Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 8 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
31
Hier :
385
Semaine :
1978
Mois :
12858
Total :
3829795
Il y a 4 utilisateurs en ligne
-
4 invités


WILLIAM BRANHAM CROIT EN LA TRINITE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Lundi, 25 Octobre 2010 13:41

Message prêché le 18 août 2009, matin au Tabernacle le Chandelier d’Or ;
Abidjan, Yopougon-Selmer, République de Côte d’Ivoire.

Bonjour  bien-aimés de Dieu. J’ai un court message pour vous ce matin  par  la grâce de Dieu. Ce message s’intitule "WILLIAM BRANHAM CROIT EN LA TRINITE". Sans plus tarder, prenons sa brochure intitulée "LE TRONE" du 8 janvier 1961, pour  voir ce qu’il dit lui-même. A la page 24, il dit : «  Le trinitarisme est du diable ! Je le dis comme étant AINSI DIT LE SEIGNEUR!  Regardez d’où c’est venu : c’est venu du concile de Nicée, quand l’église catholi- que a commencé à dominer. Le mot "trinité" n’est mentionné dans aucun des livres de la Bible. » Vous voyez ! Pour William Branham, la doctrine de la trinité est du diable. Il dit même que c’est un AINSI DIT LE SEIGNEUR. Autrement dit, c’est Dieu Lui-même qui a parlé. Cette Parole qui dit que le « trinitarisme est du diable » ne vient pas d’un homme, mais de Dieu Lui-même. Vous convenez avec moi que tout ce qui vient du diable produit la mort. Celui qui croit en Satan est séparé de Dieu, est perdu à jamais. Mais, paradoxalement, bizarrement, William Branham qui a dit que le trinitarisme est du diable, dit encore qu’on peut croire au trinitarisme, à la doctrine de la trinité, et être sau- vé. S’il a pu dire une telle chose, c’est que lui-même, il croit en la doc- trine de la trinité. En fait, il croit en tout : Il croit en l’unicité de Dieu, et il croit aussi en la trinité de Dieu. Voici ce qu’il dit exactement à la page 25 : «  Je crois qu’il y a des milliers de trinitaires croyant en trois Dieu qui seront sauvés, parce qu’ils ne savent pas faire la différence. » Je voudrais me permettre de paraphraser un temps soit peu ce qu’il a dit : « Je crois qu’il y a des milliers de gens qui croient en la doctrine diabolique de  la trinité qui sont sauvés ». Comprenez- vous pourquoi nous devons tous faire attention au message de William Branham ? C’est un message qui dit des choses charnelles et erronées à plusieurs endroits. Je voudrais vous rappeler qu’il a dit que Judas Isca- riote est sauvé et sanctifié, alors que le Seigneur Jésus-Christ sans am- bages a dit que ce dernier est perdu, et qu’il est même un fils de perdi- tion. Je ne vous interdis pas de lire les brochures de Branham, mais je vous demande d’ouvrir les yeux et de faire très attention. Voilà quel- qu’un qui dit que Dieu dit que le  trinitarisme est du diable ; et qui, l’instant suivant dit qu’on peut croire en ce qui est diabolique et être sauvé.  Je ne veux pas engager une polémique, mais je trouve que frère Branham dit quelquefois n’importe quoi. Avec tout ça, on veut me fai- re croire qu’il est infaillible. Je sais qu’il a lui-même proclamé son in- faillibilité, comme le Pape. D’ailleurs, le Pape a été le premier homme à dire qu’il est infaillible. Le même esprit qui a inspiré le Pape, a aussi inspiré frère Branham. Le  même esprit qui fait croire au Pape qu’on peut croire en la trinité de personnes en Dieu et être sauvé, a aussi ins- piré William Branham. C’est le même esprit. C’est l’esprit de l’erreur.

Quand Branham dit que « des milliers de trinitaires croyant en trois Dieu seront sauvés» cela veut dire qu’il croit réellement qu’il existe trois Dieu. Si quelqu’un dit par exemple : « Je crois que ceux qui croient en Satan sont sauvés », cela veut dire qu’il croit lui-même en Satan. Vous voyez ! William Branham dit par son fameux "AINSI DIT LE SEIGNEUR" que « le trinitarisme est du diable ». C’est par le même fameux "AINSI DIT LE SEIGNEUR" qu’il affirme que ceux qui croient en la trinité de personnes en Dieu sont sauvés. Par consé- quent, les  catholiques sont sauvés, les méthodistes sont sauvés, les évangéliques qui croient en la trinité sont sauvés, ceux qui ne croient pas en la trinité sont aussi sauvés.  En  fait tout le monde est sauvé. Ceux qui croient en la trinité sont sauvés ; ceux qui ne croient pas en la trinité  sont  aussi  sauvés.  Ceux  qui  croient  que  Jésus-Christ  est  la deuxième personne de la trinité sont sauvés ; ceux qui ne croient pas en cette doctrine sont aussi sauvés. Nous sommes tous sauvés, que nous croyions en trois Dieu ou en un seul Dieu.

William Branham dit qu’il est l’Elie de Malachie 4, le dernier Elie, envoyé par Dieu pour ramener le cœur des enfants aux pères de la Pentecôte. Il dit qu’il est venu pour ramener les enfants de Dieu à la foi originelle, à la foi apostolique. Mais le voilà qui a enseigné une doctri- ne qu’aucun apôtre n’a enseignée : Croire en trois Dieu et être sauvé. D’ailleurs, aucune Parole de l’Ecriture ne peut confirmer, ni soutenir ce qu’il a dit. Il a passé toute sa vie à crier contre les dénominations évangéliques et pentecôtistes, contre les catholiques  à  cause de leurs fausses doctrines. Or, lui-même  croyait comme eux. Quand vous allez à la Sorbonne, vous trouvez des branhamistes qui crient contre la doc- trine de la trinité, contre les dénominations religieuses au nom de Wil- liam Branham.  Dites-leur que leur prophète dit qu’on peut croire en trois Dieu et être sauvé. Donnez -leur la cotation. Photocopiez si possi- ble la brochure dans laquelle, il a enseigné ces choses. Les crieurs de minuit aussi crient contre ceux qu’ils appellent “les dénominationnels”, en les diabolisant, parce qu’ils croient en la trinité. Dites-leur que Wil- liam Branham leur prophète, croyait aussi  en la trinité.

Si on peut être sauvé en croyant aux enseignements du diable, comme le dit William Branham, que faisons-nous encore à la chaire, nous égosillant à demander aux gens de sortir de Babylone ? La doctri- ne de la trinité est la doctrine fondamentale des gens de la grande Ba- bylone. Et William Branham dit que cette doctrine sauve. Alors, je me pose une question : Pourquoi Dieu nous demande -t-il donc de sortir de la grande Babylone ? Pourquoi William Branham lui-même demande - t-il donc aux gens de sortir des dénominations ? Quel sens donner à cet ordre divin : « Sortez du milieu d’elle mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés… » ? A quel jeu voulait jouer William Branham ?  N’est-ce pas lui qui a clamé partout dans le monde que le baptême trinitaire au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit est du dia- ble, et qu’il faille absolument se faire baptiser au nom du Seigneur  Jé- sus-Christ ? A quel jeu voulait-il jouer exactement ? Il croit qu’on peut être sauvé en croyant au trinitarisme ; et il condamne dans le même temps ceux  qui pratiquent le baptême trinitaire. A quel jeu voulait-il jouer ? Les gens vous parleront de la lumière qui était au-dessus de sa tête. Ne les craignez pas. Demandez-leur le rôle de cette lumière, si sa présence au-dessus de la tête de William Branham ne l’a pas empêché d’enseigner de fausses doctrines, et de faire de fausses révélations. Les branhamistes ont dans leur salon la photo représentant le visage du Seigneur dans une colonne de feu. Cette nuée mystérieuse est apparue le 28 février 1963. Cette photo fait la fierté des branhamistes, ce qui n’est pas mauvais en soi. Mais, je leur demande d’observer cette photo at- tentivement. Il y a quelques jours seulement que quelque chose m’a dit de regarder attentivement cette photo. Il m’a été demandé d’observer la chevelure et la barbe du Seigneur. William  Branham dit que c’est le visage de Jésus-Christ. Donc il m’a été demandé d’observer attentive- ment la chevelure et la barbe du Jésus dont parle William Branham. Et j’ai pu remarquer quelque chose que je n’avais pas vu depuis des an- nées que je regarde cette photo. Ce que j’ai remarqué, c’est que  ses cheveux sont tous blancs, mais sa barbe est noire. Le Jésus qui est ap- paru dans la colonne de feu le 28 février 1963, lors de la visitation de William Branham par sept anges, a  des cheveux blancs et une barbe noire. Pourquoi sa barbe est-elle noire et ses cheveux blancs ? Il n’ y a aucun poil blanc dans sa barbe. Elle est toute noire. Et il n’y a aucun grain de cheveu noir dans ses cheveux blancs. Sur le plan naturel, a-t- on déjà vu quelqu’un qui a tous ses cheveux blancs, et qui a une barbe toute noire ?  Je n’en ai pas encore vu, mais il peut en exister ; c’est pourquoi je me renseigne  auprès de vous. Savez-vous que le naturel typifie le spirituel ?

Dans Apocalypse 1. 14,  l’apôtre Jean a vu le Fils de l’Hom- me. Il dit que « sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige.» L’Ecriture ne parle pas expressément de sa barbe. Mais si barbe il y avait, elle serait aussi blanche comme ses cheveux, puisqu’il est écrit que même sa tête était blanche comme la laine blanche. Frères, je ne suis pas contre l’apparition du Seigneur dont parle William Branham, mais je veux la comparer avec l’Ecriture pour en tirer les enseignements qui s’imposent. C’est la Parole qui de- mande d’éprouver toutes choses. Vous voyez ! Je ne fais rien de mal. J’applique la Parole. Je le fais pour mon âme. LE JESUS VU DANS LA COLONNE DE FEU DU 28 FEVRIER 1963 N’EST PAS LE MEME QUE CELUI DECRIT PAR L’ECRITURE. C’est ma posi- tion. Vous avez votre position, et je la respecte.

A vous mes frères, ne vous laissez pas éblouir par la lumière qui se trouve au-dessus de la tête de frère Branham. Cette lumière ne peut sauver  personne. C’est la Parole faite chair qui sauve, Christ. Amen ! Le trinitarisme qui est du diable, peut-il sauver ? Moi, je crois en l’unicité de Dieu ; et ce Dieu-là, c’est le Seigneur Jésus-Christ. J’en ai fini. A bientôt. Soyez en paix ! Amen !

Priez pour moi !

FRERE CHRIST-MOÏSE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix