. Et aujourd’hui, Le même Dieu après m’avoir fait Moïse m’a donné une Manne Fraîche. Cela veut dire que nous sommes au temps de l’aube, en marche vers le matin. Le temps du soir, c’est la première veille ; le temps de minuit, c’est la deuxième veille ; le temps de l’aube, c’est la troisième veille ; le temps du matin, c’est la quatrième veille. Il y a en tout quatre veilles dans la nuit selon Marc 13.32-35. Dans Luc 12.36-38, le Fils de l’Homme, parlant de Sa Seconde venue, dit : « Qu’Il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s’il les trouve veillant! » Il a sauté la première veille qui était le temps du soir. Il a parlé de la deuxième veille qui est le temps de minuit. Mais, il n’est venu ni au temps du soir ni au temps de minuit ; ni à la première veille, ni à la deuxième. Viendra-t-Il à la troisième veille qui est le temps de l’aube ? Non. Il viendra à la quatrième veille, qui est le temps du matin. C’est de cela que le Fils de l’Homme a parlé dans Matthieu 24.36. «  Pour ce qui est de l’heure et du jour, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils mais le Père seul. » Le mystère de la quatrième veille est total, ce sceau est toujours scellé. Personne n’en sait rien. Le Fils de l’Homme sera-t-Il de retour juste à la fin de la troisième veille ? Personne ne le sait. Viendra-t-Il au milieu du jour, ou à la fin? Au milieu de la quatrième veille ou à la fin ? Personne ne le sait ; Dieu seul le sait. Tout ce que l’Ecriture nous demande, c’est de veiller et de prier. La fin du temps des nations approche à grands pas, car nous sommes à la fin. Nous sommes dans le deuxième jour du Fils de l’Homme. Son premier jour, c’était en Israël ; Son deuxième jour couvre tous les sept âges de l’Eglise ; Son troisième, sera encore en Israël. Apocalypse 1.16 nous montre que le Fils de l’Homme avait dans sa main droite les sept étoiles qui sont les sept anges de l’Eglise. Et Sa main droite, c’est le symbole de Sa puissance Suprême, de Sa Majesté Suprême. Cela veut dire que les sept messagers de l’Eglise prennent part à la gloire du Fils de l’Homme, à Son ministère prophétique, à Sa puissance. Maintenant, le septième ange de l’Eglise, ce n’est pas Branham, ce n’est pas moi. C’est l’Esprit d’Elie dans l’homme. Branham n’a pas mis son nom, comme étant le septième messager. Il a mis Elie. Et c’est juste. Tous les messagers des temps du soir, de minuit, de l’aube et du matin sont revêtus de l’Esprit d’Elie. Et ils exercent le ministère du Fils de l’Homme. Le ministère du Fils de l’Homme d’Apocalypse 14.14-16 consiste à moissonner le grain de blé mûr. Le temps d’Abraham, c’était un temps du jour, selon Genèse 18.1. C’est en ce temps-là que les secrets du cœur de Sara ont été révélés en rapport avec le fils promis. Le temps de Lot, c’était le temps du soir selon Genèse 19, où les deux anges arrivèrent à Sodome et Gomorrhe. Ces deux anges avaient frappé les sodomites d’aveuglement pendant la nuit. Et au lever du soleil, Dieu «  fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu. » Branham s’est réclamé du temps d’Abraham, et a discerné les secrets des cœurs au temps du soir. Mais l’Ecriture dit que le temps d’Abraham, c’était le jour, et que c’était en ce temps du jour, que Dieu dans un corps angélique à l’aspect humain fit le discernement de ce qui était dans le cœur de Sara. Elle montre aussi que le temps du soir, c’était le temps de Lot où les deux anges de Dieu aveuglèrent les sodomites, avant la destruction de Sodome et de Gomorrhe le matin. C’est ici la révélation de la Manne Fraîche. Frères, nous sommes au terme de ce petit message intitulé ‘‘ MOISE ET JOSUE.’’ C’est aussi le mystère du Tabernacle le Chandelier d’Or et le mystère du Tabernacle L’Etoile Brillante. Avez-vous oublié le mystère de l’Etoile brillante conduisant à un homme ? Avez-vous oublié le signe de la résurrection que Dieu m’a donné ? Avez-vous oublié le songe de frère Bozi dans lequel Dieu Lui-même après avoir prêché aux hommes, est monté avec moi au ciel ? Avez-vous oublié la vision du Fils de l’Homme venant sur des nuées, avec moi à Son côté ? Comprenez-vous les Ecritures et la Puissance de Dieu ? Avez-vous oublié pourquoi les ailes de l’aigle sculpté sur le tombeau de Branham étaient toujours déployées ? Avez-vous oublié la vision dans laquelle deux anges m’ont emporté au ciel, à Bouaké ? C’était en 2000. Suis-je de retour sur terre ? Que Dieu soit béni dans vos cœurs ! Soyez oints et bénis de Dieu car vos yeux voient ce que beaucoup auraient aimé voir, et vos oreilles entendent ce que beaucoup auraient aimé entendre. C’est ici le mystère du deuxième jour du Fils de l’Homme.

Frères, priez pour moi, afin que j’annonce ce mystère avec une pleine assurance.

Aimez-vous les uns les autres. Honorez vos femmes ! Et vous femmes, soyez soumises à vos maris ! Quelle heure est-il frères ?

Soyez oints et bénis !

FRERE CHRIST-MOÏSE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix